ROMAIN, 26 ANS, 10 000€/MOIS, 21 VOITURES

Salut à tous,

je retrouve aujourd’hui Romain à Paris afin de parler de son business. Il loue 21 voitures et dégage 10 000€ de chiffre d’affaires par mois à 26 ans, un business atypique en plein dans le boom de l’économie collaborative.

Où retrouver Romain :

• Son blog : https://businessparticulier.fr/
• Sa page Facebook : https://www.facebook.com/Businessparticulier

ROMAIN, 26 ANS, 10 000€/MOIS, 21 VOITURES

https://www.youtube.com/watch?v=TsfLgLH-Di0

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription texte de la vidéo :

Raph : Salut à tous, bienvenue sur cette nouvelle vidéo, je me trouve aujourd’hui à Paris, en compagnie d’un invité donc Romain, Romain va vous parlez de son business, un business je pense dont vous n’avez encore jamais entendu parler puisqu’il est assez original, donc je ne vais pas trop parler, Romain, salut,

Romain : Salut Raphaël,

Raph : Comment tu vas ? La forme ?

Romain : Ca va tranquille,

Raph : Nickel, super, alors est-ce que tu peux nous dire quel est ton business, te présenter rapidement, comment tu t’appelles, quel âge tu as, ce que tu fais dans la vie et quel est ton business ?

Romain : Alors déjà, je m’appelle Romain, j’ai vingt-six ans et depuis à peu près deux ans, je fais de la location de voitures entre particuliers,

Raph : Okay,

Romain : Donc j’ai un parc de voitures que je loue à des particuliers tous les week-ends

Raph : Donc c’est ton activité aujourd’hui principale ou c’est un business annexe que tu développes ?

Romain : Non, alors c’était au départ une activité annexe et qui est maintenant devenue mon activité principale.

Raph : Okay, donc pour fixer dès le début un petit peu de la vidéo les choses, combien de véhicules tu as aujourd’hui qui tourne ?

Romain : J’ai un parc de vingt et une voitures qui tournent,

Raph : Okay donc vingt et une voitures qui te génères chaque mois, combien de chiffres d’affaires ?

Romain : Grosso modo entre neuf et dix mille euros de chiffre d’affaires par mois,

Raph : Okay donc quelque chose de plutôt assez sympa, on n’a pas tous vingt et une voitures comme cela, comment tu es arrivé dans ce business là ? Comment tu t’es dit un jour je vais louer des voitures à des gens et en arriver à vingt et une voiture ?

Romain : C’est en voyant sur les différents sites de start-up et de cette économie-là,

Raph : Oui,

Romain : Où j’ai vu une pub sur Facebook, pouvoir louer sa voiture et gagner de l’argent avec

Raph : Okay,

Romain : Moi à ce moment-là, j’étais en train de monter un projet, mais qui était un petit peu sur la fin et je n’avais pas de revenus avec ce projet-là,

Raph : Donc sur la fin, qui ne marchait pas trop ou qui était lancé ?

Romain : Qui n’était pas lancé où je n’avais pas commencé comme il le fallait,

Raph : Okay,

Romain : Donc qui était un peu sur le déclin,

Raph : Donc un projet start-up ?

Romain : Oui

Raph : Okay,

Romain : Un projet start-up et/ou j’ai voulu quand même continuer à essayer de le lancer,

Raph : Okay,

Romain : Et je n’avais pas de revenus donc il fallait que je trouve un business

Raph : Oui,

Romain : Où je puisse continuer à bosser sur le projet,

Raph : Okay,

Romain : Tout en ce que cela me rapporte un minimum d’argent pour pouvoir,

Raph : Sous alimentaire quoi, pouvoir vivre, survivre même limite,

Romain : Survivre, bien sûr,

Raph : Okay, donc tu en arrives à louer au début ta voiture perso ou carrément dès le début acheter une voiture juste pour cela ?

Romain : Alors non au début, comme je suis un peu prudent de nature,

Raph : Oui,

Romain : J’ai plus en fait mon père avait une ancienne voiture,

Raph : D’accord,

Romain : Une Renault mégane de 1997 pour ceux qui connaissent,

Raph : À l’ancienne,

Romain : À l’ancienne et donc bon la voiture pouvait brûler, allait dans le mur, se faire rayer dans tous les sens,

Raph : Tu t’en foutais ?

Romain : Oui, ce n’était pas un problème, donc je l’ai remise en état

Raph : Okay,

Romain : À peu près cinq cents euros de travaux pour la remettre d’appoint,

Raph : Okay,

Romain : Et j’ai testé pendant six mois la location de voiture et j’ai fait entre deux milles, deux mille cinq cents euros de chiffre d’affaires avec cette voiture,

Raph : Alors que cette voiture en l’état combien tu aurais pu la revendre ?

Romain : En l’état, vraiment grand maximum huit cents euros,

Raph : Bon voilà,

Romain : Pour vraiment vraiment trouver la bonne personne pour l’acheter,

Raph : Oui,

Romain : Huit cents euros grands max

Raph : Tu l’as transformée en or quoi cette vieille Mégane ?

Romain : Je l’ai transformée, elle valait huit cents euros et en gros en deux, trois mois j’ai fait

Raph : Le triple, oui, c’est cela, alors c’est marrant tu as utilisé le mot travaux pour remettre en état ta mégane, c’est marrant, il y a un petit peu une analogie entre l’immobilier, « Airbnb » et location de voiture, « Drivy », c’est « Drivy » avec lequel tu travailles c’est cela ?

Romain : Oui, c’est cela « Drivy » et « Ouicar », ce sont les deux principaux leaders en France.

Raph : Et donc toi tu es cent pour cent « Drivy » ?

Romain : Je suis à quatre-vingts pour cent « Drivy », vingt pour cent « Ouicar »,

Raph : Okay,

Romain : Oui, c’est les deux plus gros

Raph : Site aujourd’hui pour trouver des locataires. On trouve facilement des locataires pour louer des voitures ?

Romain : Jusqu’au jour d’aujourd’hui j’ai toujours les voitures, enfin moi les voitures sont principalement louer le weekend et pendant les vacances,

Raph : Okay,

Romain : Et je suis rempli à cent pour cent, à quatre vingt-quinze pour cent quand il y a une voiture au garage ou qui a des soucis,

Raph : Oui,

Romain : De locataire qui annule au dernier moment,

Raph : Cela peut arriver des imprévus quoi,

Romain : Oui, quand il arrive des imprévus et non c’est loué,

Raph : Tout est parti sur un week-end ?

Romain : Oui,

Raph : Donc on le rappelle, on tourne la vidéo à Paris, mais tu es de Paris c’est cela ?

Romain : Oui,

Raph : Donc tes vingt et un véhicules sont à Paris ?

Romain : Oui,

Raph : Et donc les gens qui viennent te voir, c’est quoi comme profil, c’est des gens qui restent à Paris, c’est des gens qui partent avec les voitures ?

Romain : Il y a de tout, tu peux avoir le couple d’étudiants, nouvel étudiant, qui va aller chercher des meubles à IKEA,

Raph : Oui, okay, qui n’a pas de voitures ?

Romain : Qui n’a pas de voiture et qui a besoin de ramener un lit, une table, une commode,

Raph : Plus économique que de louer,

Romain : Plus économique que de louer les utilitaires, les camions, à trente euros, prix d’appel et tu te retrouves à cent cinquante euros,

Raph : À la fin, oui c’est cela,

Romain : Parce que tu es en retard et que tu ne peux pas rendre le véhicule à l’heure,

Raph : Oui, oui, on connait tous.

Romain : Tu as aussi des groupes de potes qui partent en week-end en Normandie,

Raph : Paris, Normandie, une petite voiture facile,

Romain : Tu as besoin d’une voiture pour y aller,

Raph : Okay,

Romain : Plutôt que de prendre le train, c’est moins cher pour eux,

Raph : Oui, c’est vrai,

Romain : Et c’est surtout aussi plus flexible de pouvoir partir le vendredi soir et de revenir le dimanche soir tranquillement et ne pas avoir à se stresser avec le train, les horaires de train, etc.

Raph : Oui, oui

Romain : Tu as aussi des gens qui partent, par exemple des retraités,

Raph : Okay,

Romain : Qui vont partir en dehors des vacances scolaires et qui vont partir une semaine, deux semaines en vacance,

Raph : Ah oui, littéralement tous types de profils en fait ?

Romain : Oui, c’est assez

Raph : Mélangé,

Romain : C’est assez mélanger comme profils,

Raph : Et en termes de durée de location moyenne là tu parles de week-end, tu parles de vacances, tu viens de me parler du couple de retraités qui est parti deux semaines avec, les gens louent quoi du coup, deux jours, deux semaines, c’est quoi la moyenne ?

Romain : Alors on va dire le plus gros des locations, c’est les vacances scolaires

Raph : Okay,

Romain : Et les week-ends

Raph : Donc une semaine pour les vacances scolaires, deux semaines des fois,

Romain : Voilà, vraiment pendant les vacances scolaires, c’est rempli du vendredi soir au dimanche soir des vacances,

Raph : Mais c’est rempli avec plusieurs locataires ou c’est parfois rempli qu’avec un seul locataire qui prend pour deux semaines ?

Romain : Non, cela peut être rempli avec un seul locataire

Raph : Okay,

Romain : Ou plusieurs locataires qui vont faire une semaine chacun, voir même trois locataires qui vont faire des grosses distances sur les trois week-ends, ce qui est équivalent à faire une location de deux semaines pour moi.

Raph : Okay donc niveau turn-over, finalement ce n’est pas quelque chose d’assez lourd dans le sens où ce n’est pas tous les deux jours ou tous les jours tu as un retour enfin un check-in, check-out,

Romain : Non,

Raph : Je ne sais pas si on peut dire cela comme ça,

Romain : Oui, oui, si, si

Raph : Comme cela tu le dis aussi, oui parce que justement on est à Paris, on le répète, tes vingt et un véhicule où est ce qu’ils stationnent ? Où est-ce qu’ils dorment ?

Romain : Alors moi je les stationne dans la rue,

Raph : Dans la rue ? Donc tu as une rue où tu as vingt et un, c’est quoi comme voiture au fait ?

Romain : C’est des monospaces,

Raph : Que des monospaces ?

Romain : Oui, que des monospaces, cinq ou sept places,

Raph : Okay,

Romain : Et justement c’est celle qui plait aux locataires,

Raph : Oui,

Romain : Surtout, on disait tout à l’heure, je te parlais des groupes de potes par exemple qui veulent partir en Normandie,

Raph : Ah oui, il y a de la place,

Romain : Tu l’as prend à sept, sept billets de train ou une voiture à sept, le prix n’a rien à voir,

Raph : Cela s’envole,

Romain : Et donc c’est beaucoup plus rentable pour eux de prendre une voiture, que d’avoir à prendre chacun le train,

Raph : Oui. Combien tu loues à la journée cette mégane monospace ?

Romain : Alors les monospaces, là la mégane, c’était donc la première voiture,

Raph : Oui,

Romain : Que maintenant je n’ai plus

Raph : Oui,

Romain : Que j’ai revendu et maintenant les monospaces c’est entre cinquante et soixante-dix euros la journée,

Raph : Okay,

Romain : Pour cent kilomètres parcourus et après les prix varient suivant si tu es par exemple en janvier, tu as beaucoup moins de locations donc tu vas baissés les prix, mais par exemple là en ce moment on est en juillet,

Raph : Carton là,

Romain : Les prix augmentent toutes les semaines,

Raph : Là tu n’as aucun véhicule là ?

Romain : Non,

Raph : Parce que les vacances d’été, c’est pareil, c’est toute la semaine, cela part, cela vient, cela part,

Romain : Ah là, sur les vingt véhicules, j’en ai trois, quatre qui sont partis pendant un mois,

Raph : Propre, cela est cool,

Romain : Ils sont partis là il y a deux, trois jours,

Raph : C’est ultra passif,

Romain : Après il y en a deux ou trois où c’est plus des véhicules qui sont partis le week-end,

Raph : Oui,

Romain : Parce que les locataires n’ont pas forcément pris le temps de faire les locations et que moi j’ai aussi voulu tirer un petit peu pour pouvoir avoir la meilleure rentabilité,

Raph : Tu montes un peu tes prix quoi ?

Romain : Et je monte les prix et toutes les demandes je les sélectionne,

Raph : Okay

Romain : Donc j’ai toujours deux, trois voitures qui sont un peu moins louées

Raph : Oui,

Romain : Mais au cas où je peux avoir une grosse location qui tombe au dernier moment

Raph : Okay,

Romain : Donc cela rentabilise le fait de garder les autres véhicules,

Raph : C’est cela,

Romain : De toute manière, je sais qu’ils vont partir le week-end,

Raph : Okay. Tu me parlais de cent kilomètres inclus dans chaque véhicule, comment cela se passe s’ils font plus, parce que cent kilomètres, si le groupe de potes fait un Paris-Normandie, ils sont fumés direct.

Romain : Alors quand ils font une demande de location,

Raph : Oui,

Romain : Ils estiment le kilométrage qu’ils vont utiliser.

Raph : Ils remplissent déjà sur la demande ?

Romain : Oui, c’est cela, donc après s’ils en font plus, ils ont un prix à payer

Raph : Au kilomètre ?

Romain : Oui, pour moi c’est dix centimes au kilomètre parcouru,

Raph : Ce qui n’est pas cher non plus,

Romain : En plus, donc tu peux comme cela faire l’ajustement de la location,

Raph : Okay, okay, okay, donc tu m’avais dit tes vingt et une voitures sont garées dans la rue, elles sont toutes de la même couleur ou pas ? C’est un délire la rue ?

Romain : Non, non elles sont de différente couleur,

Raph : Okay,

Romain : Et tu arrives à trouver de la place dans cette rue à chaque fois, les voisins ne pètent pas les plombs, tu as vingt et une mégane qui sont là, il se passe quoi ?

Romain : Ce que je dis toujours c’est la question à dix mille, parce qu’en fait je suis dans un coin de Paris,

Raph : Oui,

Romain : Où j’ai une chance extraordinaire, c’est que j’arrive à les garer dans la rue et assez facilement, parce qu’en gros je suis dans un coin où il y a trois, quatre grosses résidences qui sont dans le quartier et donc avec des parkings souterrains donc les gens n’ont pas forcément besoin des places qu’il y a à l’extérieur.

Raph : Donc tu arrives toujours à trouver sans péter les plombs de place, c’est des stationnements payants ?

Romain : Oui, stationnement payant,

Raph : Donc là tu payes, comment tu fais, parce que vingt et une voitures, c’est un peu galère au bout d’un moment ?

Romain : J’utilise le stationnement de la mairie de Paris,

Raph : Okay,

Romain : Et donc je paye à la journée les stationnements de toutes les voitures,

Raph : Combien cela te coûte à la journée pour vingt et une voitures ?

Romain : Alors c’est un euro cinquante par jour quand la voiture est présente.

Raph : Ah, ce n’est pas cher,

Romain : Ce n’est pas cher du tout,

Raph : Pour Paris, ce n’est pas cher,

Romain : Pour Paris, ce n’est pas cher,

Raph : Okay, okay,

Romain : Comparer à cela, par exemple des parkings on va dire privé,

Raph : Oui,

Romain : C’est tout de suite minimum entre soixante-dix et cent euros par mois,

Raph : Que tu louerais à un propriétaire,

Romain : C’est cela

Raph : Un box, même un Vinci que tu prendras en longue durée, là tu te ferais plumer quoi,

Romain : Ah oui, Vinci c’est encore plus cher.

Raph : Oui, oui, oui. Quand tu reçois une demande de réservation opérant sur Drivy, comment cela se passe ? Est-ce que c’est un petit peu comme Airbnb, tu vois la tête du mec, tu vois ses commentaires, ses notes, est-ce que le mec tu es sûr qu’il ne va pas venir te déglinguer ta voiture ou te la voler comme on a pu voir dans certains reportages ?

Romain : C’est exactement la même chose qu’Airbnb,

Raph : Blablacar et tout cela, il y a des notes,

Romain : C’est pareil, tu es noté, tu vois la photo de la personne,

Raph : Oui,

Romain : La personne doit t’envoyer un message pour te dire ce qu’il va faire de la voiture,

Raph : Okay,

Romain : Oui, c’est exactement la même chose,

Raph : Donc tu es relativement safe, quoi, tu ne te dis pas la voiture elle part, je ne sais pas trop ce qu’il va se passé

Romain : Moi, déjà avec le système, on est relativement safe,

Raph : Oui

Romain : Et que moi en plus de toute manière, vu que c’est des voitures spécialement dédiées à la location, je suis complètement détaché de la voiture,

Raph : Absolument, oui

Romain : Eh oui la voiture elle peut revenir rayée, cabossée, le pare choc qui traine, ce sera le locataire, il est assuré pour cela,

Raph : Oui, oui, ce n’est pas comme si tu allais louer ta Porshe Panamera flambant neuve,

Romain : Oui, c’est cela,

Raph : Elle revient sale ou rayée, là tu as le seum, clairement,

Romain : D’ailleurs pour ceux qui veulent se lancer dans ce business-là ou qui voudraient tester, il vaut mieux je pense complètement être détaché peut être commencé à tester avec sa propre voiture,

Raph : Oui,

Romain : Mais assez rapidement dédié une voiture à cela et être complètement détaché comme cela s’il y a le moindre problème,

Raph : C’est cela, parce qu’on a tous l’image un petit peu des voitures de location ou même dans le luxe où les voitures se font maltraitées, les gens les poussent, enfin ce n’est pas leur voiture du coup, ils sont détachés émotionnellement, mais pas dans le bon sens cette fois-ci et ils ne respectent pas trop les voitures donc toi tu as toujours eu des véhicules qui sont revenus en bon état, tu n’as pas trop de réparations à faire chez le garagiste, ça va ?

Romain : Pas forcément toujours en bon état,

Raph : Oui,

Romain : Mais de toute manière, il y a des assurances tous risques qui sont prévues sur la location,

Raph : Donc la tienne ou Drivy en fournit une autre ?

Romain : Non c’est Drivy et Ouicar fournissent des assurances tous risques,

Raph : Okay,

Romain : Et donc s’il y a des rayures ou un accident c’est l’assurance qui prend en charge les réparations,

Raph : Okay,

Romain : Avec une franchise pour le locataire

Raph : Et est-ce qu’elle prend vraiment en charge les réparations ? C’est toujours un petit peu la question que les assurances ont dit que cela couvre, mais final dès qu’on a un peu une galère,

Romain : Non avec l’expérience, au début il faut vraiment être bien carré pour faire l’état des lieux de la voiture, bien déclarer toutes les différentes rayures qu’il peut y avoir et être bien carré là-dessus, pour qu’après justement au cas où il y a un gros problème pouvoir être totalement flexible et pouvoir dire voilà moi la voiture était dans tel état, elle est revenue dans tel état,

Raph : On ouvre un litige après ?

Romain : On ouvre un litige et on voit avec Drivy ou Ouicar comment on fait les réparations.

Raph : Okay, est-ce que du coup tu as l’assurance Drivy, mais tu as aussi quand même la tienne, tu assures ta voiture aussi ou pas ?

Romain : Oui, toutes les voitures doivent être assurées comme normalement, comme toi,

Raph : Oui, comme tout le monde, oui

Romain : Comme tout le monde et en plus elles sont doublement assurés

Raph : Okay,

Romain : Pendant chaque durée de location, c’est une assurance tous risques donc que Drivy et Ouicar ont avec leur partenaire,

Raph : Okay,

Romain : Et qui assurent les locataires durant toute la durée de la location,

Raph : Okay, okay, parfait, comment cela se passe pour un petit peu ce qui est la remise des clés, tu as vingt et une voitures est ce que tu passes ta vie à donner des clés de voiture, faire l’état des lieux pour voir si c’est propre, pas rayé, récupérer les clés, à revérifier si ce n’est pas rayé (hop pardon pour le petit bruit) comment tu fais ? Le cash, les cautions, est-ce qu’il y a des cautions aussi ?

Romain : Alors non justement ce qui est énorme avec Drivy et Ouicar, c’est qu’en gros c’est le tiers de confiance,

Raph : Okay,

Romain : Et c’est eux qui gèrent toute la partie on va dire argent,

Raph: Cash, okay

Romain : Financière, cash, donc c’est eux qui prennent les garanties et moi j’ai vraiment juste à gérer donc le parc de véhicules,

Raph : Oui,

Romain : Et les locataires,

Raph : Okay, donc supposons tu as un locataire, il arrive il veut louer, il va sur la plateforme, il te trouve, il envoie une demande avec un petit message de ce qu’il veut faire

Romain : Yes

Raph : Avec la voiture, combien de temps il l’a veut, combien de personnes aussi peut être ? Non même pas ?

Romain : Oui, comme j’ai des cinq places et des sept places,

Raph : Voilà,

Romain : Souvent je ne leur précise pas, je leur demande de bien valider leur demande et que s’ils sont sept et qu’ils font une demande pour une voiture de cinq places, ce qui est arrivait d’ailleurs il n’y a pas longtemps,

Raph : Oui,

Romain : Là, par contre la personne en gros s’est trompée,

Raph : De véhicule, oui

Romain : De véhicule et ils sont arrivés devant la voiture, ils étaient sept,

Raph : Aie,

Romain : Voiture cinq places,

Raph : Dur,

Romain : Le locataire ne m’a pas posé de question, plus que cela

Raph : Oui,

Romain : Et donc moi j’ai dit je suis désolé, la réservation était pour cinq places, c’était bien marqué cinq places,

Raph : Ce n’est pas de ta faute,

Romain : Oui, et il y en a deux qui ont pris le train

Raph : Dur,

Romain : Pour les rejoindre en week-end

Raph : Ce n’est pas cool,

Romain : C’est des imprévus qui peuvent arriver,

Raph : Parce que le prix est différent en plus pour un cinq places et un sept places ?

Romain : Oui,

Raph : Okay, donc okay, le mec il réserve, tu dis oui ou tu dis non, tu as le choix ?

Romain : Oui,

Raph : C’est une demande, tu dis oui, le mec a payé en ligne, il a déposé sa caution en ligne aussi ?

Romain : Oui,

Raph : C’est une caution de l’ordre de combien pour un véhicule en général, c’est cher, c’est deux milles, c’est une empreinte bancaire ?

Romain : Oui c’est une empreinte bancaire, donc avec une franchise,

Raph : Oui,

Romain : Tu as trois niveaux de franchise, donc la première c’est huit cents euros donc c’est là où tu ne fais pas de rachat de franchise,

Raph : Okay,

Romain : Tu as la possibilité de faire des rachats de franchise, deuxième niveau c’est tu as une franchise, tu l’as réduit à cent cinquante euros,

Raph : Oui,

Romain : Et troisième niveau tu l’as réduit à zéro,

Raph : D’accord, okay donc là ils ont le choix entre les trois ?

Romain : C’est cela,

Raph : Okay, donc le véhicule est loué, la caution est déposée, Drivy prend combien de commissions ?

Romain : Drivy prend trente pour cent,

Raph : Donc côté propriétaire, ils te prennent trente pour cent sur ce que tu es censé toucher

Romain : Oui, c’est cela par exemple le locataire va lui payé cent euros,

Raph : Oui,

Romain : Moi je vais en touché soixante-dix,

Raph : Et combien paye le locataire ? Il paye vraiment que cent euros ou il a aussi des frais de son côté ?

Romain : Non, lui il paye cent euros, il paye s’il veut faire les rachats de franchise, il paye en plus suivant le rachat qu’il veut faire, mais sinon Drivy touche cent euros et moi me reverse soixante-dix pour cent donc soixante-dix euros,

Raph : Okay, donc la voiture est louée comment cela se passe au niveau des papiers, peut être permis de conduire, des choses comme cela, est-ce que c’est la plate forme qui gère ces documents-là ou est ce que tu as à les demander lors d’un check-in ou je n’en sais rien ?

Romain : Alors tu as deux possibilités, parce qu’en fait on n’en a pas parlé

Raph : Oui,

Romain : Mais que ce soit sur Drivy ou sur Ouicar, tu as un système donc sur Drivy c’est Drivy open, sur Ouicar c’est Ouicar connect,

Raph : Okay,

Romain : Donc qui permet au locataire d’ouvrir et de fermer le véhicule à l’aide de leur téléphone portable,

Raph : Donc cela veut dire quoi, que tu n’es jamais là ?

Romain : Donc cela veut dire que je peux ne jamais être là,

Raph : Okay,

Romain : Pour faire les locations, ou en tout cas pour accueillir le locataire ou quand il revient,

Raph : Tu dis au mec la voiture est là, elle est garée là, tu l’ouvres à distance avec ton téléphone,

Romain : Je n’ai pas même besoin de lui dire où est la voiture, une heure avant il reçoit un mail,

Raph : Oui,

Romain : Avec la voiture, l’adresse de la voiture et pendant toute l’heure avant la location, il peut aller dans les applications de Drivy et de Ouicar, il peut voir où est la voiture sur une map pour pouvoir se rendre à la voiture,

Raph : Donc cela tu mets à jour la carte en temps réel, parce que tu ne la gares pas non plus au même endroit ?

Romain : Non, en gros c’est le boitier qui est installé sur la voiture,

Raph : Ah oui, qui géo localise en fait ?

Romain : Il y a un traceur GPS et qui permet d’avoir la position de la voiture,

Raph : Comme quand on va sur Maps sur le téléphone, on sait où on est, là c’est pareil, il y a un traceur dans la voiture,

Romain : C’est cela,

Raph : Donc tout est relié un peu comment dire au tableau de bord ou c’est vraiment un appareil interne qui est scotché ?

Romain : Non, c’est un boitier qui est installé dans la voiture par Drivy et Ouicar,

Raph : Comme les trucs d’espions, dans les films d’action, on colle un boitier, on sait où va le véhicule,

Romain : On ne peut pas l’enlever et le remettre

Raph : Oui,

Romain : C’est un boitier qu’ils installent dans la voiture,

Raph : Putain énorme

Romain : Et qui est définitif on va dire,

Raph : Oui,

Romain : Sinon il faut qu’un technicien vienne pour pouvoir l’enlever

Raph : Okay,

Romain : Tout en sachant que pour ceux qui sont férus de vie privée, etc que dès que la location commence, évidemment

Raph : Cela coupe ?

Romain : Le GPS est coupé, donc on ne peut pas savoir,

Raph : Où va le mec ?

Romain : Où va le locataire et pas le suivre à la trace comme tu dis traqueur, GPS-espion,

Raph : En mode-espion,

Romain : Oui, non, cela est au niveau de la vie privée

Raph : C’est bien fait,

Romain : Oui, vraiment ils ont pensé à tout,

Raph : Qui t’installe cela ? C’est Ouicar directement qui envoie un technicien gratuitement comment cela se passe ?

Romain : Oui, c’est cela alors c’est soit Drivy ou Ouicar, tu prends rendez-vous avec un technicien

Raph : Oui,

Romain : Il vient t’installer en deux heures, deux heures et demie le système

Raph : Sur le véhicule et c’est gratuit ?

Romain : Alors non, l’installation est gratuite

Raph : Oui,

Romain : Mais après tu as des frais de service,

Raph : Okay,

Romain : Tous les mois et c’est de l’ordre de trente euros par mois

Raph : Et par véhicule ?

Romain : Et par véhicule, sachant que quand après tu commences à avoir pas mal de véhicules, ils te font des réductions également,

Raph : C’est dégressif ?

Romain : Oui,

Raph : Okay, donc le locataire a accès pendant un certain temps à la position du véhicule, jusqu’à qu’il check-in tout seul ?

Romain : Il a accès en gros sur l’application, une heure avant, il a accès à la position de la voiture pour se rendre à la voiture,

Raph : Donc tu ne le vois pas, il n’y a pas de délire d’état des lieux, des rayures, il n’y a pas de délire montre moi ton permis, il n’y a pas tout cela ?

Romain : Non, le locataire doit déjà vérifier le permis avant sur la plate forme et aussi sur l’application,

Raph : Okay

Romain : Donc l’application demande de prendre le permis en photo recto verso, après cela va chez Drivy ou chez Ouicar, qui eux vérifie le permis savoir s’il est bon, s’il est valide, etc et qui après donne accès au locataire au véhicule.

Raph : Et l’état des lieux, là c’est un petit peu peut-être plus ?

Romain : Alors l’état des lieux, moi de mon côté, de mon coté propriétaire, je fais un état des lieux avant la location,

Raph : Okay,

Romain : Et ce qui est bien fait c’est que sur l’application, on peut voir directement un schéma de la voiture, donc les quatre phases de la voiture

Raph : Propre, en 3D et tout ?

Romain : Oui et voir les dégâts que moi je peux renseigner avec photo et donc le locataire quand il vient devant la voiture, va faire le tour de la voiture,

Raph : Tout seul ?

Romain : Tout seul et s’il y a des rayures, des impacts qui ne sont pas signalés, il va pouvoir prendre une photo et rajouter cela sur l’application,

Raph : Okay, donc le mec prend la voiture s’en va, il revient, il l’a dépose à l’adresse où il l’a prise ?

Romain : C’est cela pour moi à l’adresse ou dans les rues avoisinantes,

Raph : C’est géo localisé donc tu sais où aller

Romain : Et après moi donc à la fin de la location, moi aussi je reçois, quand le locataire a fermé la voiture, je reçois un mail avec la position de la voiture pour pouvoir la retrouver,

Raph : Top, top, tous les combien de temps tu es payé avec cette plateforme-là ?

Romain : C’est trois jours ouvrés après la fin de la location,

Raph : Comme Airbnb,

Romain : Enfin, cela est sur Drivy et sur Ouicar, je crois que c’est différent, c’est le mardi ou le mercredi, tous les mardis ou mercredis,

Raph : À l’américaine, okay,

Romain : Oui que tu es payé,

Raph : Comment quelqu’un qui nous regarde aujourd’hui pourrait un peu commencer peut être ce business aussi de se dire, je ne sais pas, j’ai peut être une voiture, est ce que tu aurais peut être un ou deux conseils rapides à nous donner ?

Romain : Le conseil que je donne à toutes les personnes à qui je parle de ce business, c’est vraiment même à la limite si vous n’avez pas de voiture, prenez une photo d’une voiture dans la rue, vous faites bien attention de cacher la plaque d’immatriculation, vous la mettez sur Drivy et Ouicar et vous verrez que si vous mettez un prix, alors mettez un prix assez bas et vous verrez que c’est

Raph : Cela part

Romain : Cela part dans la semaine, vous avez des demandes pour la louée,

Raph : C’est incroyable, okay

Romain : Sans aucun problème, après cela dépend aussi de la localisation de là où vous êtes, mais franchement il y a tellement de demandes,

Raph : Okay, toi ta stratégie avec tout cela c’est quoi aujourd’hui, comme tu as dit tu nous fais dix mille euros de chiffre d’affaires par mois, quelle est ta stratégie, parce que c’est un petit peu différent de l’immobilier où on achète un bien qui se valorise avec le temps, là tu achètes un bien qui se dévalorise, cela reste une voiture, cela prend des kilomètres, cela ne se fait peut être pas respecter pendant les conduites, c’est quoi ta stratégie ? Est-ce que tu comptes développer ton parc automobile ? Est-ce que tu comptes investir ton argent ailleurs ? C’est quoi ta stratégie ?

Romain : Alors pour le moment, mon objectif était d’arriver à vingt voitures,

Raph : Okay,

Romain : Alors j’en ai une de plus, la vingt et un c’était la bonne affaire qui ne fallait pas louper donc,

Raph : On dit toujours cela,

Romain : C’est ce qu’on me dit, vingt, vingt et un, bon maintenant tu vas aller jusqu’à vingt-cinq

Raph : Oui, c’est dangereux

Romain : Oui, c’est dangereux, mais tant mieux tant que cela marche,

Raph : Cela rapporte, exact

Romain : Cela rapporte, autant continuer

Raph : Oui,

Romain : Oui et donc c’est soit continuer à acheter de plus en plus de voitures,

Raph : Okay,

Romain : Mais par contre à développer le business avec des associés pour pouvoir, parce que maintenant vingt et une voiture à gérer tout seul, cela prend pas mal de temps ou soit après ce serait de complètement automatisé au maximum ce business là et après partir sur de l’immobilier ou sur d’autres business par exemple de la formation, pourquoi pas pour amener les gens, accompagner les gens

Raph : À faire cela

Romain : À faire ce business là et au lieu de même si on peut penser que c’est un business où j’ai une voiture, je la mets en location et je gagne de l’argent, oui tout le monde peut le faire, mais enfin moi avec l’ expérience que je peux avoir d’acheter les bonnes voitures, acheter les bonnes affaires,

Raph : Tu n’achètes pas n’importe quoi,

Romain : Avoir un pricing qui est un très bon pricing par rapport à la concurrence,

Raph : Okay,

Romain : Eh oui en gros c’est avoir les petits conseils qui font que

Raph : C’est rentable ?

Romain : Que c’est rentable, et que surtout ce soit rentable tout de suite et pas perdre mille, deux mille euros dans l’achat d’une voiture trop cher et voilà,

Raph : Comme dans l’immobilier quoi, une erreur cela peut couter beaucoup d’argent, là c’est pareil, si tu achètes le mauvais véhicule,

Romain : En fait c’est marrant, tous les gros principes de l’immobilier sont appliqués à la location de voiture entre particuliers,

Raph : Alors du coup, tu as un blog sur lequel tu parles un petit peu de tout cela, est-ce que tu peux nous dire l’adresse et qu’est ce qu’on y retrouve dessus ?

Romain : C’est « businessparticulier.fr » et donc c’est une succession d’article où je donne des conseils, comment bien acheter une voiture, quoi regarder quand on achète une voiture, quand vous l’avez acheté quels sont les documents à bien avoir quand vous allez à la préfecture pour pouvoir enregistrer votre voiture, comment faire votre annonce sur Drivy ou sur Ouicar, comment gérer un cas enfin un imprévu pendant la location, un litige donc voilà c’est de l’accompagnement

Raph : Oui, de A à Z comment monter le business quoi en gros,

Romain : Oui, c’est cela,

Raph : C’est cela l’idée, okay je mettrai ci-dessous dans la barre de description l’adresse du blog de Romain pour que vous puissiez aller voir tout cela, je ne sais pas si tu as autre chose à rajouter ou pas ?

Romain : Non moi je pense qu’on a fait le tour,

Raph : Tout est bon, je pense qu’on a déjà une bonne vidéo avec pas mal de conseils qui va bien plaire, en tout cas n’hésitez pas non plus à liker cette vidéo, à la partager avec quelqu’un qui pourrait être intéressé par ce genre de business, à poser toutes vos questions dans les commentaires et à vous abonnez également, je ne sais plus si je l’ai dit à la chaine YouTube pour recevoir toutes les prochaines vidéos ainsi qu’à bien lire la barre de description, donc Romain je te remercie,

Romain : Merci à toi,

Raph : De ton temps

Romain : De m’avoir invité sur cette vidéo,

Raph : Merci à toi d’être venu, d’avoir accepté et puis poser toutes vos questions pour Romain ci-dessous si vous en avez et on se dit à très bientôt, ciao, ciao !    

Romain : Ciao !

Que pensez-vous du profil de Romain ? Avez-vous des questions pour lui ? N’hésitez surtout pas à les poser dans les commentaires ci-dessous ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *