Vidéo 4 – Comment créer une stratégie d’investissement

Dans cette 4ème et dernière vidéo, nous voyons comment mettre en place votre stratégie d’investissement lorsque l’on part de 0.

Nous parlons de la façon dont il est possible de réduire ses risques de perte notamment en diversifiant dans différents secteurs de l’économie et en ayant une approche réfléchie sur la durée d’investissement, le nombre de lignes ou encore l’utilisation du capital.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR ALLER PLUS LOIN ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

📚 Lire mon livre « La magie des dividendes » : https://www.clubmillionnaire.fr/bourse​

✔︎ Un livre papier et numérique de 704 pages dans lequel je t’explique de A à Z la stratégie d’investissement dans des actions à dividendes. Le livre n°1 en francophonie sur ce sujet !

💶 Rejoindre le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

✔︎ Un service dans lequel je te partage tous les mois les actions en bourse dans lesquelles j’investis personnellement mon propre à argent. Libre à toi de recopier ou non mon portefeuille !

🎥 Rejoindre la formation « La magie des dividendes » : https://clubmillionnaire.fr/formation-…

✔︎ Une formation vidéo dans laquelle je te partage toute ma méthode d’analyse d’une entreprise cotée en bourse avant d’investir dans celle-ci. + de 15 heures de formation vidéo !

🎤 Mon prochain séminaire (1 seule fois par an) : https://clubmillionnaire.fr/seminaire​

✔︎ Un séminaire présentiel dans un hôtel 5* avec des centaines de participants où moi-même et des intervenants intervenons au sujet de l’indépendance financière (immobilier, bourse, business, …) !

🇫🇷 Tous nos programmes sont éligibles au financement via le CPF. Découvrez comment l’Etat peut prendre en charge à 100% votre formation si vous êtes salarié(e) : https://clubmillionnaire.fr/cpf

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ OU ME RETROUVER ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

🔸 Site Internet : https://clubmillionnaire.fr​

🔹 Instagram : https://www.instagram.com/raffaello_c​

Vidéo 4 – Comment créer une stratégie d’investissement

livre-la-magie-des-dividendes

Retranscription de la vidéo :

Quatrième et dernière vidéo de cette série de 4 vidéos gratuites sur l’investissement en Bourse. On va voir ensemble comment mettre en place une stratégie d’investissement.

On a vu maintenant pourquoi c’était la meilleure stratégie. On a vu comment choisir son courtier. On a vu comment commencer à analyser une entreprise.

Maintenant, on va voir comment mettre en place une stratégie d’investissement si vous partez de zéro.

Donc encore une fois, ce n’est pas du conseil, tout ce que je vais vous dire. Si vraiment, moi je partais de zéro, il faut toujours se dire que votre situation n’est pas la mienne, n’est pas celle des autres et que vous pourriez avoir des objectifs différents, un profil d’investissement différent.

Et donc, je vais simplement vous dire ce que moi, je ferais si je partais de zéro aujourd’hui.

On va retourner après sur le paper board pour vous écrire tout ça. Mais il faut vraiment se dire que voilà, c’est propre à chacun, et vous n’êtes pas obligé de suivre tout ce que moi, j’aurais fait si je repartais de zéro.

Pour revenir sur le point de « combien il faut investir au début ? », retenez encore une fois que vous devez vraiment investir ce que vous avez d’abord à disposition, et surtout de l’argent que vous êtes prêts à perdre, dont vous n’allez pas avoir besoin.

Moi, je considère vraiment que ce que j’investis, je ne peux plus y toucher.

Même si en réalité, on peut revendre à tout moment en récupération d’argent, il faut vraiment que vous ayez en tête que vous n’allez plus pouvoir récupérer cet argent, et donc, vous devez toujours investir ce dont vous n’avez pas besoin.

Dites-vous également que c’est toujours, mais systématiquement, toujours plus intéressant d’investir tout de suite ce que vous avez à disposition plutôt que de se dire qu’on va attendre plus tard, parce qu’on aura un peu plus d’argent, et donc on pourra rentrer sur le marché de façon un petit peu plus conséquente, et donc avoir plus de résultats.

L’idée, c’est de se dire que le temps que vous allez perdre entre ce moment hypothétique et qui ne viendra peut-être jamais, où vous allez avoir plus d’argent, le temps que vous allez perdre va vous coûter beaucoup d’argent en résultats non effectués et non réalisés.

Parce que même si vous commencez petit, vous allez commencer à générer des dividendes, des plus-values qui, réinvestis en ajoutant du capital tous les mois, vont vraiment commencer à enclencher cet effet boule de neige, ces intérêts composés qui peuvent paraitre faibles et insignifiants au début, mais qui – croyez-moi – sont vraiment exponentiels sur le long terme.

Donc une année de perdue, un mois de perdu, 6 mois de perdus, une semaine, le temps perdu, c’est beaucoup d’argent en fait que vous perdez.

Vous ne vous en rendez pas compte au début parce que ça met du temps. Une courbe exponentielle, au début, c’est un petit peu plat, mais sur le long terme, ça monte, et c’est là où vous allez perdre énormément, énormément d’argent.

Donc croyez-moi, ne sous-estimez pas la puissance du temps. Une semaine, c’est déjà beaucoup de temps. Un mois, c’est beaucoup de temps. Un an, c’est une éternité sur notre stratégie d’investissement.

Donc faites attention. L’idée, c’est de commencer tout de suite même si vous avez 100€. On peut commencer à partir de 100€ à investir en Bourse, parce qu’on a vu, une action peut valoir aussi peu cher que quelques dizaines d’euros.

Comme prévu, on se retrouve sur le paper board pour que je vous partage avec vous ce que je ferais si je recommençais de zéro pour mettre en place une stratégie d’investissement.

Donc encore une fois, je me répète, ce n’est pas forcément ce que vous devez faire, mais c’est ce que je ferais si je partais de zéro.

Donc on va rentrer directement dans le vif du sujet.

Première chose que je ferais, c’est me concentrer sur un seul pays. Encore une fois, on ne peut pas connaitre les entreprises de tous les pays du monde entier.

Donc ce que je ferais, c’est que je ciblerais un pays, et j’apprendrais à connaitre ce pays et ses entreprises.

Encore une fois, on ne peut pas connaitre les entreprises du marché coréen, brésilien, français, américain. C’est trop compliqué et trop chronophage.

Et donc, ce que je ferais, c’est que j’irais sur le marché américain, les Etats-Unis. Pourquoi ?

Tout simplement parce que historiquement, quand on regarde les études, c’est le marché qui présente le plus de performances aux investisseurs qui investissent dans des actions à dividendes.

Donc pourquoi se priver du meilleur marché au monde, s’il existe ? Voilà, j’irais tout simplement aux Etats-Unis.

Ensuite, ce que je ferais, c’est que j’investirais chaque mois du capital, sans exception, dans une à 2 positions. Sans exception.

Alors, ce qui est vraiment très important en Bourse, c’est d’avoir de la régularité, de la discipline. Il ne faut pas dire : « Ce mois-ci, je vais mettre 100€. Le mois suivant, je ne peux rien mettre, donc je ne mets rien, mais le mois d’après, je mettrai 200€, comme ça, ça rattrapera. »

Non. Il faut vraiment avoir de la discipline : mettre ce qu’on peut mettre, mais le faire de façon régulière sans rater un mois. C’est vraiment très important.

Si vous pouvez mettre 100€ par mois, mettez 100€. Si c’est 200€, mettez 200€. Si c’est 500€, mettez 500€. Si c’est 1000€, mettez 1000€. Si c’est plus, mettez plus.

Mais l’idée, c’est vraiment d’investir chaque mois du capital dans une à 2 positions. Pas besoin d’aller investir dans 10 positions d’un coup sur un seul mois.

L’idée, encore une fois, c’est de limiter ses frais en termes de frais de passage d’ordre.

Donc si vous avez 500€ par mois à investir, vous pouvez vous dire : « Allez, j’achète une seule position, comme ça je ne passe qu’un seul ordre. Ça ne me coûte qu’une fois un frais à passer pour payer mon ordre, et c’est tout. »

Si vous investissez par exemple 2000€, vous pouvez vous dire : « Je fais 2 positions. » Donc vous avez 2 à 1000€.

L’idée, c’est vraiment de se dire : « Avec 500€, je ne vais pas aller investir dans 50 actions par exemple à 10€ », sinon je vais payer 50 fois des frais de passage d’ordre, et ça va me ruiner. Ça va enrichir mon courtier et pas moi.

Donc l’idée, c’est vraiment d’aller investir dans une à 2 positions par mois. Et ce qui va se passer, c’est que naturellement, votre portefeuille va être diversifié au bout de presque 1 an, 10 à 14 mois.

Parce que si en 10 à 14 mois, vous investissez dans une à 2 positions ici, à la fin, vous allez avoir un portefeuille qui va naturellement se diversifier, ce qui va vous amener à avoir entre 20 et 30 lignes.

Donc qu’est-ce que ça veut dire, 30 lignes ? Cela veut dire 20 à 30 entreprises différentes dans votre portefeuille, ce qui est, selon moi, une bonne diversification. Et ça serait l’objectif que je chercherais à atteindre sur l’horizon de 1 an jusqu’à 2 ans. Ça dépend de si vous avez dans une ou dans 2 positions chaque mois.

Okay ?

Donc ça, c’est ce que je ferais. Ensuite, ce que je ferais, c’est que je réinvestirais les dividendes.

Au début, le dividende, il ne faut surtout pas y toucher. L’idée, c’est de récupérer les dividendes et de se servir de ces dividendes pour réinvestir dans de nouvelles positions.

Donc au début, les dividendes que vous allez encaisser, ça ne va pas vous permettre de racheter des positions entières d’un seul coup. Mais plus votre portefeuille, il va grossir, et plus les dividendes que vous allez encaisser vont vous permettre à eux seuls de vous racheter de nouvelles actions.

Et c’est là où ça devient confortable puisque vous pouvez mettre en place ce cercle vertueux qui fait que vous mettez chaque mois – on l’a vu ici – du capital. Vous avez également chaque mois des dividendes qui tombent et qui permettent de racheter des nouvelles actions.

Donc on a vraiment un cercle vertueux qui fait que ça tourne, ça tourne, ça rentre. Vous avez une bonne diversification par secteur.

Vous savez qu’on a parlé ici de 20 à 30 lignes. Et l’idée, c’est vraiment d’être dans les 11 secteurs, de se diversifier au maximum dans les 11 secteurs.

Peut-être qu’au bout de 10 à 14 mois, vous n’allez pas être dans les 11 secteurs d’un seul coup parce qu’il n’y aura pas eu d’opportunité dans tous les secteurs.

Mais en tout cas, ce que je chercherais à faire, moi, c’est de diversifier dans tous les secteurs pour réduire mon risque d’investissement, parce qu’en fonction de l’économie, il y a des secteurs qui se portent bien, et il y a des secteurs qui se portent un petit peu moins bien.

Donc tant qu’on parle de secteurs, moi ce que je ferais également, c’est que je ne mettrais pas plus de 25% de mon portefeuille dans un seul secteur.

Donc si je vois que le secteur de la santé, il commence à être trop représenté dans mon portefeuille, j’arrête d’investir dans le secteur de la santé parce que je ne veux pas que le secteur de la santé soit trop prépondérant dans mon portefeuille, et que ça devienne trop risqué si jamais le secteur de la santé ne se porte pas bien pour une raison X ou Y.

D’accord ?

Donc pas plus de 25% par secteur. Encore une fois, dans les 11 secteurs de l’économie. Et également, ce que je ferais également pour réduire le risque de mon portefeuille global, c’est que je ne mettrais pas plus de 10% par position.

Donc on a vu ici qu’on a parlé d’avoir entre 20 et 30 lignes potentiellement. Libre à vous d’en avoir moins ou plus. C’est vous qui voyez mais je ferais également en sorte de ne pas avoir plus de 10% par ligne.

Je ne veux pas qu’une ligne soit trop forte dans mon portefeuille, parce que si cette entreprise, pour une raison X ou Y, ça ne se passe pas bien, ça va impacter trop fortement mon portefeuille.

Si vous aviez une entreprise qui représente 80% de votre portefeuille et que demain, cette entreprise, elle subit un scandale dans la presse ou qu’on se rend compte qu’elle avait menti sur plein de choses ou qu’elle ne gagne pas d’argent, (il peut se passer tellement de choses), vous êtes dans la merde puisque votre entreprise va être en chute libre.

Et donc, si c’était 80% dans votre portefeuille, votre portefeuille va également être en chute libre.

Et donc faites également très attention à ça.

Qu’est-ce que je peux vous dire également d’autre ?

Anticipez la fiscalité. C’est ce que je ferais dès le début, puisque même si c’est assez simple en Bourse, la fiscalité, c’est quand même très intéressant de l’anticiper pour savoir à quelle sauce on va être mangé, parce que quand on gagne de l’argent, il faut payer des impôts.

On en a parlé dans une précédente vidéo, la vidéo N°2 si je ne dis pas de bêtises, la différence entre un PEA et un compte-titres, et renseignez-vous bien sur la fiscalité qui est rattachée à ces 2 supports (on l’a vu).

Avec le PEA, on n’est pas imposé de la même façon qu’avec le compte-titres ordinaire, le CTO.

Donc il faut anticiper la fiscalité, surtout pour tout ce qui est prélèvement à la source, si on investit notamment aux Etats-Unis en tant que résident fiscal français. Il va y avoir ce qu’on appelle la « witholding tax » retenue à la source.

Donc ça, il faut savoir combien on va payer, est-ce qu’on peut la récupérer ? Dans certains cas, on peut la récupérer.

Et puis ensuite, combien vous allez payer pour l’impôt sur le revenu, la flat tax, la CSG etc., et également d’autres taxes qui existent quand on investit en Bourse, comme par exemple la « duty stamp » et d’autres taxes parmi tant d’autres. Bienvenus en France.

Ensuite, ce que je ferais, c’est que j’investirais sur le long terme.

Quand je dis « long terme », c’est minimum 10 ans, supérieur à 10 ans. Moi, je ne suis pas là pour investir sur 1 an, 6 mois, 2 ans, 3 ans. Quand je dis « long terme », c’est minimum 10 ans. Et j’ai même envie de dire que c’est bien plus que ça.

Mais ce que je ferais, c’est que je commencerais à investir dans une entreprise en me disant : « Je n’y touche plus pendant 10 ans. »

Si jamais j’étais bloqué et que je ne pouvais plus jamais les revendre, ça ne me dérangerais pas. Je suis d’accord pour garder ces entreprises pendant 10 ans. Il n’y a aucun souci là-dessus.

Egalement, l’approche que j’aurais, c’est de ne jamais toucher au capital. Il y a un moment, dans cette stratégie, où vous allez vous dire : « Pourquoi ne pas me servir de mes dividendes pour vivre, pour aller en vacances, pour m’acheter quelque chose ? Je veux seulement vivre et dépenser. »

Mais ce qu’il faut surtout garder en tête, c’est de ne jamais toucher au capital, puisque c’est votre capital qui vous génère vos dividendes.

Si vous avez 1 million d’euros placés en Bourse à 10% de rentabilité, chaque année, ce capital vous génère 100000€.

Donc ces 100000€, vous pouvez vous en servir si vous voulez pour vivre avec, dépenser etc, mais ne touchez jamais au capital, parce que vous voulez que l’année suivante, ce 1 million d’euros de capital, il continue de vous générer 100000€ pour dépenser.

Vous n’allez pas faire grossir votre portefeuille globalement puisque vous vous servez des dividendes pour vivre et pour les dépenser, mais votre capital restera toujours là et il pourra toujours vous permettre de générer année après année toujours plus de dividendes.

Donc ça, c’est très important de ne jamais toucher au capital. Une fois qu’il est investi, il est là et on n’y touche plus. Et surtout, pas de revente.

C’est-à-dire qu’encore une fois, on n’est pas là pour faire du trading. On n’est pas là pour se dire : « Oh mince ! Imposition, elle a pris +50%, +100%, +30%. J’ai quand même envie d’encaisser cette plus-value, la matérialiser. »

Non. Pas de revente. On n’est pas traders. On est là pour encaisser des dividendes. Si votre portefeuille, il est en plus-value, j’ai envie de dire « tant mieux ». C’est toujours agréable de voir un portefeuille qui est dans le vert avec des belles plus-values latentes.

Et ça veut dire que vous avez bien fait votre travail. Mais ne revendez pas, sous la pression de se dire : « Il y a une plus-value. Il faut que je l’encaisse. »

C’est ce que je ne ferais surtout pas, parce que voilà, encore une fois, revente ça veut dire quoi ? Etre soumis à la fiscalité. Vous encaissez une plus-value, donc il faut vendre. Il y a plus de déclarations comptables également.

Il y a également des frais de passage d’ordre pour revendre cette imposition. Donc en fait, revente, ça va vous déclencher pas mal de frais qu’on n’imagine pas toujours, mais qu’il faut bien avoir en tête.

Donc moi, je ne revends qu’en cas de nécessité.

Ça m’arrive de temps en temps de revendre, mais vraiment parce qu’une entreprise ne va plus dans la direction qui me plait, donc forcément si on a un poisson pourri dans le portefeuille, il faut s’en débarrasser, sinon, ça va venir dégrader la performance de tout votre portefeuille, mais l’idée, en tout cas que j’aurais moi, c’est de ne jamais revendre.

Je fais une bonne sélection des entreprises sur la base d’une bonne analyse fondamentale, et de garder ces entreprises, de les renforcer régulièrement, mais de ne pas les revendre. Okay ?

Donc si on résume rapidement ce qui pourrait être pas trop mal pour mettre en place une stratégie d’investissement et ce que je ferais si je devais partir de zéro : focus sur un seul pays, mettre du capital tous les mois sans exception et sur une à 2 positions.

Investir sur 20 à 30 lignes en moyenne à terme, réinvestir tous mes dividendes, pas plus de 25% par secteur, pas plus de 10% sur une seule position, anticiper la fiscalité, investir sur le long terme, minimum 10 ans.

Ne jamais toucher au capital. Il est là et il ne bouge plus. Et ne jamais revendre sauf si l’entreprise, elle fait vraiment des choses qui ne me plaisent pas et qui mettent en danger mes dividendes.

Donc voilà concernant la stratégie d’investissement que je pourrais potentiellement mettre en place si je partais de zéro. Et ce que je te propose, c’est qu’on se retrouve sur le canapé pour tirer un petit peu les conclusions de cette série de 4 vidéos.

On se retrouve donc comme prévu sur le canapé pour la conclusion de cette vidéo, ou j’ai envie de dire de cette formation, puisqu’on est au terme de cette quatrième vidéo de cette série de 4 vidéos.

Et ce que je te propose, c’est que je te parle de comment on peut aller plus loin ensemble concernant tes investissements en Bourse dans des actions qui te versent des dividendes.

Je te l’ai dit. Tu l’as vu sur la page de présentation vidéo. Je te l’ai dit au tout début de cette formation vidéo. Moi, ça fait plusieurs années maintenant que j’investis dans des actions à dividendes.

J’ai investi plus de 350000€ dans cette stratégie. Je sais maintenant parfaitement ce que je sais. Je sais parfaitement ce que je regarde dans une entreprise.

Je maitrise plutôt bien le process. Mon portefeuille affiche de belles plus-values. Chaque mois, j’encaisse de généreux dividendes.

Et ce que je te propose, c’est différentes façons d’aller plus loin ensemble. Pour ça, je vais te proposer 3 produits qui pourraient potentiellement t’intéresser et qui vont aller crescendo, qui vont en fait répondre à chacun de tes potentiels différents besoins.

Le premier produit que je peux te proposer, c’est tout simplement un livre papier de 704 pages que j’ai sous la main ici.

C’est un livre papier de 704 pages que j’ai autoédité et que j’ai écrit entièrement moi-même et dans lequel je te partage ma stratégie d’investissement de A à Z.

Si tu aimes bien lire, si tu aimes bien le format papier, si tu aimes bien prendre des notes, c’est littéralement un format qui peut te plaire et dans lequel tu découvriras ma stratégie d’investissement de A à Z, et bien bien plus de choses que tout ce qu’on a pu voir dans cette vidéo et dans cette série de 4 vidéos qui finalement était assez rapide.

On n’a pas pu voir tout ce que j’aurais voulu te dire.

Ça reste une petite formation gratuite. Malheureusement, je n’avais pas le temps d’entrer dans tous les détails, mais dans ce livre déjà, tu pourras découvrir beaucoup plus de détails sur tout ce qui est puissance de cette stratégie : comment analyser une entreprise, comment mettre en place une stratégie d’investissement.

C’est vraiment un très gros livre dans lequel tu peux voir qu’il n’y a pas de pages blanches de tous les côtés. Il y a vraiment 704 pages. Ce n’est pas une police d’écriture en 22. Il n’y a pas des marges de 40 cm.

Voilà, c’est un joli pavé qui fait son poids, qui fait presque 1 kg, qui fait aussi sa taille. Ce n’est pas un petit livre de poche.

Et ce livre-là, tu peux te le procurer – je te mettrai tous les liens ci-dessous – et ça te permettra également un pied un petit peu plus profondément dans cette stratégie d’actions à dividendes.

Donc ça, c’est la première chose que je peux te proposer : le livre papier.

La deuxième chose, si tu fais partie du genre de personnes qui n’ont pas du tout envie d’apprendre comment analyser une entreprise mais qui ont quand même envie d’investir en Bourse, je peux te proposer un service que j’ai créé, qui s’appelle le « Club Dividendes ».

Dans le Club Dividendes, ce qui se passe, c’est que je partage tous les mois, vers le 15 du mois, toutes les positions que je prends moi-même en Bourse, avec mon propre argent sur mon propre portefeuille.

Donc clairement, ce n’est pas une incitation à l’achat, ce n’est pas du conseil. Je partage simplement ce que je fais moi-même, et libre à toi de t’en inspirer ou pas, de recopier ou non ces positions.

Le but du jeu, c’est quand même que tu analyses ces entreprises, que tu regardes ces entreprises, ce qu’elles valent, et que tu prennes ta décision de façon tout à fait éclairée.

Mais en tout cas, ce qui se passe, c’est que j’ai, moi-même analysé ces entreprises sur toute la base des critères d’investissement que je t’ai cités, 25 à 30 critères. Et ensuite, je sélectionne chaque mois une ou 2 entreprises dans lesquelles je vais investir.

Généralement, il n’y a pas plus de une à 3 positions sur lesquelles je vais intervenir. Normalement, c’est une ou deux.

Et ça, je te le partage tous les mois vers le 15 du mois. Donc ça s’appelle le « Club Dividendes ».

 Je te mettrai également le lien ci-dessous pour que tu puisses le retrouver facilement, et c’est donc un service mensuel dans lequel tu peux retrouver ce que je fais moi-même directement au sein de mon portefeuille pour ceux qui n’ont pas envie de prendre leur temps à analyser les entreprises, parce que mine de rien, ça prend quand même un petit peu de temps. On ne va pas se mentir.

Mais une fois que le travail est fait, on l’a vu, ça tourne, et on encaisse des dividendes pendant plusieurs années, pendant plusieurs décennies.

Et le troisième produit que je peux te proposer, là c’est pour ceux qui veulent vraiment apprendre de façon poussée et détaillée et vraiment être à mon niveau, et faire la même chose que moi, c’est « Comment analyser une entreprise de A à Z ? »

Et là, je te propose une formation vidéo de 116 vidéos.

Donc c’est vraiment une très grosse formation, puisqu’elle fait 30 heures, où très clairement, je te montre sur mon écran d’ordinateur un petit peu comme on a pu voir dans la vidéo N°3 si je ne dis pas de bêtises, où je t’ai montré quelques indicateurs, là c’est pareil mais en version plus poussée.

Pour les 25 à 30 indicateurs, on va voir ensemble sur mon ordinateur. Je te montre comment je trouve tous les indicateurs, comment je les mets en relief.

Des fois, on fait des calculs parce que certains indicateurs ne sont pas calculés automatiquement sur tous les sites. Je te montre tous les sites que j’utilise.

On va dans les bilans comptables, les comptes de résultats. Je te montre précisément ce qu’il faut regarder, et où et quoi surtout, parce que des fois, les bilans comptables font plusieurs centaines de pages, et il y a seulement que 2 ou 3 pages qui nous intéressent. C’est parfois compliqué de s’y retrouver.

Bref, je te montre tout : comment créer un compte d’investissement, comment tout se passe vraiment de A à Z.

Tu te doutes bien que s’il y a 116 vidéos et 30 heures de formation, c’est que je dis tout, clairement. Tout ce que je sais, je l’ai dit dans cette formation.

Et à la fin de cette formation, tu es clairement en mesure de faire la même chose que moi. Tu peux même me « mandater » pour analyser des entreprises pour toi au sein de cette formation.

Donc c’est vraiment un très très gros programme dans lequel également, tu pourras découvrir tout le contenu sur le lien que je te mettrai également juste en dessous de cette vidéo.

La page de présentation de ce produit est longue, mais tu vas voir que c’est vraiment très très complet si tu veux être à mon niveau.

Donc je résume.

Le format papier, le livre pour ceux qui veulent commencer doucement sur un format papier, qui aiment bien lire et prendre des notes.

Le Club Dividendes, le service mensuel pour ceux qui veulent s’inspirer de mes positions chaque mois, sans avoir à faire des analyses très poussées et approfondies.

Et la formation vidéo de 30 heures, et de 116 vidéos pour ceux qui veulent vraiment se mettre à mon niveau, et apprendre exactement comment moi, personnellement, j’analyse une entreprise sur la base des bilans comptables et des comptes de résultats.

Donc voilà ce que j’avais à te dire. J’espère que cette vidéo d’initiation à l’investissement en Bourse dans des actions à dividendes a déjà pu te permettre d’y voir un petit peu plus clair sur comment ça fonctionne, sur la puissance de cette stratégie et sur quelques pièges à éviter, ou sur la méthode d’approche à utiliser pour analyser une entreprise.

Si tu as la moindre question, je te mettrai également l’adresse email ci-dessous où tu pourras nous contacter, et on te répondra directement, moi-même ou Léa au support client, pour répondre à tes questions sur les différents produits, ou sur quoi que ce soit.

Et j’espère avec grand plaisir pouvoir te retrouver directement parmi les clients du livre, du Club Dividendes ou de la formation vidéo « La Magie des Dividendes ».

Merci à toi pour ton attention, et je te dis à très très vite. Ciao ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.