Si vous ne faites pas ces 3 choses sur votre business en ligne, vous ne réussirez jamais

Je ne perds pas de temps avec toi dans cette vidéo et je vais droit au but.

Si tu ne fais pas ces 3 choses dans ton business Internet alors tu peux être certain de mettre la clé sous la porte très rapidement.

🏆Mon Programme Haut-De-Gamme pour devenir Indépendant Financièrement : https://clubmillionnaire.fr/eef

Si vous ne faites pas ces 3 choses sur votre business en ligne, vous ne réussirez jamais

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Trois choses que tu dois faire sur ton business en ligne, sinon, écoute, tu auras beaucoup de mal à avancer. C’est ce que je vais te partager dans cette vidéo. Moi, ça fait plusieurs années maintenant que je bosse sur Internet, que je rencontre régulièrement lors de séminaires, lors d’évènements, plusieurs entrepreneurs sur Internet, certains qui réussissent et d’autres qui réussissent moins, voire pas du tout. Et quand je parle avec eux, j’analyse qu’il y a 3 actions qu’ils devraient faire dans leur business mais qu’ils ne font pas, et que tu dois à tout prix implémenter, sinon tu n’avanceras pas et tu n’auras pas les résultats espérés.

Donc avant qu’on ne commence cette vidéo, comme d’habitude, abonne-toi. Très important. Récupère ce livre. Je te l’offre. C’est mon livre « Des bancs de la fac à l’indépendance financière ». Tu as juste à payer les frais de port, et ça arrivera chez toi en quelques jours dans ta petite boite aux lettres. Lis également bien la barre de description puisque c’est important. J’ai pas mal de choses à te partager dans la barre de description – donc lis-la bien – notamment une formation offerte, que je t’offre. C’est dans la barre de description, donc tu vas pouvoir récupérer tout ça.

Okay ? Si c’est okay pour toi, quelles sont les 3 choses que tu dois absolument faire sur ton business en ligne ? La première, c’est de récolter des leads. La première, mais vraiment c’est la plus importante, tu le sais certainement en plus – c’est ça le problème, beaucoup de gens avec qui je parle me disent : « Mais oui, c’est vrai, tu as raison, je le sais en plus, que les emails, c’est le nerf de la guerre, c’est le cœur du business ». Un business Internet, c’est des emails Internet. Plus vous avez d’emails, plus vous allez générer de chiffres d’affaires.

Généralement, on dit que une adresse email va valoir entre 1 et 2€ de chiffre d’affaires par mois. Donc faites les maths si vous avez déjà un business sur Internet. Si vous n’êtes pas entre ces barrières, ces frontières, c’est que généralement, il y a un problème. Si vous êtes en dessous, c’est que vos offres ne sont pas bonnes. Si vous êtes au-dessus, félicitations ! C’est que vos offres sont pertinentes et fonctionnent bien. Donc entre 1 et 2€ de chiffres d’affaires par mois, c’est vraiment la moyenne.

Donc récolter des leads, c’est vraiment l’action la plus importante que tu devrais faire chaque matin en te réveillant, t’assurer que tu as soit des pubs qui tournent sur Facebook, sur Instagram, sur YouTube, ou sur d’autres sources d’advertising. Très très important puisqu’il te faut assurer un flot continu d’adresses emails qui te découvrent, qui rentrent dans ton business, qui vont recevoir des séquences automatiques d’emails, etc – on ne va pas rentrer dans le détail – des followups, des séquences automatiques qui sont envoyées ensuite à tes prospects, en fonction de la liste dans laquelle ils ont été inscrits. Mais c’est très important de récolter des emails.

Tu peux également récolter des emails en lisant des articles sur Google pour être référencé, à l’intérieur desquels tu demandes l’email via des encarts ou des pop-ups, des choses comme ça, via des exit pop-ups notamment sur ton site, via la réalisation de vidéos YouTube en demandant aux gens par la suite de laisser leur adresse email contre un cadeau.

C’est littéralement ce que j’ai fait en fait au tout début de cette vidéo. Rappelle-toi lorsque je t’ai demandé de lire la barre de description pour récupérer un petit cadeau gratuit. Ce cadeau gratuit, je vais te l’envoyer avec grand plaisir. Il va t’aider, il va te permettre d’avancer. Je ne te dis pas ce qu’il contient – c’est un contenu secret – mais en échange, je vais demander ton adresse email, ce qui est entièrement logique. Donc première chose, récolter des leads. Des leads, c’est des adresses emails. C’est très très important.

Deuxième chose, ça va être de créer des offres et de les optimiser. Donc créer des offres, littéralement, c’est aussi le cœur du business. C’est-à-dire que si tu as un business qui ne contient pas d’offres, en fait tu n’as pas de business, parce qu’il faut que tu vendes aux gens qui te suivent. Il ne faut pas que les gens soient simplement là pour « ta belle gueule », donc pour moi, ce n’est certainement pas le cas, tu vois ? Mais voilà, les gens, ils doivent être chez toi pour acheter un truc. Ils ont un problème. Ils veulent acheter quelque chose. Donc si tu n’as rien à leur proposer, si tu n’as pas d’offres à leur proposer, ils arrivent et ils repartent comme ils sont venus, avec « le même montant dans leur compte en banque ».

Donc tu dois leur proposer des offres qui vont résoudre des problèmes qu’ils sont en train de traverser. Si les gens sont chez toi, s’ils sont arrivés sur ton site, ce n’est pas un hasard. C’est qu’ils ont tapé dans Google, dans YouTube, une requête. Ils avaient une réponse à trouver vis-à-vis d’une question qu’ils avaient et ils veulent potentiellement aller plus loin. Donc leur proposer des offres, c’est très important, et optimiser ces offres.

Qu’est-ce que j’appelle « optimiser ces offres » ? Donc c’est créer un tunnel de vente. Donc tu le construis ton tunnel de vente, soit avec une page de vente immédiate, un bon de commande, un upsell n° 1, un downsell, un upsell n° 2, une page d’opt-in, un one-time offer, et ensuite un bon de commande et un upsell.

Bref, là je suis peut-être déjà en train de te perdre. Tu te dis : « Mais qu’est-ce qu’il me raconte, ce gars-là ? Il me parle en charabia, d’un coup. Je n’ai pas trop compris ce qu’il dit parce qu’il parle chinois. » Si tu ne comprends pas ce que je te dis, ce n’est pas grave. A la fin de la vidéo, j’aurais une solution pour toi. Mais voilà, c’est ça ce que c’est que de créer des offres et de les optimiser. De les optimiser, c’est quoi ? Finalement, je ne te l’ai pas dit. C’est faire en sorte que ces tunnels de vente, ces pages de vente convertissent toujours plus. Tu vois ?

Si tu as une page qui convertit à 1% et que tu as fait passer à 1,1%, tu vas te dire : « Oui, mais c’est 0,1% de personnes en plus qui vont acheter. Pff, c’est ridicule. Ce n’est pas ça qui va changer ma vie au niveau de mon chiffre d’affaires. » Et pourtant, détrompe-toi. Sur un trafic conséquent, sur un volume de plus en plus croissant de trafic, ça représente beaucoup d’argent qui, potentiellement, va être laissé sur la table, si tu n’améliores pas ton taux de conversion.

Egalement, n’oublie pas que potentiellement, une part du trafic, c’est du trafic que tu vas acheter sur Facebook, sur Instagram. Donc si tu envoies du trafic que tu as acheté, donc que tu as payé sur une page de vente qui pourrait convertir un peu plus, ça amortit ton budget pub, et c’est quand même intéressant parce que le but, ce n’est pas de dépenser un max pour attirer du monde, attirer des visiteurs sur tes pages qui, en plus, ne vont pas convertir, et donc faire diminuer ton chiffre d’affaires.

Des deux côtés, tu tires l’élastique dans le mauvais sens : tu paies un max en haut et tu récoltes un minimum en bas. Donc ce n’est pas l’objectif. Il faut vraiment dépenser un minimum et toucher ta visite le moins cher possible, ou ton adresse email le moins cher possible, ou ta conversion le moins cher possible, et augmenter au maximum ton chiffre d’affaires sur tes tunnels de vente, sur ta page de vente.

Donc  très important d’augmenter, ne serait-ce que de 0,1% ton taux de conversion. Donc pour l’augmenter, tu fais ce qu’on appelle des split-tests. Tu mets une version A, une version B de ta page, et tu changes des éléments de cette page, et tu vois quelle page convertit le mieux en fonction du trafic que tu as envoyé dessus. Et la page qui convertit le mieux, tu la conserves. Cette nouvelle page que tu as conservée, tu refais un split-test en changeant encore un autre élément. Tu vois si ça convertit mieux ou pas. Si ça ne convertit pas mieux, tu gardes celle de base. Si ça convertit mieux, tu reprends la nouvelle page sur laquelle tu refais le split test.

Donc ce que tu peux split-tester, c’est une phrase d’accroche, c’est des designs, c’est des promesses, une USP comme l’appellent certains. Il y a beaucoup de choses que tu peux split-tester. Et c’est vraiment ça que j’appelle dans le 2ème point : créer des offres et les optimiser dans l’objectif d’augmenter les conversions. Très très important. Tu devrais passer beaucoup de temps à faire ça, ou te faire accompagner d’un copywriter qui connait comment rédiger des pages de vente.

Troisième et dernière chose que je vais te partager aujourd’hui, c’est de créer du contenu gratuit et du contenu payant. C’est très important de sans cesse créer du nouveau contenu, aussi bien payant (pour les membres de tes formations, les gens qui vont acheter chez toi, qui seront des clients à toi). C’est bien d’avoir créé des offres, d’avoir optimisé les pages de vente et les tunnels de vente, mais il faut que derrière, ce ne soit pas une coquille vide. Il faut qu’il y ait quand même du contenu pour tes clients.

Donc c’est très important de faire du contenu payant, et également du contenu gratuit. Le contenu gratuit, c’est ce que j’appelle des vidéos YouTube, des articles sur ton site Internet si tu fais des articles, pourquoi pas des posts sur ta page Facebook, des photos Instagram, des Tweets. Bref, je ne sais pas sur quel réseau social tu es présent le plus, les réseaux sociaux, si tu le prends au pluriel. C’est très important. Voilà.

Donner beaucoup de gratuité aux gens, c’est très important pour leur montrer qui tu es. Réchauffer également les prospects parce que rappelle-le, étape numéro 1, parce que tu as potentiellement acheté des leads, potentiellement acheté des gens sur des plateformes d’advertising. Donc ils ne te connaissent que très peu. Donc lorsque tu fais du contenu gratuit, ça leur permet en fait de te connaitre plus.

Notamment cette vidéo que je suis en train de réaliser sur YouTube, c’est potentiellement pour des gens qui ne me connaissent que très peu, de continuer d’apprendre à me connaitre, voir comment je me comporte, comment je parle, à quoi je ressemble, etc. pour réchauffer le prospect, on va dire, et pour qu’on commence à créer une relation – on ne va pas dire « d’amitié » parce qu’on ne s’est jamais vu dans la vraie vie – mais que toi au moins tu vois qui je suis et que tu commences à avoir de la confiance, donc bâtir une relation de confiance à distance.

C’est donc très important pour ça, de créer du contenu gratuit, et ne pas être là simplement pour vendre du contenu payant. Certains le font l’étape achat de trafic, redirection vers des offres payantes, avec une très belle page de vente. Pourquoi pas ? Ça marche aussi. Après, tout dépend de comment vous souhaitez construire votre business. Moi, je pense qu’en construisant son business avec un personal branding, en montrant qu’on est là et qu’on crée du contenu gratuit, et qu’on donne de la valeur gratuitement, les gens aiment ça et ils apprécient.

Même si certaines personnes vont être ingrates et ils vont te dire : « Ouais, ouais, tu fais du gratuit, maintenant tu fais du payant. Tu es nul. Toi aussi tu es comme les autres. Tu veux nous vendre des trucs ». Voilà. Oui. Tout simplement. C’est comme quand tu vas à la parfumerie et qu’elle te donne un échantillon, la nana, crois-moi que ce n’est pas parce que tu as des beaux yeux. Elle te donne un échantillon pour que tu puisses, Inchallah, derrière, acheter un produit complet.

Donc voilà, c’est pareil. Des vidéos YouTube, ça marche un peu de la même façon. On donne de la valeur gratuitement, et derrière, l’idée c’est qu’on a des programmes qui te permettent d’aller plus loin puisque forcément, on ne peut pas tout dire non plus sur YouTube, c’est très très long. Il y a des programmes qui sont très très longs en contenu. Donc voilà.

Si je résume les 3 choses : première étape, générer des leads, récolter des adresses emails. Deuxième chose, créer des offres et convertir, optimiser ces offres. Troisième étape, créer du contenu gratuit et payant. Si tu ne fais pas ces 3 étapes, ça ne sert à rien de te lever, ça ne sert à rien de bosser sur ton business. Si tu es là en train de faire un design sur Canva ou sur Photoshop, si tu es là en train de faire une retranscription texte toi-même de ta vidéo, si tu fais toi-même le montage vidéo, si tu gères ton support, alors là il y a encore une nuance en support parce que ça dépend de quel genre de business tu as lancé.

 Si c’est un business e-commerce, évidemment, tu ne fais pas le support. Si c’est un business type personal branding comme le mien, moi j’aime beaucoup être sur le support et répondre moi-même aux gens sur certaines choses, parce qu’ils adorent avoir une réponse de ma part. Bref, si tu ne fais pas ces 3 choses en tout cas, tu ne fais rien, tu dois vraiment déléguer tout le reste, ça ne sert à rien, il n’y a pas de valeur ajoutée.

 Rappelle-toi qu’en tant qu’entrepreneur, en tant qu’investisseur, tu as une valeur ajoutée pour laquelle les gens te suivent. Et ce n’est certainement pas pour ta qualité de monteur-vidéo ou pour ta qualité de designer, ou j’en sais rien. Donc garde bien ça en tête.

Egalement, si tu veux aller plus loin dans la création d’un business sur Internet, je te l’ai évoqué tout à l’heure, j’ai un petit peu parlé de formation, j’ai justement une formation pour toi si tu souhaites créer un business sur Internet. Tu retrouveras tout dans la barre de description. Le programme s’appelle l’Ecole de l’Elite Financière.

 Il y a un module entier qui est dédié au business sur Internet dans lequel je t’apprends à lancer un business en personal branding, où on va apprendre ensemble comment tu vas pouvoir trouver ton idée de business sur Internet, trouver ton idée de niche, et tout développer, comment attirer les personnes dans son business, comment attirer des visiteurs, du trafic, créer des offres, créer des tunnels de vente, faire du marketing, comment fixer le prix de tes produits, comment créer des espaces membres, comment délivrer ton service client, comment créer une équipe.

Bref, c’est beaucoup de choses. C’est très complet, il y a une dizaine d’heures de formation. Je te laisse regarder la barre de description tranquillement. Il y a tout dedans. Et écoute, je te remercie de m’avoir écouté jusqu’à maintenant. Si tu me regardes jusqu’à maintenant, c’est que tu es relativement motivé, donc ça fait plaisir.

Je te dis à très très vite. Je te souhaite une bonne journée. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *