Que faire en cas de crise financière ?

Personne ne peut l’ignorer désormais avec près de 20% de perte sur les marchés financiers, une peur généralisée alimentée par les médias et des mesures drastiques prises par les différents gouvernements.

Une crise semble être en train de se dessiner sous nos yeux et la question que beaucoup d’entre vous se posent est : QUE FAIRE ?

Est-ce que la crise va me manger tout cru ?

Est-ce que je peux protéger mon argent et mon patrimoine ?

Faut-il acheter ou revendre certains de mes actifs ?

Comment je vais faire pour payer certains de mes crédits ?

Autant de questions auxquelles j’apporte un élément de réponse dans cette vidéo…

✓ Découvrir le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

#Crise #Economie #Bourse

Que faire en cas de crise financière ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Bon, les amis. J’espère que vous allez bien.

Je commence la vidéo dans ce format. Je me rends tout de suite dans un petit hôtel sympathique pour te terminer la vidéo, on va parler de comment réagir en cas de crise.

C’est la mode en ce moment, coronavirus, crise pétrolière, crise économique, banque centrale, FEB.

Bref, pour te donner un petit peu mon avis sur comment, moi, je compte réagir vis-à-vis de cette potentielle crise. Parce que je reçois pas mal de messages sur Instagram, par mail.

Il y a des gens qui me disent : « Raph, mais qu’est-ce que tu fais en ce moment ? Comment tu envisages un petit peu les choses ? ». Je suis loin d’être un expert économique, je suis loin d’être un expert en quoi que ce soit mais j’ai mon avis, un petit peu, comme tout le monde en ce moment.

Sur YouTube, tout le monde donne le sien. Donc, pourquoi je ne donnerais pas le mien puisque je suis investisseur également ?

Et je vais mettre en place potentiellement certaines choses pour me protéger et traverser du mieux possible cette potentielle crise économique. Donc, on se retrouve tout de suite.

Abonne-toi à la chaîne YouTube. En attendant et je te dis à tout de suite.

Les amis, on se retrouve finalement chez moi puisque je voulais vraiment faire en sorte de structurer cette vidéo comme il faut, histoire que tu puisses en retirer le maximum puisque que je reçois pas mal de questions.

J’ai des gens qui me disent : « Raph, qu’est-ce que tu penses des marchés financiers ? Comment tu réagis vis-à-vis de ça ? ». Donc, je vais te donner mon avis dans cette vidéo.

D’autres personnes m’envoient des messages et me disent : « Raph, plus personne ne vient dans mes appartements en location saisonnière. Je ne vais pas réussir à payer mon crédit. Je vais réagir comment vis-à-vis de ça ? »

Bref, il y a pas mal de choses en ce moment qui font que c’est compliqué pour beaucoup de personnes. Et malheureusement, ça risque d’être encore plus compliqué pour plusieurs semaines et peut-être plusieurs mois.

Ce qu’il faut penser, en fait, ce qu’il faut comprendre, c’est au-delà du coronavirus et au-delà du fait que potentiellement, il n’est pas si dangereux que ça. Alors, je ne sous-estime pas du tout l’absence du virus, mais c’est quelque chose de bien plus important pour l’économie et c’est pour ça qu’on est en train de vivre quelque chose de vraiment de très compliqué.

C’est qu’il y a beaucoup de gens qui ne vont plus travailler. Il y a beaucoup de gens qui sont au « chômage ». Il y a beaucoup d’entreprises qui ont fait faillite.

Il y en a certaines qui ont déjà fait faillite simplement parce qu’on a un souci au niveau de ce qu’on appelle la chaîne de production.

C’est-à-dire que pour produire un produit, pour produire un service, il y a tout un maillon, il y a des maillons qui sont connectés entre eux, et si un seul de ces maillons ne fonctionne pas, ou fait défaut, c’est potentiellement toute la chaîne qui se retrouve impactée.

Et c’est aujourd’hui ce qui se passe, on le sait, avec un pays, un monde qui est mondialisé où tous les pays sont connectés ensemble. Et où, aujourd’hui, des gens sont confinés, des gens sont en quarantaine, ne peuvent plus aller travailler, donc, ne peuvent plus créer de la valeur.

Alors, peu importe les mesures qui vont être mises en place par les banques centrales. En fait, il n’y a pas non plus de magiciens, il n’y a pas d’économie qui tourne si les gens ne travaillent pas, ne créent pas de la valeur.

On a beau injecter de la liquidité, ça ne sert à rien. C’est nul et ça détruit encore plus l’économie telle qu’on la connaît aujourd’hui, concrètement, pour entrer dans le concret.

Parce que, voilà, je suis loin d’être un expert économique et je suis loin de tout comprendre. Et des fois, c’est mieux parfois de ne pas comprendre, tellement, c’est complexe.

Mais qu’est-ce que je vais faire, moi, concrètement ? Déjà pour revenir un petit peu concrètement sur des gens qui ont pu me dire : « Raph, comment je vais faire pour payer mon crédit immobilier ? »

Et c’est là en fait où il y a une fameuse citation de Warren Buffett qui disait que « quand la marée se retire, ou quand la mer se retire, c’est là qu’on voit qui se baigne nu ».

Donc, c’est encore une fois, l’idée, c’est de se dire qu’il y a beaucoup de gens qui, au final, ne savent pas investir et ne respectent pas les fondamentaux de l’investissement qui sont que, par exemple pour l’immobilier, on n’investit pas dans l’immobilier sans avoir un coussin de sécurité.

Donc, on parle toujours d’investir à 100%, 110%, 130%, de pouvoir investir avec l’argent des autres, de rembourser avec l’argent des autres, de pouvoir investir avec 0€.

Alors, c’est bien dans la théorie, mais on se rend compte maintenant que ceux qui ont fondé des plans d’investissement uniquement sur un seul mode d’exploitation, la location saisonnière par exemple, qui est déjà un mode d’exploitation qui est « risqué » de par toutes les mesures qui peuvent être prises dans le futur au niveau de la loi, ou quelque chose comme ça.

On se rend compte que ces gens qui n’ont pas de plan B, qui n’ont pas de coussins de sécurité vont se retrouver dans la merde.

Et encore une fois, on va avoir des gens qui vont devoir vendre leurs biens et d’autres qui vont pouvoir racheter ces biens-là à bas prix. Encore une fois, on va dire que c’est la loi, quelle loi je vais dire, on va dire la loi de « l’argent ».

Ceux qui ont su investir très bien et ceux qui n’ont pas su bien investir et n’ont pas respecté les fondamentaux. C’est pareil pour la Bourse, au final. Il faut toujours investir de l’argent qu’on est prêt à perdre et dont on ne va pas en avoir besoin très prochainement.

Donc, concernant la Bourse, pour rebondir sur ce sujet, qu’est-ce qu’il faut faire ? Et encore une fois, je n’ai pas de boule de cristal.

Et les gars, vous m’envoyez beaucoup de messages. Vous me dites : « Raph, est-ce que je dois racheter cette action ? Est-ce que je dois me positionner maintenant ? Qu’est-ce que je dois faire ? Est-ce que je dois revendre ? »

Les gars, je n’ai certainement pas de boule de cristal, alors je ne pourrai certainement pas vous dire ce qu’il faut faire. Ce que je sais, moi, aujourd’hui, c’est que revendre ses positions dans la panique, ce n’est clairement pas la bonne chose à faire.

Et encore une fois, comme je le dis à tout le monde, rappelle-toi tes fondamentaux, rappelle-toi de pourquoi tu t’es mis à investir et rappelle-toi de quels sont tes objectifs ainsi que ta tolérance au risque.

C’est-à-dire que, moi, par exemple, je sais très bien ce que je recherche. Je suis là pour le dividende. Donc, tant que les fondamentaux des entreprises dans lesquelles j’ai investis, et c’est ce que j’ai regardé en investissant dans ces entreprises, sont solides, il n’y a aucune raison que je cède à quelque panique que ce soit à la vente ou à l’achat.

J’achète pour conserver et je me laisse, je m’autorise le temps de temporiser les choses. Je ne suis pas, en fait, sensible aux prix du marché, puisque tant que les fondamentaux et mon dividende sont garantis, je n’ai pas à m’inquiéter.

Alors, potentiellement, je vais renforcer des positions parce qu’en effet, il y a des soldes en ce moment qui vont se faire. C’est-à-dire qu’il y a des prix qui baissent et potentiellement, ça va continuer avec de très grosses corrections.

Encore une fois, crise ou pas crise ? Par exemple, une potentielle crise. Je pense même qu’on peut dire aujourd’hui que c’est une crise. On a eu des chutes qui sont relativement importantes et beaucoup de volatilité.

Donc, clairement, moi, ce que je vais faire, c’est que je conserve tout ce que j’ai. Je suis là pour des années, des décennies, voire même à vie. Donc, tu dois comprendre quels sont tes fondamentaux.

Alors, comme on dit toujours, le meilleur moment pour entrer en Bourse, c’était hier. Le deuxième meilleur moment, c’est aujourd’hui. Et surtout potentiellement là où on voit des chutes de -10, -15, -20 et même plus de pourcent sur les marchés financiers.

Egalement, il ne faut pas non plus céder à cette panique de la peur que les médias sont en train de nous vendre. Il faut encore une fois se rappeler quel est l’objectif des médias. L’objectif des médias, c’est de vendre.

Ce sont de sociétés et des entreprises commerciales qui placent des pubs, et elles sont rémunérées gracieusement pour ça.

Donc, tout leur intérêt aujourd’hui, c’est de faire couler de l’encre, de vous faire peur, de vous scotcher devant les télés, et ça les arrange bien qu’on mette en quarantaine les gens, et qu’on leur dise de ne pas sortir parce qu’elles doivent certainement faire beaucoup d’argent en ce moment. Donc, ne cédez pas à la peur.

Et en 1987, il y avait une lettre que Warren Buffett – encore une fois le fameux Warren Buffett – partageait à ses investisseurs dans son entreprise Berkshire Hathaway, et il parlait justement de ce genre de cas qui sont les épidémies, les virus, des choses comme ça, qui arrivent de façon cyclique. On en a connu plusieurs.

Je ne vais pas faire l’ancien mais quand tu regardes l’histoire, il y en a plusieurs qui se sont passées.

Et il disait dans cette lettre, justement, à ses actionnaires que réagir aux nouvelles, prendre des actions face aux actualités économiques quotidiennes était certainement une très très mauvaise décision et qu’il ne fallait surtout pas céder à la panique et se rappeler encore une fois de ce que je viens de te dire à l’instant, de pourquoi on investit, des fondamentaux et de vérifier qu’ils sont toujours là.

Donc, encore une fois, la peur fait vendre, mais ce n’est pas une raison pour laquelle vous devez vendre vos actions et vous séparer de tous vos actifs financiers. Clairement pas.

Egalement quand on regarde un index très très connu qui s’appelle le CBOE, le VIX, l’index de la volatilité qui représente en fait la peur des investisseurs sur les marchés financiers. Je t’invite à taper ça dans Google.

Je te mettrai un petit screen tout de suite, comme ça tu pourras voir immédiatement dans la vidéo. On se rend compte que les gens ont peur.

Il y a énormément de volatilité sur les marchés. Ce qui fait que ça engendre tous ces mouvement qu’on a.

On a vu également, récemment, que la majorité des mouvements sur les marchés financiers n’étaient pas dus aux gens comme toi ou comme moi, ou comme, on va dire, le bon père de famille qui passe des heures et qui revend ou qui achète, mais beaucoup par des logiciels, des robots, des choses informatiques qui se déclenchent automatiquement.

Donc, bref, la conclusion de tout ça. Qu’est-ce que je vais dire un petit peu sur comment réagir face à une crise ? C’est-à-dire qu’il va y avoir énormément d’opportunités en ce moment.

Donc, je pense qu’il faut, ça ne reste encore une fois que mon avis, je ne suis pas un professionnel, ce n’est pas du conseil que je te donne, mais je pense qu’il faut en ce moment prendre du recul, prendre son temps, se rappeler de pourquoi on a investit, garder des liquidités.

Clairement, c’est important d’avoir du cash. Cash is king. Comme on dit encore une fois, on voit des gens qui n’arrivent pas à rembourser leurs mensualités, ou des choses comme ça. Cash is king, beaucoup d’entreprises vont faire faillite parce qu’ils n’ont pas assez de cash.

Donc, vous devez avoir du cash même si malheureusement, ce cash dévalue de jour en jour. Ces devises, ces euros, ces dollars, parce que les banques centrales injectent, injectent, injectent.

Donc, forcément, vos devises à vous perdent de la valeur. Mais c’est important d’en garder parce que dans ce genre de moment, les liquidités, c’est ce qu’il y a de plus important.

Et surtout ça va te permettre également de racheter potentiellement des choses pas chères. Donc, garder des liquidités, et être à l’affût potentiellement dans les semaines, dans les jours, et dans les mois à venir, des très bonnes affaires sur les marchés financiers.

Penser toujours aux matières premières – très important – l’or et l’argent. Pourquoi pas un petit peu de cryptomonnaies ? Moi, je pense, clairement là-dessus, qu’il faut regarder et prendre un peu de recul.

Donc, clairement, moi, je ne vais pas pouvoir voyager aux États-Unis comme prévu en fin de mois pour un évènement sur le marketing aux États-Unis.

Je prends du recul, je vais rester en Estonie tranquillement, je vais observer. On ne va pas céder à la panique parce que ce n’est clairement pas la chose à faire. Encore une fois, il faut rester optimiste.

Alors, je ne sous-estime pas, encore une fois, le virus, mais ce n’est pas pour un virus qu’il faut commencer à paniquer et tout revendre. Je pense que beaucoup vont se sentir ridicules d’avoir fait ça quand tout ça sera derrière nous.

Donc, voilà. Bref, dis-moi ce que tu en penses, toi, un petit peu de tout ça, ça m’intéresse énormément.

Dis-moi également si tu veux que je fasse un petit peu plus de vidéos sur le sujet. C’est vrai qu’en ce moment, il y a énormément de contenus qui pullulent sur YouTube, tout le monde y va de son petit avis de ce qu’il faut faire, de ce qu’il ne faut pas faire, de ce qui va se passer, de ce qui ne va pas se passer.

Est-ce que c’est une crise telle que 2008 qu’on va connaître maintenant, voire même pire parce que l’économie est encore plus vérolée, et encore plus endettée qu’elle ne l’était en 2008.

Bref, tout le monde a son petit avis. Alors, je regarde énormément de choses également de mon côté, il y a énormément de choses enthousiasmantes également, au-delà de toute la peur qu’on peut nous vendre.

Voilà, donc n’hésite pas à me dire si tu veux que je fasse un petit peu plus de vidéos à ce sujet là sur la chaîne YouTube. Donne-moi ton avis dans les commentaires ci-dessous, ça m’intéresse énormément.

Qu’est-ce que tu fais toi ? Est-ce que tu investis dans les matières premières, dans des actions, de nouvelles actions ? Est-ce que tu revends tout ?

Est-ce que tu es fou de l’immobilier ou est-ce que tu penses que l’immobilier, lui aussi, va chuter en 2020 ? Et donc, du coup, tu vas faire une pause et tu attends 2021. Qu’est-ce que tu penses de tout ça ?

Dis-le moi dans les commentaires, abonne-toi à la chaîne YouTube et mets-moi un petit pouce bleu.

N’hésite pas à partager cette vidéo à des amis à toi qui seraient investisseurs, qui seraient intéressés par ce sujet. Merci à toi de m’avoir écouté.

Je te dis à très très vite. Ciao, ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *