Pourquoi investir lors d’un marché baissier ?

Quand on investit, il y a parfois un phénomène qui fait douter. Un phénomène qui donne le sentiment qu’on fait marche arrière et qu’on perd de l’argent… Je m’explique…

Vous déposez du capital frais tous les mois, vous l’investissez et les conditions du marché font que la valeur de votre portefeuille baisse…

Pourtant, vous venez de déposer du cash donc votre portefeuille devrait normalement grossir. Toutefois, raisonner de cette façon, c’est considérer que l’investissement est une machine à s’enrichir sans risques et que l’économie ne peut vivre que de beaux jours.

Ca ne se passe pas comme ça et tu le sais pourtant très bien ! Dans cette vidéo, je te partage pourquoi continuer d’investir lors d’un marché baissier est une réelle opportunité pour toi de t’enrichir sérieusement.

Pas immédiatement mais sur le moyen-terme lorsque l’économie sera un peu plus belle et que les marchés reprendront une tendance haussière. Un portefeuille qui ne fait que monter peut sembler être rassurant et pourtant ce n’est pas ce qui te mènera vers le schéma d’accumulation de richesse le plus efficace.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR ALLER PLUS LOIN ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

📚 Lire mon livre « La magie des dividendes » : https://www.clubmillionnaire.fr/bourse​

✔︎ Un livre papier et numérique de 704 pages dans lequel je t’explique de A à Z la stratégie d’investissement dans des actions à dividendes. Le livre n°1 en francophonie sur ce sujet !

💻 Formation de 4 vidéos offertes : https://clubmillionnaire.fr/formation-…

✔︎ Rejoins une formation de 4 vidéos (15-20 minutes chacune) 100% gratuites au sujet de l’investissement en bourse dans des actions à dividendes.

💶 Rejoindre le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

✔︎ Un service dans lequel je te partage tous les mois les actions en bourse dans lesquelles j’investis personnellement mon propre argent. Libre à toi de t’inspirer ou non de mon portefeuille !

🎥 Rejoindre la formation « La magie des dividendes » : https://clubmillionnaire.fr/formation-…

✔︎ Une formation vidéo dans laquelle je te partage toute ma méthode d’analyse d’une entreprise cotée en bourse avant d’investir dans celle-ci. + de 116 vidéos, 30 heures de formation et 13 bonus !

🎤 Mon prochain séminaire (1 seule fois par an) : https://clubmillionnaire.fr/seminaire

✔︎ Un séminaire présentiel dans un hôtel 5* avec des centaines de participants où moi-même et des intervenants intervenons au sujet de l’indépendance financière (immobilier, bourse, business, …) !

📝 Télécharge la liste des « Dividend Kings » : https://clubmillionnaire.fr/kings

✔︎ Recevez immédiatement la liste de ces 31 entreprises qui ont augmenté le dividende pendant au moins 50 années de suite, à la solidité extrême et aux performances enviées par leurs concurrentes. 🇫🇷 Nos programmes sont éligibles au financement via le CPF. Découvrez comment l’Etat peut prendre en charge à 100% votre formation si vous êtes salarié(e) : https://clubmillionnaire.fr/cpf

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ OU ME RETROUVER ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

🔸 Site Internet : https://clubmillionnaire.fr​

🔹 Instagram : https://www.instagram.com/raffaello_c/

Pourquoi investir lors d’un marché baissier ?

livre-la-magie-des-dividendes

Retranscription de la vidéo :

Les amis, bienvenue sur cette nouvelle vidéo, en direct cette fois-ci d’Edimbourg au Royaume-Uni, en Ecosse, où on va parler un petit peu d’un message que j’ai pu lire hier sur le groupe Telegram qui regroupe tous les lecteurs du livre ou les clients de mes produits, de mes services, dans lequel on échange un peu tous les jours.

Et justement, je vais te montrer ce message, un message de Loïc qui nous disait : « Vous aussi, vous avez l’impression depuis quelques mois d’investir sur votre PEA/CTO, mais presque en vain. Je suis sur un palier. Ça ne monte pas malgré mes investissements réguliers. J’ai l’impression de faire du sur-place ces derniers temps, malgré des dividendes de 3 entreprises qui sont tombés récemment. Effet de crise ou les cours qui baissent ? Suis-je le seul dans ce cas ? »

Suite à cette réflexion, à ce message de Loïc, il y a également eu plusieurs échanges qui ont suivi, où j’ai moi-même répondu, etc. Je ne vais pas tous vous les lire.

Je vais juste faire un petit retour sur ce message qui est selon moi super intéressant, puisque Loïc, il a évoqué quelque chose que tout investisseur va vivre à un moment ou à un autre dans sa carrière d’investisseur.

C’est-à-dire qu’il n’y a pas que des marchés haussiers. Il y a des marchés qui sont également baissiers.

Et il y a en fait cette frustration d’alimenter un compte, que ce soit un PEA ou un compte-titres, et de voir la valeur de ce compte quand même baisser.

C’est-à-dire qu’on met du cash, et la valeur de ce compte vaut encore moins malgré le cash qu’on a rajouté.

Par exemple, tu as 400.000€, tu as ajouté 15.000€, et ton compte, finalement, il vaut 390.000€. Tu dis : « Putain, je suis à -10.000 par rapport à mes 400.000 alors que j’ai ajouté 15.000€.

Et en fait, ça peut être frustrant, décourageant. On doit même être en train de se dire : « Je ne vais jamais gagner de l’argent de cette façon-là. Quand je mets 10.000€, à la fin je perds la moitié. Non, non, c’est pas cool. Ce n’est pas comme ça que c’est censé marcher, l’investissement. Je suis censé gagner de l’argent quand j’investis. »

Ça, c’est croire qu’on vit dans un monde tout beau, tout magique, tout parfait, et de croire que les marchés ne font que monter et ne sont que haussiers. Ça, c’est une utopie, ça n’existe pas. Les marchés, des fois ça monte, parfois, ça descend. Okay ?

Ce qu’il faut regarder, c’est 2 choses. C’est : est-ce que le nombre de vos participations augmente ? En gros, est-ce que vous avez toujours plus d’actions ?

Oui. Si vous avez ajouté, par exemple, pour un mois donné 10.000€, que la valorisation de votre portefeuille descend mais que vous avez encaissé, vous avez accumulé plus d’actions d’entreprises, c’est une bonne chose.

C’est quand même le but, et on va voir pourquoi juste après.

Et la deuxième chose, c’est : est-ce que vous avez perçu plus de dividendes ? Oui. Si c’est le cas, bravo. C’est bel et bien ce qu’on cherche.

Donc en fait, c’est ça que moi je regarde. Parce que c’est vrai que sur les 2 derniers mois, c’est vrai que de mon côté, j’ai personnellement ajouté entre 15 et 20.000€ chaque mois sur les 2 derniers mois. Et pourtant, la valeur de mon portefeuille aujourd’hui est à peu près à 20-30.000€ en dessous du plus gros pic qu’il a atteint.

Donc je me suis dit : « Putain, j’ai ajouté en fait 2×15.000, pour faire simple 30.000€. Et pourtant, je suis à -30.000€ par rapport à mon plus gros top. » Donc en gros, il y a -30.000 vers le bas, et -30.000 vers le haut.

En gros, je suis à un delta de 60.000€ potentiels par rapport à mes dépôts et par rapport à ce que mon portefeuille a pu valoir. Tu dis : « Putain, en fait, j’ajoute du cash pour voir mon portefeuille ‘fondre’ ».

Pourquoi ce n’est pas très grave ? Justement pour ce que je viens de te dire : Si tu as pu accumuler des actions, c’est très très bien. Et si tes dividendes ont augmenté, c’est très très bien.

De mon côté, c’est le cas. Sur les 2 derniers mois, j’ai investi mon capital, donc j’ai accumulé des actions de très belles entreprises que j’estime être vraiment très très sympathiques d’un point de vue fondamental, et qui versent des dividendes, et mes dividendes n’ont jamais été aussi nombreux.

C’est-à-dire que le mois dernier, j’ai atteint un nouveau record de versement de dividendes, et ce mois de juillet, j’ai atteint un nouveau record de versement de dividendes. C’est-à-dire que chaque mois, chaque trimestre, mes dividendes ne font que monter, parce qu’il y a le jeu de l’augmentation des dividendes par les entreprises. Il y a le jeu de rajout de capital comme on vient de dire.

Il y a également le jeu de réinvestissement des dividendes dans de nouvelles actions, et tout ça fait que les dividendes encaissés augmentent. Okay ?

Donc ça, c’est vraiment quelque chose à avoir en tête. En fait, c’est normal en tant qu’investisseur de passer par ce genre de sentiment où on se dit : on stagne ou même on recule. Et même, on dit : on recule pour mieux sauter.

C’est vraiment comme ça qu’il faut voir les choses.

Et pourquoi en fait c’est quelque chose de très important à maintenir ? On pourrait se dire : « Bon, les marchés sont baissiers. Moi j’arrête d’investir. » Non. Au contraire.

C’est pendant les marchés baissiers que se font les plus beaux retours sur investissement. Une petite démonstration que je vais te faire juste ici.

En fait, ce qu’il faut comprendre, c’est qu’un marché baissier, c’est un cadeau pour toi en tant qu’investisseur. C’est-à-dire que ça te permet de décupler tes résultats lorsque les marchés seront un petit peu plus au beau fixe, soit haussiers.

Pour l’instant T, c’est bizarre, c’est frustrant. On se dit : « Putain, je perds de l’argent. » Mais sur le long terme, ça va te faire gagner beaucoup plus d’argent.

Donc un marché baissier, tu dois vraiment voir ça comme étant un cadeau.

Et en fait, c’est normal, ce qui se passe. C’est que le S&P500 depuis le début de l’année, si tu mets sur l’année 2022, il est à -18,78%.

Donc c’est normal d’ajouter du cash, et pour autant d’avoir le sentiment que son portefeuille baisse. Parce que tout l’indice, il est en train de baisser.

Grosso modo, -18,78%, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que quand tu investis par tranches de 1.000$, finalement, ou très rapidement, en tout cas sur l’année 2022, ces 1.0000$ ne valent plus que 813$.

On fait très simple, évidemment. C’est entreprise-dépendant. Ça dépend dans quoi tu as investi. Mais si on se base sur ce qu’a fait l’indice, de -18,78% depuis le début de l’année 2022, ça veut dire que pour chaque 1.000$ investis, grosso modo,  à la fin, ça ne vaut plus que 813$.

Donc on va se dire : « C’est un mauvais coup. Quel investisseur irait investir 1.000$ pour à la fin avoir 813$ ? »

Personne ne ferait ça. Clairement, ce n’est pas un bon deal. Et pourtant, c’est une très bonne nouvelle en tant qu’investisseur. Pourquoi ?

Petite démonstration ici : il y a 2 équipes, team 1 et team 2. Et là, je vais te demander dans quelle équipe tu veux faire partie.

La première équipe, elle va avoir ses actions augmentées année après année, sur une durée de 5 ans ici, pour la démonstration. Et le cours de l’action dans la team 1, ça ne fait que monter : 100$, 110$, 120$, 130$, 140$. On peut le voir sur le graphique ici, cette belle courbe bleue linéaire pour tout ce qui est « croissant et régulier ». Il n’y a pas de mouvements. C’est propre, c’est efficace.

Team 2, on a par contre quelque chose d’un peu plus volatile. A l’année 1, pareil, on part de 120$, mais par contre, l’année 2, ça ne vaut plus que 70$ puis 50$, et après on remonte un peu à 70$ pour revenir à son cours initial de l’année 1 en année 5 à 100$.

Donc on voit sur la courbe rouge, c’est plus en dents de scie, voire même c’est décroissant. On baisse pour remonter à notre prix initial. Donc on n’a même pas fait de plus-value sur l’action. Okay ?

Dans quelle équipe vous voulez faire partie ? Dites-moi si vous voulez faire partie de la team 1 ou de la team 2.

En fait, ce qui va se passer, c’est que beaucoup de gens vont me dire : « Je veux faire partie de la team 1. Regarde, c’est croissant, c’est régulier, c’est pas stressant. A l’année 5, on a un cours de 140$. Donc c’est génial. »

Et en fait, un cours qui monte comme ça également, ça peut vous donner le sentiment que tout est okay. Ça peut être rassurant. Ça peut vous faire dire que vous avez fait de bons choix et que tout se passe bien pour vos investissements, et vous êtes en train de gagner de l’argent, surtout par rapport à l’équipe 2 qui a eu quelque chose d’un petit peu plus irrégulier et en dents de scie.

Mais en fait, il faut savoir que ce n’est pas du tout le schéma d’accumulation de richesse le plus efficace.

Vous allez voir à la fin que finalement, c’est l’équipe 2 qui va gagner le plus d’argent dans l’histoire et non pas l’équipe 1.

Donc en gros, si on résume les choses, si la team 1 investit 1.000$ à l’année 1, à la fin, ça vaut 1.400$. Okay ?

Le cours de l’action est passé à 140$, on investit 1.000$ en année 1. Donc à la fin, ça vaut 1.400$. Okay ? Premier constat.

Deuxième constat pour la team 2, le capital reste le même. Vous avez investi 1.000$ en année 1, en année 5, ça vaut 1.000$. Donc 1.400$ ici, 1.000$ ici.

On pourrait se dire encore une fois que c’est la team 1 qui a raison. Okay ? En plus de ça, pour la team 2, il y a eu des moins-values potentielles ici. On est descendu jusqu’à -50% du cours de l’action. Donc ça peut être un petit peu stressant. On peut se dire : « Putain, mon capital, il a perdu -50% ».

Imagine quelqu’un qui a investi 100.000€ et ça vaut 50.000€, ou quelqu’un qui investit 500.000€ et ça vaut 250.000€. Ça peut faire mal psychologiquement. On peut se dire : « Wow, j’ai quand même perdu beaucoup d’argent. »

Sans parler aussi de la team 1 qui va être à côté de vous en train de vous dire : « Hé les gars, regardez ! Moi j’ai fait 120$, toi tu es à 50$. »

Vous pouvez douter. Vous pouvez vous dire : « Putain, j’ai fait un mauvais choix. C’est la team 1 qui va gagner plus d’argent à la fin ». Okay ?

Dans cette démonstration en plus, qui est très important à noter tout de suite pour le résultat final, c’est qu’on ne prend pas en compte le réinvestissement des dividendes qui seront perçus tout au long des années.

Donc là, c’est vraiment sur un pur schéma, on va dire, linéaire et factuel. On ne prend pas en compte le réinvestissement des dividendes, et donc le rachat d’actions potentielles quand les cours ils ont baissé.

Parce que – tu me vois venir – celui qui a réinvesti ses dividendes en année 3 quand le cours de l’action valait 50$, va évidemment racheter plus d’actions que celui qui a réinvesti ses dividendes en année 3 lorsque le cours valait 120$. Il a pu acheter  moins d’actions. On est d’accord ?

C’est logique. Par exemple, avec 100$, là on pouvait même pas acheter une action avec 100$, et ici, on peut en acheter deux. Donc évidemment, la personne en team 2 a pu acheter plus d’actions avec ses dividendes.

Mais là, on laisse de côté tout ça pour notre démonstration. Okay ?

Et en fait, ce qui va se passer, je vais te montrer quelque chose ici que j’ai caché. C’est le résultat final. En fait, c’est la team 2 qui gagne plus d’argent grâce à la baisse des prix, et qui a pu accumuler en fait plus d’actions pour préparer la remontée.

En fait, si on part dans l’idée que chaque année, il y a 1000$ qui ont été investis (année 1 : 1000$, année 2, on a investi 1000$, année 3 on a investi  1000$), à la fin, la team 1, elle a 5916$. La team 2 a 6857$.

Pourquoi ? Cella peut paraître surprenant, mais c’est tout simplement parce qu’il y a eu ce jeu du rachat d’actions pas chères. C’est-à-dire qu’en année 3, en année 2, en année 4, on a pu ici avec la team 2 racheter pour 1000$ beaucoup plus d’actions que la team 1 qui a le cours d’actions plus élevé.

Donc on a accumulé beaucoup plus d’actions in fine, et à la fin en année 5, malgré un cours ici à 100$, on a quand même  beaucoup plus d’argent parce qu’on a accumulé beaucoup plus d’actions.

C’est logique. Regarde, par exemple, pour l’année 3, si tu as investi 1000$ pour cette année-là, divisés par le cours d’actions à 50$, tu as pu acquérir 20 actions.

Ici, dans la team 1, pour 1000$, avec un cours d’actions à 120$, on n’a pu acquérir que 8,33 actions. Okay ? Versus 20. Donc c’est une différence qui est énorme puisqu’à la fin, 8,33 actions fois le cours de 140$, ça fait 1166. Par contre, 20 actions à un cours de 100$, ça fait 2000$.

Donc tu vois que l’équipe 2, elle a « fumé » l’équipe 1 parce qu’elle a pu acquérir plus d’actions.

Donc c’est pour ça que vous devez vraiment voir un marché baissier comme étant une réelle opportunité et un vrai cadeau pour vous en tant qu’investisseur, de pouvoir accumuler un maximum d’actions, parce que lorsque la remontée va se faire, lorsque le marché va redevenir haussier, vous aurez beaucoup plus d’actions, et donc ça va évidemment se décupler.

Entre 10 actions qui se mettent à valoir 1000$ ou 100 actions qui se mettent à valoir 1000$, évidemment celui qui a pu acquérir 100 actions à la fin aura plus d’argent.

Donc sur le marché baissier, comme on le voyait sur le groupe Telegram, ça peut être frustrant. On alimente son compte, on a l’impression qu’on ne gagne pas d’argent, qu’on en perd même. C’est frustrant. On a envie d’arrêter potentiellement même.

Alors qu’en fait, il faut juste attendre la fin du marché baissier et attendre cette cassure où on va repartir en fait sur un marché haussier parce qu’évidemment, si on dit que les arbres ne montent pas jusqu’au ciel pour un marché haussier, évidemment, on n’est pas en marché baissier toute sa vie.

Evidemment, un marché baissier n’est pas éternel. Une récession n’est pas éternelle. Une crise économique n‘est pas éternelle. Et il y a un moment ou un autre, les choses se sont un petit peu assainies, les choses sont redevenues un petit peu plus plates.

Et on peut repartir pour la croissance dans l’économie, et c’est là où on revient sur les marchés baissiers, un bull market, et là où ceux qui pendant les marchés baissiers ont accumulé, accumulé, accumulé, accumulé des actions seront les grands gagnants.

Donc j’espère que le message est bien clair, puisque je sais que ça peut être un petit peu frustrant, un petit peu chiant, mais c’est vraiment pour vous le meilleur moment, pas forcément de réinvestir plus que d’habitude, mais en tout cas, de continuer d’investir comme je vous l’ai toujours dit dans cette stratégie des actions à dividendes : le plus important, c’est la régularité.

Avoir la régularité d’un sportif de haut niveau. Ne vous arrêtez pas d’investir, qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il fasse grand soleil, il faut toujours investir. C’est ce que je fais.

Là, on est le 9 juillet, comme vous le voyez en haut à droite à l’heure où je tourne cette vidéo. Tous les 15 du mois, personnellement, j’investis en Bourse dans des actions à dividendes, et je le ferai ce 15 juillet, comme je le ferai le 15 août, septembre, octobre, comme je l’ai fait le 15 juin, le 15 mai, etc., et ça, depuis plusieurs années.

Donc voilà les amis concernant cette petite vidéo. Ne stressez pas. Tout est dans la barre de description également si vous voulez des ressources supplémentaires pour investir en Bourse, du type livre, formations vidéo aussi bien gratuites que payantes, du service dans lequel je te partage tous les mois les actions dans lesquelles j’investis mon propre argent.

Bref, tu as énormément de ressources dans la barre de description ci-dessous. N’hésite pas à me poser tes questions dans la barre de commentaires ci-dessous s’il y a quoi que ce soit également. Abonne-toi à la chaîne YouTube. Partage cette vidéo à tes amis investisseurs.

Et je te dis à très très vite dans une prochaine vidéo. Ciao ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.