On goûte de l’EAU de MILLIARDAIRE

Salut à tous,

Vidéo un peu spéciale aujourd’hui puisqu’on goûte de l’eau de MILLIARDAIRE ! Pour boire cette eau sans que « ça fasse mal » au portefeuille, j’ai calculé qu’il faudrait gagner 500 000€/mois, rien que ça !

J’ai convié à une petite dégustation 3 personnes : un ami investisseur immobilier, une amie ainsi qu’un abonné de la chaine Youtube.

Ils vont tous les trois goûter 3 eaux différentes et nous allons voir si une eau ressort en particulier et justifie réellement son prix (55€/75cl)…

Découvrir mon livre papier « Des bancs de la fac à l’indépendance financière »

Découvrir mon programme « L’Ecole de l’Elite Financière »

On goûte de l’EAU de MILLIARDAIRE

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Raphaël Carteni : Est-ce que vous avez déjà voulu savoir ce que ça faisait de boire de l’eau de millionnaire, de multimillionnaire, voire même de milliardaire. En fait, c’est ce qui va se passer dans cette vidéo puisque je vais faire boire cette bouteille d’eau qui s’appelle “Bling h2o”. Trois cobayes vont arriver tout de suite dans cet appartement-là, et je vais leur faire faire goûter cette eau. Je vais la comparer à de l’eau de robinet et à de l’eau de cristalline.

Donc qu’est-ce qu’elle a de particulier cette bouteille d’eau? Donc à part son packaging – oui, il y a des diamants Swarovski, je ne sais pas combien – cette bouteille coûte 55€ les 75cl.  Donc ça veut dire que – j’ai calculé- il faudrait gagner environ 500000€/mois pour avoir les moyens de boire cette eau si on en boit 3 par jour. Et je vais vous lire ce que dit le site en question qui vend cette bouteille d’eau, pourquoi elle coûte si cher, comment ils la justifient.

En fait, ça vient tout simplement de l’idée d’un écrivain qui voulait créer une eau pour une certaine élite, et comme dit le site: “Cette source d’eau vient du Tennessee à 100km de Nashville au pied des fameuses montagnes au cœur de la forêt vierge. L’eau a été embouteillée directement à la source dans un flacon qui est givré”. En tout cas, vous ne pouvez pas le toucher en fait, mais c’est vrai qu’il a une texture assez sympa, donc ça va sûrement être pour conserver au maximum l’eau, et quand on regarde également au niveau des faits de nutrition, on voit qu’il y a 0 calorie, 0 graisses, 0 sodium, 0 carbohydrate, zéro partout, alors qu’une cristalline classique contient du sodium, du potassium, etc. 

Qu’est-ce qu’ils disent d’autre? Les trucs classiques: l’eau jaillit à une température de 14°C et puis ensuite, est filtrée, traitée avec 9 filtrations différentes, etc. Bref, c’est une eau de luxe qui est en fait une des plus chères au monde, et c’est ce que je vais faire goûter. 

Donc si vous ne me connaissez pas, moi, je m’appelle Raphaël Carteni, je suis entrepreneur et investisseur. J’ai atteint mon indépendance financière à 23 ans. Et j’ai aujourd’hui voulu faire cette petite vidéo un peu spéciale sur ma chaîne YouTube pour voir un petit peu qu’est-ce que ça fait de boire de l’eau de millionnaire. Donc lisez bien la barre de description ci-dessous pour me retrouver sur mes différents réseaux sociaux, pour télécharger gratuitement un petit cadeau que je vous ai réservé, le pack de bienvenue au contenu secret, et on se retrouve tout de suite pour la dégustation de cette eau de milliardaire.

Donc là, je vais préparer les gobelets que je vais donner aux petits cobayes. Je vais mettre des numéros pour qu’on puisse identifier les différentes eaux. Hop! N°1, ça va être pour l’eau de robinet, le N°2 ça va être pour la cristalline, la boisson classique. Et le N°3, ça va être pour la boisson de luxe. Donc je ne sais pas si je vous ai déjà montré la taille. Bling h2o, comme je vous ai expliqué dans l’introduction, bouteille qui coûte 55€ les 75cl, le prix d’un champagne. Donc j’espère que c’est bon.

Et avant qu’ils goûtent cette eau, je vais leur faire déguster cette magnifique eau du robinet, eau qui est très bonne pour la santé, paraît-il, pleine de minéraux. Il ne faut pas la critiquer. Ensuite, N°2 on a dit qu’on allait mettre de l’eau minérale “classique”, la cristalline. Hop! A la couleur en tout cas pour l’instant, indifférentiable. Et là, la précieuse bouteille, qui s’ouvre, on ne sait pas comment… Un petit bouchon comme du vin. On dirait la même eau que celle du robinet. Pourquoi elle a l’air beaucoup plus précieuse quand on la verse? Je pense que c’est parce qu’on l’a payée 55€ mais… Je n’ai pas envie de la gâcher quoi.

Donc je pense qu’on a tout servi. Je vais essayer de trouver un petit plateau pour leur ramener ça. Je ne sais pas ce que je vais pouvoir prendre. Allez, hop! Parfait. Le plateau était fait parfaitement pour cette dégustation. C’est super. Ce que je propose, c’est qu’on y aille. On va leur faire goûter tout ça. Hop! Et un, barman !

Alors, je vais soulever les verres. Alors, le 1 ici, je vais mettre le 1 face caméra. Un 1 ici… Donc est-ce que vous pouvez vous présenter rapidement, nous dire quel âge vous avez, ce que vous faites dans la vie, rapidement? Donc est-ce qu’on peut commencer par Seb qui est à côté de moi? 

Sébastien : Oui. Donc moi, c’est Sébastien, j’ai 27 ans, je suis investisseur immobilier, et j’ai une société de conciergerie en Normandie.

Raphaël Carteni : Okay. Est-ce que tu sais ce que tu fais ici ou pas? 

Sébastien : Non.

Raphaël Carteni : Okay, très bien. A toi Thomas.

Thomas : Moi, je m’appelle Thomas, j’ai 18 ans et je suis dans l’e-commerce. 

Raphaël Carteni : Dans l’e-commerce. Super. 18 ans, très jeune. Est-ce que tu sais ce que tu fais ici aussi ou pas?

Thomas : Je sais que je vais goûter quelque chose, mais je ne sais pas quoi.

Raphaël Carteni : Okay. Et toi Sarah?

Sarah : Je m’appelle Sarah, j’ai 24 ans et je suis étudiante. 

Raphaël Carteni : Okay. Super. Est-ce que toi aussi tu sais ce que tu fais ici ou pas?

Sarah : Aucune idée.

Raphaël Carteni : Okay. Donc voilà, ce sont mes cobayes aujourd’hui pour une petite dégustation. Ils ne savent pas du tout ce que contiennent les verres. Vous, vous savez déjà, vous avez vu l’introduction mais eux ne savent pas, c’est une surprise pour eux. Donc je vais faire goûter les verres un par un, les 3 en même temps, histoire qu’ils puissent comparer un petit peu le goût, voire même la texture. N’hésitez pas regarder la texture, voir si jamais vous voyez quelque chose, je ne sais pas. Et à la fin de la dégustation des 3 verres, on va prendre les réactions de chacun, et on va voir ce qu’ils en pensent, s’il y a une différence de goûts, et quel verre est potentiellement le plus cher. Il y a une question de prix dans tout ça, comme vous le savez, vous, déjà.

Moi-même, je n’ai pas goûté cette fameuse eau dont je veux faire goûter mes cobayes aujourd’hui, donc je vais déguster en même temps même si je ne sais pas quelle eau se cache derrière chaque numéro, mais moi je vais déguster avec eux pour les accompagner dans la souffrance et voir leurs réactions en direct.

Donc je pense qu’on peut commencer. On va commencer par le n°1. N’hésitez pas à voir la texture, à sentir comme un vin, parce qu’il y a une qui coûte très cher, qui coûte même plus cher que certains grands vins. Donc sentez bien, appréciez. Et donc après, on va noter de 1 à 10 laquelle est la meilleure. Donc la 1… Donc laissez-en si vous voulez pour regoûter la 2, la 3, etc. Une première impression là, vite fait, comme ça? 

Sébastien : Il y a une odeur.

Raphaël Carteni : Il y a une odeur? Ah oui? Une odeur de quoi ?

Sébastien : Non, non, mais c’est le verre. 

Raphaël Carteni : C’est le verre peut-être.

Sarah : Oui, je pense.

Thomas : Moi je ne sens pas. 

Raphaël Carteni : Okay. On va voir sur le 2 s’il y a encore une odeur. 

Sébastien : C’est peut-être le…

Raphaël Carteni : Le marker?

Sébastien : Le marker.

Raphaël Carteni : Oui. Peut-être. Okay. A d’autres. Sinon, pas d’odeur, pas de goût bizarre?

Thomas : Non, non, c’est de l’eau normale.

Raphaël Carteni : L’eau d’Evian, normale ? Okay, très bien. Donc ça, c’est pour la n°1. Moi, je goûte un peu. Okay. Je pense qu’on peut passer sur le 2. Donc voilà, je n’ai pas forcément classé les verres dans un ordre précis, de montée de gamme, de descente de gamme – on va du plus cher au moins cher – c’est vraiment au hasard. Donc il n’y a pas d’idée de plus on monte, plus c’est potentiellement cher ou quoi que ce soit. Donc n°2. 

Sébastien : Elle est différente, non ?

Raphaël Carteni : Elle est différente? Alors, j’ai peut-être mis 2 fois les mêmes eaux aussi pour faire des pièges. Alors voilà, il n’y a vraiment aucune logique dans ce que j’ai fait. Voilà, vous me connaissez, je suis assez freestyle. Donc j’ai peut-être glissé des petits pièges. Donc voilà, j’ai failli glisser le piège de la vodka qui ressemble à de l’eau. Je ne l’ai pas fait. Mais voilà.

Sébastien : Plus fluide.

Raphaël Carteni : Plus fluide, celle-là ?

Sébastien : Plus fraiche.

Raphaël Carteni : Plus fluide.

Sarah : Oui, plus fraîche. 

Raphaël Carteni : Donc meilleure que n°1 comme ça ?

Sébastien : Oui.

Sarah : Oui.

Thomas : Plus rafraîchissante

Raphaël Carteni : Plus rafraîchissante, elle glisse mieux.

Sébastien : Oui, elle glisse mieux, oui. 

Raphaël Carteni : Okay. Pas d’odeur cette fois dans le verre?

Sébastien : Le marker.

Raphaël Carteni : Toujours le marker, okay. Donc on va enchaîner sur la dégustation n°3. Regardez-la, sentez-la.

Sarah : Elle est un peu comme la n°1, non ? 

Raphaël Carteni : Elle est un peu comme la 1? 

Sébastien : Oui, pareil. C’est pareil.

Sarah : Oui.

Sébastien : Je regoûte la 1 là, vite fait mais…

Raphaël Carteni : Ah oui? On va regoûter la 1 pour voir? 

Sébastien : Non, elle n’est pas pareille. La 1, je pense que c’est de l’eau du robinet. 

Raphaël Carteni : Ah oui? Qu’est-ce qui te fait dire ça?

Sébastien : Parce qu’il y a un petit goût de… Tu vois?

Raphaël Carteni : Okay. Donc tu m’aurais vu proposer de l’eau de robinet dans un de ces gobelets-là? Potentiellement?

Sébastien : Oui.

Thomas : Je crois que la 1, c’est de l’eau de robinet, la 3 c’est l’Evian normal.

Raphaël Carteni : Oui.

Thomas : La 2 c’est une eau spécifique.

Raphaël Carteni : Qui sort du lot? La 2, elle est cool. 

Thomas : La 2, oui.

Raphaël Carteni : La 2, elle est bien? Toi aussi Sarah tu penses pareil?

Sarah : Oui.

Sébastien : C’est un truc de ouf, on dirait oui. C’est bizarre.

Raphaël Carteni : La 2, tu la trouves bizarre ?

Sébastien : Je ne saurais pas la décrire en fait.

Thomas : Elle est plus fraîche quoi.

Sarah : Quand tu la bois, elle est plus douce et plus fraîche. 

Raphaël Carteni : Alors que la 3?

Sébastien : Non.

Sarah : Moi, la 3, je trouve qu’elle est un peu comme la première.

Raphaël Carteni : Okay. Donc rapidement, si on met une note sur 10, en même temps là, la n°1, vous mettriez combien sur 10?

Sébastien : 6/10.

Raphaël Carteni : Pour toi, c’est l’eau du robinet, ça?

Sébastien : Oui, l’eau du robinet.

Raphaël Carteni : N°2, c’est le mieux?

Sébastien : Oui.

Raphaël Carteni : Combien tu mettrais?

Sébastien : Je mettrai 10/10.

Raphaël Carteni : Carrément 10/10. C’est le max.

Sébastien : Je n’avais jamais goûté une eau comme ça.

Raphaël Carteni : Sérieux?

J’espère que c’est un truc…

Raphaël Carteni : Donc tu es en plein désert, on te donne ça, tu es bien? Tu es content?

Sébastien : Oui.

Raphaël Carteni : Okay. j’aimerais savoir si je suis dans le désert avec toi.

Sébastien : Je la regoûte mais elle est spéciale.

Raphaël Carteni : Okay. Et la n°3, du coup? 

Sébastien : 3, pareil, 6/10 comme la première.

Raphaël Carteni : Donc la 1 et la 3 se valent? Okay. C’est intéressant. Suivant, Thomas, la n°1?

Thomas : La 1, je mettrais 5.

Raphaël Carteni : Donc ça, tu me dis que ça ressemble à quoi?

Thomas : Pareil, l’eau du robinet.

Raphaël Carteni : L’eau du robinet aussi. Okay. La 2?

Thomas : La 2, 9-10

Raphaël Carteni : Donc toi aussi tu l’as trouvé super bonne. 

Thomas : Pour moi, c’est la meilleure des 3, oui.

Raphaël Carteni : C’est la meilleure? Okay. Et la n°3?

Thomas : La 3, 5-6, ça s’équivaut entre la 1 et…

Raphaël Carteni : Toi aussi, tu trouves que la 1 et la 3, c’est kif kif, c’est…

Thomas : Je pense que la 3, c’est de l’eau, de l’Evian…

Raphaël Carteni : Eau minérale classique? Cristalline? Ce que tu veux. Okay. Intéressant. Et Sarah, du coup, n°1?

Sarah : Du coup, pareil 5/10

Raphaël Carteni : La moyenne, tout juste.

Sarah : Oui.

Raphaël Carteni : Pour la première? Okay.

Sarah : Et la 2, je mettrais la 8 ou la 9.

Raphaël Carteni : Pour toi aussi, c’est la meilleure, la 2?

Sarah : Oui, elle est fraîche, elle est douce, donc…

Raphaël Carteni : D’accord. La 3?

Sarah : Pareil. 5-6

Raphaël Carteni : Kif kif. Donc en fait, tous les trois, vous êtes unanimes. La 1 et la 3 se valent et la 2 ressort largement du lot. Qu’est-ce qui ressort du lot? Je veux comprendre. Puisque là, il y a un problème. Il y a un gros problème. Regoûtez, je ne sais pas, dites-moi un truc. 

Caméraman : C’est quoi tes notes, toi?

Raphaël Carteni : Moi, mes notes? 

Caméraman : Après, tu connais, toi.

Raphaël Carteni : Je connais. Du coup, je suis un peu influencé. Je dois reconnaitre que la 2 a quand même un petit truc bizarrement, parce que bizarrement, ce n’est quand même pas celle-là qui est la plus chère. On va éliminer la 1, parce que la 1, je vais vous révéler, c’est l’eau du robinet.

Thomas : Oui.

Raphaël Carteni : Donc vous avez bien vu, je parlais un petit peu plus… On sent que c’est… Voilà. De “moins bonne qualité”. Donc ça se joue entre la 2 et la 3. Et malheureusement, enfin, c’est bizarre, c’est la 3 qui était vraiment la plus chère, celle que je voulais vous faire ressortir du lot. Peut-être qu’on peut la regoûter rapidement. Mais la n°3 se savoure, c’est-à-dire que chaque gorgée que vous prenez, c’est plusieurs euros qui partent. Vous avalez des euros, des billets. Donc c’est pour ça que c’est surprenant. Peut-être que j’aurais dû vous servir dans des verres en cristal, ou je sais pas, puisque c’est comme un vin, il faut faire ressortir l’arôme.

Sébastien : Peut-être qu’il y a un degré à avoir sur l’eau, tu vois? 

Raphaël Carteni : C’est-à-dire?

Sébastien : Peut-être que ça se boit plus frais…

Raphaël Carteni : Peut-être. Peut-être que si elle était plus fraîche, vous l’aurez ressentie meilleure. Oui. Peut-être que je peux ramener la bouteille pour vous la montrer. N°1, c’est donc l’eau du robinet, classique. N°2, c’était de la cristalline, voilà, 10 centimes, 20 centimes.

Sébastien : 10/10 la cristalline.

Raphaël Carteni : 10/10, donc comme quoi, buvez de la cristalline. Ce n’est pas un placement de produit mais… Et la n°3, c’était la Bling h2o, donc un design qui est vraiment très bling bling quoi, comme son nom l’indique. 

Thomas : Cristaux de Swarovski?

Raphaël Carteni : Voilà. Incrustée en fait de cristaux de Swarovski. Soi-disant elle a remporté un concours de je ne sais pas quoi international du goût de l’eau. Donc elle a quand même remporté un concours. Pour dire qu’elle est très très bonne. Cette bouteille coûte 55€ les 75cl. Donc littéralement, une gorgée, c’est plusieurs euros.

Et voilà. Si on estime qu’il faut boire 3 bouteilles d’eau par jour pour un être humain, ça veut dire qu’il faut gagner beaucoup d’argent puisque j’ai calculé, 6 millions d’euros à l’année, si on estime que c’est moins d’1% sur le budget eau à l’année. Et 1% de son budget eau à l’année, c’est déjà énorme sur son salaire. Donc voilà, c’est littéralement de l’eau de multimillionnaire, de milliardaire qui a un goût visiblement pas très apprécié.

Sébastien : C’est le marketing de la bouteille qui est…

Raphaël Carteni : Oui.

Sébastien : Qui fait penser que c’est ça le prix en fait.

Raphaël Carteni : Je pense qu’on est d’accord. Déjà, il y a des diamants, enfin, des Swarovski, donc ça fait monter le prix de la bouteille. Et c’est classé comme une des eaux les plus chères au monde. Franchement, je ne sais pas qui boit ça. Moi, j’ai simplement vu ça à l’aéroport. Non, pas à l’aéroport, dans un porte-maillot dans un magasin. Je me suis dit: “What the fuck!” On va tester ça. Donc on a vu que cette eau ne fait pas du tout l’unanimité puisque personne ne l’a appréciée. La note moyenne, on avait dit 5/10, c’est ça? Je crois. 

Sébastien : 6 oui.

Raphaël Carteni : 5-6/10. A peine la moyenne, moins bonne que la cristalline, comme quoi buvez la cristalline, c’est meilleur. Et j’ai fait quelques stats. Voilà, un être humain normal doit boire 3 bouteilles d’eau par jour environ, 2 à 2,5 litres, donc 3 bouteilles d’eau comme ça, ce qui fait un budget eau de 60000€ par an par personne. Et si on estime que ça fait – il faut savoir que le budget eau représente 1% du revenu d’une personne, ce qui est déjà énorme, ça veut dire que cette personne doit gagner 6 millions d’euros par an, plus de 500000€ par mois. Donc c’est de l’eau de multimillionnaire.

Donc là, on comprend clairement que c’est juste du marketing. Cette personne, elle est très très forte en marketing, puisqu’elle a réussi à nous vendre une eau à 55€, en fait, qui ne justifie sûrement pas forcément la qualité, mais aussi par son design (les diamants, les cristaux de Swarovski), cette personne est très très forte. Je ne sais pas si ça marche, si des gens achètent vraiment ça au quotidien. Mais en tout cas, moi je l’ai achetée comme un débile.

Donc voilà, votre mission, ce n’est pas de boire cette eau-là tous les jours. Je pense que ça vous ferait chier d’avoir ça chez vous, puisqu’elle n’est pas forcément très bonne, et que vous n’avez pas forcément cette ambition-là, mais peut-être que vous avez comme ambition d’augmenter vos revenus, de devenir – pas forcément millionnaire – mais d’augmenter vos revenus dans l’investissement immobilier, sur les marchés financiers, de créer votre business sur Internet.

Donc voilà, n’oubliez pas de bien lire la barre de description ci-dessous et je vous enverrai un petit cadeau, un pack de bienvenue au contenu 100% secret, mais qui vous montrera comment enclencher votre démarche vers l’indépendance financière, pour commencer à investir dans l’immobilier, sur les marchés financiers et plein d’autres choses. Donc cliquez bien ci-dessous et je vous retrouve de l’autre côté. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *