Le dividende de A à Z

Pour tous ceux ou celles qui désirent investir en bourse, prendre des positions stables dans une perspective de rentabilité à long terme, les actions à dividende constituent des candidats tout trouvés. Il s’agit en effet de l’un des meilleurs moyens pour se constituer un patrimoine significatif sur ce marché.

Un nombre important d’experts ne jurent que par les plus-values réalisées à la vente de leurs actions. Du coup, nombreux sont les investisseurs qui basent exclusivement leurs stratégies d’investissement sur la seule approche d’achat/vente.

Et même parmi ceux qui s’intéressent aux actions à dividende, beaucoup s’y prennent mal avec leurs rentes. La plupart ne maîtrisant pas forcément les tenants et aboutissants de cet élément qui est pourtant un important indicateur de la performance d’une action en bourse.

J’ai donc décidé de vous présenter dans cet article, le dividende sous ses grandes lignes ainsi que les meilleures manières de réussir ses investissements avec des dividendes.

Comment fonctionne le système des dividendes ?investires actions a dividendes

Pour faire très simple, chaque action à dividende que vous possédez vous donne droit à une partie des bénéfices de la société. Vous êtes donc payés tout simplement en raison de votre statut d’actionnaire.

Les dividendes ordinaires

Les dividendes ordinaires sont des paiements réguliers en espèces que l’entreprise effectue en faveur des propriétaires (c’est-à-dire les actionnaires) sur la base de ses bénéfices. Si parmi les actions à dividende de l’entreprise on note la présence d’actions dites privilégiées, alors ce sont elles qui perçoivent en premier les dividendes avant même qu’un seul centime ne soit versé aux actionnaires ordinaires.

Il faut savoir que les entreprises qui ont une réelle politique de distribution des dividendes sont des sociétés déjà bien établies avec un véritable background en la matière.

Dividendes ponctuels et spéciaux

En plus des dividendes ordinaires qui sont régulièrement distribués, une société peut parfois verser un dividende unique spécial. Ces types de dividendes sont cependant rares et peuvent survenir pour diverses raisons. Une victoire majeure dans un litige, la vente d’une entreprise ou la liquidation d’un investissement. Ils peuvent prendre la forme de dividendes en espèces, en actions ou en nature.

Dividende en action

Un dividende en action est une distribution proportionnelle d’actions supplémentaires des actions d’une société aux propriétaires des actions ordinaires. En d’autres termes, vous recevrez des actions supplémentaires lorsqu’une entreprise déclare un dividende en actions, contrairement à un dividende en espèces.

Une entreprise peut opter pour des dividendes en actions pour un certain nombre de raisons, notamment une trésorerie insuffisante ou un désir de baisser le prix de l’action pour inciter à plus de mouvement sur ses titres et augmenter la liquidité. Le terme «fractionnement d’actions» peut également s’appliquer aux dividendes en actions.

À quel moment les dividendes sont-ils payés ?Comment investir en bourse dividendes

Les dividendes doivent être déclarés (c’est-à-dire approuvés) par le conseil d’administration d’une entreprise chaque fois qu’ils sont payés. Il y a quatre dates importantes à retenir concernant les dividendes.

Date de déclaration

La date de déclaration est le jour où le conseil d’administration annonce son intention de verser un dividende. Ce jour-là, la société crée un passif dans ses livres ; elle doit maintenant de l’argent aux actionnaires. À la date de la déclaration, la Commission annoncera également une date d’enregistrement et une date de paiement.

Date d’enregistrement 

La date d’enregistrement est la date à laquelle l’entreprise examine ses registres pour déterminer exactement qui sont ses actionnaires. En tant qu’investisseur, il faut être un «détenteur inscrit» pour recevoir un dividende. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les actions à dividende sont presque toujours négociées ex-dividende (ou «ex-droits») le deuxième jour ouvrable avant la date d’enregistrement.

Si vous avez acheté des actions de Coca-Cola à la date ex-dividende ou après cette date, vous ne recevrez pas son prochain paiement de dividende. C’est à l’investisseur auprès duquel vous avez acheté vos actions que ce versement de dividende ira.

Date ex-dividende 

La date ex-dividende d’une action est la date la plus importante pour toute personne intéressée par les dividendes auxquels donne droit une action. Pour recevoir le dividende à venir d’un titre, il faut avoir acheté les actions du titre avant la date de détachement du dividende.

Date de paiement 

Il s’agit de la date à laquelle le dividende sera effectivement versé aux actionnaires de la société.

Selon les marchés, il existe des outils de recherche de date ex-dividende pour suivre l’évolution des actions à ce niveau-là à des dates spécifiques. Retenez une fois de plus que les dates ex-dividende sont extrêmement importantes, car vous devez posséder une action avant sa date ex-dividende afin d’être éligible pour recevoir son prochain dividende.

À quelle fréquence sont payés les dividendes ?

Ici, il faut savoir que la réponse à cette question dépend dans un premier temps du marché. Mais de façon plus précise, elle dépend surtout de la politique de chaque entreprise.

Aux États-Unis par exemple, les dividendes sont versés en majorité quatre fois par an sur une base trimestrielle. Mais certaines entreprises paient leurs dividendes semestriellement (deux fois par an), annuellement, mensuellement, ou plus rarement, selon un calendrier fixe (dividendes «irréguliers»).

Pour les actions américaines en particulier, il n’y a pas de règles «figées» dictant la fréquence des versements des dividendes. Autrement dit, les sociétés ont la liberté de définir leurs propres politiques de paiement en ce qui concerne à la fois la taille et le calendrier des distributions. Cela étant dit, il est de coutume dans ce pays que les dividendes soient versés aux actionnaires sur une base trimestrielle. Il s’agit en réalité d’une pratique qui s’aligne sur l’obligation légale de déclarer les résultats sur une base trimestrielle. Il existe également des cas où les dividendes sont versés sur une base mensuelle.

Pour un investisseur basant sa stratégie d’investissement sur la perception de dividende, le marché américain est donc plus intéressant que celui français. La fréquence des paiements permet donc d’avoir une approche beaucoup plus dynamique en ce qui concerne le réinvestissement des bénéfices. En définitive, la décision de savoir à quelle fréquence les dividendes seront versés est laissée au conseil d’administration de l’entreprise.

Comment sélectionner les actions à dividende de son portefeuille ?investir dans des dividendes

Les actions à dividende sont certainement l’un des meilleurs moyens de se construire un patrimoine solide en bourse. Cependant, il ne suffit pas de n’importe quelle action à dividende pour automatiquement s’engager sur le chemin de la rentabilité. Le choix des différentes actions du portefeuille est primordial. Donc, je vous présenterai ici l’un des principaux éléments de comparaison.

Le rendement du dividende

Le rendement du dividende est un moyen facile de comparer l’attrait relatif de diverses actions versant des dividendes. Il indique à un investisseur le rendement auquel il peut s’attendre en achetant un titre. C’est un outil qui indique la relation entre le versement annuel de dividendes d’une action et son cours actuel. Étant donné le fait qu’il est fonction du cours de l’action, le rendement du dividende est sujet à des variations tout au long de l’année.

La plupart des sociétés solides versent un dividende trimestriel quelque peu prévisible pour les investisseurs. Ces sociétés paient généralement un dividende trimestriel régulier à peu près à la même période chaque année. Parmi elles, nombreuses sont en effet celles qui augmentent leurs dividendes une fois par an.

Plus le titre d’une entreprise suit une tendance haussière, et plus le dividende perçu a des chances d’augmenter. L’entreprise se voit en effet contrainte d’augmenter son dividende afin de maintenir le niveau de rendement de son titre. Donc, si par exemple, un titre augmente de 50%, mais que l’entreprise n’augmente pas son dividende, son rendement chutera considérablement. C’est l’une des raisons pour lesquelles on peut noter chez un nombre important d’entreprises, une véritable culture de l’augmentation des dividendes. 

En dehors du rendement du dividende, il existe de nombreux autres indicateurs à prendre en compte pour sélectionner les actions qui seront les plus performantes dans votre portefeuille. Je vous invite donc à vous rendre sur le Club Dividendes pour en apprendre plus sur le fonctionnement des actions à dividendes.

 En conclusion

Les dividendes sont un moyen par lequel les entreprises récompensent les actionnaires pour leur participation au capital de la société. Ils se déclinent généralement sous la forme d’un paiement en espèces.

Normalement, les entreprises versent des dividendes en espèces sur une base régulière (souvent trimestrielle). Parfois, ils choisissent également de verser un dividende unique.

Les dividendes en actions sont un autre type de paiement qui implique des actions supplémentaires au lieu d’espèces. Ils sont également connus sous le nom de fractionnement des actions.

Afin de composer un portefeuille performant avec un bon niveau de rentabilité, il faut être pointilleux dans le choix des actions ou s’appuyer sur des experts aux résultats avérés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *