Investir en Bourse : comment bien choisir son courtier en ligne ?

Dans le temps, pour acheter des actions, il fallait rendre visite à son banquier pour pouvoir passer des ordres. Les frais étaient alors très élevés et les investissements sur les marchés financiers étaient réservés aux “riches”.

Aujourd’hui, grâce à Internet et aux courtiers en ligne, il est possible d’acheter des actions du monde entier en quelques clics.

Toutefois, tous les courtiers en ligne ne se valent pas. Certains sont plus sérieux que d’autres, d’autres sont plus chers, d’autres ont + de places de marché disponibles, certains ne sont mêmes pas régulés par les autorités…

Il peut parfois être difficile de savoir vers quel courtier se tourner afin d’optimiser ses investissement et surtout pour ne pas se faire avoir.

Dans cette vidéo, nous allons voir :

– Les avantages de recourir aux sociétés de courtages en ligne

– Les principaux courtiers en ligne

– Les critères pour choisir son courtier en ligne

💰Envie d’investir en Bourse via un PEA ou un compte titres ?

Je t’offre ma formation sur ma stratégie d’investissement via les dividendes d’une valeur de 497,00€ si tu t’inscris sur mon broker via mon intermédiaire (je recommande Boursorama pour ceux qui veulent investir sur des actions françaises via un PEA; je recommande Lynx Broker pour ceux qui veulent investir sur les bourses mondiales via un compte-titres).

Envoyez-moi un email à raphael [at] clubmillionnaire.fr à ce sujet.

🏆Mon Programme Haut-De-Gamme pour devenir Indépendant Financièrement : https://clubmillionnaire.fr/eef

Investir en Bourse : comment bien choisir son courtier en ligne ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Salut les millionnaires! J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, je vais vous parler un petit peu de Bourse, et de comment choisir son courtier en ligne lorsqu’on souhaite se constituer un portefeuille d’actions diverses et variées.

Donc avant qu’on ne commence cette vidéo, comme d’habitude, abonne-toi bien à la chaîne YouTube si ce n’est pas encore fait, pour recevoir en avant-première tout un tas d’autres vidéos, et rejoindre plusieurs dizaines de milliers de personnes qui sont abonnées à la chaîne YouTube.

Egalement, lis bien la barre de description puisque je vais t’offrir ce livre “Des bancs de la fac à l’indépendance financière”. C’est le livre que j’ai écrit, 244 pages à peu près, et je te l’offre. Je te l’envoie gratuitement chez toi.

Tu as juste à payer les frais de port, et ça va arriver dans ta petite boite aux lettres. Donc ça, c’est plutôt cool. Lis bien la barre de description, et tu vas pouvoir retrouver tout ça tranquillement dans la barre de description. Tout simplement.

Donc comment bien choisir son courtier en ligne? Donc c’est vrai qu’aujourd’hui, grâce à Internet, on a des possibilités qui sont monstres, et également dans le milieu de la Bourse, puisqu’il y a un nouveau métier qui est apparu.

Avant, quand on voulait acheter des actions, qu’est-ce qu’on faisait? On allait voir son bon vieux banquier. On allait voir Fred, Albert – je ne sais pas comment il s’appelle – et on lui disait: “Ecoute, moi j’ai du cash. Je veux investir dans des actions”. Et c’était un petit peu compliqué.

C’était fastidieux. C’était réservé aux riches, à une certaine élite, mais vraiment élite. C’est-à-dire qu’aujourd’hui, on peut investir avec 10 balles en Bourse. Si tu es allé voir ton banquier à l’époque avec 10 balles pour lui dire: “Je vais acheter des actions”, il allait te dire: “Ce n’est même pas le montant des frais, mon ami.” Donc ça ne servait à rien.

Aujourd’hui, on a vu apparaitre les courtiers en ligne. Le problème, c’est qu’il y en a énormément aujourd’hui, des courtiers en ligne, puisque c’est quelque chose qui fait gagner beaucoup d’argent aux courtiers quand on passe des ordres. Ils prennent des frais en fait.

Il y en a beaucoup, donc comment choisir un bon courtier en ligne? Je vais essayer de te donner quelques astuces et quelques conseils pour essayer de trouver le meilleur courtier qui pourrait te correspondre.

Tout d’abord, il y a les frais. Voilà, tu le sais peut-être mais tous les courtiers en ligne, aujourd’hui, ils ont des frais qui sont relativement bas, comme je te disais, par rapport aux banques traditionnelles d’antan. Donc ça, c’est plutôt cool.

Mais il faut quand même choisir le courtier qui a le moins de frais pour toi en fonction de la stratégie que tu vas utiliser puisque c’est quand même important d’économiser sur les frais, puisque les frais, c’est quelque chose de très assassin pour les investisseurs au niveau de ce que ça peut représenter sur la longue traine.

Donc les frais. Ensuite, les délais. C’est fou mais aujourd’hui, tu te connectes sur ta plateforme, tu passes ton ordre d’achat, quasiment immédiatement, si tu trades, si tu achètes des actions sur un marché qui est liquide, ton ordre est exécuté.

Si tu l’achètes surtout au prix du marché, ça va très très vite. Donc là, les délais, c’est fou. C’est très très rapide aujourd’hui grâce à Internet.

Egalement, la disponibilité des informations, c’est-à-dire que tu te connectes sur ton courtier, sur ton broker, comme on dit en anglais, et tu as accès immédiatement à ton portefeuille, à l’évolution de celui-ci en temps réel.

Tu as les cours de Bourse. Tu vois sur ton portefeuille, ton portfolio, il augmente, il baisse. Tu as les pourcentages. Tu as tout ce qu’il faut: les moins-values, les plus-values, les dividendes que tu as touchés, et tu as un accès en temps réel.

Donc ça, c’est quand même assez fou. Mais du coup, comment bien choisir son courtier en ligne, finalement? Comment on fait? Parce que s’il y a un truc sur lequel il faut faire quand même bien attention, c’est de bien choisir son courtier. C’est quand même chez lui que vous allez envoyer l’oseille.

Et s’il y a le moindre souci avec ce courtier, ton oseille, il a disparu. Tu peux dire bye bye à ton oseille. Donc on peut imaginer tout et n’importe quoi: faillite ou courtier malhonnête qui se barre avec les fonds puisqu’il est dans un paradis fiscal… Bref, il peut y avoir beaucoup d’arnaques.

 Il y a également des courtiers qui ne sont pas agréés par l’AMF. Et en fait, le simple fait, parfois, que les courtiers soient présents sur Internet, ça donne une certaine crédibilité à leurs offres, parce que pour beaucoup de gens, quand on est présent sur Internet, c’est que c’est crédible.

C’est que c’est sérieux, d’autant plus que généralement, les sites de courtage, les courtiers en ligne, ils ont des sites qui sont beaux, qui sont bien designés, avec des trucs assez dynamiques, des éléments qui bougent, des cours de Bourse, ça fait tout de suite sérieux. On accorde tout de suite un sérieux, ce genre de site, parce qu’on se dit: “Ah oui, quand même, c’est de la Bourse. C’est sérieux”.

Sauf que non. Ils ne sont pas tous sérieux les courtiers en ligne. Il y a des courtiers véreux qui sont simplement là pour faire des arnaques, récolter des fonds, et tout mettre dans un paradis fiscal, faire des détournements de fonds, etc et dont l’AMF n’approuve pas du tout.

Donc tout d’abord, ce qu’il va falloir regarder… On va déjà répondre à la première question: “Est-ce qu’il faut prendre un courtier physique, dans une banque physique ou est-ce qu’il faut prendre un courtier en ligne?” On va très vite balayer ce point-là.

Bien évidemment, et sans hésitation, il faut choisir un courtier en ligne, parce que ton banquier, dans ta banque physique, avec pignon sur rue, il va te demander beaucoup d’argent en frais, puisque forcément la banque a des frais, notamment vu qu’elle a pignon sur rue, donc elle a des agences, elle a des gens qui travaillent dans des bureaux, etc.

Elle a beaucoup plus de frais de fonctionnement. Et une banque traditionnelle physique a beaucoup plus de frais lorsque tu vas passer des ordres sur les marchés ou des frais de garde, des choses comme ça. Bref, tout un tas de frais qu’on peut inventer.

Les courtiers en ligne seront vraiment les plus compétitifs au niveau des frais quand tu vas passer des ordres (très très peu). Donc ce n’est pas une raison pour les optimiser, ces frais. Mais ça va être très très peu comparés aux banques physiques.

Donc certains viennent me voir et me disent: “Ouais, j’ai ouvert un compte pour investir dans des actions dans cette banque-là”. Et je fais: “Mais comment ça?” Et tout de suite, ils changent, et ils vont chez les courtiers en ligne. Quand ils regardent les frais d’un côté et de l’autre, ça n’a rien à voir.

Une fois que tu auras choisi ton courtier en ligne, ce qu’il va falloir que tu fasses, c’est de regarder sur quel marché tu as accès pour acheter des actions. Potentiellement, tu n’auras pas accès à tous les marchés, à toutes les Bourses mondiales, pour acheter les actions.

Donc c’est très important, en fonction de l’endroit où tu veux investir personnellement, que ce soit en France, en Europe, en Amérique ou sur le continent Asiatique, de vérifier que tu puisses bien investir sur ces différentes Bourses avec le courtier que tu auras choisi.

Donc ça, c’est un point très important. Ensuite, il y a différents critères vis-à-vis de ton courtier qu’il va falloir que tu analyses, notamment sa réputation. Est-ce que ce courtier, il est réputé?

Donc là, encore une fois, Google est ton ami. Tu tapes dans Google “courtier + le nom du courtier + reputation (en anglais si tu veux avoir des ressources en anglais qui sont souvent plus détaillées, ou réputation en français si tu veux voir s’il y a des trucs en français)”. Et tu vois ce qui se dit.

Est-ce que les gens le recommandent ou pas? Est-ce qu’il y a eu des soucis auparavant? Est-ce que le support a l’air dynamique s’il y a un souci? Dans l’objectif en fait de savoir si ton placement va être sécurisé. Encore une fois, tu vas potentiellement balancer beaucoup d’argent, des dizaines de milliers d’euros chez un courtier.

Tu n’as pas envie que demain, le mec il te dise: “On n’a plus l’oseille. Basta. C’est terminé!” Tu vois? Donc ça, c’est très important.

Ensuite, l’anonymat des transactions. Vérifier qu’il y a un anonymat au niveau des transactions. Un peu d’anonymat, ça ne fait jamais mal à personne. Donc vérifier quelles sont leurs garanties vis-à-vis de l’anonymat, leur politique de confidentialité, c’est très important.

Regarder sa régulation. Est-ce qu’elle est régulée par l’AMF ou pas? Très important également de choisir des courtiers qui sont régulés par l’AMF pour qu’il y ait un maximum de sécurité vis-à-vis de votre placement.

Regarder le nombre de clients. Est-ce que c’est une petite ou c’est une grosse société de courtage? Est-ce qu’ils ont déjà beaucoup de clients, et est-ce qu’ils sont ouverts dans beaucoup de pays? Voir un petit peu l’ampleur de la structure.

Bien évidemment, je vous invite à favoriser des structures qui sont quand même relativement grosses et qui ont relativement pas mal de pays ouverts, avec pas mal de clients dans le monde entier. C’est quand même rassurant.

Egalement, quelles sont les garanties en cas de faillite? Les courtiers ont également des garanties en cas de faillite. Renseigne-toi. Ce n’est pas ce que je te souhaite. Ce n’est pas ce que je me souhaite. C’est ce que je ne souhaite à personne.

Mais c’est malheureusement quelque chose qu’il faut également anticiper en tant qu’investisseur, parce qu’on n’est pas à l’abri de ce genre de chose.

En plus de ça, tu regardes donc les frais. Chaque courtier en ligne a une rubrique “Frais” où il va te dire: “Chaque passage va te coûter tant”. Potentiellement, tu vas avoir ce qu’on appelle des frais d’inactivité, chez certains courtiers, où ils te disent: “Si tu ne passes pas d’ordre pendant X mois, on te facture des frais d’inactivité de compte”.

Tu auras parfois des frais de garde également. Pour le simple fait de détenir des actions, tu dois payer. Donc tu dois vérifier tout ça pour savoir combien ça te coûte.

Moi, personnellement, je ne paie que des frais de passage d’ordres. Je n’ai pas de frais de gardes et de frais d’inactivité, avec le broker que j’utilise. Donc c’est également très important de vérifier cette chose-là.

Egalement, avant de choisir ton courtier, potentiellement, tu vas en repérer un qui est intéressant, qui va remplir les conditions de réputation, d’anonymat, des transactions, de frais, de régulation, il est ouvert dans plein de pays, il a plein de clients, mais ce que tu dois vérifier également, c’est les conditions d’accès avant de rejoindre ce courtier en ligne.

Parce que certains courtiers en ligne, ils vont te dire: “Ecoute, si tu viens chez moi, je ne veux pas que tu sois un “client”. Je veux que tu aies au minimum X euros à investir”. Et je ne te parle pas de 10 euros. Donc pour certains, ça va être 1000, 2000, 3000, 5000, 10000€… J’en sais rien.

Tout dépend des courtiers. Je te dis des chiffres au hasard. Le courtier que j’utilise par exemple, demande à ce que tu poses au minimum 3000€ de capital sur le premier versement initial, sinon le compte ne sera pas ouvert. Donc là, il y a un minimum de dépôt.

C’est important de regarder ça également, si tu as prévu de mettre moins de 3000€ en Bourse, par exemple, mon courtier ne sera pas adapté.

Egalement, regarder les frais d’inactivité, comme je te le disais, à l’instant, et également le nombre d’ordres à passer. Certains courtiers vont fortement t’inciter à passer un minimum d’ordres chaque mois sinon tu n’es “pas le bienvenu”, ou ils vont te facturer des frais.

Pourquoi les courtiers t’invitent à passer un certain nombre d’ordres? Tout simplement parce qu’il faut comprendre qu’un courtier, il est rémunéré sur les ordres que tu passes. Sur chaque ordre, il prend une petite partie de frais, fois X clients, fois nombre d’ordres. Ça fait énormément d’oseille.

Et c’est la source de revenus principale des courtiers en ligne aujourd’hui. Donc c’est pour ça. Plus tu passes d’ordres et plus le courtier s’enrichit.

Et en fait, par exemple, moi je suis typiquement un client que les courtiers n’aiment pas forcément, ou un petit client pour eux, parce que ma stratégie, c’est simplement d’investir dans des dividendes, et de détenir ces actions à vie.

C’est-à-dire que moi, je passe un ordre d’achat, et c’est terminé. L’action, je la détiens à vie. Donc je ne vais pas faire du trading, acheter et revendre, acheter et revendre, et passer plein d’ordres.

Je ne suis pas le meilleur client pour eux, mais ce n’est pas pour autant qu’ils ne me veulent pas, parce que voilà, il n’y a pas de petit client, comme on dit.

Et régulièrement, je renforce mes positions, donc également, comme je passe des ordres. Mais voilà, sachez en tout cas que ça fonctionne comme ça, un courtier en ligne.

Donc si on doit un petit peu résumer cette vidéo, quels sont les avantages de recourir aux sociétés, aux courtiers en ligne?

Le premier, ce sont les frais qui sont relativement bas. Le deuxième, c’est le nombre d’ordres possibles à passer qui, potentiellement, va être plus bas que si vous passiez par des banques traditionnelles, et également la célérité, c’est-à-dire la vitesse de passage d’ordre.

Voilà, vous passez votre ordre. Je ne sais pas si vous avez déjà passé des ordres de Bourse. Vous choisissez l’action dans laquelle vous voulez investir, le montant que vous voulez investir ou le nombre d’actions que vous voulez acheter.

Il faut cliquer sur “Acheter”. Si vous faites sur le marché, c’est quasiment immédiat, donc c’est très rapide. En France, les principaux courtiers en ligne que je peux vous recommander, on a Boursorama, on a Bourse Directe. On en a pas mal…

Donc je vous invite vraiment à regarder si vous voulez investir en Bourse en France, selon un PEA ou un compte titre, de regarder quel serait le broker qui serait le plus adapté pour vous.

Et pour résumer également quels sont les critères pour choisir son courtier en ligne: le montant du capital que vous souhaitez investir, les différents accès sur les différentes Bourses mondiales, la qualité du service, du support client s’il y a un moindre souci, les garanties également, et les frais, les tarifs à comparer.

Donc j’espère que ça t’a éclairci un petit peu les idées sur la façon dont on doit choisir un courtier en ligne, et surtout sur quels critères tu dois l’analyser. Mets-moi un gros pouce bleu en l’air si ça t’a aidé.

Commente la vidéo. Dis-moi quel est ton courtier si tu as déjà un courtier. Et si tu n’as pas de courtier, comment ça se fait? Ce n’est pas normal. Tu dois investir en Bourse. C’est très important.

Donc partage la vidéo également avec des gens qui seraient intéressés par ce sujet qu’est la Bourse.

Et si tu n’es pas encore investisseur en Bourse mais que tu souhaites le devenir, mais tu ne sais pas comment repérer les bonnes actions, notamment si la stratégie des actions à dividendes t’intéresse (la stratégie que j’utilise moi personnellement), lis bien la barre de description puisque j’ai un gros programme qui est comme un cadeau en fait. Tu vois?

C’est l’Ecole de l’Elite Financière. Tu vas retrouver à l’intérieur de ce programme un module sur les marchés financiers dans lequel je t’explique ma stratégie de A à Z: comment personnellement je repère des actions qui sont intéressantes, qui sont rentables? Sur quels critères je les analyse?

Comment je fais pour les acheter? Sur quels supports? Sur quelles plateformes? Et quelle est ma stratégie sur le long terme? Et je te donnerai accès à mon portefeuille d’actions que je détiens également, si tu es curieux de savoir ce que je possède.

Donc voilà pour cette vidéo, merci de m’avoir écouté. Tout est dans la barre de description. Je te dis à très vite. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *