Faut-il s’expatrier à Malte ou en Estonie ? (BATTLE)

Très souvent, lorsqu’on parle d’expatriation, on parle très rapidement de Malte ou de l’Estonie.

Ce sont les deux pays européens qui ressortent pour diverses raisons.

Certains vont plus loin avec le Costa Rica, la Thaïlande, la Russie, le Japon, le Cambodge, les Emirats, … mais Malte et l’Estonie offrent “l’avantage” d’être encore en Europe.

Moi-même expatrié en Estonie et connaissant plusieurs personnes expatriées à Malte, je reprends dans cette vidéo différents points qu’il est important de prendre en compte lorsque l’on s’expatrie et je les compare entre ces deux pays.

Alors qui va gagner le battle : l’Estonie ou Malte ?

Si tu as un projet d’expatriation sérieux, n’hésite pas à réserver une consultation privée ici : https://clubmillionnaire.fr/coaching ou à te procurer le Module n°7 de l’Ecole de l’Elite Financière dans lequel je te montre tous les rouages d’une expatriation : https://clubmillionnaire.fr/eef

#Expatriation #Malte #Estonie

 

Faut-il s’expatrier à Malte ou en Estonie ? (BATTLE)

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Okay les amis, bienvenus sur cette petite nouvelle vidéo en direct d’Egypte, toujours, dans laquelle je vais te parler de la différence entre l’Estonie et Malte. Puisque c’est une question qui me revient de temps en temps sur Instagram.

Vous me dites : « Raph, pourquoi tout le monde va à Malte ? Pourquoi tout le monde va en Estonie ? Pourquoi il y en a certains qui partent de Malte, qui vont en Estonie ? »

Bon en réalité, il y a un peu de tout. Il y a aussi des gens qui vont ailleurs qu’à Malte ou en Estonie. Je pense à l’Asie du Sud-est, je pense à l’Amérique Latine, je pense à plein d’endroits finalement.

La réalité c’est que tout le monde part de la France, ça c’est bien triste ou pas ; encore une fois là n’est pas le sujet. Mais je vais te faire les différences principales entre Malte et l’Estonie, puisqu’en fait moi je suis expatrié en Estonie depuis maintenant plus de 2 ans.

Malte, je n’y ai jamais habité mais j’y suis passé plusieurs fois, donc je connais un petit peu comment ça fonctionne et j’ai beaucoup d’amis qui y sont, qui y ont habité ou qui y vivent encore. Donc, je sais globalement un petit peu les différences majeures entre l’Estonie et Malte.

Donc c’est vraiment ce qu’on va voir ensemble dans cette vidéo. Alors, on va commencer par le climat, donc ne t’attends pas à une liste logique dans tous les critères que je vais te donner. Je vais simplement suivre une petite liste que je me suis préparé ici sous les yeux sur mon ordinateur.

Donc, le climat – ça me fait penser à ça puisqu’il y a un gros soleil ici en Egypte. Ecoute, tu n’es pas sans savoir que Malte, c’est une île où il fait très beau, il fait très chaud une grosse partie de l’année, même en hiver ça ne doit pas être très désagréable.

Le problème c’est qu’il fait trop chaud : si tu y vas en plein été – j’y suis allé en plein été, ça tape, ça tape, c’est le genre d’endroit où tu sors après avoir pris une douche et tu sues déjà très rapidement. Donc, ça c’est un petit peu relou.

Alors qu’en Estonie, c’est plutôt l’inverse : on va avoir un été qui est doux mais fortement appréciable, tu vas pouvoir être bras nus comme ça tranquillement et ne pas avoir chaud ni froid, c’est vraiment une température parfaite.

Et en hiver par contre, ça caille sa mère – excusez-moi le terme mais le moins 20°C ce n’est pas quelque chose dont tu peux être surpris d’obtenir à Tallinn en Estonie pendant les mois d’hiver. Donc avec de la neige et tout ce qui va avec. C’est beau mais il fait froid, il faut un grand manteau.

Si on n’aime pas le froid – je sais que beaucoup n’aime pas le froid, n’envisage pas l’Estonie ou alors tu peux l’envisager en te disant, je pars pendant les 6 mois d’hiver et je vais en Asie du Sud-Est, je vais en Amérique du Sud ; c’est quelque chose que je fais moi personnellement, et que tu peux entièrement faire.

Concernant la taille des villes, alors là c’est ridicule puisque je regardais les chiffres tout à l’heure de Malte. Sur Malte il y a seulement 500.000 habitants et à la capitale La Valette – Valeta, il y a 5.700 habitants. Donc limite il y a plus de yachts dans le monde entier qui sont immatriculés à Valeta que d’habitants à Valeta eux-mêmes.

Donc c’est assez incroyable non ? Tallinn ce n’est pas bien plus fou puisqu’on est 1.300.000 dans tout le pays pour je crois 2 – allez 300.000 habitants dans la capitale Tallinn.

Donc tu te rends vite compte que finalement tu peux vite croiser les mêmes personnes quand tu marches dans la rue, tu vas dans certains établissements – les restaurants, les bars etc. Donc ce sont des tailles de ville qui sont ridicules pour les 2 endroits, aussi bien pour l’Estonie que Malte.

Donc, là j’ai envie de te dire : il n’y a pas forcément l’un ou l’autre à privilégier. C’est soit tu aimes les petits endroits où il n’y a pas beaucoup de monde, soit tu n’aimes pas et dans ce cas-là il faut se diriger vers de grosses mégalopoles telles que – je ne sais pas : Bangkok, Kuala Lumpur.

Bref, il y a tellement de grosses villes – Tokyo, etc. etc. dans ce monde. Mais, voilà, les 2 sont en tout cas des petites villes.

Je pense également en parlant de ville, à la pollution – et puis là je suis actuellement depuis 3 mois en voyage. J’étais dans des endroits très pollués notamment New Delhi où un état d’urgence sanitaire a été décrété, c’est-à-dire que littéralement tu ne vois pas à 10-15 mètres devant toi. Et je pèse mes mots, il y a des endroits où c’est vraiment flippant.

Tu respires de la merde et le pire c’est que tu t’y habitues. Mais ton corps lui, tes poumons prennent vraiment de la merde. Donc voilà, Tallinn, ce qui est bien en Estonie c’est que c’est un des airs les plus purs au monde – le 2ème ou le 3ème donc on respire très très bien ; prendre une grande bouffée d’air c’est quelque chose qui fait du bien.

Malte, honnêtement je ne sais pas où ils en sont mais ça ne doit pas être bien bien bien pollué ; en tout cas, par rapport à ce qu’on peut faire dans le monde – ce qu’on peut faire entre guillemets. Ça doit être littéralement okay.

Ensuite, ensuite, on va parler des aéroports puisque c’est très important quand tu es expatrié dans un endroit de voir si tu peux facilement bouger dans d’autres endroits ; donc la puissance de l’aéroport – de l’aéroport international.

Là malheureusement, je trouve que Tallinn et Malte sont 2 endroits où les aéroports ne sont pas les plus développés. Alors, l’aéroport de Tallinn est un très bel aéroport, petit mais très beau et souvent renommé – enfin, reçoit des discernements pour son agencement etc. et ses innovations à l’image un peu du pays.

Mais par contre, les destinations – si tu veux aller loin, il faut souvent faire des escales et c’est pareil pour Malte. Je ne sais pas si tu veux aller en Asie, si tu veux aller à Dubaï, si tu veux aller aux États-Unis, si tu veux aller un petit peu partout sur des vols longs courriers malheureusement tu n’as pas d’autres choix que de faire de l’escale sans cesse.

Tu as peu de vols directs intéressants. Moi personnellement à Tallinn, je dois souvent passer par Helsinki ou alors l’Allemagne ou la Pologne – la Pologne Varsovie souvent j’y passe aussi. Donc, c’est un petit peu pénible.

Qu’est-ce qu’il en est de la nourriture – important la bouffe! Dieu sait que certains aiment ça et moi aussi j’aime bien, sans plus mais j’aime bien bien manger quand même. Alors ce qui est cool en Estonie, c’est que c’est une cuisine qui va être “bonne”, de bonne santé, enfin healthy comme on dit avec mon accent parfait.

Vegan – il y a beaucoup d’options vegan, bio également – on peut trouver beaucoup de bio, voilà. Je ne suis pas forcément bio ni vegan ni tout ça mais on mange plutôt bien. Il n’y a pas de mauvaise nourriture en fait à Tallinn en Estonie, il n’y a pas tout ce qui est fast-food.

Par exemple, il n’y a qu’un seul McDonalds et il n’y a aucun Domino’s Pizza, aucun KFC, aucun Burger King, aucun truc américain – je n’en sais rien. Il n’y a vraiment pas de malbouffe et les gens là-bas sont assez fit – ils font du sport, ils prennent soin d’eux donc ça c’est plutôt cool.

Tandis qu’à Malte, c’est plus une nourriture méditerranéenne, qui est très généreuse, très bonne avec beaucoup d’ambiance orientale ; mais ce n’est pas la grosse gastronomie. Je pense que c’est beaucoup moins bien que Tallinn on va dire.

Et surtout au niveau du service : à Tallinn, on est bien servi dans les restaurants, franchement il y a des standards, c’est bien, c’est nickel ; alors que je me rappelle à Malte, il ne faut pas être pressé, c’est des services un petit peu à l’arrache, c’est l’ambiance méditerranéenne, c’est tranquille, on a le temps, on n’est pas pressé, ne m’emmerde pas et voilà.

Donc, ce n’est pas la même qualité de service, et ce n’est pas non plus la même qualité de bouffe, non plus. Donc, moi je pense qu’il y a un point pour l’Estonie et Tallinn dans ce critère-là en tout cas.

Si on parle un petit peu des paysages puisqu’on va dans un pays également pour quand même la qualité de vie, sa beauté, son environnement. Les paysages donc : Malte, malheureusement moi je trouve que c’est pété, c’est-à-dire que c’est un gros caillou, il fait chaud, il n’y a rien forcément à voir ; c’est de la terre, c’est un peu éclaté au sol.

Et l’Estonie, je ne dis pas que c’est forcément mieux – on n’aime ou on n’aime pas, mais c’est énormément de forêts, quasiment tout le territoire est recouvert de forêt. Il n’y a pas de montagne, on a quand même l’avantage de voir la mer, une côte où c’est très agréable l’été, où il y a des vraies plages de sables, on peut faire du volley-ball, on se baigner, on peut faire la voile, on peut faire tout ce que vous voulez.

Et ça n’a rien à envier à Malte qui a de plus belles plages que l’Estonie – ça c’est certain. Mais voilà, soit on aime plus le côté aride, sec, caillou, île ; soit on aime plus le côté forêt, nature et voilà à Tallinn.

Donc, ça c’est vraiment on aime ou on n’aime pas et c’est vraiment personnel. Alors ensuite, on va parler des transports. Peut-être que certains s’en foutent totalement et qu’ils ne se déplacent pas où ils se déplacent à peine.

Moi personnellement à Tallinn, je me déplace beaucoup à pied parce que c’est une petite ville et que je suis en centre-ville au niveau d’où j’habite, mais peut-être que pour certains c’est important.

Il faut savoir qu’à Malte pour moi ça a été “chaotique”, je me rappelle avoir pris une fois le bus, et le bus ne passe pas aux horaires respectés. S’il passe un jour, le code de la route c’est n’importe quoi, c’est à la sicilienne, c’est à l’italienne, à la mode arabe – enfin, ça avance tout droit et si ça passe, ça passe et tu ne regardes que devant toi.

Donc, c’est un peu n’importe quoi, il y a beaucoup d’embouteillage aussi à Malte.

Bref ! Alors qu’à Tallinn, c’est peace : les transports déjà sont gratuits pour les résidents, les transports en commun, il n’y a pas d’embouteillage ou très très peu aux heures de rush ou de sortie de bureaux ; ça ne va pas gueuler, ça ne va pas conduire n’importe comment, ils sont très respectueux les gens.

Donc ils respectent tous les feux rouges, tous les piétons ils vont les laisser passer. Même les piétons ne vont pas traverser aux feux rouges, pour piétons si c’est rouge. Bref, c’est beaucoup plus éduqué à Tallinn et en Estonie, et je pense que là-dessus l’Estonie gagne largement le battle pour ce qui est des transports.

Bon je sais également que beaucoup d’entre vous qui me suivez, bossez sur Internet – l’entrepreneur du web etc. donc qu’est-ce qu’il en est de la connexion Internet. Bon ben, Estonie, il n’y a rien à redire mon gars, jamais vu une connexion aussi puissante dans le monde honnêtement.

En fait, tu paies plus cher si tu veux plus de data, plus de débit ; mais même de base, une connexion random et moyenne est extrêmement puissante : tu télécharges tout en 2 secondes, tu uploades tout en 2 secondes – c’est incroyable, c’est magnifique.

Malte, je n’y ai pas habité, mais de ce que j’ai entendu la connexion internet est également très très bonne, on bosse très bien là-bas en tant qu’entrepreneur du web.

Donc, pour les deux, je pense que c’est kif-kif, même si je pense que l’Estonie aussi – je ne fais pas le chauvin mais je pense que la connexion a l’air d’être bien bien bien meilleure, je pense que c’est une des plus puissantes d’Europe littéralement en Estonie.

Est-ce qu’on ne parlerait pas un petit peu de nos fameux politiques du gouvernement – bon voilà, c’est important quand même quand on va dans un pays de savoir si le gouvernement est solide, s’il est fiable, s’il n’est pas corrompu, les politiques etc. Qu’est-ce qui se passe ?

Bon, on va passer rapidement sur Malte qui – on ne va pas se mentir – est littéralement quand même relativement mafieux, corrompu. On ne va pas s’étaler sur le sujet mais c’est un endroit qui est relativement connu pour tout ça ; il y a beaucoup d’argent qui arrive disons de on ne sait où, de blanchiment, d’etc. etc.

Bref, on ne va pas rentrer dans les détails, ce n’est clairement pas forcément le gouvernement le plus idéal je pense.

L’Estonie, écoute je ne connais pas forcément énormément de choses non plus, mais ce que je sais c’est que ça a l’air d’être bien géré déjà le budget de l’État.

Chaque année, il est positif, c’est-à-dire que le gouvernement estonien entre guillemets gagne de l’argent – il est quand même endetté mais à hauteur de je crois 1 ou 2 milliards seulement donc c’est ridicule.

Et il absorbe sa dette et en tout cas, dès qu’il y a un souci au niveau d’une mesure qui est prise et que ça ne va pas comme ils veulent, ils rectifient le tir pour faire en sorte qu’ils ne perdent pas de l’argent.

Je pense que l’Estonie est quand même beaucoup mieux gérée en termes de budget et en termes de politique que Malte qui a un peu de – beaucoup de laisser aller sur pas mal de choses, qu’ils ferment les yeux ou qu’ils autorisent des choses.

Bref, voilà je vous laisserai faire vos recherches et votre avis. C’est un petit peu un sujet délicat, surtout que quand on sort des termes mafia, ça veut dire tout et n’importe quoi : il y a de la mafia en France, il y a de la mafia en Italie, il y a de la mafia partout dans le monde.

Donc le terme mafia encore une fois, il ne faut pas entre guillemets le mettre tout un aura derrière ce mot, et croire que c’est quelque chose de ouf.

Qu’est-ce qu’il en est ensuite des gens, des locaux qui sont sur place ? Par exemple les Maltais : de ce que je m’en rappelle en tout cas moi quand j’y suis allé plusieurs fois, je me suis rappelé qu’ils étaient cool, qu’ils étaient sympa.

Tu sais c’est un peu l’ambiance méditerranéenne donc qu’ils aiment bien parler, ils sont assez ouvert, ça parle avec les mains. Bref c’est cool ; mais pour autant, il ne faut pas leur accorder une confiance aveugle parce qu’ils n’hésitent pas à te « baiser », notamment dans le business ou des choses comme ça, dès qu’il y a de la relation à l’argent etc.

Voilà, c’est un peu des grandes gueules, je pense et c’est quelque chose qu’on m’a beaucoup confirmé, c’est quelque chose que tu ressens aussi un petit peu.

Et c’est totalement à l’opposé de l’Estonie où là-bas, les gens vont être froids avec toi, ils ne vont pas forcément te parler rapidement, ils vont toujours t’aider si tu as un problème et bien t’aider – c’est-à-dire que si tu es perdu dans la rue, ils vont te montrer où c’est, ils vont même limite t’accompagner, ils vont vraiment bien t’aider.

Par contre, il ne faut pas t’attendre à ce qu’ils deviennent tes amis, tes best-friends dans la minute, dans l’heure ou dans la journée. Il va falloir vraiment montrer que tu es quelqu’un de confiance.

Enfin, il y a une vraie relation qui va se construire sur le long terme mais par contre une fois que tu es ami avec des locaux, généralement la relation elle est établie, elle est sure, et puis c’est vraie relation de confiance et de long terme ; chose que tu ne retrouves sûrement pas forcément à Malte et en tout cas pas dans ces termes-là et pas.

Il faut être méfiant, il faut être plus méfiant en fait à Malte qu’en Estonie. En Estonie, on ne va jamais par exemple chercher à te baiser, on ne va juste pas être copain-copain avec toi rapidement mais on ne va pas te baiser.

Alors que à Malte – méfiance. Petite précision également sur ce côté-là, c’est qu’à Malte c’est beaucoup plus multiculturel, il y a beaucoup plus d’ambiance arabe, italienne, sicilienne, européenne, maltaise, du coup évidemment qu’il y a mélange de toutes les cultures. Alors qu’en Estonie c’est grande blonde, yeux bleus.

Enfin, j’abuse un peu, je tire les traits mais c’est beaucoup moins multiculturel en Estonie, et c’est ce qui est potentiellement va à terme poser des soucis dans ce pays-là avec l’attraction qu’ils sont en train de faire de gens du monde entier et qu’ils n’ont pas forcément l’habitude de voir.

Je pense à des Indiens, des Pakistanais, des Noirs, des Sud-américains ; c’est des gens qu’ils n’ont pas forcément beaucoup vu et ils sont de base assez racistes, les Estoniens et les Russes qui habitent en Estonie.

Donc, c’est potentiellement pour moi un problème qui va arriver en Estonie, et je sais que si tu es atypique – par exemple si tu es renoi pour eux, si tu es Arabe ou quelque chose comme ça, ils pourraient potentiellement te regarder d’un mauvais œil, et même te faire des remarques.

J’ai déjà vu des trucs sur les groupes Facebook, par exemple des Chinois qui se font discriminer vraiment en public par des Estoniens « de souche » – les grands-mères qui n’ont jamais rien vu autre que des grands blonds.

Donc voilà, c’est quelque chose qu’il faut prendre en compte également. Ça ne va pas être physique, ça ne va pas être très poussé, pas très méchant mais si vous êtes sensible à ça, il faut savoir que – moi je n’ai jamais rien subi mais j’ai déjà entendu 2 ou 3 petites histoires comme ça, malheureusement.

Alors ensuite, on va parler de la sécurité parce que s’expatrier, c’est bien mais si c’est pour arriver dans un pays où no man’s land et il faut l’AK47 dès que tu vas chercher une bouteille d’eau au supermarché, ça va être chiant.

Bon Malte franchement, quand j’y suis allé, j’ai senti zéro insécurité, ça m’a l’air d’être une île assez safe. Alors, il y a peut-être un petit peu de petite délinquance, ça ne m’étonnerait pas. Il vaut mieux peut-être ne pas sortir tard le soir seul, ce n’est pas quelque chose peut-être que je ferais à Malte mais je ne suis même pas certain qu’ils soient très dangereux.

Par contre en Estonie, il y a zéro délinquance, c’est super safe, il n’y a aucun souci là-dessus. Le seul souci que tu peux avoir c’est que tu as des Russes qui vont être bourrés le samedi soir et qui vont foutre un peu le bazar.

Je n’ai jamais vu un seul souci. Les gens sont vraiment très éduqués. Les Estoniens sont des gens très éduqués qui savent se comporter en public et dans la vie de tous les jours. Donc là-dessus il n’y a aucun souci.

Franchement des 2 côtés je pense que c’est relativement safe.

Et également également, je vais te parler de tout ce qui est infrastructure, service, restaurant, bar, établissement, night life, c’est important.

Le but ce n’est pas non plus d’aller dans un endroit pour optimiser ses impôts ou pour fuir quelque chose pour au final se retrouver dans un endroit où il n’y a rien du tout, tu te fais chier, et tu restes enfermé chez toi.

Non, non ! Il faut quand même qu’il y ait des choses à faire. Donc, que dire ? Pour tout ce qui est restaurant, bar, etc. je pense qu’on a largement de quoi faire dans les deux endroits, que ça soit Tallinn ou que ça soit à Malte. Honnêtement il y a des endroits très sympa.

Ne crois pas qu’on me reconnaît en Egypte. Je suis tellement coté au Marriott qu’on me dit bonjour tout le temps. Bref, j’arrête de faire le mec.

Ouais. Il y a vraiment de quoi faire : bars, restaurants à Malte et à Tallinn, il n’y a aucun souci. Alors après, il n’y a pas forcément une offre immense à Tallinn en termes de – alors en restaurants, il y a ce qu’il faut, là il n’y a pas de souci ; mais en night life, c’est clair que Malte va battre largement Tallinn, notamment tu penses au fameux Paceville.

C’est un peu « la débauche » là-bas. Il y a tout le monde qui y va donc c’est bien une semaine, c’est bien 2 semaines, c’est bien 2 ou 3 week-ends. Mais c’est toujours un petit peu la même chose.

Tallinn c’est un petit peu léger en termes de night life. C’est clair que là-dessus, tu as vite fait le tour des établissements et tu rencontres souvent les mêmes personnes, parce que les gens qui sortent vont toujours aux mêmes endroits.

Donc, tu vois toujours les mêmes têtes, et ça peut être un petit peu chiant, surtout si tu es un petit peu en mode chasseur chasseur, si tu m’as compris. Donc voilà.

Après les infrastructures il y a tout ce qu’il faut, il y a les hôpitaux, des deux côtés il y a ce qu’il faut et de la bonne qualité que ce soit à Malte ou en Estonie.

Quoi d’autres ? Les routes sont de bonne qualité, en Estonie très bonne qualité, à Malte ça ne m’avait pas choqué non plus, il me semble que c’est en bon état.

Le service, je pense que le service est beaucoup moins bon à Malte parce que je ne sais pas – c’est la mentalité méditerranéenne du sud, on est moins sérieux, on est plus olé-olé. Alors qu’à Tallinn c’est la mentalité nordique, Pays Balte où c’est assez strict, on fait les choses bien.

Donc c’est mieux à Tallinn je pense. Et puis voilà. Qu’est-ce que je ne t’ai pas dit ? Voilà, à Tallinn il y a une grosse ambiance start-up, donc ça c’est cool. Il y a beaucoup de gens dans le délire un petit peu entrepreneur start-up, ça bouge pas mal donc ça c’est sympa.

Qu’est-ce que je peux te dire d’autres ? Les services publics : à Tallinn c’est top. C’est-à-dire qu’en 24-48 heures quand tu envoies un email pour une demande soit au service du code de la route, automobiliste ou je ne sais pas comment ça s’appelle – pour les permis, les points tout ça, il n’y a pas de problème en Estonie, mais tu m’as compris.

Pour tout ce qui va être le département automobiliste, le département de la santé, le département des impôts, le département – un hôpital, tout ce que tu veux, tous les services, tous les établissements vont te répondre super rapidement en 24-48 heures, réponse en anglais sans aucun souci.

Bon à Malte aussi, ça parle en anglais. Il n’y a aucun souci, même très bien il me semble. Mais le problème, c’est que tu ne risques pas d’avoir des réponses aussi – je n’ai pas habité à Malte encore une fois mais j’ai du mal à imaginer un pays comme Malte te répondre en 24-48 heures en anglais par email lorsque tu les contactes à une administration.

Donc peut-être que je me trompe, dites-moi dans les commentaires mais connaissant un petit peu les Maltais, les voyant se comporter comme on a dit dans la vidéo tout à l’heure, j’ai du mal à imaginer ça.

Donc, voilà. Quelque chose de très important dont je ne t’ai pas parlé, c’est l’immobilier. Puisque quand tu vas dans un endroit, il faut « faire de l’immobilier », du moins un minimum pour se loger.

Donc, à Malte et à Tallinn, tu as suffisamment d’offres pour trouver quelque chose qui va te convenir. Peut-être qu’à Tallinn, il y a un petit peu moins d’offres. Je me rappelle avoir pas mal de fois galéré quand je voulais changer d’appartement, et des fois même avoir dû réduire mes critères de recherche parce que ce n’était pas forcément évident.

Parce que ce n’était pas non plus la bonne période pour rechercher un appart. Mais il y a peut-être moins d’offres à Tallinn qu’à Malte ; par contre, ce qui est certain entre les deux c’est que les prix ne font que monter, aussi bien à Malte qu’à Tallinn.

Malheureusement et j’ai envie de dire partout en Europe, les prix ne font que monter à la location, à la vente, à l’achat, donc c’est bien quand tu fais du business en mode achat-revente, mais quand tu veux louer malheureusement – pour le même budget tu as moins bien.

Et si tu veux la même qualité de vie, il faut souvent payer de plus en plus cher. Donc, ça c’est un petit peu le point dommage.

Au niveau stress, avant que j’aille sur le dernier point qui est la fiscalité même si on ne pourra pas en parler longtemps puisque j’en ai déjà parlé plein de fois dans les vidéos.

Au niveau stress, pour moi les deux endroits, il n’y a pas de stress ; c’est-à-dire que Malte, on l’a déjà dit dans la vidéo, c’est peace, c’est cool, c’est ambiance mer, il fait beau, il fait chaud, donc on est tranquille, on n’est pas stressé même sur la petite île.

Et l’Estonie, je ne ressens aucun stress, franchement c’est un petit pays donc ça change beaucoup de choses, quand il n’y a pas d’embouteillage, quand il n’y a pas de métro blindé, quand il n’y a pas de gens qui courent, quand il n’y a pas des choses comme ça en fait déjà, ça enlève énormément de stress dans une ville.

Donc au moins les gens, ils ne sont pas stressés, ils ne courent pas, ils sont tranquilles, ils font leur petite vie etc. Donc, ça c’est plutôt sympathique.

Pour terminer la vidéo donc, on va parler un petit peu de la fiscalité. Bon écoute, je vais être très très sincère avec toi, je ne connais pas du tout la fiscalité de Malte ; j’ai voulu regarder, ça m’a saoulé.

En fait, parce que je vais raccourcir le truc à mort : ce qui se passe c’est que sur les expatriés qui vont à Malte, il y en a vraiment très peu et j’ai même envie de dire 0% qui vont avoir une société à Malte.

Ce qui va se passer, c’est que : ils vont avoir une société ailleurs avec des montages divers et variés ; souvent avec des sociétés en off-shore etc.

Bref, je ne vais pas entrer dans le vif du sujet, ce n’est pas du tout le but de la vidéo, mais la réalité, c’est que beaucoup d’expatriés à Malte ne font que vivre à Malte et n’ont pas de société sur place et ont des sociétés ailleurs en fonction de leur activité. Donc ça c’est une chose.

En Estonie, je t’en ai déjà parlé dans plein de vidéos mais tu peux créer une société là-bas pour 200€, 200€ c’est terminé. Et ensuite, tu vas avoir 20% – enfin, tu n’as pas du tout d’IS et tu en as seulement si tu veux te verser un salaire ou un dividende.

Donc si tu te verses un dividende sur le principe 80-20, si tu sors 10.000€ de la société, tu vas avoir 8.000€ de dividende pour 2.000€ de frais. Donc, en fait, c’est 25% d’imposition. J’insiste bien puisque j’ai déjà dit ça fait 20% mais beaucoup de gens m’ont dit : « Oui mais non Raph, ça fait 25%. »

Oui ça fait officiellement 25% : 2.000€ de 8.000, ça fait 25% d’imposition.

Et sinon, tu peux te verser un salaire et puis cotiser pour le système local, avoir accès à l’hôpital gratuitement etc. etc.

Donc, il n’y a aucun souci mais c’est vraiment l’avantage de ne pas avoir d’IS automatiquement déclenché pour réinvestir à l’infini tes bénéfices dans la société, notamment le fait que avec la même société tu peux tout faire.

Investir en bourse, en immobilier, et dans ton business, etc. etc. Donc, là-dessus, c’est plutôt cool en sachant que du coup tu augmentes à mort tes intérêts composés et l’effet boule de neige. Tu vas pouvoir enclencher là-dessus.

Il faut un comptable également à Tallinn. Je pense qu’à Malte aussi il en faut un – mais il faut un comptable, il y a des obligations de déclarer et de déposer les comptes en Estonie.

La tendance en Estonie également, c’est qu’il y a une grosse baisse volontaire des impôts – leur tendance à eux, ce n’est pas d’augmenter les impôts, ce n’est pas comme en France, c’est de baisser les impôts.

Donc, là ça fait plusieurs années que les impôts baissent, aussi bien en société qu’en particulier, et c’est une tendance qu’ils veulent continuer de maintenir donc ça c’est plutôt quand même super cool, d’autant plus que c’est déjà super avantageux aujourd’hui.

L’Estonie pour moi c’est le meilleur pays d’Europe, et c’est facile d’ouvrir un compte en Estonie – un compte en banque, il faut simplement être résident fiscal et à partir de ça tu auras un compte en banque très facilement.

Alors, que à Malte, j’ai entendu dire que c’était un petit peu difficile, en tout cas c’est moins facile qu’en Estonie parce que à Malte il y a beaucoup de suspicion sur les étrangers notamment à cause de ce que je t’ai dit tout à l’heure : les blanchiments d’argent, les capitaux de source étrangère dont on ne sait pas trop d’où ça vient et que beaucoup beaucoup de gens qui vont à Malte pour blanchir de l’argent et faire rentrer ça en Europe.

Donc, voilà un petit peu ce que je pouvais te dire sur la partie fiscalité. Pour moi, l’Estonie reste le meilleur pays d’Europe pour tout ce qui est fiscalité et pour tout ce que je viens de te dire à l’instant.

Bref, dis-moi dans les commentaires ci-dessous ce que tu as pensé de cette vidéo. Est-ce que tu préfères plutôt Malte ou Estonie ? Est-ce que tu es team Malte ou est-ce que tu es team Estonie ? Je serai curieux de savoir.

En gros est-ce que tu aimerais me voir en Estonie, ou est-ce que tu vas sur ton petit caillou à Malte au soleil ? Dis-moi en tout cas honnêtement et sincèrement ce qui t’attire le plus entre les deux.

Dis-moi si tu as pensé à d’autres points importants à prendre en compte, je n’ai vraiment pas tout dit encore une fois mais là n’était pas le but. Dis-moi si tu es expatrié, dans quel pays tu es ? Si tu penses à t’expatrier, et si oui, pour quelle raison ? Dis-moi, ça m’intéresse.

Et sinon, pourquoi tu choisis de rester en France ? Est-ce que c’est parce que tu n’as pas le choix ou est-ce que tu te sens bien en France et c’est okay pour toi de payer autant d’impôts ou etc. etc. Ta famille, tes amis, je n’en sais rien.

Dis-moi tout ça, ça m’intéresse énormément.

Et si tu souhaites t’expatrier, n’hésite pas non plus d’aller à la barre de description puisque c’est quelque chose que je peux faire pas pour toi mais en tout cas t’aider et t’accompagner dans ton expatriation, puisque c’est quelque chose que j’ai fait moi-même et que je connais et je sais comment ça se passe.

Et donc, tu retrouveras toutes les informations dans la barre de description si tu veux que je t’accompagne dans ton expatriation, que ça soit en Estonie ou ailleurs.

Bref, merci à toi d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude, petit Like, petit commentaire, abonne-toi sur la chaîne YouTube si tu veux recevoir toutes les autres vidéos en avant-première.

Et je te dis à très très vite. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *