Faut-il ouvrir un PEA ou un compte-titres pour investir en Bourse ?

Lorsque l’on souhaite investir en Bourse pour acheter des actions, il existe deux supports d’investissement avec lesquels il est possible de le faire : le PEA (Plan d’Epargne en Actions) et le compte-titres.

Chacun de ces deux supports a ses avantages et ses inconvénients qu’il convient de maitriser avant d’effectuer le moindre ordre d’achat.

Dans cette vidéo, je reviens sur la différence entre un PEA et un compte-titres pour investir en Bourse au niveau de la fiscalité, des conditions d’accès, de ce qu’il est possible d’acheter ou encore des montants qu’il est possible d’investir sur ces différents supports.

Et toi, est-ce que tu as un PEA, un compte-titres ou les deux ? Dis-le moi dans les commentaires.

✅Si vous souhaitez ouvrir un PEA (pour les actions françaises) :

🔹Je vous recommande Boursorama qui est la banque j’utilisais pour mon PEA lorsque j’étais encore résident fiscal français (le PEA n’est réservé qu’aux résidents fiscaux français)

🔸Envoyez-moi un email à raphael [at] clubmillionnaire.fr pour recevoir un lien de parrainage et bénéficier de 80,00€ offerts par Boursorama et 3 mois d’accès à mon portefeuille d’actions pour connaître mes positions en temps réel

✅Si vous souhaitez ouvrir un compte-titres (pour toutes les autres actions étrangères) :

🔹Je vous recommande Lynx Broker qui est le courtier que j’utilise actuellement depuis plusieurs années

🔸Vous pouvez passer par ce lien pour créer votre compte-titres : https://www.clubmillionnaire.fr/lynx ; vous pourrez bénéficier de 100,00€ de frais de transactions offerts par Lynx puis envoyez-moi un email à raphael [at] clubmillionnaire.fr pour obtenir 3 mois d’accès à mon portefeuille d’actions pour connaître mes positions en temps réel

✅Pour tous les autres courtiers/banques, envoyez-moi un email à raphael [at] clubmillionnaire.fr avec celui de votre choix, il est possible que nous ayons des offres et des avantages dont nous pouvons vous faire bénéficier. ✓ Découvrir le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

#PEA #CompteTitres #Bourse

Faut-il ouvrir un PEA ou un compte-titres pour investir en Bourse ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Faut-il ouvrir un PEA ou un compte-titres ? C’est le sujet que je traite aujourd’hui dans cette vidéo puisqu’à l’heure où tu regardes cette vidéo, peut-être que tu te dis : « Je veux investir en Bourse mais je ne sais pas comment ça se passe précisément, concrètement sur le terrain ».

Et c’est un petit peu ce qu’on va voir ensemble parce qu’aujourd’hui, c’est très très simple si tu es en France, tu as 2 solutions : soit tu investis via un PEA, le Plan d’Epargne en Actions, soit tu investis via un compte-titres.

Et on va voir que ces 2 supports fiscaux ont des particularités. Il y a des différences et je vais te l’expliquer pour que tu puisses vraiment faire ton choix de façon optimale.

Avant qu’on commence cette vidéo, n’hésite pas à t’abonner à la chaîne YouTube. Ça permettra de recevoir en avant-première toutes les prochaines vidéos et également si tu as la moindre question, pose-la moi dans l’espace commentaires ci-dessous.

Alors, PEA, compte-titres, qu’est-ce que tu dois choisir ? Alors, je vais d’abord commencer par le PEA. Le PEA, le Plan d’Epargne en Actions, qu’est-ce que c’est ?

Déjà, c’est un support fiscal qui est entièrement réservé aux résidents fiscaux français. Donc, si tu n’es pas résident fiscal français, malheureusement, tu ne seras pas éligible au PEA, tu ne pourras pas en ouvrir.

Le PEA, c’est quoi ? C’est un support qui a été mis en place, une des dernières niches fiscales françaises.

En fait, il a été mis en place par le gouvernement français, par le législateur français dans l’objectif d’inciter les français à investir dans des actions, dans des entreprises françaises.

En contrepartie, le législateur s’est dit : « Qu’est-ce qu’on va faire ? On va octroyer un avantage fiscal. On va même carrément supprimer au bout d’un certain nombre d’années l’imposition fiscale hors prélèvement sociaux auxquels on ne peut pas échapper ».

Je reviendrai un peu plus en détails, après, sur comment fonctionne l’imposition du PEA, okay ?

Donc, l’idée, c’est simplement de dire : « Le PEA, ce n’est que si tu es résident fiscal français et ce n’est que pour y mettre à l’intérieur des actions françaises et quelques unes européennes et parfois mêmes quelques trackers qui vont répliquer des indices étrangers qui seront éligibles au PEA.

Mais retiens bien que grosso modo, ce ne sont que des actions françaises à 95% que tu vas pouvoir mettre dans un PEA pour stimuler la croissance française.

Après tout, c’est logique si on te donne un avantage fiscal en France, le législateur veut que tu investisses dans des actions françaises. Okay.

A l’opposé, du coup, le compte-titres, peut-être que tu me vois venir, le compte-titres, c’est open bar. Tu peux faire ce que tu veux avec.

Tu vas y mettre toutes les actions que tu veux à l’intérieur, aussi bien françaises si tu veux investir en France, que des actions européennes, que des actions mondiales.

En fait, la seule limite va être ce que ton courtier te propose d’acheter. Le courtier, le broker, c’est la même chose, c’est l’endroit où tu vas acheter tes actions.

Donc, si ton courtier ne te permet pas d’acheter des actions indiennes, tu ne pourras pas acheter des actions indiennes. Mais ce n’est pas pour autant que dans ton compte-titres, tu ne peux pas mettre des actions indiennes.

Dans ton compte-titres, tu peux mettre des actions indiennes, coréennes, japonaises, américaines, françaises, tout ce que tu veux. Donc, c’est vraiment la différence.

Et la grosse différence également, c’est que sur le compte-titres, tu es imposé immédiatement.

C’est-à-dire que chaque année, tu vas faire une déclaration de ce que tu as gagné aussi bien avec les dividendes encaissés qu’avec les plus-values évidemment réalisées.

Si tes plus-values attendent, tu n’es pas imposé là-dessus. Toutes tes plus-values réalisées vont être également réalisées.

Donc, la différence, c’est que chaque année, tu vas payer tes impôts et aussi la grosse différence, c’est que chaque année, tu peux jouir tout de suite des revenus de tes placements financiers et en Bourse.

C’est-à-dire que si tu encaisses des dividendes, si tu encaisses tes plus-values, tu paies tes impositions chaque année mais tu as immédiatement, également, le cash dont tu peux te servir pour ce que tu veux.

Alors que sur le PEA, en fait, le cash, il est au sein du PEA. Et c’est là où je vais t’expliquer un petit peu les nuances au niveau du PEA, au niveau de l’imposition.

C’est que, en fait, si tu fais des retraits sur ton PEA, ça peut entraîner la clôture de ton PEA. Donc, c’est pour ça qu’on dit généralement, il faut ouvrir un PEA le plus tôt possible même si tu ne veux pas investir tout de suite en Bourse parce que si tu ouvres aujourd’hui ton PEA, c’est gratuit à ouvrir.

Généralement, les brokers, les courtiers en ligne vont te demander un petit dépôt, des fois c’est généralement 10, 20 €.

En gros, ce n’est vraiment pas grand-chose, c’est quelques dizaines d’euros. Ça va te permettre d’ouvrir, déjà, ton PEA et d’amorcer ce qu’on appelle le compteur fiscal.

Donc, le temps tourne. Par exemple, tu l’ouvres aujourd’hui et même si tu n’investis pas avant 3 ans, ton PEA a déjà 3 ans d’ancienneté.

Et donc, comme je te l’ai dit, plus ton PEA est mâture, plus ton PEA a de l’âge et moins l’imposition sera élevée. L’imposition est décroissante, plus tu détiens ton PEA dans le temps.

Et en fait, ce qui se passe, c’est qu’au bout de 5 ans, ce sont les nouvelles règles du PEA, à l’heure où je te tourne cette vidéo là en 2020, au bout de 5 ans, tu n’as plus du tout d’imposition. Tu vas simplement à payer des prélèvements sociaux.

Alors, « simplement », c’est entre guillemets parce que les prélèvements sociaux sont quand même, en France, de 17,2%.

Mais l’idée est de dire qu’après 5 ans, tu n’as plus du tout d’imposition sur tout ce que tu vas encaisser au sein de ton PEA. C’est plus relativement confortable.

Si tu veux, un détail vraiment précis de l’imposition du compte-titres, j’ai fait une autre vidéo sur ma chaîne YouTube où je te montre précisément quelle est l’imposition au niveau du compte-titres.

Je ne traiterai pas de ce sujet-là dans cette vidéo. Je vais simplement te dire que le PEA, lui, comment, grosso modo, il est imposé en fonction du temps de détention. Mais tu peux retrouver ça facilement sur ma chaîne YouTube en tapant « Comment sont imposés mes dividendes ? » ou quelque chose comme ça.

Tu ne devrais pas trouver difficilement ou je te le mettrai même dans la barre de description directement.

Alors, par quel courtier ouvrir, finalement, un PEA ou un compte-titres ? Parce que c’est bien de savoir ce qui t’es le plus adapté.

Peut-être que déjà, tu vois plus ou moins quel est le support fiscal que tu veux ouvrir. Mais tous les courtiers en ligne ne sont pas égaux quand il s’agit d’ouvrir soit un PEA soit un compte-titres.

Chacun a un petit peu sa spécialité, on va dire. Et c’est également quelque chose que j’ai traité dans une autre vidéo où je disais quel est le meilleur courtier pour investir en Bourse.

Donc, également, je te mettrai dans la barre de description comme ça, tu pourras aller voir tout ça et être calé au maximum.

Ce que je peux te dire, en tout cas, sur cette vidéo, c’est qu’à l’époque où j’avais un PEA, parce que si tu ne le sais pas, en fait, moi, je suis expatrié en Estonie depuis 2 ans et demi.

Donc, je t’ai dit à l’instant que le PEA était réservé aux résidents fiscaux français. Donc, ce n’est plus mon cas, je ne suis résident fiscal français.

Donc, au moment où je me suis expatrié, j’ai dû clôturer mon PEA.

Alors, exception, on n’est pas forcément obligé de clôturer son compte PEA quand on s’expatrie. On aura l’occasion d’en reparler si jamais c’est ton cas. Vu que je sais que ce n’est pas le cas de beaucoup de personnes.

Donc, je ne vais pas en parler ici. Mais ce n’est pas parce que tu t’expatries, que tu n’es pas résident français fiscal français que tu dois à tout prix fermer ton PEA. Bref, petite aparté.

En tout cas, à l’époque où j’étais résident fiscal français, j’étais chez Boursorama qui était régulièrement élue la banque la moins chère de France. Donc, il y a des frais vraiment compétitifs si tu veux investir sur le marché français.

Puisque si tu veux investir sur des marchés étrangers avec Boursorama, malheureusement, leurs frais sont prohibitifs, ils sont beaucoup trop élevés et ça va détruire ta rentabilité.

C’est de l’ordre de quelques dizaines d’euros pour passer un seul ordre.

Par exemple sur le marché américain, c’est un client qui m’avait fait ce retour là, il m’a dit : « Raph, je n’ai pas compris. Je voulais ouvrir mon compte-titres chez Boursorama, acheter des actions américaines et regarde ce que j’ai à payer comme frais».

C’était quelques dizaines d’euros ou dollars et c’était prohibitif. Moi, je paie chez mon courtier en ligne 5$ pour passer un ordre, à titre indicatif. Donc voilà.

Retiens que le PEA, c’est bien chez Boursorama mais le compte-titres chez Boursorama, ce sera trop cher. Donc, il ne faut pas l’ouvrir chez Boursorama.

Un bon compte-titres, ce serait par exemple chez Lynx, chez qui je suis. Mais je ne rentre pas non plus trop dans les détails puisque j’ai fait une vidéo complète sur les courtiers en ligne.

Donc, retrouve dans la barre de description. Je te mets également les liens de Boursorama si tu veux rejoindre Boursorama pour ouvrir un PEA.

Je te mets également les liens de Lynx si tu veux rejoindre Lynx pour un compte-titres. Il y a des petites opérations d’affiliation. Je te mettrai toutes les conditions dans la barre de description.

Je t’offrirai un petit cadeau si tu passes par mes liens. Et en échange, tu auras également des petits cadeaux de la part des courtiers en ligne soit sous forme de cash, soit sous forme de frais de transaction offerts. Donc c’est tout bénef.

On va voir maintenant rapidement, du coup, pour terminer cette vidéo, quelle est donc l’imposition du PEA si tu es résident fiscal français. Comment ça se passe à l’intérieur du PEA ?

Alors, comme je te le disais, une fois que ton PEA, il a plus de 5 ans, tu n’es plus que soumis aux prélèvements sociaux de 17,2%. Il n’y a plus d’imposition classique, il y a juste les prélèvements sociaux.

Qu’est-ce qui se passe avant 5 ans ? C’est simple. Sur tous les retraits que tu vas faire, tu vas être imposé ce qu’ils appellent la flat tax de 30%. Tu paies un 30% one shot et c’est terminé.

Avant, ce qui se passait, c’est que quand tu faisais des retraits, ton PEA était automatiquement clôturé.

C’est-à-dire que tu ne peux faire que des ajouts de cash sur ton PEA. Mais le jour où tu faisais des retraits, en tout cas avant une certaine date, période de détention on va dire, ça clôturait automatiquement ton PEA.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas puisque si tu fais des retraits encore jusqu’à 5 ans de détention de ton PEA, il y aura quand même une fermeture de ton PEA.

Par contre, si tu fais des retraits après 5 ans, il n’y aura plus de fermeture de ton PEA. Et même, tu pourras continuer d’alimenter ton PEA puisqu’auparavant, si tu faisais des retraits en fonction du temps de détention, tu ne pouvais plus du tout alimenter ton PEA.

Aujourd’hui, tu peux toujours continuer d’alimenter ton PEA entre 5 et 8 ans même si tu as fait des retraits après 5 ans.

Donc, avant 5 ans, fermeture du PEA, et après 5 ans, même si tu fais des retraits, tu peux toujours continuer d’alimenter et ça ne pose pas de souci.

Donc, ça, c’est quand même une grosse différence également.

Quoi d’autre sur le PEA ? Ils ont mis en place un PEA Jeunes. Parce que le problème, c’était que tu ne pouvais avoir qu’un seul PEA par foyer fiscal. Voilà, par foyer fiscal, on ne peut avoir qu’un seul PEA.

Donc, si ton père, par exemple, il avait un PEA et que toi, tu étais rattaché au foyer fiscal de tes parents, tu ne peux pas normalement ouvrir un PEA.

Donc, ils ont mis en place, c’est qu’ils ont sorti le PEA Jeunes pour les jeunes de 18 à 25 ans et qui sont encore rattachés au foyer fiscal de leurs parents. Ce qui leur permet de, déjà, ouvrir un PEA et d’enclencher le compteur fiscal, de faire en sorte que le PEA prenne de l’âge et de pouvoir avoir un plafond également de 20 000 €.

Donc, le plafond du PEA, classiquement, c’est 150 000 € par personne, 300 000 € par couple. Mais tu vois qu’en tant que jeune de 18 à 25 ans, tu peux quand même déjà mettre jusqu’à 20 000 € sur un PEA. Donc, ce qui est déjà plutôt relativement confortable.

Ce plafond pour PEA Jeunes vient en déduction du plafond des parents. Donc, si par exemple, tu as 20 000 € sur ton PEA Jeunes et ton père ou tes parents qui avaient une limite de 150 000 par personne ou 300 000 par couple, ça va leur déduire ces 20 000 € de leur plafond à eux.

Donc, ça, c’est plutôt sympa pour les jeunes qui avaient ce vrai problème. J’avais beaucoup d’e-mails comme ça de jeunes qui disaient : « Je suis encore rattaché au foyer fiscal de mes parents. Comment je fais pour ouvrir un PEA ? Est-ce que je peux ou est-ce que je ne peux pas ? »

En réalité, on peut en ouvrir un. Il n’y a pas vraiment de contrôle ou de problème ou quoi que ce soit. Mais c’est mieux qu’ils aient sortis ça comme ça, tout est parfaitement réglo et c’est nickel.

Bref, j’espère que tout a été clair concernant l’idée d’ouvrir soit un compte-titres ou soit un PEA. Si tu dois retenir quoi que ce soit, c’est que n’hésite pas à ouvrir un PEA si tu es en France, comme ça, au moins, ça ne coûte rien et ton compteur fiscal, il tourne.

Et en parallèle, si tu veux investir à l’étranger, ouvre un compte-titres. Là aussi, c’est également gratuit donc il n’y a aucun souci.

N’hésite pas à les ouvrir le plus tôt possible, comme ça, dès que tu veux investir, tu es prêt à investir en Bourse et sur les marchés financiers.

Merci à toi de m’avoir écouté. Je te mets toutes les ressources de ce que je viens de te dire dans la barre de description.

Et également si l’investissement en Bourse t’intéresse, j’ai sorti un service qui s’appelle le Club Dividende dans lequel je te partage tous les mois les positions que je prends sur les marchés financiers.

Donc voilà. Tu pourras voir la constitution de mon portefeuille. Ce n’est clairement pas des incitations à l’achat.

Ce n’est clairement pas le but pour toi de recopier mais au moins, tu vois ce que j’ai et tu comprends un petit peu quelle est la philosophie derrière la constitution de mon portefeuille.

Donc, tout se trouve dans la barre de description, abonne-toi à la chaîne YouTube, mets-moi un petit pouce bleu, pose-moi tes questions dans les commentaires, et je te dis à très très vite pour une prochaine vidéo.

Ciao, ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *