Est-ce que tout le monde peut devenir indépendant financièrement ?

Dans cette vidéo, je réponds à une question qui m’a été posée lorsque j’étais au Cambodge.

Je voyais au loin un homme travailler dur sur un chantier et je me disais que cela était vraiment injuste que cet homme gagne quelques dizaines de dollars par mois quand j’en gagnais bien plus en l’espace d’un seul jour sans parfois même travailler…

Quelqu’un m’a alors demandé si je pensais que tout le monde pouvait devenir indépendant financièrement ?

Je t’apporte dans cette vidéo quelques éléments de réponse et surtout tu verras qu’on peut classer toute la planète dans seulement 4 catégories de personnes…

Dans ces 4 catégories de personnes, il n’y a qu’une catégorie dans laquelle tu souhaiterais être et il y a fort à parier que tu ne sois pas encore dans cette catégorie.

🎁 Pack de Bienvenue (6 cadeaux offerts) : http://bit.ly/2ssDAiB

#Indépendance #Financière #Liberté

Est-ce que tout le monde peut devenir indépendant financièrement ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Laisse-moi te raconter une petite histoire. Il y a quelques mois de ça, j’étais au Cambodge.

Donc, au Cambodge, je n’y suis jamais allé. Le salaire moyen est à peu près de 100$ par mois je crois, si je ne dis pas de bêtise. Et j’étais dans la capitale Phnom Penh, je me suis baladé un petit peu dans le Cambodge.

Et il y a un moment où, voilà, j’étais dans la capitale à Phnom Penh, je dormais au Marriott, j’étais sur le toit du Marriott, sur le rooftop.

Et en fait, à Phnom Penh en ce moment, ça construit énormément. Il y a beaucoup d’opérations de promotion immobilière. Il y a beaucoup de fonds d’investissement chinois qui viennent investir au Cambodge.

Et au loin, je vois un des nombreux chantiers. Et je crois qu’il devait être vers midi, je ne sais pas. Je vois un chantier, je prends une story qui est sur mon téléphone, sur Instagram.

Si tu ne me suis pas encore sur Instagram, n’hésite pas à aller me suivre. Tu retrouveras tout dans la barre de description.

Et je fais une story. Et je vois un gars sur le chantier, il est tout seul, mais il est vraiment tout seul. Je ne sais pas où sont ses collègues, je ne sais pas pourquoi il est tout seul et je le vois sur le toit du chantier en train de bosser dur.

Franchement, il galérait parce qu’il devait utiliser des poulies pour faire monter des trucs tout seul. Ensuite, il devait prendre une échelle pour remonter ailleurs. C’était vraiment physique.

Il faisait un caillard de ouf, je crois 34°C. Je me disais : « Putain, le pauvre ». Je me disais que des fois, la vie est un petit peu injuste et qu’on n’a pas forcément tous eu la même chance dans la vie d’être peut-être né en France ou pas, être né ailleurs et de ne pas forcément toujours avoir choisi non plus le métier qu’on veut faire.

Et il y a quelqu’un qui m’a répondu à cette story là en me disant : « Raph, est-ce que tu penses que ce gars-là peut devenir indépendant financièrement ? ».

Et je me suis posé sérieusement la question et je me dis : « Ecoute, tu sais quoi ? Je vais te répondre, je vais te répondre avec une vidéo sur YouTube parce que je pense qu’il y a un vrai débat à faire ici ».

Et est-ce que ce gars-là, au Cambodge, qui bosse sur les chantiers, qui gagne peut-être moins de 100$ par mois, il peut devenir indépendant financièrement ?

Et ma réponse, en fait, elle est oui et non. Et ensuite, je reviendrai sur un aspect un peu plus français de la chose parce que c’est ce qui t’intéresse sûrement. Mais la réponse, elle est oui dans le sens où, voilà, son salaire est à peu près de moins de 100$ par mois.

Au Cambodge, beaucoup de gens parlent anglais. Donc, si tu parles anglais, il y a Internet au Cambodge, il y a des cybercafés. Alors, ils sont tous pétés mais il y a des cybers.

Et si tu parles un peu anglais et que tu es malin, tu peux faire en sorte d’encaisser des dollars pour dépenser au Cambodge. Tu as besoin de générer seulement 100$ par mois pour vivre au Cambodge de la façon dont ils vivent.

Si tu y vas toi, en tant que touriste, tu vas dépenser 100$ par jour. Mais eux, ils dépensent 100$ par mois pour vivre, pour manger, etc, etc.

Donc, aujourd’hui, gagner 100$ sur Internet, c’est tellement facile. Et je ne te parle pas forcément de créer un produit, d’avoir une valeur ajoutée parce que les gars qui sont sur le chantier, ils ne vont pas commencer à sortir un produit ou faire je ne sais pas, une info produit en disant : « Comment rénover sa maison à moindre coût. Comment construire un mur ou comment …»

Non, il ne va pas faire ça. Mais s’il est malin et qu’il arrive à faire en sorte, tu vois en France, on a des sondages rémunérés, il y en a même aux Etats-Unis, il y a plein de trucs comme ça pour trouver des cents, pas grand-chose, des petits dollars. Mais tu peux les gagner.

Et même s’il faisait du servicing, j’en ai parlé dans plein d’autres vidéos – il se met sur des plateformes de services tels que Upwork ou Fiverr. Il propose des services s’il a des compétences.

Encore une fois, il faut qu’il ait des compétences. Il y a beaucoup de jeunes au Cambodge, par exemple, qui ont des compétences.

Il ne faut pas croire qu’au Cambodge, parce que c’est un pays pauvre, qu’ils sont tous des dégénérés, des bêtes, des gens bêtes, qui n’ont aucune compétence.

Au contraire ! Ils savent faire beaucoup de choses. C’est juste qu’ils aient un contexte social, économique qui fait qu’ils n’ont pas beaucoup d’argent.

Et aujourd’hui, un jeune du Cambodge, s’il a des compétences, je ne sais pas, s’il parle bien anglais ou s’il sait faire du montage, ou s’il est bon en design ou des choses comme ça, il peut très clairement mettre des annonces sur des sites comme ça et gagner des petites dizaines de dollars.

Pour nous, en tant que Français, c’est pourri parce que, je ne sais pas, 10$, 20$ on ne va même pas aller au restaurant, manger un kebab. Mais pour lui, il peut faire beaucoup de choses. Il a déjà fait 20% de son salaire mensuel.

Donc, voilà, la plus grosse problématique pour ces personnes serait peut-être de l’ordre, on va dire, juridique, comment encaisser de l’argent, tu vois ?

Est-ce que Paypal va m’autoriser à ouvrir un compte en tant que résident du Cambodge ? Est-ce qu’il y a un genre de personne qui va être éligible pour encaisser l’argent ?

Est-ce que si je fais des sondages rémunérés, des trucs comme ça, des trucs un petit peu pourris pour le Français mais qui pourrait être sympa pour des gens au Cambodge, est-ce que la boîte qui fait ces sondages rémunérés va pouvoir me rémunérer ?

C’est plus de l’ordre juridique ; ça va être compliqué mais en tout cas, je pense que oui ! Alors, peut-être que les populations âgées du Cambodge qui ont vécu une toute autre époque, ce serait très compliqué pour elles de devenir indépendantes financièrement.

Mais pour les jeunes aujourd’hui du Cambodge, je pense qu’ils peuvent entièrement gagner de l’argent. Et je pense qu’il y a peut-être des gens aujourd’hui au Cambodge, il y a des jeunes qui vivent d’activités sur Internet qui paient très bien et ça ne m’étonnerait vraiment pas.

Donc, oui, je pense qu’un Cambodgien peut devenir indépendant financièrement. Alors, peut-être beaucoup moins facilement qu’un Français et encore que.

Parce qu’en France, on a d’autres problèmes qui sont les taxes, peut-être plus de concurrence ; si au Cambodge, c’est un marché qui est totalement vierge, peut-être qu’il y a quelque chose à faire.

Si ça se trouve, au Cambodge, aujourd’hui, il n’y a pas de mec blogueur, d’influenceur, ou des choses comme ça. Et pour autant, ça pourrait fortement intéresser la population jeune du Cambodge.

Encore une fois, ce sont des suppositions. Je ne vais pas généraliser le marché mais ça donne des pistes de réflexion. Parce qu’aujourd’hui, en fait, il y a 4 catégories de personnes. Ça, c’est très important.

Tu as des gens qui ont à la fois et l’argent et le temps. Donc ça, c’est la situation qui est idéale. C’est un petit peu, on va dire, ma situation.

C’est-à-dire que j’ai la situation de faire ce que je veux, quand je veux avec qui je veux, où je veux. Enfin, il n’y a pas vraiment de limite financière ni de temps.

C’est-à-dire que je peux me libérer le temps que je veux et « l’argent » que je veux. Alors, attention, je ne suis pas en train de dire que je suis Rothschild.

Je n’ai pas le pouvoir de voyager en jet privé quand je veux, aller à des soirées quand je veux ou quelque chose comme ça. Mais, j’ai le confort quand même de pouvoir aller où je veux, quand je veux dans ce monde et ne pas trop vite dormir dans des hôtels « mietteux ».

Je n’ai pas mis mon t-shirt aujourd’hui. Mais voilà. Donc ça, c’est la situation idéale: avoir à la fois et le temps et l’argent ; première catégorie de personnes.

La deuxième catégorie de personnes, ce sont les gens qui ont le temps mais qui n’ont pas d’argent.

Donc ça, généralement, ça va plutôt être la catégorie, on va dire, des chômeurs, des gens qui sont au chômage, des gens qui ne font rien de leur vie, qui sont là, qui s’en foutent, qui laissent passer le temps ou qui sont comme une poussière dans l’existence de cette planète.

Il ne font pas de bazar, ils sont au chômage, ils ne font rien, ils encaissent ce que le gouvernement leur donne et puis voilà ! Donc des gens peu intéressants mais voilà.

Ils ne sont pas du tout en épanouis parce que tu as beau avoir le temps que tu veux, si tu n’as pas d’argent, malheureusement dans un monde tel qu’on connaît aujourd’hui, sans argent, on ne peut rien faire.

On ne peut pas aller au restaurant, on ne peut pas s’acheter des habits, on ne peut pas s’acheter des expériences de vie, on ne peut pas voyager, on ne peut pas faire plaisir aux gens, on ne peut pas aider les autres, on ne peut pas aider les associations.

Donc, c’est pourri, tu vois, comme situation.

La troisième catégorie de personnes, ce sont les gens qui ont de l’argent mais qui n’ont pas le temps.

Là, typiquement, j’ai pensé par exemple à des médecins, des avocats, des notaires, des cadres, des chefs d’entreprise, de petites entreprises, des gens qui courent partout, qui courent partout, qui courent partout, et qui ne sont pas à plaindre mais qui ont de l’argent ; qui ont gagné, je ne sais pas, 5 000, 7 000, 10 000, 15 000, 30 000 € par mois.

Donc, il n’y a aucun souci là-dessus. Ils ont de l’argent, un petit d’argent mais ils n’ont pas le temps pour le dépenser. Donc, c’est un peu triste parce que finalement, leur seul temps libre, c’est le week-end.

Et le week-end, ils sont tellement explosés de leur semaine qu’ils vont faire la sieste toute l’après-midi ; le samedi après-midi dans leur canapé. Et puis, le dimanche, je ne sais pas, ils vont s’endormir devant la télé.

Ils ne vont même pas le dépenser, l’argent. Ils vont le dépenser dans leur résidence principale et puis, c’est tout.

Et la quatrième catégorie de personnes, ce sont les gens qui n’ont ni le temps ni l’argent. Et ça, malheureusement, c’est la majorité des Français aujourd’hui.

Selon moi, ce sont les salariés ; c’est-à-dire que les salariés, ils ont un petit salaire généralement ; pas de quoi être fou fou dans sa vie et pas le temps parce qu’ils sont toute la journée au travail toute la semaine.

Et ça, je pense que c’est la pire des situations aujourd’hui.

C’est peut-être le cas de ta situation aujourd’hui et c’est pour ça que tu suis ce genre de vidéo, tu cherches peut-être aujourd’hui à avoir une meilleure qualité de vie ; avoir plus de temps et plus d’argent parce que c’est quand même le plus confortable.

Donc, bref, je me disperse un petit peu. Oui, tout le monde peut devenir indépendant financièrement. En tout cas, c’est ma conclusion.

Je ne parle même plus du Cambodge ; je parle surtout du marché français aujourd’hui. En France, si tu veux devenir indépendant financièrement, ne me parle pas, pardon, si tu estimes que ce n’est pas possible.

Pour moi, c’est entièrement possible si tu t’en donnes les moyens.

Encore une fois, ça ne va pas être facile, ça ne va pas quelque chose qui va venir en un claquement de doigts.

Si tu crois ça, malheureusement, ce n’est pas la réalité mais si tu t’en donnes les moyens d’investir dans l’immobilier, d’investir dans des actions qui vont te verser des dividendes, d’investir dans un business, soit de la start-up ou de créer ton business, d’investir dans des matières premières, d’investir dans ce que tu veux mais des choses qui te génèrent des revenus passifs, il y a un moment ou un autre, tu vas être en mesure de pouvoir atteindre ton indépendance financière et de dire « Fuck » à ton patron ou à qui tu veux et vivre la vie que tu as toujours rêvé de vivre.

C’est peut-être celle de voyager, passer plus de temps avec tes proches ou de faire ce que tu veux, ta passion, etc, etc.

Donc, dis-moi ce que tu en penses dans les commentaires. Je sais que c’est une vidéo qui ne qui ne va peut-être pas plaire à tout le monde. Les gens vont se dire : « Ouais, mais non, Raph. Je commence de ci, je commence de là. Je ne peux pas devenir indépendant financièrement parce que j’ai une dette, parce que j’ai ci….».

J’ai vu toutes les situations possibles et inimaginables sur l’indépendance financière. J’ai vu des gens au chômage investir dans l’immobilier ; j’ai vu des gens en CDD, en intérim investir dans l’immobilier.

J’ai vu des gens qui avaient des dettes de ouf qui ont réussi à s’en sortir et même à acheter des biens prestigieux à Cannes, ou des choses comme ça. Le mec, il dormait dans sa voiture. Le mec, il était prêt à tout.

C’est-à-dire qu’il s’est dit : « J’ai un appartement aujourd’hui, je dors dans ma voiture, je le loue sur Airbnb, je me crée un petit capital, je rembourse mes dettes ». Le mec avait des dettes; il a commencé à rembourser ses dettes. Après il a eu un petit capital, après il a commencé à investir.

Donc voilà, est-ce que tu es prêt à dormir dans ta voiture pour devenir indépendant financièrement ? C’est toujours pareil, quelle est ta motivation intrinsèque ? Jusqu’où tu es prêt à aller pour avoir la vie que tu veux avoir plus tard ?

Donc voilà. Encore une fois, les gens, ils veulent de l’argent sans bosser. Et peu importe ta situation, je suis relativement convaincu que tu peux devenir indépendant financièrement. Encore une fois, ça ne dépend que de toi puisque tu es à 100% actionnaire de ta propre vie.

On t’a donné la vie à la naissance ; on va te le reprendre à la mort. Entre temps, c’est un prêt qu’on t’a fait. Fais en sorte que ça se passe plutôt bien entre les deux et ça ne dépend que de toi.

Donc, dis-moi dans les commentaires si tu es d’accord avec moi. Je sais que c’est une façon de penser qui ne plaira pas à tout le monde. Mets-moi un petit pouce bleu si tu es d’accord également.

Et abonne-toi à la chaîne YouTube. Je ferai d’autres vidéos autour de l’indépendance financière, l’investissement, l’entrepreneuriat. Il y en a déjà des centaines sur la chaîne YouTube ; n’hésite pas à venir les regarder.

Egalement, si tu n’as pas lu mon livre « Des bancs de la Fac à l’indépendance financière », je te l’offre. Tu peux retrouver le dans la barre de description.

Dans ce livre, je t’explique comment je suis devenu indépendant financièrement à 23 ans, en moins de 3 ans alors que j’étais parti de zéro. J’étais un étudiant en Médecine, j’avais 1 000€ sur mon compte bancaire.

Tu vois que je n’avais pas forcément 1 000 000 ; je n’ai pas reçu d’héritage ; je ne suis pas issu d’une famille forcément riche mais j’ai devenir indépendant financièrement et aujourd’hui avoir la vie qui me convient et qui me plaît et de voyager dans plus d’une vingtaine de pays chaque année.

Bref, j’arrête de parler de moi. Je te dis merci de m’avoir regardé et je te dis à très, très vite. Ciao, ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *