Comment trouver l’inspiration pour créer son premier business ?

Nouvelle série de vidéos ! Je récupère vos questions sur Instagram et j’y réponds sur Youtube pour en faire profiter un peu grand nombres de personnes !

La question de Tanguy est : “Comment trouver l’inspiration pour créer son premier business ?“.

Bien souvent, on cherche à trouver l’idée du siècle alors que la réponse se trouve tout autour de nous :

– un évènement qu’on a vécu personnellement

– copier sur les autres

– faire du commerce : acheter et revendre plus cher un objet/service

– …

Comment trouver l’inspiration pour créer son premier business ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Salut à toi! J’espère que tu vas bien ce matin. En direct d’Estonie, j’ai testé un nouveau petit concept sur la chaîne YouTube.

Vous êtes parfois nombreux à me poser des petites questions sur Instagram. Je me suis dit, plutôt que de répondre en privé ou parfois en story comme je le fais de temps en temps, je vais répondre directement via une petite vidéo YouTube.

Comme ça, ça permettra à plusieurs personnes de trouver potentiellement la réponse sur YouTube lorsqu’elle se posera la question.

Donc la première personne qui m’a posé une question, que j’ai choisie sur Instagram, c’est Tanguy dont tu peux voir le screen, et qui me disait: “Raph, comment t’es venue grosso modo ta première idée de business? Quel a été l’élément déclencheur pour savoir quel business tu allais lancer?”

Déjà, si tu n’es pas abonné à la chaîne YouTube, abonne-toi. Ça ne coûte rien. Tu recevras toutes les prochaines vidéos notamment de ce concept, et bien d’autres vidéos, gratuitement. N’hésite pas à réagir dans les commentaires et à liker. Et moi, je vais répondre tout de suite à la question de Vincent.

Mon premier petit business, finalement, ça a été la création d’un petit site Internet pour aider les étudiants en Médecine à réussir le concours de première année de Médecine, puisque si tu le sais ou pas, moi j’ai fait 5 années de Médecine avant d’être entrepreneur et être investisseur.

Donc je suis issu d’un milieu qui n’a totalement rien à voir avec l’entrepreneuriat. Sauf que j’ai eu un ras-le-bol sur les études de Médecine, et j’ai voulu me reconvertir, chose que j’ai faite.

Mais quand j’ai voulu me reconvertir en tant qu’entrepreneur, tu te doutes bien que je ne savais pas forcément moi aussi vers quoi me lancer, quoi faire, puisque je n’avais pas une famille d’entrepreneurs, et qu’il y a tellement de choses à faire aujourd’hui en tant que business. De plus, on a tellement de possibilités que parfois, on ne sait tout simplement pas vers quoi se tourner.

Et généralement en fait, ce qui se passe, c’est que la réponse, elle se trouve dans votre entourage. Quand vous commencez à mettre votre cerveau en mode “recherche d’opportunités” ou en mode “analyse permanente” de votre environnement, vous vous mettez à trouver des opportunités et à réfléchir différemment.

Donc moi, comme je te l’ai dit, j’étais étudiant en Médecine. Je me suis dit: “Voilà, j’ai eu mon concours de première année du premier coup.” C’est un concours très difficile en France.

Peut-être que tu connais, peut-être que tu ne connais pas. Mais il n’y a que très peu de personnes qui l’ont, 15% environ. Et je me suis dit: “Pourquoi ne pas aider les gens qui voudraient obtenir ce concours en leur prodiguant des conseils, via une chaîne YouTube comme je te fais là, par exemple, via un livre que j’ai écrit et autoédité au format papier.

Il y a une formation vidéo que je vendais à ces étudiants pour leur donner ma méthodologie de comment je révisais, de comment je m’organisais, de comment je faisais toute mon année finalement pour avoir ce concours.

Donc ça, c’était une solution que j’avais dans mon environnement proche et immédiat puisque j’étais passé par là.

Autre exemple, des fois je me balade dans des magasins, des antiquaires par exemple. Des fois, j’aime bien aller voir soit pour de l’immobilier, trouver du mobilier assez particulier, ou juste pour le plaisir, ou des fois ça m’arrive de rentrer dans des magasins comme Noz.

Tu vois, je vois tous les gens qui vont me dire dans les commentaires: “Mais Raph, attends! Tu es là en train de me dire que tu es millionnaire ou je ne sais pas quoi et tu vas à Noz?” Bref, on s’en bat les couilles.

Il y a tellement d’opportunités dans ces magasins là. Quand j’étais petit également, j’avais 14 ans, je crois que je cherchais à faire de l’argent, je ne savais pas comment faire, moi j’allais dans Leclerc, j’allais à Noz, dans des magasins comme ça.

Je repérais des articles qui pourraient avoir un potentiel de plus-value immédiate. C’est-à-dire que si le magasin le vendait à 10€ et que moi j’estimais que ça pouvait se vendre à 20€, je prenais la photo de l’article dans le magasin, je le publiais sur Leboncoin, ou Ebay à l’époque.

Et si et seulement si j’avais un client, j’allais chercher le produit à 10 balles dans le magasin, je l’avais vendu 20€ sur Leboncoin, je prenais ma marge et j’étais content, à cet âge-là. Donc là aussi, c’est une idée de business.

Donc voilà, ce n’est pas forcément ça qui va te rendre riche ou millionnaire ou ce que tu veux, mais quand tu as envie de quelque chose, tu mets ton cerveau en mode “recherche d’opportunités”, et tu trouves des opportunités dans ton environnement proche.

Autre exemple, il y a de ça quelques semaines, on a perdu le chien d’une amie pendant 49 heures. Crois-moi, 49 heures, quand tu perds ton chien et que tu ne sais pas où il est, que ça fait 2 nuits qu’il est dehors, tu te demandes qu’est-ce qui se passe.

 Tu t’imagines qu’il est mort. Tu t’imagines que tu ne vas jamais le retrouver etc. Et moi, ce qui s’est passé dans ma tête tout de suite, c’est que je me suis dit: “Attends, des gens qui perdent leur chien, il y en a énormément.”

C’est-à-dire qu’on a mis des annonces sur PetAlert. On a mis des annonces sur Facebook, les réseaux sociaux, Twitter, etc. Et on s’est rendus compte qu’énormément de chiens et chats étaient perdus et/ou retrouvés.

Et là, je me suis dit: “Mais attends, ce n’est pas possible. L’animal de compagnie tel qu’un chien ou un chat, c’est quelque chose qui porte vraiment beaucoup d’importance dans la vie des gens, et quand tu perds un animal comme ça, ça peut te “ruiner” la vie, ou te rendre vraiment très triste.

Et je me suis rendu compte qu’il existait des puces GPS au niveau des colliers, que tu pouvais vendre. Sauf que je pense que tout comme moi, très peu de gens utilisent ce genre de puce GPS pour leurs animaux.

Moi, perso, je ne connais personne qui en utilise et pourtant, je sais que beaucoup seraient très très tristes si demain, ils perdaient leur animal de compagnie. Donc ni d’une ni de deux, j’ai regardé sur Internet s’il y avait des business, des boites qui proposaient ce genre de choses.

Et en effet, il y a quelques boites (pas forcément énormément) puisque j’ai découvert que c’est assez nouveau. Et là, je me suis dit: “Voilà. Pourquoi ne pas lancer un business sur la “prévention” de perte d’animaux de compagnie en vendant des puces GPS, soit en dropshipping, avec un fournisseur, soit avec du stock, soit en développant directement en mode start-up.

 Bref, encore une fois, il y a différentes approches dans ce type de business, mais là encore, c’est une idée de business suite à un évènement que tu vis dans ta vie.

Donc généralement, également, je me suis rendu compte qu’il y a beaucoup de gens finalement qui trouvaient leur idée de business suite à un évènement de leur vie, généralement douloureux, quelque chose qui leur a fait mal, et ça a été le déclic pour changer de vie, changer de business, et trouver des idées.

 Et après, dernier conseil que je te donnerais, c’est que comme toujours, rien ne sert de réinventer la roue, comme on dit. Pourquoi vouloir chercher une idée de concept totalement nouvelle quand finalement, tu peux simplement te contenter de recopier ce que d’autres ont déjà fait?

Tu peux investir dans l’immobilier, dégager du cash-flow positif ou de la plus-value. Tu peux créer des business sur Internet en faisant du commerce, tout simplement, finalement. Si tu n’as pas d’idée précise de business, contente-toi de faire du commerce mais de façon moderne grâce à Internet.

Du commerce, c’est quoi? Tu achètes un produit X, tu le revends. X+marge et bénéfices. Notamment avec des fournisseurs, des choses comme ça. Ça, c’est du commerce pur et simple. Ça a toujours existé, et ça marchera toujours. C’est la base de l’économie.

Donc voilà. Ne réinvente pas la roue. Copie les autres, et regarde dans ton environnement si tu n’as pas potentiellement des évènements tristes ou pas, qui pourraient te donner des idées. Mets en tout cas ton cerveau en mode “recherche d’opportunités” et tu verras que potentiellement, ton cerveau va te trouver des opportunités.

Donc voilà, c’était un petit peu le conseil, la vidéo, en tout cas la réponse que je voulais apporter à Vincent et à vous tous. N’hésitez pas à réagir dans les commentaires si vous avez des remarques vis-à-vis de ce que je viens de dire. Lis bien la barre de description.

Tu pourras tomber sur ma boutique en ligne où tu pourras te procurer des tee-shirts comme ça (je fais l’instant promo), et bien d’autres choses également.

Donc merci à toi de m’avoir écouté jusqu’à présent. Je vais aller bosser, moi, un petit peu, et je te dis à très très vite. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *