Comment se comporter dans un séminaire ?

En tant qu’entrepreneur et investisseur, il est très important de participer à différents évènements pour assurer sa formation continue et pour rencontrer de nouvelles personnes (clients, partenaires, …).

Mais comment se comporter dans un séminaire ? Il ne suffit pas de venir, s’assoir, écouter et repartir. C’est bien plus que ça.

Et malheureusement trop peu de personnes retirent 100% d’un évènement de ce type.

Découvre dans cette vidéo les différents profils de participants, lequel tu devrais être et dis-moi dans les commentaires ci-dessous, lequel tu es actuellement ! 🙂

✅Pour participer à mon prochain séminaire à Monaco, ça se passe ici : https://clubmillionnaire.fr/seminaire

🏆Mon Programme Haut-De-Gamme pour devenir Indépendant Financièrement : https://clubmillionnaire.fr/eef

Comment se comporter dans un séminaire ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Salut les millionnaires ! J’espère que vous allez bien. Je suis l’auteur du livre « Des bancs de la fac à l’indépendance financière » que je t’offre, que tu peux récupérer dans la barre de description gratuitement, et je vais t’apprendre dans cette vidéo comment te comporter dans un séminaire. Participer à des séminaires, c’est très très important. Mais encore faut-il y participer de la bonne façon pour que tu puisses en retirer le maximum d’informations.

Donc avant qu’on ne commence cette vidéo, clique bien sur le bouton « S’abonner ». Tu vas pouvoir recevoir en avant-première tout un tas de prochaines vidéos. Il y en a beaucoup qui vont arriver. Et lis bien également la barre de description puisque tu vas pouvoir tout d’abord récupérer gratuitement l’exemplaire papier de mon livre, et également, tu vas pouvoir récupérer un petit cadeau gratuit que je t’ai fait. Je ne t’en dis pas plus. C’est une petite surprise au contenu 100% secret. Donc lis bien la barre de description. Il y a pas mal de choses pour toi, qui devraient t’intéresser.

Donc comment se comporter dans un séminaire ? Déjà, c’est très important de participer à des séminaires. Pourquoi ? Tout simplement parce que ça va être un moyen pour toi de faire une formation continue, de continuer à en apprendre sur ton marché, sur les dernières innovations, sur les dernières mises en place, sur ce qui s’est fait récemment, bref, peu importe ton marché. Je ne vais pas te dire tous les marchés qui existent mais dans tous les marchés du monde sont organisés des séminaires très importants pour la formation continue.

Egalement pour rencontrer du monde, networker, comme on dit, faire du networking, parler à des gens lors des différentes pauses : les pauses-déjeuners, les pauses café, les pauses qui sont prévues pour le networking tout simplement. Et donc soit rencontrer des partenaires, soit rencontrer des futurs clients, soit rencontrer des prospects, des gens qui ne vous connaissent pas encore mais que vous allez peut-être convertir, ou au moins sensibiliser à votre cause, à votre marché, à votre business. Donc c’est très important d’être présent à des séminaires pour ces différentes facettes, ce qui se passe aussi bien sur scène – ce qui est très important – mais également ce qui se passe en dehors de la scène puisqu’on apprend également énormément des participants, mais on n’apprend pas que de ce qui se passe sur scène.

Tu le sais peut-être mais voilà, moi j’organise des séminaires. J’ai participé en tant qu’intervenant dans différents séminaires mais j’organise également les miens. Donc chaque année, une fois par an en général, au mois de juillet, le premier week-end du mois de juillet, j’organise un séminaire, donc soit à Paris, à Monaco et dans d’autres villes. J’organise un séminaire présentiel pour les gens qui me suivent et pas que. On va parler d’indépendance financière, on va parler d’argent, on va parler d’immobilier, de marchés financiers, de cryptomonnaies, de business Internet, de développement personnel. Bref, on parle de pas mal de choses autour de l’entreprenariat, de l’investissement et de l’argent.

Et j’ai également participé à beaucoup de séminaires, de conférences, de congrès, des choses comme ça. Et je me suis rendu compte, finalement, que dans un séminaire, il y avait pas mal de profils différents. Et en fait, c’est vraiment des profils que je vais te partager et que tu ne dois surtout pas être. Tu ne dois vraiment pas être comme ce genre de personnes qui vont dans les séminaires et qui se comportent de cette façon-là.

Donc peut-être que tu vas t’identifier à un des profils que je vais te partager là, mais n’y vois surtout pas quelque chose de mauvais ou méchant quand je vais le dire. Vois-y plutôt un axe d’amélioration pour que tu puisses en retirer un maximum des prochains séminaires auxquels tu vas participer.

Le premier type de profil, ça va être le mec discret. C’est-à-dire que le mec, il est arrivé au séminaire, déjà, pour lui, c’était un gros effort que de venir à ce séminaire parce que c’est quelqu’un de timide de base et il n’est pas très sociable, mais il a senti quand même qu’il y avait un intérêt que de participer à ce séminaire pour apprendre des choses. Le problème, c’est qu’il va se concentrer beaucoup trop sur ce qui va se passer sur scène. Potentiellement, il va beaucoup regarder dans son carnet, il va écrire beaucoup de choses.

Mais il va oublier le gros essentiel des séminaires, c’est que – j’ai envie de dire même – c’est que la majorité du séminaire se passe en dehors de ce qui se passe sur scène. Ça se passe beaucoup dans les discussions et dans les gens que vous allez rencontrer. Et donc le discret, ce qui va se passer, c’est qu’aux différentes pauses, il va être là, il va être dans le coin de la salle, il va marcher un petit peu doucement, il va se faufiler le long des murs. Limite aux pauses, il va aller se réfugier aux toilettes ou devant l’hôtel, ou dans sa voiture, ou j’en sais rien. Il ne va pas vouloir aller parler aux gens parce qu’il est timide, il est discret. Et voilà. Il va simplement prendre note sur ce qu’il entend ou va écouter passivement des conversations à droite et à gauche. Et si on ne vient pas lui parler, personne ne viendra lui parler.

Donc ça, ce n’est pas un bon profil parce qu’il ne va pas retirer suffisamment des discussions et des rencontres qu’il aura pu faire lors du séminaire, ce qui est très très important.

Le deuxième profil, ça va être l’opposé, c’est le lourd. Le mec, il est là. Il croit que tout le monde, c’est son pote, et il va aller checker tout le monde et il va dire : « Oui, toi, tu es mon pote ! Grave, tu as raison. Oui. Grave, grave, grave… » Le mec, je ne sais pas, il est arrivé dans un nouveau monde, il est excité, et tout l’excite, et donc du coup, ces gens qui pensent comme lui, c’est ses nouveaux potes, c’est – comme on dit aux States – les BFF, les best friends forever. C’est « Allez, vas-y ! Trop bien ! On se capte après. Viens, on va boire un café. C’est quoi ton numéro ? » Et le mec, il va t’appeler tout le temps. Il est lourd, il est lourd, le mec. Mais bon, voilà, il ne faut pas lui retirer son excitation qui est bonne, qui est positive.

Mais malheureusement, ce n’est pas le bon comportement. Soyez tempérés, et en vous comportant comme ça, vous faites peur aux gens. Parce que forcément, si vous venez vers quelqu’un et que vous dites que vous êtes sa meilleure amie, son meilleur ami, alors que vous le connaissez depuis 20 minutes, ça fait peur. C’est comme dire : « Je t’aime » à une fille que vous avez vu pour la première fois à un rendez-vous. La fille, elle va dire : « Oui, c’est un psychopathe. Il m’a dit je t’aime alors que je viens juste de boire un petit café avec lui ». Ce n’est pas normal.

Ensuite, on a la groupie. La groupie, elle, c’est la personne qui a vu tous les speakers sur scène, et pour elle, son objectif principal, c’est d’aller voir toutes ces personnes, les personnes « importantes ». Elle ne parle qu’aux gens qui sont « importants », sinon, « ça ne sert à rien, je ne vais pas leur parler, elles n’ont rien à m’apporter ». Donc tous les speakers, elle va essayer d’aller les voir. Tous les gens qui étaient invités, qui étaient des guests dans le public, qui sont un peu importants mais qui ne vont pas forcément speaker sur scène, elle va aller les voir. Et si tu es quelqu’un qui n’est pas intéressant pour elle, qui n’a encore rien fait ou qui n’a pas assez de résultats, selon elle, elle ne va pas te parler, elle va t’esquiver, elle va même te snober.

Donc ça ne sert à rien de se comporter comme une groupie, parce que en tant que speaker, moi j’étais speaker, en plus d’intervenant, j’ai fait mes propres séminaires, donc je sais que ce que c’est d’être speaker – les groupies, on les voit tout de suite, et c’est chiant. C’est relou. On voit que la personne, elle est là juste parce que tu étais sur scène, parce que tu as potentiellement quelque chose à lui apporter. Elle cherche à se faire un réseau par intérêt, et ce n’est pas bon. Ce n’est pas la bonne approche.

Encore une fois, la groupie, ce n’est pas comme ça qu’elle va vraiment… Il faut toujours penser « ajout de valeur » quand on fait un nouveau contact, quand on noue des liens avec une nouvelle personne, il faut penser à la valeur que vous allez apporter à la personne en face de vous. Donc si vous agissez comme une groupie en mode « Oui, tu es trop belle, tu es trop bien, tu es trop forte, tu es le meilleur, tu es le plus beau », c’est relou. Donc non, ce n’est pas bon, ce n’est pas du tout le bon comportement.

Autre profil, on a la langue de pute. Le mec, il est arrivé au séminaire, « oui, bon, je pense que c’est peut-être intéressant ». Il a payé, il est venu, mais il va tout critiquer. Soit il est un petit peu jaloux, il est un petit peu aigri, ou il est pas du matin, ou il va dire : « Voilà, l’hôtel, je m’attendais à mieux quand même. Ah, la bouffe, c’est ça ? On n’a pas beaucoup mangé, et puis ce n’était pas très bon. C’était un peu froid en plus. Ah oui, le speaker, tu as vu là ? Il a un épi. Et en plus, sa veste… Et en plus, j’ai rien compris à ce qu’il m’a dit. » Le mec, il va bégayer sur tout. Il va parler chinois. Et non. Ça ne sert à rien de faire la langue de pute.

Donc voilà. Je ne pense pas que si vous regardez cette vidéo aujourd’hui, vous êtes une langue de pute. Peut-être. Je sais qu’il y a beaucoup de haters qui me regardent, donc d’ailleurs, salut à vous. Mais non. Ne soyez pas comme ça. Ça ne sert à rien. Voyez vraiment les choses d’un côté positif. En mode entrepreneur, finalement.

Le cinquième et dernier profil que je vais te partager aujourd’hui, c’est celui que je préfère le plus, je pense. Et je suis désolé vraiment pour tous ceux qui font ça. C’est le distributeur de cartes. Le mec, je crois que la veille, il a commandé 5000 cartes sur Vistaprint ou je ne sais pas quel site. Il a mis ça dans sa veste de costume, et dès qu’il voit quelqu’un, hop, petit réflexe, hop, hop, hop, hop ! Le mec, il en donne à tout le monde. Il n’a même pas dit bonjour qu’il a déjà donné une carte de visite. Comme ça, il n’a même pas besoin de se présenter. C’est déjà écrit sur sa carte de visite « Je m’appelle comme ça ».

Non. Les cartes de visite, moi, honnêtement, j’en ai récolté des centaines et des centaines, et ce que j’en fais, c’est quoi ? Je ne vais pas vous le dire. Non, ce que j’en fais, c’est que voilà, je les jette. Ça ne sert à rien, ça traîne et c’est la réalité pour beaucoup de personnes. Les cartes de visite, ce n’est pas comme ça que vous allez faire grossir votre business. Ce n’est pas en donnant des cartes de visite à un évènement que votre business va grossir. C’est vraiment un lien à nouer avec quelqu’un. Ce n’est pas en donnant une carte de visite que ça va changer les choses. Vous pouvez très bien donner votre numéro de téléphone, ça s’enregistre dans un téléphone, nom, prénom, c’est la même chose. Au final, la finalité, elle est la même. Et voilà.

Donc les cartes de visite, moi, je fais partie de ceux qui pensent que ça ne sert à rien, que c’est inutile. Voilà. Souvent, quand on est entrepreneur et qu’on commence, on a envie d’avoir ce réflexe d’aller sur Vistaprint, faire sa carte de visite, la plus belle carte de visite, écrie « PDG…» (truc ou je ne sais pas quoi), alors que c’était même pas encore créé, avec un site Internet qui est encore en « site en construction » en vitrine. Non, ça ne sert à rien. Ce n’est pas comme ça que ça va faire avancer le business.

Voilà les 5 profils – on va dire – de personnes qu’on peut croiser dans les séminaires et que vous ne devez surtout pas être. Donc désolé si vous vous êtes identifié à un des profils. Voilà, ce n’est pas méchant, ce n’est pas malsain. Alors, encore une fois, il faut simplement essayer de comprendre que ce n’est pas forcément la meilleure approche.

La meilleur approche, justement, ce serait quoi ? Puisque là, j’ai dit que ce n’est pas bien d’être comme ça, mais finalement, c’est quoi du coup, la bonne approche ? La bonne approche, c’est : pendant les sessions, de bien écouter et de prendre des notes. N’ayez pas peur de prendre des notes même si beaucoup de gens ne vont pas en prendre parce qu’ils pensent que leur cerveau est infaillible, qu’ils vont tout retenir, que s’ils l’ont entendu une fois, c’est bon. Non. Ne faites jamais confiance à votre cerveau. Même si vous avez l’impression que c’est acquis, que ce que vous avez entendu, vous n’allez pas l’oublier, quand c’est écrit noir sur blanc, croyez-moi, entre le carnet de notes et le cerveau, même si le cerveau est une très très belle machine, elle est très puissante, le carnet de notes aura toujours raison et se rappellera de tout. Ça vous est déjà tous arrivé de dire : « Ah, il faut que je me rappelle de ça », et quelques heures plus tard ou quelques minutes après, « Putain, mais c’était quoi le truc dont je voulais me rappeler déjà ? Je ne me rappelle plus, je ne me rappelle plus ! »

Quand on est entrepreneur, en plus, on doit penser à beaucoup de choses. Donc non. Carnet, stylo, souvent c’est fourni lors des séminaires. Notez tout même si les gens ne marquent pas. Tout ce qui est important pour vous, marquez-le. C’est très important.

Lors des pauses, allez voir les gens. Très intéressant. Souvent lors des séminaires, il y a ce qu’on appelle des options, les options « VIP », des choses comme ça, pour être dans des after-séminaires ou pour être dans des coins privés où il y a tous les intervenants. Et il y a des gens qui ont payé cet upsell, cette place en plus VIP moyennant quelques centaines d’euros. C’est potentiellement intéressant pour vous parce que vous allez pouvoir approcher des gens qui sont intéressants, qui ont déjà des résultats et qui ont pu se payer cet accès, puisque forcément dans un séminaire, il y a potentiellement un public qui est généraliste, qui est grand public, et qui ont pas forcément tous eu des résultats ou qui ne sont pas encore passés à l’action. Donc c’est important de « resserrer l’étau » et d’aller vers des gens qui ont déjà des résultats pour que vous ayez un networking de qualité.

Egalement, n’oubliez pas que généralement, tout se passe au bar. Généralement, quand tout le monde part à 18 h, à 19 h, après le séminaire, restez. C’est là que ça se passe vraiment. Beaucoup de gens vont partir. Ça va s’écrémer. Mais n’hésitez pas à rester s’il y a encore un petit after-séminaire au bar de l’hôtel. S’il y a des gens qui vont dîner ou qui vont ailleurs, accompagnez-les. C’est souvent autour d’un verre d’alcool – voilà, si vous ne buvez pas d’alcool, vous savez ce que je veux dire – mais autour d’un verre d’alcool, les langues se délient, on se révèle un peu plus, on parle un peu plus, on est un peu plus taquin, et c’est là où on apprend des choses, des vraies informations que quelqu’un aurait pu ne pas vouloir dire lors du séminaire parce qu’on est dans un cadre un peu plus sérieux, un peu plus formel, et où on ne dit pas forcément tout à un inconnu qu’on vient de rencontrer. Donc c’est très important de finir au bar de l’hôtel ou ailleurs, si l’opportunité se présente.

Egalement, retenez qu’on a deux oreilles, une bouche. Donc ce qu’il faut faire, c’est qu’il faut écouter 2 fois plus que ce que vous parlez. Vous n’êtes pas là pour faire le show off : « Oui, moi j’ai fait ci, j’ai fait ça, j’ai fait ci, j’ai fait ça. Je suis le meilleur, je suis le plus fort ». Vous êtes là pour écouter. Vous êtes là pour apprendre. C’est limite mieux que vous ne faites qu’écouter plutôt que parler parce qu’au moins, vous allez apprendre.

Et moi, j’adore écouter et écouter les gens. Je ne parle que très peu généralement, parce que je m’enrichis de ce que les gens vont pouvoir me dire. Et même l’idéal, c’est que vous soyez le plus nul de l’endroit où vous êtes, du séminaire, de la pièce, de la réunion, de la conférence, de l’atelier, du Mastermind où vous êtes. L’idéal, c’est que vous soyez le plus nul, comme ça, vous avez beaucoup, beaucoup à apprendre.

Donc voilà un petit peu sur la façon dont vous devez idéalement vous comporter lors d’un séminaire. J’espère que cette vidéo, elle t’a plu. N’hésite pas à mettre un petit pouce en l’air sur cette vidéo, à commenter ci-dessous si tu as déjà participé à des séminaires. Qu’est-ce que tu en penses ? Est-ce que c’est quelque chose qui te plait, qui ne te plait pas ? Pourquoi tu y vas ? Pourquoi tu n’y vas pas ? Dis-moi ce que tu penses des séminaires, tout simplement.

Lis bien également la barre de description puisque, comme je te l’ai dit dans cette vidéo, chaque année, j’organise un séminaire annuel, que ce soit à Paris, Monaco ou dans d’autres villes de France ou d’Europe. Donc n’hésite pas à lire la barre de description. Tu trouveras un lien pour t’abonner à la liste d’attente pour être tenu en temps et en heure au courant du prochain séminaire. C’est très important de cliquer sur ce lien. Ça me fera plaisir de t’y croiser, de te serrer la main. Et j’espère que tu ne vas pas me tendre une carte de visite, sinon, tu sais ce que je vais en faire.

Donc voilà. Like, commente, partage la vidéo, et encore une fois, lis bien la barre de description pour retrouver tout un tas d’informations sur mes séminaires, sur mes programmes pour t’aider à atteindre l’indépendance financière, et pourquoi pas également lire mon livre.

Je te dis à très très vite, et excellente journée à toi. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *