Comment investir son argent en bon père de famille et atteindre de hauts rendements

L’investissement en bourse est, depuis l’avènement d’internet et la numérisation des différentes places financières, l’un des principaux éléments vers lequel l’épargne des  particuliers est redirigée. Et dans cet univers, les courtiers jouent des coudes pour séduire et attirer le plus d’investisseurs possible sur les marchés où ils opèrent.

comment investir en bourse Le trading à court et relativement moyen terme étant le terrain de jeu favori de nombreux intermédiaires. Exploitant habilement le légitime désir de rentabilité de tout investisseur particulier, les brokers n’hésitent pas à afficher des taux de rendement importants sur une durée relativement courte. Qui ne souhaiterait pas en effet assurer sa retraite en quelques opérations seulement en bourse.

 

 

Le trading à court terme : la dure réalité d’investisseurs désabusés

Les outils tels que les CFD et les différents effets de levier mis à disposition des investisseurs achèvent de convaincre les plus réticents. L’un des arguments marketing de choc étant la possibilité de gagner des sommes mirobolantes même avec un capital de départ peu important (c’est ici que le fameux effet levier intervient). 

N’y voyez-là aucune véritable tentative d’escroquerie ou une sorte de magie qui sera opérée par le broker pour faire gagner son client. Certains marchés sont caractérisés par l’extrême volatilité des produits d’investissement qui y sont proposés. Des niveaux de volatilité tels qu’il est possible pour un investisseur habile d’y réaliser des bénéfices colossaux, mais souvent risqués. 

Et parfois même, ces produits ne sont même pas adossés à une réelle activité économique. Nous pensons notamment au marché des crypto-monnaies où les niveaux de volatilité existants affolent les compteurs. Et pourtant, il s’agit d’un marché qui a vu naître de nombreux millionnaires, voire milliardaires. Mais c’est également un marché au niveau duquel de nombreux rêves se sont brisés ; des foyers ruinés, des vies détruites tout simplement.

Une fois de plus, précisons qu’il s’agit de marchés tout à fait légaux et au niveau desquels des quantités phénoménales d’opérations financières et boursières ont lieu sur une base quotidienne. Il n’y a donc pas d’arnaque à proprement parler. Mais la vérité que les courtiers ne vous diront pas c’est que ces marchés sont des milieux où il faut des compétences exceptionnelles pour survivre. Autrement dit, il faut être un expert, un trader de génie pour comprendre, anticiper et ressentir le marché. Une enquête réalisée par l’Autorité des Marchés Financiers en France a indiqué que :

  • 89% des clients opérant sur ces marchés perdent de l’argent ;
  • le résultat moyen négatif par client est de 10.887€ ;
  • le résultat médian négatif est de 1.843€ ;

Sur la période de l’enquête, l’autorité a ainsi constaté que l’ensemble des clients a perdu 161.115.493€.

Et même pour un expert, il n’y a aucun moyen de s’assurer de la rentabilité des opérations. Ce type d’investissement est contre-indiqué si vous avez de l’aversion pour le risque ou les sensations fortes. Qui plus est, le trading à court et moyen terme est une activité qui nécessite un haut niveau d’engagement personnel. Les fenêtres de placement d’ordre étant généralement très courtes, il faut constamment surveiller ses positions pour ne pas rater le coche.

C’est un travail à temps plein, extrêmement intense. Ce n’est donc pas pour monsieur et madame tout le monde qui n’ont généralement pas le temps d’être constamment connecté pour suivre l’évolution du marché.

En quête de rentabilité sur des produits financierscomment investir en bourse facilement

Parmi les placements préférés des français, on retrouve en tête de liste, et ce depuis plusieurs années déjà, des produits tels que l’assurance-vie, le livret A ou encore l’immobilier. Aussi, la Banque de France a-t-elle signalé qu’en 2018 les français ont prioritairement dirigé leur épargne vers le compte courant : un produit qui techniquement ne rapporte rien. Et il s’agit là d’un constat qui a été réalisé sur ces trois dernières années. Mais trêve de digression. Ce qu’il faut retenir, c’est que les particuliers qui désirent investir un capital recherchent avant tout de la stabilité ainsi qu’une certaine régularité au niveau du retour sur investissement. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les gens se dirigent massivement vers ces types de produit. Mais toutes proportions gardées, les rendements sur ces produits se font à compte-gouttes, et ce n’est certainement pas ce qui se fait de mieux sur le marché. Du coup, dans de telles conditions, difficile de ne pas lorgner sur les offres de trading sur Forex ou CFD présentées par des courtiers qui miroitent des taux de rendement bien plus alléchants.

Quelle est la meilleure façon d’investir son argent ?

Mais alors, la question qui se pose est la suivante : étant donné

  1. le trading forex et CFD sont trop risqués et exigent une activité constante de la part de l’investisseur pour surveiller ses positions ;
  2. les produits traditionnels vers lesquels est généralement redirigée l’épargne sont assez peu performants en termes de rentabilité. 

Où investir pour optimiser les profits tout en garantissant une réelle passivité des rendements ainsi qu’un niveau élevé de sécurité du capital ?

Le marché des actions. Pendant de très longues années, le marché des actions a été présenté comme le terrain de jeu exclusif des grosses fortunes et des traders chevronnés opérant pour leur compte. Un endroit où tous les participants s’expriment en milliards et où les gros actionnaires se livrent à moult joutes pour le pouvoir et le monopole. Un univers dans lequel le capitalisme s’exprime sous sa forme la plus primitive. À vrai dire, il ne s’agit là que d’une image hollywoodienne popularisée par des films comme “Le loup de Wall Street”. Bien sûr que des évènements peu reluisants s’y sont produits, comme partout ailleurs. Et il s’agit généralement de l’œuvre d’individus peu scrupuleux qui, dans une quête extrême de profit, violent de nombreuses lois.

Et d’ailleurs, la position qui est recommandée de prendre sur ce marché n’est pas celle de la spéculation pure et dure où l’on achète et revend au gré des rumeurs.

Pourquoi les actions

L´approche ici est bien plus stable et axée autour d’une gestion en bon père de famille de vos capitaux et intérêts. Ce qui est recommandé ici, c’est une participation au capital d’entreprises ayant une solide réputation et une véritable culture de la performance et de la rentabilité. L’objectif n’est désormais plus de constamment courir après les plus-values réalisables à la vente, mais plutôt de devenir actionnaire dans une entreprise pour profiter des dividendes auxquelles ont droit les actionnaires sur son résultat.

Retour sur investissement

L’investissement boursier comme tous autres placements a pour optique la fructification de son capital. Avec le temps, le marché boursier a tendance à augmenter en valeur (sa capitalisation boursière) dans sa globalité, bien que les prix des actions individuelles montent et descendent quotidiennement. Et les investissements dans des entreprises stables et capables de se développer garantissent des bénéfices pour leurs investisseurs.

En outre, le fait d’investir dans de nombreuses actions différentes vous aidera à créer votre richesse en tirant parti de la croissance dans différents secteurs de l’économie. Cette diversification de votre portefeuille se traduira par un résultat global positif même si certaines de vos actions individuelles perdent de la valeur.

La possession

Acheter des actions signifie prendre une participation dans l’entreprise. Cela signifie qu’en investissant dans les actions d’une entreprise, vous faites désormais partie de ses propriétaires en plus des autres avantages. Les actionnaires votent pour la composition du conseil d’administration et certaines décisions commerciales. Ils reçoivent également des rapports annuels sur l’état de l’entreprise. Posséder des actions dans l’entreprise pour laquelle vous travaillez peut être un moyen d’exprimer votre fidélité et de lier vos finances personnelles au succès de l’entreprise dans son ensemble.

Les revenus des dividendes

Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les actions à dividendes. Les actions de certaines entreprises procurent à leurs détenteurs un revenu connu sous le nom de dividende. Bien que toutes les actions n’offrent pas de dividendes, celles qui le font offrent des paiements annuels aux investisseurs. Ces paiements arrivent même si l’action elle-même a vu son cours chuter. Cela représente donc un revenu supplémentaire qui, au moment de faire les comptes, sera rajouté le cas échéant à la plus-value réalisée sur la cession du titre.

Le produit des dividendes peut aider à financer une retraite. Il peut également être reconduit pour réaliser encore plus d’investissements à mesure que votre portefeuille grandit. Tout l’art consiste à repérer ces entreprises à l’historique de paiement solide et dont la capacité de croissance est toujours d’actualité. Si vous y arrivez, vous pouvez avoir l’assurance de réaliser des profits bien plus intéressants qu’un contrat d’assurance vie de façon passive et avec un haut niveau de sécurité.

Il faut toutefois des capacités d’analyse très pointues pour cette recherche. C’est la raison pour laquelle l’idéal reste de profiter de la compétence d’experts chevronnés dans le domaine pour ce repérage. Et c’est justement ce type d’expertise que vous retrouverez sur le Club dividendes. 

Ici l’objectif n’est pas de courir après des courtiers à la parole mielleuse, mais de plutôt profiter d’un cadre communautaire pour comprendre le fonctionnement du marché et découvrir toutes les possibilités d’investissement pour mettre en place un revenue passif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.