Comment investir dans l’or (4 façons) ?

L’investissement dans l’or n’est pas l’investissement qui attire le plus les investisseurs. Un de ces défauts : il ne génère pas de cashflow.

Un ces avantages : sa prétendue couverture de l’inflation. On a souvent 2 camps lorsque l’on parle de l’investissement en or : les fervents défenseurs depuis très longtemps et ceux qui le jugent inutile (d’autant plus depuis l’arrivée de la crypto-monnaie).

Je pense personnellement qu’il est important de détenir une petite part d’or dans son patrimoine car l’or fait partie de ce patrimoine TANGIBLE (qu’on touche comme l’immobilier).

Je t’explique pourquoi je considère l’or comme ayant une place entière dans un patrimoine, je t’explique également quelle est la meilleure façon d’en acheter, où et sous quelle forme.

N’hésite pas à me poser toutes tes questions dans les commentaires de cette vidéo !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR ALLER PLUS LOIN ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

📚 Lire mon livre « La magie des dividendes » : https://www.clubmillionnaire.fr/bourse​

✔︎ Un livre papier et numérique de 704 pages dans lequel je t’explique de A à Z la stratégie d’investissement dans des actions à dividendes. Le livre n°1 en francophonie sur ce sujet !

💶 Rejoindre le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

✔︎ Un service dans lequel je te partage tous les mois les actions en bourse dans lesquelles j’investis personnellement mon propre à argent. Libre à toi de recopier ou non mon portefeuille !

🎥 Rejoindre la formation « La magie des dividendes » : https://clubmillionnaire.fr/formation-…

✔︎ Une formation vidéo dans laquelle je te partage toute ma méthode d’analyse d’une entreprise cotée en bourse avant d’investir dans celle-ci. + de 15 heures de formation vidéo !

🎤 Mon prochain séminaire (1 seule fois par an) : https://clubmillionnaire.fr/seminaire​

✔︎ Un séminaire présentiel dans un hôtel 5* avec des centaines de participants où moi-même et des intervenants intervenons au sujet de l’indépendance financière (immobilier, bourse, business, …) !

🇫🇷 Tous nos programmes sont éligibles au financement via le CPF. Découvrez comment l’Etat peut prendre en charge à 100% votre formation si vous êtes salarié(e) : https://clubmillionnaire.fr/cpf

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ OU ME RETROUVER ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

🔸 Site Internet : https://clubmillionnaire.fr​

🔹 Instagram : https://www.instagram.com/raffaello_c​

Comment investir dans l’or (4 façons) ?

livre-la-magie-des-dividendes

Retranscription de la vidéo :

Les amis, bienvenus sur cette nouvelle vidéo, toujours en direct du Kirghizistan, Bishkek. Je te montre rapidement la vue, même si je ne vais pas te mentir ; cette vue-là n’est pas forcément phénoménale.

Je n’ai pas grand-chose de très croustillant à te proposer aujourd’hui sur la vue. Mais voilà, sache en tout cas que Bishkek du Kirghizistan est une très très belle surprise : des gens très gentils.

Des 74 pays dans lesquels j’ai pu me rendre au cours de ma vie, le Kirghizistan est sans aucun doute le pays N°1 en termes de gentillesse des habitants, une gentillesse sincère, une gentillesse non intéressée, et ça, ça fait vraiment plaisir quand on sent qu’on n’est pas gentil avec nous que pour l’argent.

Donc voilà les amis. Je vais rentrer pour être un peu plus au calme parce que c’est une ville qui est relativement bruyante quand même, Bishkek.

Et on va aujourd’hui parler d’or. Alors l’or, c’est quelque chose dont je n’ai jamais parlé sur cette chaîne YouTube, mais c’est quelque chose qui revient de temps en temps dans les débats, dans les discussions, dans les interrogations, pour savoir si c’est une bonne chose ou pas finalement d’investir dans l’or.

Donc moi, je pense personnellement que c’est une bonne chose. Pourquoi ?

Parce que c’est toujours important de diversifier.

Il y a des gens qui sont extrêmement investis dans les cryptomonnaies. Il y a des gens qui sont extrêmement investis en immobilier. Il y a des gens qui sont extrêmement investis en or, par exemple.

Et je pense que ce n’est pas bon d’être dans des extrêmes. Et je pense que c’est extrêmement important de diversifier son patrimoine dans différentes classes d’actifs.

L’or a des défauts, a des avantages. Il y a des gens qui sont extrêmement partisans dans l’investissement dans l’or. Ça fait des années, des dizaines d’années qu’ils disent qu’il faut investir dans l’or, qu’on va avoir un reset ???, qu’on va avoir d’énormes crash financiers, crises mondiales, qu’on va avoir énormément d’inflations et que seul l’or pourra nous permettre de survivre à ces problèmes économiques.

Alors, on a les cryptomonnaies qui sont arrivés également sur le devant de la scène également depuis quelques années, et avec, notamment le Bitcoin qui pourrait potentiellement servir de valeur-refuge au même titre que l’or.

Bon voilà, encore une fois, l’un ou l’autre, pourquoi choisir ? Pourquoi faire « ou » quand on peut faire « et » ?

Alors, selon moi, l’or n’est pas quelque chose qu’il faut avoir dans une proportion immense dans un patrimoine. Ça doit vraiment être quelque chose de tout petit, mais je pense que c’est important.

Et voilà, encore une fois, je te disais que l’un et l’autre ont des défauts. En tout cas, l’or a des avantages et des défauts.

Et un des défauts, c’est notamment qu’il n’y a pas de cashflow. Il n’y a pas de revenus tirés de l’or. C’est une matière première. Par contre, les avantages, c’est que c’est physique. C’est-à-dire que tu l’as.

Et on va voir ensemble dans cette vidéo les 4 façons selon lesquelles on peut investir dans l’or selon moi, et laquelle je préfère le plus.

L’un des avantages de l’or, c’est que ça reste quand même physique. C’est-à-dire que c’est là, c’est présent.

Aujourd’hui, la crise du coronavirus, on avait beaucoup de mal à l’imaginer. Je pense qu’il y a 5 ans, on n’aurait peut-être jamais imaginé que ça puisse arriver dans de telles proportions, et que ça devienne vraiment un sujet d’ampleur mondiale.

Aujourd’hui, on peut tout à fait imaginer que demain, on n’arrive plus à se connecter sur internet. On prend son ordinateur, boum, ici, et il n’y a plus d’internet.

On n’arrive plus à aller sur le site de son courtier en ligne pour voir ses investissements en Bourse. On n’arrive plus à accéder à son portefeuille en cryptomonnaies. On n’arrive plus à accéder à plein d’autres actifs qui sont directement reliés à internet.

Et c’est pour ça qu’aujourd’hui, je ne veux pas être dans des scénarios qui sont sombres et pessimistes mais il faut toujours imaginer le pire, et c’est pour ça qu’aujourd’hui, je pense qu’il est important d’avoir du patrimoine physique et – on va dire – « traditionnel ».

Je pense à l’immobilier ancien, dont on a la clé, qu’on peut aller voir. Je pense à l’or, et potentiellement un peu plus exotique, les voitures de collection, l’art ou le vin, ou les choses comme ça.

Parce que voilà, encore il y a quelques semaines, il y a un site stratégique industriel aux Etats-Unis qui a été hacké par des hackers qui voulaient simplement soutirer de l’argent, mais au final, ça a mis la production entièrement à l’arrêt.

Je crois que c’était du gaz ou je ne sais plus quoi. Et ça a causé de gros soucis, et de grosses pertes financières.

Et on voit régulièrement des pays qui sont attaqués. Il y a beaucoup plus d’attaques numériques aujourd’hui, des cyberattaques qui menacent des pays entiers.

Moi, je suis expatrié en Estonie. Je sais très bien ce que c’est. Il me semble qu’on a régulièrement des cyberattaques qui proviennent de je ne sais qui. Je pense que vous voyez ce que je veux dire.

Donc voilà. Il n’y a pas que l’Estonie. Il y a énormément de guerres numériques aujourd’hui. On ne va pas s’éterniser dans ce débat-là.

Le but, ce n’est pas de vous faire un panorama complet de pourquoi l’or, c’est bien ou ce n’est pas bien, ou les risques potentiels.

Tout ça pour dire qu’il est important de diversifier, de ne pas être suralimenté, surpositionné, surpondéré dans un actif. Et il est surtout important, je pense, d’avoir en tête cette dualité : quelque chose dont j’ai accès tout de suite, et quelque chose qui est potentiellement relié ou dont je suis dépendant, internet.

Parce qu’encore une fois, internet, c’est dans nos vies de façon tellement vitale, c’est devenu tellement un besoin basique, l’internet, mais ce n’est pas forcément quelque chose d’acquis.

Donc rapidement, je vais te montrer sur l’ordinateur les performances de l’or.

Alors, tu prends ça pour ce que c’est. Hop, je te remue dans tous les sens, excuse-moi. Hop, tu prends ça pour ce que tu veux.

Mais voilà, sur 30 jours, on est à 6%. On va plutôt regarder sur un an : 11%, 5 ans : 56%, 20 ans, 584%.

Donc voilà, on est dans le vert. C’est clairement pas des performances qui sont dégueulasses, mais ce n’est pas non plus du tout les meilleures performances clairement en termes d’actifs. On a beaucoup plus d’actifs qui ont beaucoup mieux performé que ça.

Okay ? Donc maintenant, on va voir ensemble quelles sont les 4 façons d’acheter de l’or aujourd’hui.

Alors, on va d’abord commencer par celle que je déteste le moins pour arriver à la fin sur celle que j’utilise, moi, personnellement.

La première, ça va être de passer par ce qu’on appelle les « trackers » ou les ETF. Vous les connaissez peut-être déjà pour ce qui est investissements en Bourse.

Un tracker, c’est quelque chose qui réplique le prix d’un sous-jacent, et le sous-jacent ici, vous l’avez deviné, c’est l’or, ou l’argent si vous voulez investir dans l’argent, etc.

Là, le gros problème qu’on voit tout de suite en tête, c’est qu’on n’a pas notre or avec nous à la maison, en physique. On ne le détient pas. On ne l’a pas.

On investit dans un produit financier qui va répliquer le cours du sous-jacent, donc de l’or ou de l’argent.

Donc le gros avantage, si c’est un produit financier, c’est que déjà, ça va être extrêmement liquide. On va pouvoir acheter et revendre très facilement de la même façon qu’on achète une action en Bourse, contrairement à de l’or qu’on aurait à la maison, où il faut aller dans un magasin, il faut trouver un revendeur, un acheteur etc.

Donc c’est très liquide, mais voilà, ce n’est pas physique. Ce n’est pas du vrai patrimoine selon moi. Donc ça, c’est le gros problème.

L’avantage également, c’est qu’on va pouvoir aller directement matcher ce qu’on appelle le « spot price ».

Le « spot price » – je ne t’en ai pas encore parlé – on va dire que c’est le prix officiel de l’or. Parce que tu vas voir que les autres façons d’acheter de l’or, on va payer ce qu’on appelle un « premium » et en fait c’est logique puisque la personne qui te vend l’or, elle ne va pas te le vendre au prix que vaut réellement l’or.

Il faut que cette personne également, elle gagne son argent. Ce n’est pas un philanthrope. Ça reste un business, une entreprise qui va te vendre de l’or potentiellement.

Donc elle va te vendre l’or au « spot price », le prix officiel de l’or, plus un premium qui est finalement sa marge pour faire vivre son entreprise, se payer un salaire etc.

Et quand on investit dans un tracker en Bourse, le gros avantage c’est qu’on a directement, ou en tout cas très proche le « spot price », et on n’a pas des écarts qui peuvent parfois être conséquents quand on achète de l’or en boutique etc.

Okay ?

Donc voilà, moi, je n’aime pas du tout les trackers. Si vous me connaissez déjà pour les investissements en Bourse etc, vous savez que je déteste les trackers pour plein de raisons. Je ne vais pas entrer ici dans le sujet, dans le débat parce que c’est quelque chose qui est relativement long.

Vous pouvez regarder dans la barre de description notamment mon livre La Magie des Dividendes, dans lequel je dédie plusieurs pages, un chapitre entier sur les trackers.

C’est plus ou moins la même logique que ce soit en Bourse ou avec les matières premières, avec l’or et l’argent. Donc n’hésitez pas à aller voir tout ça.

Si toutefois l’investissement dans l’or ou les matières premières via un tracker vous intéresse, n’hésitez pas à regarder justement le volume de ce tracker. Il faut qu’il soit relativement suffisant pour qu’il y ait de la liquidité.

Regardez également les actifs nets. Il faut qu’ils soient également suffisants. Et également, regardez ce qui est très important : c’est la corrélation sur le prix de l’actif en question, l’actif sous-jacent, donc ici, l’or.

Il faut que ça soit de 1 sur 1, parce que malheureusement, aujourd’hui, il y a beaucoup de trackers. C’est pour ça qu’il faut faire très attention, en fonction du tracker sur lequel on investit.

Il y a beaucoup de trackers qui n’ont pas ce ratio de corrélation qui est de 1 sur 1. Ça veut dire que ce qui est vendu n’est pas forcément disponible.

Donc ça veut dire qu’on vend quelque chose qu’on n’a pas. Tout simplement. Pour faire vraiment très très simple et vous expliquer simplement.

Donc il faut vraiment ne pas se jeter sur n’importe quel tracker et aller vérifier que ce tracker a des règles de fonctionnement qui sont saines et a des bonnes bases qui sont saines en termes de volumes, en termes d’actifs nets, en termes de ratios, de corrélation avec le prix du sous-jacent.

Okay ?

Donc ça, c’est ce que j’avais à vous dire pour les trackers. Si jamais vous voulez des noms de trackers, les plus connus sont SLV pour Silver, et GLD pour Gold.

Okay ?

La deuxième chose qui est possible pour investir dans l’or ou l’argent, les matières premières, c’est ce qu’on appelle les futurs. Donc ça, vous ne connaissez peut-être pas du tout, déjà.

Et honnêtement, ça ne sert à rien de le connaitre. C’est vraiment quelque chose que je vous déconseille. Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’en investissant via des futurs, on a souvent des très très gros effets de leviers qui sont utilisés. Et ça, qu’est-ce que ça engendre potentiellement ?

Soit des gains qui sont massifs, mais également, soit des pertes qui sont massives. Et tout ça, par exemple sur des petits mouvements de prix parce que si on a beaucoup de levier, le simple fait qu’un petit mouvement de prix ait lieu, peut influencer énormément vos pertes ou vos gains.

Il suffit que voilà, si c’est seulement 1 centime (des chiffres totalement bidon), mais 1 centime d’écart sur le prix de l’actif, sur le prix de l’or, mais qu’on a un levier de 10.000, et bien c’est 10.000 centimes, donc c’est 100€.

Donc vous voyez l’idée ? Les effets de levier, ça démultiplie à la hausse ou à la baisse vos gains et vos pertes, et ça, il faut faire très attention.

C’est pour ça que les futurs, sachez que c’est une possibilité pour investir dans l’or et les matières premières, et l’argent, mais ne considérez vraiment pas ça pour l’investissement patrimonial long terme de bon père de famille.

C’était juste pour la petite curiosité.

La troisième possibilité, ça va être de directement investir dans des entreprises pour qui le cœur de métier, c’est d’aller chercher justement de l’or et de l’argent. Ce qu’elles vont faire, c’est aller miner dans l’espoir de trouver de l’or, de l’argent, des matières premières.

Le gros problème de ça, vous le savez, vous devinez peut-être assez aisément, c’est que ça dépend entièrement de leur chance et de leur capacité à trouver de l’or et de l’argent.

Donc bien évidemment, elles ne vont pas aller miner et creuser n’importe où, mais il y a quand même une grosse part de chance parce qu’on n’est jamais certain (en tout cas pour l’entreprise) de trouver de l’or ou de l’argent quand on est parti miner.

Donc le problème, c’est que c’est énormément aléatoire. Et généralement, ce qui se passe également, c’est que le cours des actions ne va pas forcément évoluer dans le même sens que le cours de l’or.

Donc ça veut dire que si le cours de l’or monte, cela ne veut pas dire que le cours de l’action de l’entreprise va monter. Et inversement. Donc il y a une décorrélation de ça.

Et le gros problème, c’est que quand on regarde statistiquement les performances de ces types d’entreprises par rapport à la performance de l’or, on se rend compte que l’or dépasse largement 97% des entreprises en termes de performances.

Donc c’est pour ça que finalement, ces entreprises, selon moi, c’est vraiment très risquées. Et même beaucoup d’entre elles sont des arnaques parce qu’on a très peu de chances finalement de déjà battre la performance de l’or en investissant directement dans l’or.

Et puis, surtout, investir dans quelque chose qui dépend d’un gros paramètre qui est celui de la chance, pour moi, c’est beaucoup trop dangereux.

Donc c’est risqué, c’est imprévisible, et selon moi, ce n’est pas quelque chose que j’aime. Parce que voilà, si je n’ai pas une vision claire sur le potentiel de l’entreprise pour réussir à trouver de l’or ou de l’argent, voilà ce n’est jamais une certitude pour l’entreprise de réussir à faire du bénéfice, à réussir à sortir des produits qui vont fonctionner etc.

Mais dans ce type de choses… Voilà, si quelqu’un veut investir dans l’or ou l’argent, je ne vois pas pourquoi elle va aller s’embêter à investir ou en tout cas prendre plus de risques en allant vers ce type d’entreprise.

Et également, on a une double composante, c’est qu’on les entreprises cotées en Bourse pour qui le métier, c’est de miner de l’or ou de l’argent. Donc on a 2 paramètres. On va dépendre à la fois de l’évolution du prix de l’or et de l’argent, et à la fois, on va dépendre de la volatilité des marchés financiers.

Donc on a potentiellement 2 paramètres qui vont nous faire évoluer à la hausse ou à la baisse. Et donc, on a potentiellement 2 fois plus de risques d’avoir de la volatilité, puisque je vous l’ai dit, ce n’est pas parce que le cours de l’or monte que le cours de l’action va monter, et inversement.

Donc on a potentiellement 2 fois plus de chances d’avoir moins de performance.

Egalement, et quelque chose de très très important à prendre en compte, c’est que beaucoup des pays dans lesquels ces entreprises vont aller pour essayer de trouver de l’or ou de l’argent, ce sont des pays qui sont relativement instables.

On pense à la Russie, on pense au Venezuela, on pense à plein de pays en Afrique. Et on a vu régulièrement dans l’histoire, que ces entreprises se font voler les mines. Je ne sais pas comment expliquer ça, mais on a du « nationalisme » où les mines deviennent des propriétés de l’Etat, du pays en question, et où c’est fini pour l’entreprise.

«  Terminé, tu ne touches plus à cette mine maintenant ! C’est le pays qui contrôle maintenant ce point et c’est nous qui allons creuser. »

Donc voilà. Encore une fois, je ne sais pas comment ça se passe à la base les accords de pourquoi l’entreprise aurait le droit ou pas d’aller creuser ici et pas le pays. Je ne sais pas précisément dans les détails, mais il faut savoir que c’est quand même un point important de conflit puisque régulièrement, on voit ça : on voit une entreprise qui commence à creuser et on voit ensuite le pays qui dit : « Stop, c’est fini. Maintenant, c’est à nous. Vous dégagez. »

Forcément, parce qu’ils ont commencé à trouver des choses intéressantes.

Donc on voit que c’est encore un risque supplémentaire que personnellement, je n’ai pas envie de prendre en tant qu’investisseur, parce que maintenant, je vais te parler de la quatrième façon d’investir dans l’or et l’argent.

Et je pense que tu devines laquelle c’est assez facilement. C’est directement de détenir l’or ou l’argent en physique. Pourquoi en physique ?

Parce que tout simplement, on l’achète, et puis ensuite, on le garde à la maison. Alors, on le garde à la maison ou on le garde ailleurs. Encore une fois, le but, c’est généralement de bien le cacher et de l’oublier.

Alors, le cacher en se rappelant quand même où il est si jamais on veut le transmettre sur plusieurs générations. Mais voilà, c’est super important de le détenir en physique, parce que quand on investit dans l’or ou l’argent, c’est pour le détenir généralement ad vitam eternam, et pour le transmettre.

Alors, on ne va pas forcément parler des différentes techniques ici aujourd’hui pour cacher son or ou cacher son argent. Je ne sais pas si je m’étais noté quelques petites notes ici sur mon ordinateur.

Alors, ce n’est pas forcément ce que je fais, moi, mais c’est ce qu’on peut lire sur Internet quand on regarde un petit peu sur les forums ce que font les gens.

Il y en a qui vont vous dire : « Moi, je mets ça dans ma maison dans une dalle en ciment. » Pourquoi pas ? Alors, au moins, c’est sûr que c’est bien caché.

« Dans un coffre-fort à la maison. » C’est assez visible.

« Un coffre-fort sécurisé dans une banque. » Qu’est-ce qu’on a d’autre ? Il y en a qui vont dans la forêt carrément, près d’un gros arbre. Je ne ferai pas ça, personnellement.

Il y a la Brink’s également. Vous savez les gros camions qu’on voit dans la rue en train de faire des transferts de fonds ? Eux, ils ont des solutions également pour stocker pas mal d’objets de valeur.

Peut-être que vous ne le saviez pas, mais vous pouvez avoir auprès d’eux différents services de stockage d’objets de valeur. Donc la Brink’s peut également vous stocker tout ça.

Mais il faut faire très attention parce que le problème, c’est qu’en stockant dans des banques ou des établissements commerciaux, déjà ça coûte cher, pour un actif qui ne génère pas de cashflow, en plus ça va vous coûter de l’argent.

Donc ça, selon moi, c’est totalement non, parce que voilà, le but c’est quand même de ne pas avoir un actif qui nous coûte de l’argent. Le but, c’est de l’acheter au meilleur prix possible, parce que rappelez-vous, quand on achète, il y aura toujours ce prix officiel, le « spot price » plus le premium à payer.

Donc déjà, l’acheter bien, et ensuite le conserver soi-même pour ne pas être obligé d’avoir à payer. Parce qu’aller dans une banque et se dire : « Je vais me louer un coffre-fort »…

Le problème, c’est que cette banque, elle ne bosse pas gratuitement. Donc ça va vous coûter beaucoup d’argent. Et c’est rarement peu cher.

Donc il faut faire attention à ça.

Il faut également faire attention si vous voulez mettre ça à tout prix dans une banque, dans un coffre-fort sécurisé parce que vous êtes parano, vous avez peur, faire attention que ce coffre ne soit pas mélangé avec les actifs d’autres clients.

Parfois, quand vous faites du stockage de vos pièces d’or, de vos lingots d’or, dans des établissements qui sont spécialisés dans le stockage d’or, des fois ces établissements vont tout mélanger : vos pièces d’or avec les pièces d’or d’autres clients.

Et le jour où vous voulez récupérer vos pièces d’or, forcément, vous allez récupérer les pièces d’or d’un autre client plutôt que les vôtres.

Ça, c’est quelque chose que je vous déconseille également, parce que les pièces d’or et les lingots, vous savez certainement, on a des différents degrés de qualité, de pureté. Et moi, quand j’achète un actif, déjà, je vais faire en sorte d’acheter l’actif bien, à un bon prix, mais également dans une bonne qualité d’entretien.

Le but, ce n’est pas d’avoir une pièce qui est toute rayée et dégueulasse. Le but, c’est d’avoir une belle pièce quand même qui a de la valeur, parce que ça, ça joue également sur la valeur, la qualité de la pièce.

Donc faites attention si vous voulez vraiment stocker dans des établissements commerciaux, de faire en sorte que vos actifs sont bien séparés, et ils ne sont qu’à vous.

Egalement, autre point sur lequel il faut faire très attention, ce sont les établissements qui ne font pas que du stockage mais qui vendent également, parce que –  on a déjà vu dans le passé malheureusement – ces établissements, si jamais il y a une forte demande dans les pièces d’or et qu’ils n’en ont pas assez, potentiellement, plutôt que d’attendre d’avoir un restock, ils vont aller piocher dans les pièces que les clients ont mis en stockage chez eux.

Donc ils vont vendre vos pièces à d’autres clients en attendant d’être restockés, de recevoir du stock.

Donc ça, c’est très délicat parce que c’est le « début de la fin ». Il suffit qu’il y ait beaucoup trop de demandes que l’établissement commercial aille trop toucher dans les actifs de ses clients qui stockent, et puis qu’il y a peut-être d’autres personnes qui veulent ressortir leurs actifs, et qu’on arrive sur un schéma où que ce n’est plus possible, où finalement, ça coince dans tous les sens.

Et c’est extrêmement problématique.

Faites également attention à ça. Alors, concernant le prix de l’or – je vous ai dit qu’il y avait le spot price ou le prix officiel de l’or plus un premium. Donc, le premium, combien c’est en général ? C’est entre 3 et 20% en plus.

Donc il faut vraiment considérer que ce n’est pas rien parce que si on est proche des 15 à 20%, c’est quand même beaucoup. Et ça, ça correspond à toute la gestion de l’entreprise, de la part de la personne qui vend l’or, la distribution, l’envoi, la pub, la marge du vendeur, etc.

Ensuite, qu’est-ce qu’on peut acheter ? Et bien, on peut tout acheter. On a différentes formes. On a les pièces, les lingots, les lingotins. Donc les lingots, ce sont vraiment les gros lingots tels que tu les imagines. Les lingotins, c’est vraiment beaucoup plus petit.

On a des pièces commémoratives que je ne recommande pas forcément. Il faut vraiment aller sur le plus simple, quelque chose qui est liquide.

Encore une fois, on peut s’acheter un très très gros lingot à 50.000€. Mais le problème, si on veut le revendre, c’est que soit on le revend entièrement, soit on fait fondre son or. Ce n’est pas très pratique.

Donc mieux vaut acheter des pièces qui sont liquides mais on peut avoir plusieurs pièces qu’on peut revendre beaucoup plus facilement, parce que la pièce va peut-être valoir 100, 200, 500€, et c’est donc beaucoup plus simple.

Donc moi, ce que je recommande de faire, ce sont plutôt les pièces. Principalement, en tant que Français, résident fiscal, on va plutôt aller chercher des pièces françaises.

Donc une très très bonne pièce, c’est notamment le 20Francs Napoléon. Ça, c’est vraiment quelque chose, en tant que Français, qui est très intéressant.

Alors, quand on est dans d’autres pays, on peut vouloir s’intéresser à notamment tout ce qui est pièces australiennes, américaines, canadiennes, sudafricaines. Il  y a également de très très bonnes pièces là-bas.

Je ne vais pas entrer dans les détails aujourd’hui mais c’est vraiment quelque chose dont on pourrait discuter longtemps, et je pense que cette vidéo va déjà être assez longue.

Mais ça, c’est important. Je pense qu’en tant que Français, si je peux vous citer une pièce, le 20 francs Napoléon, c’est le Louis d’or, la référence de base.

Egalement, qu’est-ce que je peux vous dire ? J’ai quelques pièces ici. Je vous ai dit les pièces commémoratives, les pièces de collection, les pièces artistiques, c’est tout à fait à éviter parce que généralement, on a ce qu’on appelle du coup un très très gros premium, une très très grosse marge de la part du vendeur.

Et le gros problème, c’est que la valeur de la pièce, elle n’est pas directement évaluée sur la base de la quantité d’or ou d’argent qu’il y a dans la pièce, mais plutôt directement sur sa valeur numismatique.

C’est-à-dire que voilà, c’est une pièce commémorative, ça représente tel évènement, ou telle personne ou telle chose. Donc du coup, ça a de la valeur parce que c’est tel évènement ou telle personne, mais ce n’est pas réellement sur la quantité d’or ou d’argent qu’il y a dans ces pièces.

Donc ce n’est pas vraiment ce qu’on recherche en tant qu’investisseur. On veut vraiment quelque chose de factuel, quelque chose de concret sur la quantité d’or qu’il y a dans la pièce.

Donc voilà, c’est pour ça qu’il faut faire très attention aux pièces commémoratives qui sont, selon moi, pas du tout un bon pari, et c’est souvent plus compliqué également pour la revente des pièces commémoratives.

Encore une fois, les 20 Francs Napoléon, c’est un Louis d’or, c’est vraiment la référence de base. Et ça, c’est beaucoup plus simple à revendre.

Egalement, les pièces commémoratives, c’est également là où on retrouve le plus de contrefaçons. Et ça n’a pas non plus les standards officiels de pureté, on va dire, au niveau des pièces.

On ne va pas entrer dans les détails mais il y a des puretés qu’on appelle Point 9999. C’est le degré de pureté des pièces en termes de quantités d’or qu’on a dans la pièce. Et en fait, moins la pièce est pure, plus on a des métaux qui sont moins nobles dans la pièce, des métaux qui ne valent rien, qui sont juste là pour alimenter la pièce, pour faire son poids, pour créer un effet artistique, pour la travailler.

Mais ce n’est pas ce qui vaut de la valeur. Dans une pièce, il peut y avoir un mélange de plusieurs métaux. Et nous, on veut s’assurer que la pièce, elle soit vraiment constituée d’or ou d’argent, d’une matière qui nous intéresse.

Donc voilà, j’ai essayé de te faire simple parce que voilà, ce n’est pas forcément évident à expliquer dans les détails, et je ne suis pas non plus un expert. Je te retransmets tout simplement ce que je connais, ici, rapidement.

Mais voilà, en tout cas, pour résumer : pièces, beaucoup plus liquides, beaucoup plus faciles à transporter qu’un gros lingot ou d’autres choses, et beaucoup plus facilement cachables, potentiellement si on veut cacher son patrimoine, le mettre quelque part dans sa maison, dans une forêt.

Ensuite, la dernière chose qu’on va voir ensemble, c’est où est-ce qu’on achète tout ça ? Quel est le meilleur endroit pour acheter de l’or ou de l’argent ?

Vous avez compris, c’est la forme physique que je préfère le plus. Mais où est-ce qu’on en achète ?

Dans les boutiques physiques. On peut voir dans ces villes parfois, on voit souvent des revendeurs d’or, des acheteurs d’or. Les prix sont rarement peu intéressants. Là-bas, il y a souvent un gros premium.

On a des sites internet qui sont très intéressants, où là, on a des premium qui sont plus faibles. C’est tout à fait logique puisque si c’est un site internet, la personne n’a pas une boutique pignon sur rue donc beaucoup moins de frais : pas de taxes foncières, pas d’électricité à payer, pas d’employés et de choses comme ça.

Donc sur Internet, souvent, c’est déjà beaucoup moins cher. Donc là, on pourrait dire : « Oui, mais faire confiance que ça nous arrive bien, que ça ne soit pas perdu par le transporteur… » Des choses comme ça.

Quand on passe par internet, généralement, ce qui se passe, c’est qu’on a des transporteurs avec des suivis. C’est vraiment bien fait. On a des colis discrets. Ce n’est pas écrit « 400 pièces Louis d’or ou 20 Francs Napoléon ».

C’est vraiment très discret : transporteur, numéro de suivi, remise avec signature. Il y a très très peu de problèmes. Il y a beaucoup d’assurances également. Donc il ne faut pas avoir peur de ça.

Okay ?

Et également, la troisième solution qui est vraiment très très bien, c’est d’acheter en boutique mais à l’étranger.

Je pense à tout ce qui est Suisse, Autriche, où on peut acheter en fait en cash sans avoir à fournir de pièces d’identité.

Donc l’avantage, c’est que c’est entièrement anonyme, ce qui fait que vous n’avez pas forcément à « déclarer » ceci auprès de qui que ce soit.

Pourquoi je vous dis ça ? Tout simplement parce qu’on a pu voir également dans le passé en fait des histoires de confiscation d’or.

Je pense à ici en 1933 aux Etats-Unis où le président Roosevelt avait rendu illégale la détention d’or, et il avait confisqué l’or.

Donc tout le monde n’avait pas « rendu son or ». Il y a des gens qui s’étaient dit : « Ben non, moi je n’ai pas d’or. Je garde mon or » etc.

Mais il y a des gouvernements qui, dans le passé, ont interdit ou ont confisqué carrément la détention d’or.

Donc c’est pour ça qu’aujourd’hui, on peut vouloir acheter son or de façon discrète sans avoir à le déclarer, en se disant : « Voilà, moi j’ai un peu de cash. Je veux aller l’acheter en Autriche, en Belgique… et je ne vais pas le faire avec une pièce d’identité. »  

Alors, il y a quand même des montants. Vous arrivez avec 100.000€ en cash, on va vous dire non. C’est quand même intéressant. C’est quelques milliers je crois, peut-être 2000, 5000, peut-être jusqu’à 10.000€.

Peut-être que ça dépend des pays et des boutiques, je pense. Mais je n’ai plus les chiffres en tête. J’aurais pu vous les préparer, je les ai sur mon ordinateur quelque part.

Mais sachez qu’en tout cas, ça se passe comme ça. Et ça peut être une solution également si vous voulez faire des achats discrets, plutôt que de payer en ligne sur une boutique française, où potentiellement, il y aura une trace de votre achat, contrairement à un achat en cash à l’étranger.

Sachez en tout cas que passer les frontières également avec plus de 10.000€ de valeur d’actifs, c’est quelque chose d’interdit, donc ayez toujours ça en tête.

Donc voilà ce que j’avais à vous dire tout simplement sur l’or, l’investissement en or ou dans les matières premières.

Dites-moi dans les commentaires ci-dessous si ça vous a servi. Voilà, je ne suis pas un expert en or mais je voulais tout simplement vous partager ma petite expérience. Parfois on me demande ce que j’en pense, si c’est intéressant.

Donc oui, je pense que c’est intéressant. Aujourd’hui, il y a un constat qui est très clair, c’est que les gouvernements impriment énormément énormément de devises.

Et quand on regarde dans le passé – moi j’aime bien regarder dans le passé ce qui s’est passé pour essayer de comprendre – et on se rend compte que jamais, alors jamais, ça n’a servi à quelque chose qu’un gouvernement a imprimé en masse sa devise, et jamais ça n’a évité de créer de la même façon l’inflation.

Alors que je tourne cette vidéo, on la ressent déjà plus ou moins. On voit que beaucoup de choses ont augmenté, aussi bien les actifs que le prix de certains produits.

Donc voilà, à l’heure de cette vidéo, on ne sait pas ce qui se passera dans le futur, mais en tout cas, je pense que c’est important d’avoir un petit peu de son patrimoine en matières premières, en or, en argent, d’autres matières premières si vous voulez. Moi je ne suis pas fan.

Je suis plutôt « team or » en premier, ensuite un petit peu d’argent. Mais voilà ce que j’avais à vous dire.

Donc voilà, n’hésitez pas à me poser vos commentaires ci-dessous si vous avez la moindre question. Abonnez-vous à la chaîne YouTube également si ce n’est pas encore fait. Petit Like comme d’habitude et lisez bien la barre de description.

Il y a forcément beaucoup de choses qui peuvent vous intéresser à l’intérieur. Et moi je vous dis à très vite en direct de Bishkek au Kirghizistan. Ciao ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.