Comment gagner de l’argent sur YouTube ?

Pour ma grand-mère et beaucoup de personnes, Youtube c’est juste un endroit où on regarde des vidéos drôles et où certains gros Youtubers avec plusieurs millions d’abonnés gagnent un max de fric.

Et si je vous disais que c’était tout l’inverse ? Que les petits Youtubers (chaîne entre 5k et 150k d’abonnés) gagnaient plus que les gros Youtubers (chaîne entre 500k et 10M d’abonnés) ?

Tout se joue dans la façon dont vous allez réaliser vos vidéos et si vous allez simplement vous servir de celle-ci pour divertir les gens et encaisser des revenus publicitaires via Youtube ou si vous vous servez de vos vidéos comme d’un tremplin pour rediriger le trafic vers des offres extérieures où vous allez encaisser une partie de la vente ou même l’entièreté de celle-ci si il s’agit de votre business.

Certains considèrent que faire 500 vues est l’équivalent de “personne ne regarde mes vidéos”.

Si maintenant vous transposez ces 500 vues en 500 personnes devant vous dans une salle de conférence, est-ce que c’est mieux ?

L’idée n’est pas de monétiser vos vidéos mais de proposer un produit à vos auditeurs pour aller plus loin, que ce soit votre produit ou un produit en affiliation…

Où trouver des produits en affiliation ? Un site très connu pour ça est Clickbank : https://www.clickbank.com/

Vous pouvez également contacter en direct des propriétaires de sites Internet avec des produits intéressants à vendre. Vous n’avez plus qu’à réaliser une série de vidéos sur un sujet bien particulier et de rendre ces vidéos visibles au maximum (référencement, playlist, ads, interviews, forums, …).

Comment gagner de l’argent sur YouTube ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Salut les millionnaires! J’espère que tu as la patate aujourd’hui. J’espère que vous allez bien, que vous allez la forme? Dans cette vidéo, on va voir comment gagner de l’argent sur YouTube. Est-ce que ça t’intéresse? Je suis sûr que cela peut t’intéresser.

Avant qu’on ne commence le sujet, comme d’habitude, bouton “S’abonner”. Tu t’abonnes, c’est très important. C’est fait?

Deuxième chose, mon livre papier, je te l’offre. Je te l’envoie chez toi gratuitement. Tu as juste à régler les frais de port, et ça arrive dans ta petite boite aux lettres.

Tu vas découvrir dans ce livre mon histoire, comment je suis passé des bancs de la fac à l’indépendance financière, et comment je suis devenu indépendant financièrement à 23 ans, en moins de 3 ans.

Et voilà, c’est déjà pas mal. Si tu aimes bien un petit peu les histoires taquines, je te raconterai dans ce livre comment j’ai reçu des prostituées chez moi. C’est un peu bizarre dit comme ça, mais c’est la réalité. Je vais t’expliquer ça dans ce livre.

Deuxième chose: dans la barre de description, tu vas pouvoir récupérer un petit cadeau, un deuxième cadeau, un pack de bienvenue dans lequel se trouvent 6 petits cadeaux, de la vidéo, du pdf.

Cela devrait, je pense, t’intéresser si tu souhaites atteindre l’indépendance financière. Donc récupère bien tout ça, le livre… Abonne-toi et récupère le petit pack de bienvenue.

Donc comment gagner de l’argent sur YouTube? Peut-être que tu te dis aujourd’hui que gagner de l’argent sur YouTube, c’est réservé seulement aux gens qui font des millions de vues.

Peut-être que tu vas dire, en France, c’est les Norman, Cyprien, Squeezie, bref, tous ceux qui font des millions de vues aujourd’hui sur YouTube, les McFly et tout, et compagnie. Ils font beaucoup d’oseille.

En effet, ils font de l’oseille, sinon, ils ne seraient pas encore là depuis plusieurs années à faire des vidéos très bien travaillées, très dynamiques, avec des équipes derrière. Quand tu regardes un petit peu le listing de toutes les personnes qui ont bossé pour la réalisation d’une vidéo, tu te rends compte que c’est monstre.

 Donc évidemment qu’ils gagnent de l’oseille sinon ils ne seraient pas là. C’est très important. On peut gagner de l’argent sur YouTube sans forcément faire des millions de vues. Ça, c’est ce que je te confirme, que je t’affirme aujourd’hui.

Si tu fais aujourd’hui 500 vues sur une vidéo, 1000 vues, 150 vues sur une vidéo, c’est très très bien. Tu peux te féliciter parce qu’en fait, il faut penser qu’en face de toi, tu as 150 personnes. Imagine-toi en fait dans une salle de conférence, une salle de séminaire, et tu as 150 personnes qui ont regardé ta vidéo.

Si tu as 150 vues, tu peux peut-être te dire: “Ouais, mais 150 vues, c’est ridicule. Eux là, ils en font des dizaines de milliers, des millions. Moi, j’ai fait une vidéo. J’ai bossé dessus, et finalement, je n’ai que 150 vues”.

Oui, mais 150 personnes dans une salle de conférence qui t’ont écouté, ça a quand même pas la même gueule.

Donc quand tu te lances sur YouTube, tu n’es pas forcément obligé de partir à la conquête des vues. Il y a des gens qui vont acheter des vues pour faire genre: “J’en fais plein de vues”.

Non, ça ne sert à rien. Ça ne sert à rien de faire des vidéos à la Norman. N’essaie pas de faire plein de vues. Ce ne sont pas eux qui gagnent le plus d’oseille.

Moi, je connais plein de gens qui ne font peut-être que quelques milliers, voire des dizaines de milliers de vues sur YouTube et qui gagnent bien plus d’oseille que des YouTubers qui vont faire des millions de vues, parce qu’ils ont “hacké” le système de YouTube.

Ils ont compris que YouTube, c’était une excellente plateforme pour trouver du trafic, mais que ce trafic, il faut le faire partir de YouTube pour le rediriger vers votre site Internet, vers vos offres, vers vos produits, vers vos services.

Donc YouTube, ce qu’il faut quand même retenir, c’est que c’est un réseau social qui est relativement divertissant. Moi, personnellement, je passe beaucoup de temps sur YouTube et j’adore par exemple le soir, avant de me coucher – je sais que ce n’est pas bien – mais voilà, je me mets sous ma couette, et YouTube, et je regarde des vidéos.

En plus, ce sont des vidéos qui sont généralement un petit peu bêtes ou divertissantes. Je ne vais pas forcément regarder des vidéos très sérieuses ou du contenu.

Donc lorsque vous faites des vidéos sur YouTube – je ne dis pas qu’il faut faire forcément le guignol, commencer à faire la danse de je ne sais pas quoi, la tecktonik. Non.

Il faut être un minimum sérieux, d’autant plus si vous voulez vendre des produits, pour montrer que vous êtes quelqu’un de qualité avec une valeur ajoutée, mais tout en ajoutant un petit côté divertissant pour que les gens aiment vous suivre, avoir un personal branding que les gens apprécient, ce qui fait les gens continuent à vous regarder.

Donc l’idée, c’est quoi? Ce n’est pas forcément de monétiser directement vos vidéos. Ça, tu l’as compris. Tu sais que sur YouTube, les youtubers peuvent monétiser leurs vidéos, et il y a la fameuse règle: “Ouais, tu fais 1000 vues, et tu gagnes 1€”. Ça, pas du tout. Ou peut-être. J’en sais rien.

Et je m’en fous. Parce que clairement, ce n’est pas comme ça que tu vas gagner de l’oseille sur YouTube. Si tu comptes ce genre de chose, tu vas peut-être gagner 10 balles, et de quoi te payer un kébab tous les mois.

Bref, personnellement, moi je gagne que très peu, en fin du moins, je gagnerai que très peu. Je l’active sur certaines vidéos, la monétisation. Je ne t’expliquerai pas pourquoi dans cette vidéo.

Pourquoi je l’active, c’est clairement pas pour le côté rémunération, parce que clairement, je ne gagne que dalle avec YouTube, et ce n’est pas ça qui me fait vivre, clairement pas. Mais je l’active pour d’autres raisons. On aura l’occasion certainement d’en reparler.

Mais ça peut être intéressant dans certaines situations. Bref, je commence à m’égarer.

Je te disais qu’il ne faut pas que tu monétises tes vidéos. Ce n’est pas comme ça que tu vas gagner de l’oseille. L’idée, c’est de vendre aux gens qui vont t’écouter un produit, une offre, un service externe à YouTube. Donc tu les rediriges vers un autre site.

Par exemple, c’est typiquement ce que j’ai fait dans cette vidéo. Au tout début de ma vidéo, je t’ai dit: “Télécharge mon pack de bienvenue. Je t’offre mon livre papier”. Et à la fin de la vidéo, je te dis tout de suite: “Je vais te proposer quelque chose: une offre payante. Donc ne sois pas surpris. Reste bien jusqu’à la fin de la vidéo”.

C’est de cette façon là en fait que tu vas pouvoir générer des revenus, parce qu’en fait, il faut vraiment voir YouTube comme une sorte d’appât, un hameçon, de la même façon que lorsque tu te rends à Sephora, on va te donner des échantillons.

 C’est pour que tu testes le parfum, tu te dises: “Ah ouais, ce parfum-là, j’adore, il sent bon, il est fruité, il est boisé, il est frais. J’aime bien et je vais aller acheter le parfum complet parce que ça m’a plu”. C’est un peu pareil pour une vidéo YouTube.

L’idée dans ce que tu vas faire, c’est que tu dois créer du contenu qui va intéresser les gens, qui va leur donner de quoi avoir envie d’en savoir plus, où tu vas leur expliquer qu’est-ce qu’ils peuvent faire, et finalement, tu vas leur vendre un produit derrière, ou une offre, où ils vont apprendre comment faire cette chose-là.

Donc c’est très important de les rediriger vers des services, des produits qui vont coûter bien plus cher, par exemple 100€, 200€, 300€, 500€, où tu vas leur enseigner en détail, step-by-step une méthode pour leur enseigner ce que tu as pu leur faire découvrir dans ta vidéo.

Par exemple, tu n’es pas obligé de vendre des produits qui t’appartiennent. Dès que tu me regardes, tu me dis: “Oh, mais moi, je n’ai pas de produit. Je ne sais pas quoi vendre. Je n’ai pas envie de créer un produit. C’est chiant. Je n’ai pas les compétences.”

Mais ce que tu peux faire, c’est tout simplement aller sur un site qui s’appelle Clickbank sur lequel sont référencés différents produits de différentes catégories: la santé, le make money (comment faire de l’argent par exemple, je te l’ai fait en anglais), sur les relations aux autres, sur plein d’autres choses.

 Tu vas avoir plein d’indicateurs qui vont te montrer si le produit en question, il est déjà vendu par d’autres personnes, s’il se vend bien, s’il y a des conversions etc. Et ce lien là, tu le récupères.

Ce produit a un lien affilié que tu vas pouvoir mettre ensuite sur tes vidéos YouTube. L’idée, c’est que tu vas générer du contenu sur YouTube, donc pour ça il va falloir faire un petit travail de recherche.

Bien évidemment, choisis quand même un produit que tu vas vendre pour lequel tu as un minimum d’affinité, sur lequel tu auras un minimum envie de te renseigner et de bosser dessus, où tu peux te positionner en tant qu’expert, et tu fais des vidéos YouTube.

Moi, je n’ai pas la prétention de me positionner en tant qu’expert parce qu’on apprend tous les jours. Et même si je sais beaucoup de choses sur certains sujets, j’en apprends toujours.

Donc ce que je veux te dire en tout cas par là, c’est que tu n’es pas obligé de montrer la casquette de l’expert. Tu peux aussi bien montrer la casquette du mec qui veut partager, qui est intéressé par un sujet, qui est passionné.

Donc tu réalises des vidéos sur ce sujet, tu fais ton travail de référencement, puisque YouTube, ce n’est pas simplement que tu crées la vidéo, tu la balances et Inchallah, les gens vont la regarder. Non.

Il y a un minimum de travail au niveau du titre que tu vas choisir, de la miniature. Encore une fois, c’est comme un email. Pour qu’un email soit ouvert, il faut qu’il y ait un bon titre de l’email. Pour que ta vidéo soit regardée, il faut qu’il y ait une bonne miniature et un bon titre de la vidéo.

Donc tu fais ton travail de référencement. Tu mets des tags. Tu fais différentes choses. On ne va pas en parler dans cette vidéo-là parce que ce serait trop long, mais tu fais ton travail, et l’objectif, c’est que dans chacune de tes vidéos, à la fin de tes vidéos, ou dans la barre de description, tu rediriges le trafic vers des offres en affiliation, et que tu encaisses tes commissions.

Le gros avantage de YouTube, c’est que tu peux potentiellement bénéficier d’un gros trafic gratuit si tu vises uniquement le trafic online. Dans un second temps, je t’inviterais quand même à miser sur le trafic payant, à acheter du trafic, parce que c’est là où tu vas avoir le plus de résultats, où tu vas pouvoir démultiplier tes efforts.

Mais dans un premier temps, tu vas pouvoir bénéficier potentiellement d’un gros trafic organique gratuit qui te permettra de ne pas avoir de coûts d’acquisition des prospects et des clients.

Donc voilà comment tu peux gagner de l’argent sur YouTube, sans forcément faire du divertissement à 100% à la Norman, Squeezy ou McFly etc.

Et voilà. C’est juste ça. That’s it, comme on dit.

Donc écoute, si ça t’a plu, n’hésite à me le dire dans les commentaires: est-ce que tu avais déjà pensé à faire ça? Est-ce que tu y vois des objections? Est-ce que tu y vois des difficultés? Ou est-ce que c’est seulement quelque chose dont tu n’avais jamais pensé à faire?

Mets-moi également un gros pouce bleu. Partage la vidéo avec des gens qui souhaiteraient gagner de l’argent grâce à YouTube, ou vivre sur YouTube. Je crois que c’est le premier ou le deuxième site le plus visité sur Internet, après Google… Je ne sais pas exactement.

C’est dans le top 3, en tout cas, beaucoup de gens vont sur YouTube. Et maintenant, ils vont même sur YouTube avant d’aller sur Google. C’est-à-dire qu’avant, on allait dans Google pour taper “Comment+faire quelque chose” et on avait la réponse.

Maintenant, les gens vont directement dans YouTube, et tapent “Comment…” et ils ont la réponse, parce que les gens préfèrent avoir quelque chose de divertissant. Ils préfèrent avoir un humain en face d’eux. Oui, ils préfèrent avoir un être humain. L’être humain est attiré par un être humain.

Si tu fais des vidéos sur YouTube, je t’invite à faire des vidéos où on te voit toi. C’est très important.

Bref, like, commente, partage. Et avant que je te quitte, comme je te disais, je vais te faire une offre à la fin de la vidéo. Limite, cette vidéo, c’est une vidéo de vente. C’est bizarre. Mais je vais quand même te faire cette petite offre.

 C’est mon programme, l’Ecole de l’Elite Financière, dans lequel je peux t’apprendre à créer un business sur Internet de A à Z : de comment trouver ton idée de business, jusqu’à la toute fin, en passant par comment créer des tunnels de vente, comment créer des espaces membres, comment créer un produit, comment choisir le bon prix de ton produit, comment développer ta stratégie sur YouTube.

Je vais te parler de référencement sur YouTube. On parle de tout ça en détail. Comment développer ta présence sur Instagram, sur Facebook, sur LinkedIn. On parle vraiment de beaucoup de choses.

C’est un gros programme qui est dense. Il y a entre 30 et 40 heures (si je ne dis plus de bêtises). Et le but, à la fin, c’est que tu puisses vivre de ton business sur Internet, soit uniquement via YouTube, soit également via d’autres canaux d’acquisition de prospects et de clients.

Donc tout se trouve dans la barre de description. Je t’invite à regarder ça. C’est le module business Internet, l’Ecole de l’Elite Financière, là où mes étudiants ont le plus de résultats.

Merci de m’avoir écouté. Je te dis à très très vite pour une autre vidéo. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *