Comment ESTIMER le MONTANT des travaux SANS VISITER le bien ?

Salut à tous,

Guillaume Malgouyres, investisseur immobilier, je ne te le présente plus car il est déjà intervenu plusieurs fois sur cette chaîne Youtube et tu le connais sûrement déjà du coup !

Dans cette nouvelle vidéo avec Guillaume, nous parlons d’un sujet très intéressant : comment estimer le montant des travaux SANS visiter le bien ?

C’est à dire qu’uniquement sur la base de l’annonce que vous avez vu sur un site en ligne, tu peux déjà commencer à estimer le montant des travaux grâce à différentes astuces qu’on va révéler en partie dans cette vidéo !

Tu vas voir que Guillaume maitrise parfaitement son sujet grâce aux nombreux immeubles de rapport qu’il a pu acheter pour lui-même et pour le compte de ses clients !

Si tu souhaites te procurer le tableur travaux dont on parle à la fin de cette vidéo et que je te recommande fortement (pour l’avoir utilisé, il est juste fou), clique simplement sur ce lien et tu pourras te le procurer ! 

Comment ESTIMER le MONTANT des travaux SANS VISITER le bien ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Raph : Salut à tous, bienvenue sur cette nouvelle vidéo, donc aujourd’hui je vais vous présenter un invité, que vous avez déjà certainement vu sur la chaîne YouTube, qui s’appelle Guillaume, qui est investisseur immobilier, donc avant qu’on commence cette vidéo, comme d’habitude cliquez-bien sur le bouton s’abonner ci-dessous, pour recevoir en avant-première toutes les prochaines vidéos, et également lisez bien la barre de la description, puisque j’ai un petit cadeau pour vous, il s’agit d’un pack de bienvenue au contenu 100% secret, qui te permettra de commencer à amortir ton indépendance financière.

Donc Guillaume salut

Guillaume : Salut

Raph : Comment tu vas ?

Guillaume : Très bien

Raph : En forme, tranquille ?

Guillaume : Oui

Raph : Alors, peut-être pour ceux qui ne t’ont pas encore vu en vidéo sur ma chaîne YouTube, est-ce que tu peux te présenter rapidement, nous dire qui tu es, ce que tu fais dans la vie, etc.

Guillaume : Je m’appelle Guillaume Malgouyres, je vais avoir trente ans bientôt

Raph : Okay

Guillaume : Donc bientôt passé chez les vieux

Raph : Ca y’est enfin

Guillaume : Voilà c’est ça, j’ai une trentaine d’appartements, et voilà, en cours d’achat comme d’habitude, en cours d’achat de pas mal de projets en ce moment, et je fais de l’accompagnement dans l’investissement immo, à travers club immobilier.

Raph : Okay, pour faire simple, mais efficace, voilà Guillaume investisseur immobilier, à succès on peut le dire, donc comment on va parler aujourd’hui Guillaume ? On va parler de comment avoir une petite idée de ce que va nous coûter nos travaux, quand on fait nos recherches sur internet ?

Guillaume : Oui c’est ça, en fait l’objectif, il va être d’essayer d’évoquer le sujet des travaux, ou chiffrage des travaux, mais dès le début, c’est-à-dire dès qu’on va repérer une annonce, sur le bon coin, ou sur se loger, etc. Sans même se déplacer, non seulement un coup de fil tu vois, mais rien que déjà avec les photos, l’annonce comment on l’a écrite, et un petit mail, des fois on peut avoir déjà une idée, et se dire est-ce que je vais plus loin, où est-ce que je ne vais pas plus loin ?

Raph : Où est-ce que je m’arrête là ?

Guillaume : Où est-ce que je m’arrête là ?

Raph : C’est ça, parce que voilà aujourd’hui, comment on recherche les bonnes affaires potentiellement, c’est-à-dire des sites internet, se loger, le bon coin, etc. C’est ce que tu fais également

Guillaume : Oui exactement

Raph : Donc quel est ton process, tu te connectes sur le bon coin ou dans la région ?

Guillaume : Oui

Raph : Ou comme tu veux ?

Guillaume : C’est vrai que moi je n’ai pas de limites géographiques, je cherche un peu partout

Raph : En dehors de ça oui

Guillaume : Mais oui en route tu choisis une région, commencer tes recherches, on ne fait que les immeubles, donc en gros sur l’immeuble, on va trouver un produit, on va dire bon écoutes, par rapport au prix au mètre carré, par rapport, tu n’as pas mal d’infos, je vais cliquer sur l’annonce, et c’est là où on va commencer un process, de dire bon, plusieurs choses, c’est le prix d’annonce, il y a le prix du produit, il y a combien on peut avoir le loyer tu vois, on se fait plaisir, voilà ce sont des écrit, c’est T+2, T+3, combien un peu la ville ou le secteur, on se dit ça peut se louer tant tu vois, on va mettre ces chiffres en collaboration, et on va calculer une toujours rentabilité c’est sûr, donc c’est ça.

Raph : Premier critère, on va voir si on achète en dessus du prix du marché, le prix du mètre carré affiché

Guillaume : Bien-sûr

Raph : Surface de vente

Guillaume : Exact

Raph : Deuxième critère, voir si la rentabilité des loyers en fonction des loyers

Guillaume : Oui

Raph : Troisième critère ?

Guillaume : En fait si tu veux, déjà au deuxième critère, tu peux te dire, est-ce que la rentabilité elle est bonne ou pas ? Même sans compter les travaux tu vois, te dire imaginons, tu veux un calcul, tu es à 8%, et tu vois que c’est à rafraîchir ou à rénover, tu dis ce n’est pas la peine, ça ne sert à rien d’aller plus loin, et des fois les gens vont se dire, attends, je n’arrive pas à savoir, je dis, mais attends, quelle pub déjà à ses travaux, ça ne vaut déjà pas le coup

Raph : Ça, c’est éliminatoire déjà.

Guillaume : Ça c’est déjà éliminatoire, après tu as une autre solution, tu te dis bon je fais mon calcul sans travaux, okay ça fonctionne, on a 13% sans travaux, combien de pourcentage de rentabilité, tu te dis je continue ou je m’arrête, aujourd’hui s’il n y a pas de travaux du tout, à partir de 10, 11% brut, je vais regarder, après il ne faut pas oublier qu’il y a la négo

Raph : Bien-sûr

Guillaume : Enfin, baisser le prix, tu peux aussi baisser des trucs, etc. À partir de 10, 11% brut, je vais aller plus loin

Raph : Prochaine étape

Guillaume : Voilà, bon s’il y a des travaux, il faut le calculer, c’est-à-dire qu’imaginons, je fais mon calcul sans travaux, je suis à 13,14% je dis bon ce n’est pas mal, et je me dis à ce moment-là, je veux du 10%, on va dire je veux du 10% brut

Raph : Dans un premier temps

Guillaume : Tu vas calculer, simplement avec un produit en prod, tu vas calculer le budget travaux que tu peux avoir, sur ces deux opérations, ce n’est pas compliquer tu vois, tu vas juste mettre un produit en croix, et ça va peut-être me dire bon j’ai 40.000 euros de budget tu vois, par exemple sur ce produit, pour rendre mon projet fiable, et là tu dis je ne sais pas, combien j’ai d’apparts, j’ai cinq apparts, 40.000 euros, cinq apparts à rafraîchir ou à rénover, ça fait 8000 balles par apparts, ça va être compliquer, déjà rien que ça, en fait, sans être aller

Raph : Sur place

Guillaume : Dans le détail oui voilà, sans aller plus loin, tu te dis oui, mais attends ce n’est pas possible, si vraiment les appartements sont à rafraîchir ou à rénover, 8000 euros tu ne fais rien, à part si tu le fais toi-même, sinon tu ne fais quasiment rien, donc du coup-là, tu peux zapper aussi tu vois

Raph : Tu as beaucoup d’étapes entre guillemets éliminatoires.

Guillaume : Oui très éliminatoire, qui sans appel, juste avec les photos, parce qu’il faut quand même se rendre compte un petit peu sur les photos, savoir si c’est à rafraîchir ou pas, et le texte si on te dit déjà que c’est à rénover, tu sais que ça coûte plus de 8000 euro par apparts carrément

Raph : C’est ça

Guillaume : C’est-à-dire qu’il y a les deux termes, il y a à rafraîchir ou à rénover, c’est vrai qu’on ne le dit pas forcément comme il faut, mais le à rénover, il est quand même un cran en dessus, le à rafraîchir en général c’est les peintures, le sol, la cuisine à remettre en goût, etc. C’est modernisé souvent, c’est modernisé, et tu as la rénovation qui veut dire

Raph : Refaire tout, limite.

Guillaume : Oui refaire une isolation des murs, refaire toute la plomberie, refaire les l’élec etc. Et là ce n’est pas 8000 ou 10.000 par apparts, c’est 20.000 ou 25.000 tu vois ce que je veux dire

Raph : C’est ça parce qu’en général, on dit qu’il faut entre 700 et 1000 euros le mètre carré, pour rénover, donc une grosse rénovation plutôt de 1000 euros

Guillaume : Oui, moi je compte les 1000 euros, je les comptais sur quasiment la création, c’est-à-dire vraiment,  après il faut voir il n y a pas une très grande différence, entre la création et vraiment une très grosse réno, parce que dans une grosse réno, tu vas devoir casser, démolir tu vois, ça compte du pognon, tuer les grabats, démolir des cloisons, démolir des cuisines, des salles de bains, démonter l’électricité, alors que si tu repars sur du neuf, c’est-à-dire que tu as un plateau, presque c’est quasiment le même prix

Raph : Tu mets des cloisons c’est ça

Guillaume : Oui, c’est-à-dire que tu as tout le plus simple à faire passer par les entreprises aussi, pour la plomberie, pour les l’éléc, des fois c’est kif-kif, des fois ce n’est pas plus cher forcément, faire partie sur le plateau que sur une très grande réno

Raph : Une idée reçue, on peut avoir

Guillaume : Voilà après l’histoire des 700, 800 euros du mètre carré, dont tu me parles, il faut avoir une chose en tête aussi, ça dépend de la surface du bien, pourquoi parce que tu imagines bien qu’en studio, déjà il va avoir une salle de bain, une cuisine, une insertion électrique, tu vois, et un T2, il va avoir une cuisine, une salle de bain, une insertion électrique, et une chambre de plus, donc en fait il sera deux fois plus grand, mais il aura juste une chambre en plus

Raph : C’est ça

Guillaume : Tu vois donc le ratio il n’est pas du tout le même, c’est-à-dire que si tu es à 800 euros du mètre pour un T2, tu vas être à plus de 1000 euros du mètre pour un studio

Raph : Il y a des coins comme principe comme la cuisine, la salle de bain qui coûte 2, 3, 4000 euros sans la qualité c’est ça ?

Guillaume : Oui c’est ça, c’est exactement ça, donc c’est pour ça que c’est compliqué, c’est comme quand on parle des loyers, on dit que c’est temps, le mètre carré en loyer, pour moi c’est de la connerie, je veux dire quand tu as un T2, qui fait je peux avoir 40 mètres carrés, qu’on te dit ça se vend 10 euros du mètre, 5 euros ce n’est pas déconnant dans des petites villes, des villes moyennes, et à côté de ça, tu vas avoir un studio qui fait 18 mètres carrés, tu ne vas pas louer à 180 euros tu vois, donc c’est ça qui me gêne c’est que ça ne fonctionne pas, un appartement de 100 mètres carrés, tu ne le vends pas à 1000 euros

Raph : C’est ça, ce n’est toujours pas donc du coup les travaux dans la location

Guillaume : Bien-sûr, c’est ça, ne prenez pas enfin, ne faites pas votre calcul de montant d’estimation de loyer, avec simplement un prix au mètre carré, franchement je le détestais, et fortement, c’est vraiment une partie prolongée du produit, un T1 ça coûte tant, un T2 ça se loue tant

Raph : Ça dépend du coût du marché

Guillaume : Oui voilà le prix du marché, et en fait je vais t’en parler, mais c’est exactement la même chose que je fais pour la location, enfin pour les travaux, c’est-à-dire que quand je vais avoir un studio, je vais me dire s’il est à rafraîchir, ça va me coûter tant, mais ce n’est pas un prix au mètre carré, c’est un forfait, je compte un forfait, c’est-à-dire que le rafraîchissement dans le studio, je vais dire ça coûte je ne sais pas 13.000 euros tu vois par exemple, le rafraîchissement d’un T2, ça va coûter peut-être entre 15 et 18.000

Raph : Tu as des fourchettes pour chaque type de bien en fait

Guillaume : J’ai des fourchettes pour chaque type de bien, parce que je sais qu’un studio ça fait dans les 20 mètres carrés, un T2 dans les 40, un T3 dans les 60, 65

Raph : C’est ça

Guillaume : Tu vois, donc au final vu que le prix au mètre carré ne marche pas dans ces cas-là, il vaut mieux faire des enveloppes, comme ça, des enveloppes avec une fuse incluse, une salle de bain incluse

Raph : Oui voilà par exemple

Guillaume : On parle de rafraîchissement qu’on a dit, en gros salle de bain, cuisine, sol, et peinture

Raph : Okay

Guillaume : D’accord ça c’est pour du rafraîchissement, donc on s’assure sur ce gain de prix, et après sur de la rénovation, on va y rajouter, en gros l’électricité, parfois l’isolation du mur extérieur ou par l’intérieur, le chauffage on n’a pas parlé, mais lui c’est compris aussi dans le rafraîchissement, et là on sera plutôt sur du 20.000, que du 13, 14.000 tu vois sur un studio, et après sur du T2, tu vas plutôt sur du 25.000 tu vois, enfin en gros tu vas se décaler comme ça, en gros tu augmentes au 5000 par pièce supplémentaire

Raph : Très bien je vois

Guillaume : Donc ça c’est pour avoir une idée rapide, en disant voilà si je sais que j’ai un T1, un T2, un T3, et qu’ils sont à rafraîchir ou à rénover, c’est écrit dans l’annonce obligée ou une info par l’agent, je peux partir sur ça, mais des fois on n’a rien

Raph : C’est ça, dans ce cas comment tu fais si tu n’as rien du tout sur l’annonce ?

Guillaume : On a quand même des photos généralement, si je n’ai pas de photos pas descriptives

Raph : Je ne suis pas un non-voyant

Guillaume : Donc on va faire avec les photos, les photos on a pleins d’infos, mais il faut avoir l’œil, il faut aller fouiller, c’est-à-dire on va souvent avoir de l’œil sur des fenêtres, c’est tout bête, mais déjà vous regardez la fenêtre en fonction du style, vous arrivez à repérer sans trop de difficultés, si c’est du simple ou du  double vitrage, donc déjà ça t’évitera, tu sais qu’il faut changer entre 750 et 1000 euros la fenêtre déjà, tu sais que voilà il y a ça, du coup tu sais que si tu vois la cuisine, tu as cette fenêtre-là qui a un simple vitrage, tu peux imaginer peut-être que si c’est un T2, il y aura d’autres fenêtres peut-être pour la chambre, au moins une fenêtre pour la chambre, et qu’elle sera sûrement changée aussi, déjà tu peux te dire j’ai déjà deux fenêtres à changer au moins

Raph : Par extension

Guillaume : Tu vas souvent voir la cuisine, généralement quand c’est des produits à rafraîchir, ils sont

Raph : Tout de suite il faut changer

Guillaume : Il faut vite les changer, et quand vous ne la voyez pas, c’est souvent qu’il faut la changer

Raph : Aussi

Guillaume : Donc voilà, non, mais c’est clair, c’est-à-dire que quand quelqu’un veut louer ou vendre un appartement, si la cuisine et la salle de bain sont biens, il les montre, s’il ne les montre pas, c’est qu’il faut les changer

Raph : Oui, oui clairement

Guillaume : Donc déjà c’est un indice, clairement l’absence de l’information c’est un indice sur le fait que pour moi il faut compter, que si vous n’avez pas la photo de la salle de bain, ou de la cuisine, certainement qu’il faudra les changer

Raph : Passe sur une idée un peu pessimiste

Guillaume : Oui pas pessimiste, mais c’est mieux, il ne faut pas non plus s’écarter de trop de produits, se dire tout en pessimiste, du coup je ne trouve rien, mais voilà ça vous donne quand même des infos, après le téléphone ça permet de confirmer, c’est la même chose tu vois, mais l’objectif est de gagner du temps, des annonces il y en a pleins, pleins tous les jours, il ne faut pas passer une demi-heure par annonce, il faut que ça aille vite, il faut qu’en quelques minutes, vous ayez une idée en avance

Raph : Une idée des prix

Guillaume : Exactement, donc on va voir ça, on va voir la cuisine, on va souvent voir les radiateurs, ou alors on n’envoie pas un, mais il y en a un à côté de nous, qui a besoin d’être changé

Raph : Un grille-pain

Guillaume : Voilà un grille-pain, direct vous savez que c’est un billet de 200, 250 euro, si c’est fait par une entreprise, donc ce n’est qu’un petit réflexe, et là vous savez pareil, que si y en a un comme ça dans la cuisine, certainement qu’il y en a d’autres ailleurs

Raph : Ce sont les mêmes portes

Guillaume : Voilà et on compte en général, on compte un mille watts, pour 10 mètres carrés, là je donne un peu des ratios, donc tu te dis, si j’ai un appartement qui fait 40 mètres carrés, en moyenne je vais avoir quatre radiateurs, donc je me dis 250 fois 4, ça fait 1000 balles, je sais que j’ai déjà 1000 euros de radiateurs, j’ai eu mes deux fenêtres, donc je sais que j’ai au moins 1500 euros de fenêtres tu vois, j’ai eu ma cuisine, alors forcément ça change du tout autour, en fonction d’une kitchenette

Raph : C’est ça

Guillaume : Une cuisine un peu sympa, mais moi généralement je compte tout compris, avec on va dire la crédence, l’électroménager un petit peu, les plaques, etc. La mise en place des évacs, parce qu’il y a la cuisine, vous voyez le prix, c’est 1000 balles, vous voyez les cuisines équipées à 1000 euros, je les remets au dépôt, je les remets à main, mais attention, il faut la poser, il faut préparer les attentes, cuisine électrique, plomberie, il faut poser la crédence, donc voilà compter en général 2500 balles, moi je compte 2500 pour la pose complète de la cuisine

Raph : Fonctionnelle ?

Guillaume : Voilà fonctionnelle prête à utiliser, après vous allez aussi jeter un coup d’œil sur le sol, tu vas dire voilà le sol tu sais ce que sait, il faut le changer, là c’est pareil, vous comptez au moins de toute façon entre 30 et 50 euros du mètre carré pour le remplacer, donc tu as un appartement de 50 mètres carrés, tu fais ton calcul, donc tu as des éléments comme ça, qui sont assez simples, et tu vois beaucoup d’infos, tu vois ton plafond, c’est pareil, ton plafond si c’est des dalles, on a souvent des dalles collés, tu sais

Raph : Oui, oui

Guillaume : Les dalles collés là au plafond qui sont dégueu, ça, c’est pareil, ça veut souvent dire qu’il faut refaire le plafond, et le plafond si vous comptez la peinture, le plafond lui-même, les bandes, l’isolant, vous êtes quasiment à 100 euros du mètre

Raph : C’est ça, voilà le devis est grand, l’estimation du plafond s’agrandit tout doucement

Guillaume : C’est ça, tu vois j’ai un 40 mètre carré, j’ai déjà 4000 euros de plafond

Raph : Oui, oui

Guillaume : Donc tu vois tu as 4O00 + 1500+ 3000 donc

Raph : Le radiateur, cuisine

Guillaume : Tu es allé vite à 15.000 euros, juste avec l’œil, et du coup on sait que nos 8000 euros tout à l’heure étant parlé, on sait que ce n’est pas possible

Raph : Ce n’est pas possible, exactement ça a dépassé cette estimation

Guillaume : Donc déjà si vous faites ça, en quelques minutes, vous vous dites c’est mort

Raph : Ça ne marche pas

Guillaume : Je passe à la suite

Raph : C’est une nouvelle étape éliminatoire

Guillaume : Oui ça fait une nouvelle étape éliminatoire

Raph : Donc là je suppose que si c’est positif, on passe à la suite comme tu as dit, donc visite on va voir sur place réellement, et on va plus loin, on ne va pas parler sur cette vidéo, parce que ça serait trop long sinon, si ça se passe mal, bon on arrête le projet, c’est terminer aussi, mais du coup une question que les gens se posent peut-être, c’est okay, là on comprend très bien que Guillaume il a une idée des prix sur tout, voie qui gère et que ça, c’est coûtant et que c’est ça, et ça, et ça, mais les gens se disent peut-être moi je n’ai aucune idée de savoir que ça coûte 250, qu’il faut mille watts pour 10 mètres carrés, d’où il sort ça, comment il fait, comment les gens ils font ceux qui nous regardent ?

Guillaume : Vas-y il écoute la vidéo

Raph : Tu n’as pas tout dit ?

Guillaume : Non je n’ai pas tout dit, non on n’a pas le temps de tout dire

Raph : C’est clair

Guillaume : Mais c’est trop compliqué, non c’est compliqué, déjà sur internet on trouve tout, et n’importe quoi, donc ça va être compliqué de trouver les informations crédibles

Raph : C’est ça

Guillaume : Et puis on va des fois trouver des prix trop surestimer, en fait

Raph : Et trop sous-estimer aussi

Guillaume : Et trop sous-estimer, et on ne sait pas si on va simplement sur internet, et quand je tape prix de  placo, souvent on va voir le prix de la fourniture, mais pas forcément la pose intégrée

Raph : La pose externe, etc.

Guillaume : C’est ça qui est compliqué,

Raph : En tout cas c’est une expérience de terre, comme on dit c’est une expérience d’investisseur, tu n’es pas ton premier bien, tu n’es pas ton premier haut, tu n’es pas ton premier immeuble

Guillaume : Bien-sûr

Raph : Tu as eu des divis dans les mains, tu sais ce que ça coûte

Guillaume : Alors, moi si tu veux j’avais mon activité, j’étais maître d’œuvre, je suis toujours maître d’œuvre, mais j’étais autant qu’employé, maintenant on est à titre perso, donc ça fait que forcément, on reçoit des devis tous les jours, on les analyse, et voilà donc forcément on a des idées de prix, et même nous tu sais qu’on doit chiffrer pour nos clients, on doit estimer des budgets pour nos clients, il nous faut des outils, parce que tu imagines bien que je ne peux pas me payer à la main, attends Émilie tu te rappelles combien on le paye en ce moment le prix de ça tu vois ?

Raph : C’est ça il faut faire un suivi

Guillaume : Voilà c’est beaucoup trop long, et trop complexe, donc nous aussi il faut qu’on soit réactif derrière, culpabiliser un produit derrière, il faut qu’on puisse dire voilà comment on fait

Raph : Tout de suite rapidement savoir une idée des prix

Guillaume : Nous en fait on avait un produit en interne, on a le produit en interne, qui nous permet ça, en fait on l’avait fait un peu à l’arrache si tu veux, voilà juste pour nous, et en gros remplir on aura un tableur dans lequel on va dire, je veux tant de mètre carré de sol, calculer moi-même les trucs, et donc ça va me permettre d’abord un chiffrage rapide tu vois, par exemple tu vois le salon, je sais qu’un salon, ça me fait, je ne sais pas moi 20 mètres carrés, la chambre, ça va me faire 10, donc même sans avoir visité, je peux requiert déjà des infos tu vois

Raph : Tu peux avoir des idées

Guillaume : Je peux avoir déjà des infos, et donc on a mis en place, on a mis ça en un cas à la base, et là on a eu nos clients, il y a eu une demande si tu veux de la part de nos clients, de dire voilà nous on aimerait aussi avoir accès à ça, à ce produit si tu veux

Raph : C’est sûr, c’est ce que les gens se disent en ce moment, ça serait génial si je pouvais l’avoir, tout à l’heure, ça te sauve quand même la vie, c’est magnifique

Guillaume : On gagne énormément de temps

Raph : C’est un gros raccourci c’est ça ?

Guillaume : On gagne énormément de temps derrière, et nous enfin ça nous change tout, si on peut avoir l’activité des prix c’est un grand avantage

Raph : Pour ensuite discuter avec un artisan

Guillaume : Il y a discuté avec les artisans et après discuté aussi avec le vendeur, pour négocier le prix

Raph : C’est ça aussi

Guillaume : C’est-à-dire que là tu vois, en ce week-end on rend visite, on visite un immeuble, je crois, il y avait huit ou neuf apparts, quand tu as huit ou neuf apparts à rafraîchir, il faut être actif, tu imagines

Raph : C’est clair

Guillaume : Tu ne peux pas, je ne peux pas passer toute ma journée en fait à taper tout à la main

Raph : C’est clair

Guillaume : Il faut que je sois actif derrière, on notre tableur, on dit appartement un il y a ça, l’appartement deux il y a ça, ça on veut changer, la cuisine on veut la changer, le sol il va changer, automatiquement tout si tu veux, et à la fin on a un prix total, et on n’a pas besoin de calculer l’affaire

Raph : C’est immédiat, c’est rapide pas besoin d’attendre un artisan

Guillaume : Non c’est tout de suite, on le sait

Raph : Ça ne remplace pas un artisan, attention, attention

Guillaume : C’est simplement un outil d’estimation, pour ne pas perdre de temps, et aussi passer devant comment dire, un autre acheteur qui pourra être intéressé par le produit

Raph : C’est ça

Guillaume : Tu vois le mec, il vient avec ton artisan, il a un artisan compétent tu lui fais une offre, il te dit demain je te fais une offre, toi tu es là, et tu dis

Raph : Tout de suite

Guillaume : Moi je vous fais une offre de suite, moi je vais prendre un café, attendez ne bougez pas je sors mon ordi, je calcule mon truc, il est venu on prend un café, on fait mon offre

Raph : C’est ça, au marché il faut être très dynamique et ce genre de type on m’aide

Guillaume : Quand vous avez des super produits, même quand vous êtes dans une petite ville, quand vous avez des super produits, il faut réagir très vite, et en plus, ça fait très pro

Raph : C’est clair

Guillaume : ça fait très pro, le mec il sort son tableau, il dit putain le mec, il est équipé, il sait de quoi il parle, ça fait clairement confiance au vendeur, ou l’agent immo

Raph : Si j’ai bien compris tout le propose maintenant au public c’est ça ?

Guillaume : Oui exactement

Raph : Un investisseur particulier pas forcément professionnel particulier ?

Guillaume : Non exactement

Raph : Particulier qui va aller vite ?

Guillaume : Exactement, enfin on l’a mis enfin, pour qu’il soit compréhensible pour tout le monde, c’est très simple, c’est genre tu choisis, tu vas choisir je ne sais pas moi, le type de radiateur que tu amènes, mais aussi ça peut être le type de plaque électrique

Raph : Parce que c’est vrai, ce n’est pas forcément ce qu’il faut mettre

Guillaume : Oui c’est ça

Raph : Il y a de différents types

Guillaume : Exactement

Raph : Il y a des épaisseurs, des isolants

Guillaume : Oui tout ça, tu vois choisir l’isolante tu vas choisir pleins, pleins d’options en fait, même enfin

Raph : Ça peut être sûr

Guillaume : Il y a pleins de choses tu vois sur l’électricité, plomb, combien ça coûte tu vois, d’avoir changé un tableau, de rajouter une pièce, tu choisis juste je rajoute une pièce, tu choisis la pièce que tu veux refaire en élec par exemple tu vois

Raph : Donc un débutant qui veut refaire tout un tableur, il sait tout de suite, il n’a pas peur du call on va dire

Guillaume : Non, non franchement c’est très simple, en fait il n’y a pas beaucoup de cases à remplir, on va dire beaucoup de cases cachées, tu travailles en fait sur un outil comme sur Excel, ça travaille beaucoup en automatique, et il y a pleins de cases cachées qui sont le fruit du travail

Raph : C’est ça

Guillaume : Mais ça, ça ne se voit pas en fait

Raph : Toutes les formules secrètes

Guillaume : Voilà toutes les formules secrètes, c’est juste tu cliques et ça déclenche plein de trucs en fait, mais tu ne te rends pas forcément compte

Raph : Okay, donc ce tableur, si je peux le procurer si je comprends bien, ça ne se passe strictement rien

Guillaume : Oui

Raph : Il faut mettre donc le lien à la barre de la description comme d’habitude, si vous voulez vous procurer le tableur de Guillaume qui je pense voilà, peu grandement vous aider, si vous souhaitez faire des travaux dans l’investissement immobilier, Guillaume comme d’habitude, en ce moment j’aimerais bien te poser un petit peu de questions aux gens, ou est-ce que tu te vois toi dans dix ans ?

Guillaume : Je crois que

Raph : ça ne te fait rien ?

Guillaume : Ça ne me fait rien, ça me fait rire parce qu’il ne faut pas qu’Émilie elle découvre la vidéo, en se disant ça ne correspond pas

Raph : C’est vrai, c’est vrai

Guillaume : Donc du coup il faut que je fasse gaffe quand même, non il faut, moi je veux être dans le Sud

Raph : Dans le Sud de la France

Guillaume : Le soleil pareil, je me vois bien au milieu des vignes tu vois, il y a des vignes avec une piscine, et en voyage souvent quand même

Raph : En voyage souvent, tu aimes bien voyager,

Guillaume : En voyage souvent, je ne sais pas si j’aurai encore de l’immo

Raph : Ah oui ?

Guillaume : Peut-être que oui, je n’en sais rien, peut-être que j’aurais fait un peu de tri aussi

Raph : Arbitrer ton patrimoine et puis autre chose ?

Guillaume : En tout cas, je ne fais plus de gestion

Raph : Plus de gestion ?

Guillaume : Plus de gestion, tout sera délégué voilà, c’est-à-dire que dans dix ans j’aurais quarante-ans, et voilà

Raph : Envie d’être un peu tranquille

Guillaume : Oui voilà clairement voilà

Raph : Okay, c’est intéressant, rendez-vous dans dix ans, peut-être avant, ou encore une autre vidéo la cinquième, sur la chaîne on ne sait pas on verra, donc en tout cas si vous avez aimé la vidéo, likez-là, commentez-là si vous avez des questions sur ce tableur notamment

Guillaume : Oui

Raph : Ou sur d’autres choses, on sera un plaisir de venir y répondre, partagez-là avec des investisseurs immobiliers

Guillaume : Exact

Raph : Et encore une fois le lien du tableur dans la barre de description ci-dessous, si jamais cet outil vous intéresse, cliquez ci-dessous et il sera vôtre, Guillaume merci beaucoup pour cette vidéo

Guillaume : Avec plaisir

Raph : Aller on se dit à très, très vite

Guillaume : A très vite

Raph : Ciao, ciao

Guillaume : Ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *