Comment choisir des actions à dividendes croissants pour son portefeuille ?

J’ai commencé à investir de l’argent en bourse il y a plus de six ans maintenant. Et sans vouloir paraître arrogant, j’ai plutôt bien réussi jusqu’ici, mais non sans mal. Cela m’a demandé un certain temps et beaucoup d’efforts pour apprendre à cerner le fonctionnement des marchés boursiers. J’ai ainsi pu mettre en place une stratégie me permettant d’avoir une certaine rentabilité globale au niveau de mes placements. De quelle façon procéder pour réussir à gagner de gros dividendes sur une base constante et bien solide ? Voici quelques astuces et conseils à mettre en pratique pour bâtir son portefeuille d’actions à dividendes.

Comment trouver les meilleures actions à dividendes ?

Comment choisir des actions à dividendes croissants pour son portefeuille ?

Je passais de nombreuses heures devant mon ordinateur à analyser les tendances et les fondamentaux des entreprises pour devenir un investisseur prospère. De nombreux autres investisseurs ont simplement choisi des actions en fonction des nouvelles et ont fait presque les mêmes rendements sur certaines opérations. Même sans stratégie, vous pouvez en effet investir votre argent en bourse et générer des plus-values  et/ou des rentes. Mais si je peux vous garantir une chose, c’est que vous ne ferez pas long feu avec une approche comme celle-là. C’est d’ailleurs l’argument choc des courtiers et analystes financiers qui cherchent à vous vendre leurs services. 

Durant ces 6 dernières années, j’ai constamment peaufiné ma stratégie d’investissement sur les actions à dividendes pour atteindre deux objectifs principaux :

  • Construire un portefeuille solide, capable de générer à la fois une croissance du capital et des dividendes conséquents.
  • Conserver une stratégie de mise en œuvre  simple mais efficace. Le but étant de mettre en place un système d’investissement simple qui fonctionne de manière cohérente.

Avant tout propos, je tiens une fois de plus à préciser que je ne détiens pas la clé pour devenir millionnaire en un claquement de doigts. Je fais encore des erreurs, mais elles sont plus rares et de plus petites ampleurs que la majorité des investisseurs. Et c’est d’ailleurs ce qui me permet de rester impassible avec un portefeuille qui génère continuellement de la valeur même en temps de crise. Je peux donc vous garantir la rentabilité de votre investissement grâce à cette approche.

Un modèle de croissance des dividendes perçus 

Durant les nombreux séminaires et formations que j’ai donnés, j’ai deux constats par rapport aux problèmes récurrents auxquels font face la plupart des jeunes investisseurs. Il s’agit notamment de :

  • Le manque de temps pour construire et gérer un solide portefeuille d’actions à dividendes
  • La recherche d’une méthode systématique pour acheter ou le cas échéant, vendre certaines actions à dividendes.

Comme je l’ai mentionné précédemment, ma stratégie d’investissement repose sur un modèle simple mais efficace. Il est relativement simple à mettre en œuvre, mais il nécessite beaucoup de discipline. Permettez-moi donc de vous l’expliquer pas à pas.

Commencer par filtrer les actions

Tout processus d’investissement en bourse doit absolument commencer par un travail de recherche préalable sur les éventuelles actions que vous souhaitez acheter. Vous pouvez vous servir d’un des nombreux outils d’analyse d’action disponibles en ligne pour le faire. Ycharts par exemple est un outil payant qui permettra d’avoir accès à une quantité importante d’informations détaillées sur les caractéristiques d’une action. Il existe également des outils en accès libre comme FinViz, mais en règle générale, les infos disponibles sont moins nombreuses. Par exemple, FinViz ne fournit pas la mesure de croissance des dividendes sur 5 ans alors que cette info est disponible avec Ycharts. Ycharts permet également de générer plusieurs graphiques afin de comparer plusieurs métriques de façon simultanée.

Mais si vous préférez la méthode gratuite, vous pouvez toujours sélectionner avec un peu d’habileté, d’autres métriques qui permettront de sélectionner les actions qui affichent ou afficheront une grande croissance des dividendes. Voici quelques exemples de critères de sélection qui pourraient servir à la première phase de votre sélection :

Évaluation :

  • Rendement en dividendes : plus de 3 %
  • Rapport P / E : moins de 20

Fondamentaux de l’entreprise :

  • Croissance du BPA (Bénéfice Par Action) des 5 prochaines années : positive
  • Retour sur fonds propres : plus de 10 %
  • Croissance des ventes au cours des 5 dernières années : positive
  • Croissance du BPA au cours des 5 dernières années : positive
  • Taux de distribution : moins de 70 %

Il s’agit-là d’une petite liste avec laquelle vous pourrez vous exercer. Le choix des actions à dividendes à acheter tient compte de bien plus d’éléments techniques, mais ceux-ci vous permettront d’éliminer facilement les mauvaises actions.

Le chiffre d’affaires et le bénéfice par action

Tous les investisseurs (les débutants du moins) qui décident d’investir sur des actions à dividendes ont tendance à se concentrer principalement sur le versement des dividendes. Mais dans une approche de rentabilité à long terme, le chiffre d’affaires et les bénéfices sont des paramètres bien plus importants à prendre en compte. 

La relation entre l’évolution des ventes et le bénéfice par action vous dira 3 choses :

  • Comment se porte le principal marché de l’entreprise (les ventes augmentent-elles ?)
  • Comment les bénéfices de l’entreprise augmentent-ils (fait-elle  plus de bénéfices ou non ?)
  • Comment se portent les marges de l’entreprise (si le graphique des ventes et celui des BPA ne vont pas dans la même direction, cela peut être le signe que quelque chose ne va pas).

Analyser l’historique de distribution de dividendes

Comment choisir des actions à dividendes croissants pour son portefeuille ?Le processus de sélection finale des actions à acheter sera différent suivant le profil de chaque investisseur. Il dépendra notamment de son niveau d’aversion pour le risque, des objectifs du portefeuille, et des préférences personnelles. Mais quel que soit le profil d’investisseur, au final l’objectif reste le même : faire du profit. 

La première chose à faire lors de la sélection finale des actions à acheter est de télécharger les états financiers de l’entreprise. Souvent, vous trouverez une « fiche d’information pour l’investisseur » ou un « récapitulatif » vous donnant certains ratios clés tels que le bénéfice par action, les ventes, les bénéfices et les dividendes versés au cours des dernières années.

Si vous ne pouvez pas accéder à ces informations à partir des fiches d’information des investisseurs, vous devrez fouiller dans les états financiers de l’entreprise. Le rapport annuel est une autre alternative car, il fournira plus d’un an d’informations avec tous les chiffres nécessaires déjà calculés pour vous.

Vous pouvez par exemple faire une rétrospection du palmarès dividende sur les 5 dernières années afin d’analyser leur historique de croissance. Un graphique des dividendes versés au cours des 5 dernières années au lieu de simplement calculer le taux de croissance annuel du dividende peut vous donner une interprétation imagée plus parlante. Cela vous donnera une idée claire des actions qui ont une forte culture de distribution de dividendes par rapport aux autres.

Évaluer  la durabilité

Tout ce travail préalable peut vous sembler fastidieux mais vous devez savoir qu’il est extrêmement important et que c’est tout ce qui fait la différence entre un véritable investisseur et celui qui compte sur la chance. C’est d’ailleurs pour vous éviter tous ces préparatifs chronophages que je vous propose de rejoindre le Club Dividendes pour constituer dès à présent, votre portefeuille d’actions avec plus de 5 % de rentabilité net en seulement quelques minutes par mois. Après tout, si choisir des actions à dividendes avec des pourcentages de croissance à deux chiffres était facile, nous serions tous riches !

Pour récapituler rapidement, ce que nous avons fait jusqu’à présent, c’est d’examiner les données passées avec un ensemble de paramètres ainsi que les états financiers afin d’éliminer les actions les moins fiables. L’étape suivante consistera à analyser les informations disponibles sur la société pour voir si elle sera en mesure de maintenir voire d’augmenter son dividende. Par exemple, comment est l’équipe de direction ?

Il s’agit de quelque chose qui est trop souvent ignoré. Les membres actuels de la direction sont-ils là depuis longtemps ? Ont-ils participé aux performances passées de l’entreprise ? Si oui, sont-ils toujours à bord ou essaient-ils de quitter le navire ?

Le système de rémunération des dirigeants expliqué dans les états financiers ainsi que la longévité du conseil vous aideront à vous faire une opinion sur leur compétence. Si vous êtes chanceux, ils pourraient même divulguer leur philosophie de paiement de dividendes pour les années à venir. S’ils mettent beaucoup l’accent sur le dividende dans leurs états financiers, c’est un bon signe que c’est un objectif qui se poursuivra à l’avenir.

Si vous avez une question, n’hésitez pas à me contacter personnellement.action a dividendes efficace

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.