Bilan (chiffré) de la sortie de ma première formation !

15

Salut à tous,

Je crée aujourd’hui cet article un peu spécial puisqu’il a pour objectif de vous annoncer la sortie de ma toute première formation mais surtout aussi de vous expliquer comment ça se déroule dans les coulisses et tout le travail qui en découle.

Il est vrai qu’on voit beaucoup de formations sur Internet et certaines personnes qui sont abonnées à beaucoup de personnes peuvent peut-être se dire « encore un qui sort une formation payante, ça commence à me souler ». Il y a aussi beaucoup de formations qui circulent sous le manteau et qui sont échangées (1 formation contre 1 formation). Et une fois qu’on passe de l’autre côté, on redécouvre TOUT. On se rend compte que créer une formation, c’est quelque chose qui demande beaucoup de temps, d’énergie et de patience. On réalise un peu mieux tout le travail qu’ont pu fournir d’autres infopreneurs avant nous et on accepte un peu moins l’idée de se dire que nos formations vont également circuler sous le manteau.

Mais bref, voici brièvement les différentes étapes que j’ai eu à traverser lors de la réalisation de cette formation. C’est parti !

# Création du contenu de la formation et de la page de vente

Créer le contenu s’avère finalement ne pas être la chose la plus longue. Ou du moins pas la plus difficile. En effet, il y a tout de même plus de 8 heures de formation ce qui signifie qu’il y a au moins 8 heures de travail. Il faut ajouter à cela tout ce qui est post-production avec les étapes de montage vidéo, la réalisation des fiches résumées en PDF, l’upload de toutes les vidéos, mettre un titre à toutes les vidéos (ça paraît insignifiant mais sur 30 chapitres et 5 bonus, il faut quand même le faire), gérer les autorisations au niveau de qui peut voir les vidéos… Bref, je ne sais pas combien de temps j’ai passé pour créer le contenu mais il y a une paire d’heures derrière.

Pour la page de vente, je pense que c’est une étape sur laquelle je ne suis pas forcément au top et où j’ai encore beaucoup à apprendre (le copywriting). Fort de la lecture de nombreux livres (celui-ci, celui-là et ce dernier) et de mon observation minutieuse d’autres pages de vente, j’ai toutefois essayé de faire du mieux que je pouvais en appliquant les principes clés du marketing (scarcity, testimonial, preuve sociale, preuves chiffrées, arguments émotionnels…).

Pour la vidéo de vente, j’avoue l’avoir réalisée à ma façon sans m’inspirer de personne et sans chercher à la travailler dans un sens précis (d’un point de vue marketing). C’est peut être une erreur que j’ai fait mais en analysant celle-ci, je me rends compte qu’il y a quand même des concepts marketing à l’intérieur de celle-ci et surtout je suis resté naturel et je pense que c’est le plus important.

# Comment faire le lancement de la formation

Pour réaliser mon lancement, je suis vraiment resté sur les classiques. J’ai exploité ma liste email en envoyant en tout et pour tout 5 emails espacés sur 3 jours. 2 le premier jour, matin et soir. 1 autre le deuxième jour, le matin. Puis les 2 derniers le troisième jour, matin et soir. 5 emails me paraît être un nombre correct, on a tous besoin d’être exposé plusieurs fois à l’information pour pouvoir l’assimiler et passer à l’action. Envoyer plusieurs emails permet donc à ceux qui hésitent un peu plus et qui ont besoin d’un peu plus de temps pour se décider de leur rappeler qu’on est toujours là. Aujourd’hui, les gens passent très vite à autre chose et si on envoyait un seul et unique email, on serait très vite oublié. Après, 5 emails pour celui qui n’est pas intéressé, c’est peut-être un peu beaucoup mais je n’ai honnêtement presque pas perdu de personnes sur ma liste email (merci à vous d’être encore là !).

A côté de cela, j’ai publié l’information de lancement sur ma page Facebook qui a plutôt été bien reçue avec quelques partages et réactions.

Et puis c’est tout, j’ai laissé les choses se faire puisque j’avais tout programmé en amont (les emails s’envoyaient tout seul grâce à un outil, je n’avais plus qu’à surveiller le bon fonctionnement du lancement).

formation location saisonnière

# Créer le système de la formation

Créer tout le système et faire en sorte que tout soit autonome n’a pas été chose aisée non plus.

Le plus compliqué est de faire en sorte que tous les outils soient synchronisés entre eux et qu’ils fonctionnent tout seul. L’outil de gestion des paiements (Paypal), le service de gestion des emails (Aweber), l’outil de création de l’espace membre (WishList Member), le service d’hébergement des vidéos (Amazon S3), l’outil de sauvegarde du contenu (VaultPress), il faut que tout cela fonctionne ensemble et que tout soit compatible. D’autant plus que certains outils sont en anglais et qu’ils nécessitent donc une traduction partielle car la clientèle est français. Il serait fâcheux de leur faire apparaître des messages en anglais car tout le monde ne comprend pas l’anglais ! Il a aussi fallu que je me rapproche de Paypal pour faire sauter les limites de réception de paiement qui sont vraiment légères.

Vous vous doutez également que tous ces outils ne sont pas gratuits (achats one-shot, commissions par achat, factures mensuelles…), créer une formation demande donc en conséquent un investissement au préalable.

J’ai eu pas mal de soucis de de synchronisation qui m’ont un peu pris la tête et je remercie les personnes qui m’ont aidé à tester le système. Autant vous dire que le premier essai ne ressemblait à rien mais rassurez-vous, tout fonctionne désormais. 🙂

# Les résultats du lancement de la formation

Les résultats de mon premier lancement a été satisfaisant puisque j’ai atteint les objectifs que je m’étais fixé. J’ai opéré pour ce lancement sur une petite liste avec une volonté de rapidement exploiter la liste d’autres personnes à travers l’affiliation et à travers la volonté de laisser le produit en evergreen également (evergreen signifie que le produit tourne tout seul sans la nécessité de ma présence, les gens peuvent l’acheter à tout moment). Pour être transparent, le lancement a généré 1,28k€ et mon objectif se situait entre 1 et 1,5k€.

Une majorité des ventes se réalise le dernier jour lorsque le compteur se rapproche du 0 (j’ai utilisé un compteur pour faire jouer la « scarcity »).

# La suite après le lancement de la formation ?

L’étape est désormais de continuer à vendre en evergren (en mode passif sans ne rien faire ; un visiteur visite le site et achète tout seul sans action de ma part) et de faire de l’affiliation.

Pour l’affiliation, je vais contacter différents blogueurs qui ont des sites relatifs à l’argent et qui possède une liste d’abonnés inexploitée car ils n’ont tout simplement pas de produits à proposer pour le moment.

Pour cela, je vais leur proposer une commission alléchante de 50%, c’est à dire qu’ils toucheront près de 100€ en cash pour chaque vente effectuée et sans avoir à s’occuper du SAV et des problèmes techniques derrière.

J’ai tout intérêt à offrir une commission importante pour motiver les affiliés à vendre mon produit. Toutes les ventes que je vais réaliser de cette façon, ce sont très certainement des ventes que je n’aurais JAMAIS effectué tout seul. Autant ne pas laisser tout cet argent sur la table. En plus de cela, ça va me permettre de récupérer une adresse email client et on sait très bien qu’un client qui a déjà acheté un produit, c’est un client qui sera plus à même de racheter un autre produit (il n’est plus considéré comme un prospect et les chiffres montrent qu’il rachètera plus facilement un autre produit).

L’affiliation génèrera sans aucun doute un chiffre d’affaires bien plus élevé que ce que j’ai pu réaliser avec le lancement, j’ai donc hâte que cette partie soit opérationnelle (j’y travaille actuellement). Si vous avez d’ailleurs une liste que vous souhaitez exploiter, n’hésitez pas à me contacter si cela vous intéresse.

# Gérer le SAV de la formation

Et oui, avec les premiers clients arrivent aussi les premiers problèmes. Vendre une formation en ligne avec accès à un espace membre, c’est s’exposer à des problèmes techniques. Lorsque je vends mes packages sur ClubMedecine.fr, c’est tout simple. Une fois que le paiement a eu lieu, le client reçoit par email un lien de téléchargement de son pack compressé et c’est fini, c’est tout simple et les problèmes techniques sont très rares. Mais là, c’est impossible d’envoyer plusieurs vidéos qui représentent plusieurs Go par email, c’est bien trop lourd. Je suis donc obligé de créer un espace membre. Et je me crée donc des problèmes.

Problème pour créer le compte. Erreur dans l’adresse email lors de l’inscription. Oublier de cliquer sur le lien de confirmation pour accéder à la formation. Oublier le mot de passe. Impossibilité de lire la vidéo. Incompatibilité du navigateur Internet. Fichier PDF qui déconne. Bref, toutes sortes de problèmes pour lesquels je me dois d’être réactif et surtout d’être présent. Il est clair qu’à un certain niveau, on ne peut plus être tout seul. Gérer les locations saisonnières, créer du contenu pour les sites, répondre aux emails, alimenter le Facebook, réparer les bugs, il faut vite apprendre à se concentrer sur les tâches qui vont rapporter de l’argent et se concentrer sur les personnes qui nous font gagner de l’argent.

# Bilan global de la formation

Ce premier lancement de formation s’avère être à mes yeux une réussite puisque les objectifs ont été atteints et que tout suit son cours. J’avais un peu d’appréhension au début mais ça va mieux maintenant. J’ai de nouveau la preuve que ça marche vraiment. Je dis de nouveau car je vends déjà des produits sur un autre site. L’essentiel est de tout simplement apporter de la valeur, c’est aussi bête que ça. Les premiers retours que j’ai eu ont été très positifs et je suis très content de me dire que je peux aider les gens.

Le plus important dans tout ça aussi, c’est que je vais désormais être payé plusieurs fois pour les heures de travail que j’ai passé dessus. Et cela à vie. Si j’avais été salarié, mon heure de travail n’aurait été rémunérée qu’une seule fois. Et c’est là toute l’importance de mettre en place des systèmes qui travaillent tout seul et qui ne nécessitent qu’un tout petit peu d’entretien. C’est ce que j’appelle du travail “intelligent” et je n’ai plus qu’à démultiplier les systèmes pour démultiplier les sources de revenus. En voilà une de plus.

Si vous souhaitez voir la formation dont je parle dans cet article, cliquez ici. Il s’agit d’une formation dédiée à la location saisonnière dans laquelle je vous apprends comment bâtir un business de A à Z avec la location saisonnière tout en encaissant des dizaines de milliers d’euros.

location saisonnière

15 Responses

  1. Nicolas

    Salut Raphaël, j’allais te féliciter pour ce premier lancement réussi mais je vois que ce n’est pas ton premier lancement 🙂 Félicitations en tout cas !

    Nicolas

    Répondre
  2. Sebastien

    Ca c’est du Grand Raphaël !!
    je suis en plein dedans (au début) et grâce à toi, je commence à voir la lumière au bout du tunnel. Tu réponds à pas mal de questions que je me (tout le monde se ?) pose.
    Merci 1000x 🙂

    Répondre
  3. Matthieu

    Bonjour Raphael, merci pour cet article super intéressant, et qui vient m éclairer sur une pratique que je ferais certainement dans le futur.
    J’ai une question:
    De combien sont les frais liés à l investissement nécessaire pour la vente de la formation?
    En tout cas c’est une très bonne idée et vision que tu as de vouloir faire de l affiliation.
    Bonne journée à toi

    Répondre
    • Raphaël

      Hello Matthieu, c’est difficile à estimer mais compte environ 320€ (nom de domaine, espace membre, design) pour créer une formation (sans compter les commissions bancaires, d’emailing et d’hébergement). 🙂

      Répondre
  4. Anthony

    Hello Raphaël,

    Je lis cet article un peu tard mais bon c’est la preuve que ton blog est vraiment bien fait et que l’on a envie de fouiller dans les “vieux” articles 🙂
    Pour ma part j’en suis encore aux balbutiements sur mon blog (je me concentre sur le contenu actuellement car c’est vraiment trop léger). J’espère qu’un jour il sera aussi attractif que le tien (à dire vrai faut pas que j’espère mais que je BOSSE !!!)

    Bonne continuation Raphaël et à bientôt 🙂

    Répondre
    • Raphaël

      Salut Anthony, merci de ton commentaire, ça fait plaisir !
      En effet, il ne faut rien espérer, il faut faire, la sémantique des phrases qu’on utilise est très importante ! 🙂
      Bonne continuation et à bientôt !

      Répondre
  5. Vincent

    Bonjour Raphaël,
    Très intéressant cet article !
    Parmi les outils , pour tes pages de ventes, tu utlises Clickfunnels, non ?
    Ca à l’air puissant !
    Le prix reste élevé, il faut pouvoir le rentabiliser tous les mois 🙂
    Au plaisir !

    Répondre
    • Raphaël

      Salut Vincent, c’est vraiment marrant de relire cet article qui n’a même pas 1 an et qui est pourtant erroné dans beaucoup d’informations déjà ! 🙂
      Pour répondre à ta question, oui, j’utilise Clickfunnels et c’est vraiment un outil très lourd qui a décuplé mes résultats ! 🙂
      A bientôt !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *