BALLADE NOCTURNE EN ESTONIE (1 CADEAU POUR TOI)

Cette vidéo n’a pas de sens. J’ai simplement eu envie de sortir la caméra et de filmer lors d’une petite ballade nocturne à Tallinn, en Estonie.

Je te parle dans cette vidéo de pourquoi il est vraiment très simple de devenir indépendant financièrement et je te fais un cadeau à la fin de la vidéo.

🏆C’est ici qu’il te faut rentrer le code “3JOURS” pour pouvoir bénéficier du cadeau que je te fais dans la vidéo : https://clubmillionnaire.fr/eef

BALLADE NOCTURNE EN ESTONIE (1 CADEAU POUR TOI)

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Yes, yes, yes! J’espère que tu vas bien. Petite vidéo à la cool aujourd’hui, comme tu peux le voir. Je suis en voiture tranquillement en train de me balader. Il doit être une heure du matin ici en Estonie, et je fais un petit tour nocturne.

J’adore conduire la nuit. J’adore découvrir de nouveaux endroits. C’est un peu bizarre comme passion, mais ça me fait toujours plaisir de prendre la voiture, et d’aller je ne sais où, et découvrir de nouveaux quartiers et de nouvelles ambiances. Et j’ai encore découvert pas mal de choses aujourd’hui en Estonie.

Je te fais cette petite vidéo YouTube à la cool. Il n’y a pas de sujet bien précis. Je voulais simplement te parler d’une chose, puisque c’est mon anniversaire. C’était mon anniversaire hier. J’en ai parlé sur les réseaux sociaux, mais pas sur YouTube. Et je me suis dit que j’allais faire une petite vidéo, tranquillement, nocturne, en train de conduire, pour vous parler de ça, et pour te faire en fait un petit cadeau. Parce que d’habitude, les anniversaires, c’est un petit peu la date…

Il y a un taxi derrière qui me colle au cul. En même temps je suis à 40km/h. Peut-être qu’il veut que j’accélère. Le mec de devant vient de faire une sorte de dérapage très chelou. Je te dis, cette vidéo n’a aucun sens. N’y vois pas de plan organisé. Je n’ai pas pu te faire une dissertation, avec une introduction, un développement et une conclusion. Pas du tout. 

Bref, le mec de devant, il fait ce qu’il veut. Je vais te remontrer ma sale petite tête. Donc pour les gens qui pourraient se demander, je suis au volant actuellement d’une Ford Mustang GT5.0 V8, tout ce que tu veux. Ça pousse. C’est pas mal.

C’est la première fois que je teste une américaine. J’étais vraiment réfractaire à la base pour tester ça, puisque je t’explique, à la base, ce n’est pas ce véhicule que je devais avoir. Je devais avoir une Porsche Panamera Turbo Chrono 550Cv reprogrammée, avec un échappement modifié Capristo. Vous savez? Avec la petite télécommande pour ouvrir ou pour fermer les clapets. Malheureusement, à peine 5 heures après que je l’ai récupérée, de la fumée blanche est sortie du capot. J’ai à peine eu le temps de faire demi-tour sur le parking de mon immeuble. Je n’allais pas me prendre un autre véhicule. Hop! 

Ici, c’est vraiment en mode pays de l’Est. On coupe par la droite, on double par la gauche. Ce n’est pas bien. Ce n’est pas bien. Je vais arrêter ces bêtises tout de suite. Je vais te laisser un petit peu la vue de Tallinn pendant que je conduis. Qu’est-ce que je te disais? 

Oui. A peine le temps que je fasse demi-tour sur le parking de mon immeuble que je vois la jauge de la température moteur qui s’excite, qui s’excite, qui s’excite, qui monte, qui monte, qui monte, et à peine je fais 5 mètres pour avancer – je devais aller au restaurant, j’avais un petit rendez-vous – et à peine je me mets à avancer que je vois de la fumée blanche qui sort du capot.

Donc si tu me suis un peu sur les réseaux sociaux, tu sais qu’une Lamborghini a pris feu alors que j’étais à son volant à Dubaï, et directement, j’y ai vu ce même scénario. Je me suis dit: “Oh, putain de merde!” J’ai arrêté un passant qui passait par là, qui faisait du vélo, et je lui dis : “Appelle les pompiers tout de suite. La voiture va prendre feu.” Et au final, j’ai eu très très peur. La fumée s’est arrêtée doucement mais sûrement.

 Je ne sais pas du tout où je vais. On va suivre ce taxi-là. Tout à l’heure j’ai essayé le launch control de la Mustang puisque, je crois que c’est une propulsion – c’est comme ça que ça s’appelle. Bref, les deux roues derrière “contrôlent”. Ce sont les deux roues motrices, pour parler bien. Je ne suis vraiment pas un expert automobile. Autant j’aime ça, autant je n’y connais rien du tout. J’ai un petit peu essayé tout à l’heure le launch control.

Autant te dire que c’est la première fois, et autant te dire que je ne me sentais pas serein du tout. Quand je vois des mecs sur Instagram qui font des donuts autour de ronds points ou de choses comme ça, franchement, la maitrise est vraiment forte, mais vraiment bonne. Parce que putain, moi, j’ai bégayé avec mon petit launch control sur un parking abandonné. J’ai cru que j’allais faire des bêtises.

Bref, je ne sais toujours pas où je vais. En plus, les panneaux que je vois, c’est direction la Russie. Donc je ne vais pas te mentir que je n’ai pas prévu d’aller en Russie ce soir. Je n’ai pas prévu de faire de singeries là-bas. J’essaie de me remettre sur le droit chemin, pour une fois dans ma vie. Petite accélération ou pas? Est-ce que je suis en mode Sport+ ou pas? 

Ouais, ouais, ouais, ouais, ouais! Elle est quand même sympa. On ne va pas se mentir quand même. Ça part, ça part. C’est plutôt agréable. C’est plutôt agréable agréable. Bref, écoute, je vais essayer de retrouver la route tranquillement et je vais terminer mon histoire de Lambo qui prend feu, puisque j’en ai brûlé une malencontreusement. J’étais en train de conduire en plein désert, et elle a pris feu.

Donc on ne sait toujours pas aujourd’hui comment ça se fait, ni pourquoi. Lamborghini font les guignols. D’ailleurs, n’achetez pas de Lamborghini, ne louez pas de Lamborghini. Ce n’est pas fiable. Et j’ai vraiment cru que cette histoire de Porsche allait recommencer, parce que la fumée blanche qui sort d’un moteur, ce n’est jamais bon signe. 

Au final, qu’est-ce qui s’est passé? C’est que visiblement, il n’y avait plus de liquide de refroidissement quand le mec est arrivé. Il en a remis, sauf qu’en en remettant, ça coulait sous le véhicule, et qu’ils se sont rendus compte après, du coup, que la water pump (ce qui permet d’alimenter en fait le circuit de refroidissement du moteur) était cassée, et c’est pour ça que ça fuyait.

Mais très étrange que ce soit cassé, puisque comme je te l’ai dit, j’ai démarré la Porsche devant chez moi, et 20 secondes après, ça commençait déjà à fumer. Alors, je ne comprends pas comment le moteur peut monter à plus de 120°C, puisqu’il était monté au max de la jauge du moteur, donc 120°C en 20 secondes top chrono, et comment ça peut faire de la fumée aussi rapidement.

Donc je veux bien comprendre qu’il n’y a plus de quoi refroidir le moteur, mais comment la température du moteur peut monter très rapidement? Ça, je n’ai pas trop capté. Mais toujours est-il que je pense qu’il avait trop survitaminé le moteur de la Porsche Panamera Turbo, puisqu’il a dit que l’exhaust avait été fait le vendredi dernier et que je l’ai récupéré, je crois, un mardi ou un mercredi. Donc elle n’a pas du beaucoup rouler entretemps. Et je pense que malheureusement, elle a pris un coup de chaud, et qu’elle n’était pas prête à ce genre de reprogrammation ou d’exhaust. J’en sais rien. Bref, je ne m’y connais pas, encore une fois.

Bref, je ne sais toujours pas où je me situe, où je me trouve. Qu’est-ce que je vois? Kesklinn, centre. Oui, ça c’est sympa. Je vais plutôt aller là-bas. Allez hop! Je n’allais pas faire un contre-sens, malencontreusement. Alors je déteste quand les voitures saturent dans les tours comme ça. Soit tu as pas accéléré un peu le temps de passer la vitesse en automatique, soit c’est des boites qui sont fatiguées. Mais j’ai remarqué que sur BMW, généralement, ça fait ça. Et je déteste ça.

Bref, du coup, oui, je faisais cette petite vidéo tout simplement pour te dire que – je me disperse beaucoup dans cette vidéo, excuse-moi, mais comme je te l’ai dit, encore une fois, c’est vraiment à la cool. On parle de tout et n’importe quoi. C’était mon anniversaire hier. 26 ans. 26 ans. Le temps passe si vite. Il passe si vite, les amis. Je ne suis pas vieux. Un peu quand même, je ne vais pas te mentir que les années passent très très vite. Ça fait un peu peur, d’ailleurs.

Tu sais, quand tu as 18 ans, tu te sens vieux. Quand tu as 20 ans, tu as un 2 devant ton âge, tu te sens vieux. Quand tu en as 25, tu es au milieu, tu as le quart de siècle. Et 26, tu passes dans la deuxième partie de la vingtaine. Vraiment, tu sens que ça vieillit, que ça passent les années. Donc voilà, je suis très bien où je suis aujourd’hui.

 Ça aurait pu être mieux, encore une fois, dans les résultats que j’ai. Ça aurait pu être bien pire également. J’ai fait des choix qui étaient bons, d’autres qui étaient moins bons, que ce soit financièrement parlant, ou dans d’autres sphères de la vie. Bien évidemment, je ne parle pas forcément que d’un point de vue financier. Il n’y a pas que l’argent dans la vie. Il y a également tout ce qui est amis, famille, santé, passion, sexe, tout ce que tu veux. Donc voilà, c’est toujours intéressant de faire une petite rétrospective.

C’est quoi ça? Putain, des skates automatiques, mon gars! En Estonie, dès fois, tu peux voir des petites bizarreries comme ça, si tu te balades dans certains quartiers. Il y a des robots automatiques qui te livrent des colis, mais ce sont vraiment des robots intelligents. Ils sont sur les trottoirs, ils avancent tous seuls, et ils vont chez les gens et ils livrent des paquets. Et si tu marches devant le robot, il s’arrête. Il sent qu’il y a un obstacle. Il sent que tu es là, et il va s’arrêter. Donc c’est vraiment…

C’est vraiment une terre de technologie, l’Estonie. Je ne vais pas te parler de l’Estonie dans cette vidéo parce que j’en ai assez parlé. J’ai assez vanté les mérites de l’Estonie, mais en tout cas, j’adore ce pays. 

Du coup, je te disais, les 26 ans, c’est un peu l’occasion de faire une rétrospective de ta vie, de ce que tu as aimé, de ce que tu as moins aimé, de ce que tu as fait jusqu’à présent, de quels sont tes objectifs, etc. Et c’est marrant. On parlait avec un ami il y a de ça quelques jours, en Estonie, un entrepreneur qui est expatrié ici, qui a un business sur Internet, et on disait: “En fait, être indépendant financièrement, c’est vraiment pas quelque chose de dur. Il ne faut pas forcément également beaucoup pour devenir indépendant financièrement.” Avec 2000€, certains vivent très bien. Pour d’autres, ça va être 3000€.

Ah, la concession Porsche, c’est ici! J’en apprends tous les jours. 

Pour d’autres, c’est 4000€. Pour d’autres, c’est 5000€. Tout dépend de ton niveau de revenus, mais même si tu as un train de vie à 8000€ par mois, finalement, générer 8000€ avec un business sur Internet ou des investissements, c’est vraiment pas forcément quelque chose de décollant et de compliqué. Donc c’est vrai qu’on se faisait cette remarque-là, qu’être indépendant financièrement, c’est vraiment pas quelque chose de compliqué.

A la limite, le plus compliqué, c’est peut-être de scaler ton business dans les proportions souhaitées si tu en veux vraiment toujours plus. C’est vraiment scaler qui est toujours le plus compliqué parce que généralement, quand tu as un business sur Internet, le nerf de la guerre, ça va être le trafic. Les conversions, une fois que tu as optimisé tes tunnels, que tu as fait ce qu’il fallait, les split-tests, généralement, tu arrives à obtenir des conversions qui sont relativement satisfaisantes, si tu ne proposes pas des produits de merde et que tu apportes de la valeur aux gens.

Mais le plus compliqué, généralement, du moins ce qui devient très rapidement le nerf de la guerre d’un business, ça va être le fait de scaler ton trafic, puisque le trafic est du coup indirectement, ou plutôt même directement les leads. C’est le nerf de la guerre, et c’est ce qui fait que ton business va pouvoir grossir, puisque tu sais qu’un lead te génère généralement un certain nombre d’euros. Et une fois que tu sais que tes funnels convertissent à X% et qu’un lead te génère X€, tu n’as plus qu’à amener plus de trafic sur tes tunnels et à obtenir plus de leads.

On se disait vraiment: “Qu’est-ce qui fait la différence entre ceux qui sont indépendants financièrement et ceux qui ne le sont pas?” Encore une fois, c’est vraiment l’information. C’est-à-dire que si tu n’as pas l’information de comment il faut faire pour devenir indépendant financièrement, tu ne peux pas deviner. Tu ne peux pas faire des choses qu’on ne t’a pas dit de faire parce que ça fonctionner comme ça.

Encore une fois, si on ne t’a jamais appris à l’école que 5 x 5, ça fait 25, que 6 x 5 ça fait 30, que 7 x 7 ça fait 49 –  je vais me piéger moi-même dans mon propre jeu si je continue, donc je vais arrêter – que Bangkok, c’est la capitale de la Thaïlande, que Berne c’est la capitale de la Suisse et non pas Lausanne et Genève (bref tu as capté ce que je voulais dire), si on ne t’apprend pas les choses, si on ne te dit pas que ça fonctionne d’une certaine façon, tu ne peux pas le deviner.

En fait, c’est vraiment ce qui se passe avec l’indépendance financière. Si on ne te dit pas qu’il faut faire X pour faire Y, qu’il faut investir dans des actifs mais pas dans n’importe quoi, qu’il faut créer des business, qu’il faut mettre en place des systèmes, qu’il faut utiliser le temps des autres, qu’il faut utiliser l’argent des autres, si on ne te dit pas tout ça, encore une fois, tu n’es pas devin, tu n’as pas de boule de cristal, et tu ne peux pas deviner les choses. 

Donc voilà, c’est vraiment ma mission aujourd’hui sur ClubMillionnaire, d’apporter toujours plus de valeur aux gens pour que de plus en plus de personnes soient indépendantes financièrement parce que quand tu es indépendant financièrement, ça change littéralement ta vie. Tu ne vois pas les choses de la même façon. Et moi, si tu me suis un petit peu, tu sais que je n’ai jamais été salarié.

Dès fois, je me dis même que ce n’est peut-être pas forcément une bonne chose puisque je n’ai peut-être pas connu la galère d’un travail salarié, ou je n’ai peut-être pas assez souffert, ou je me rends compte peut-être pas compte aujourd’hui de “la chance que j’ai” d’être indépendant financièrement, et d’avoir l’argent dans les proportions que je le souhaite.

Mais en tout cas, c’est la réalité et je ne peux pas m’en plaindre puisque c’est quand même un très gros confort, et j’en suis totalement conscient que c’est une grosse “chance” d’être indépendant financièrement, de pouvoir voyager quand on veut, de ne pas avoir à compter tout ce qu’on dépense, d’être relativement libre dans tous ses choix. Encore une fois, le plus gros luxe, ce n’est pas d’avoir plein d’argent. C’est d’avoir surtout le choix de faire ce que tu veux quand tu veux. 

Donc voilà, c’était mon anniversaire hier, le 11 juin. Peut-être que la vidéo sera publiée un petit peu après. Mais ce que je voulais te faire, c’était un cadeau. C’est-à-dire que généralement quand c’est ton anniversaire, tu reçois des cadeaux, et là, je vais t’en faire un. 

Je ne sais pas vraiment où je suis. Ça ne va pas m’empêcher d’accélérer un petit peu coup puisque dès fois, j’ai des petites pulsions comme ça. Alors, il faut toujours faire attention aux dos d’âne. Ça, c’est vraiment ma hantise. Surtout sur les passages piétons, tu as l’impression parfois que c’est des dos d’âne. Il y a des illusions d’optique alors que pas du tout. Et je ne me vois pas arriver à 130km/h sur un dos d’âne et commencer à décoller et à atterrir dans la lune. Ce n’est pas trop mon délire. Ou plutôt de laisser un pare-choc sur la route. Ce serait plutôt le vrai scénario.

Bref, je vais te faire un cadeau. Je t’ai régulièrement parlé de mon programme l’Ecole de l’Elite Financière, mon plus gros programme dans lequel on aborde 8 modules: psychologie de l’argent, marchés financiers, investissements immobiliers, cryptomonnaies, business Internet, expatriation, tous les enregistrements de mes séminaires…

Putain! Ces croisements, c’est pire qu’à Dubaï. 

Tous les enregistrements de mes séminaires, fiscalité, expatriation, comment écrire un livre pour toucher des royalties… Bref, énormément de choses. C’est mon programme phare. Tout ce que j’explique dedans, ce sont des choses que j’ai appliquées moi-même. J’ai des revenus dans toutes ces industries que j’ai évoquées. Ce ne sont pas des choses que j’ai lues quelque part, ou que j’ai vues quelque part, et que je te retranscris à ma façon alors que je n’ai pas testé.

J’ai testé et j’ai eu des résultats, et je gagne de l’argent avec. Tout ce que j’ai testé et que je n’ai pas réussi, je ne t’en parle pas, tout simplement, parce que ça veut dire que je ne sais pas le faire. Tout ce que je n’ai jamais fait, je ne t’en parle pas non plus parce que encore une fois, c’est-à-dire que je ne sais pas le faire. 

Donc voilà, je vais te donner accès à ce programme qui vaut 1000€. Je vais te donner 3 jours gratuitement d’accès. Donc tu vas pouvoir aller voir tout ce que tu veux pendant 3 jours, prendre toutes tes notes, tout garder pour toi pendant 3 jours, et si tu veux arrêter dans les 3 jours, il n’y a aucun souci. Tu nous envoies un email, on te désinscrit automatiquement avant que tu ne sois débité de quoi que ce soit, d’un seul euro. Il y a vraiment aucune galère. Il n’y a pas d’arnaque déguisée. Il n’y a pas de truc chelou derrière.

Vraiment, c’est 3 jours vraiment offerts parce que c’est mon anniversaire et que j’adore vous donner. Parce que mon but, ce n’est simplement de vous encaisser, c’est également que vous ayez des résultats, puisque si vous avez des résultats, c’est ce qui me fait le plus plaisir. C’est ce qui me remplit le plus de gratitude. 

Donc là, je me suis pris pour un bus. Je roule sur une voie de bus. Il ne faut quand même pas aller trop vite puisqu’on est quand même en ville. Bêtement, je viens de croiser une voiture de police garée au croisement. Donc là, tout ça, ça va en boite. Mercredi soir, la ville de Tallinn commence à s’animer. Ça ne ressemble pas forcément là quand je suis en train de conduire dans les rues, parce que mine de rien, ça reste Tallinn et que ce n’est pas non plus la folie.

Je pense que ça te fait un petit peu de bien qu’il y ait un petit peu de lumière comme ça, parce que je pense que là où j’étais à l’instant, il n’y avait pas énormément de lumière et que tu devais peut-être pas forcément voir grand-chose. Après, c’est peut-être une chance pour toi de ne pas avoir vu ma grosse tête pendant 10 minutes. Je vais peut-être me rapprocher du centre-ville pour qu’il y ait un petit peu plus de lumière et que ce soit un petit peu plus agréable.

Bref, comme je te disais, je vais t’offrir 3 jours. Tu vas prendre tout ce que tu veux, et si ça te plait, tu continues, si ça ne te plait pas, tu ne continues pas. Et moi, ça me fera plaisir de t’avoir aidé, et au moins, tu vas pouvoir voir de l’intérieur la plateforme. C’est le plus important. Puisque je sais que pour beaucoup d’entre vous, ça peut être compliqué de s’engager dans des choses dont on ne sait pas du tout à quoi ça ressemble (encore une fois, la « peur de l’inconnu »).

Donc je prends tous les risques « pour toi ». Tu n’as plus qu’à aller voir à quoi ça ressemble. Tu vas pouvoir tout retrouver dans la barre de description, comme d’habitude sur YouTube. Et ce que je te propose…

On se dirige tranquillement vers le centre-ville avant que je ne clôture cette petite vidéo. Peut-être, rapidement, je vais te parler également du séminaire, les événements. Très très importants. La majorité des gens que j’ai aujourd’hui dans mon réseau, ce sont des gens que j’ai rencontré dans des évènements, avec qui j’ai sympathisé.

Je viens de me rendre compte que ça faisait quasiment 2 minutes que je parlais tout seul puisque je n’avais plus d’espace de stockage sur mon iPhone. Donc écoute, je te reprends ici. Je vais te parler des évènements. J’ai rencontré beaucoup d’entrepreneurs à des évènements. J’en profite également pour te montrer un petit peu le Tallinn moderne. Ici, il y a tous les hôtels, il y a tous les centres commerciaux. Il y a les tours un peu business, les buildings, etc. Donc c’est assez sympa. Et si tu veux même après, je vais me garer et je te montrerai un petit peu la voiture si cela te passionne. Hop !

A cette heure-là, également, le soir,  à Tallinn, tous les feux sont oranges. Donc ça veut dire que tu peux faire ce que tu veux. Il faut juste faire attention aux autres. C’est un peu comme au Vietnam, avec la densité en moins. Il faut juste regarder devant toi et ne heurter personne.

Où est-ce que je vais aller ? Juste en face, en fait, on a la « vieille ville ». Le souci, c’est que la « vieille ville », on ne peut pas vraiment y aller. C’est interdit aux piétons. C’est-à-dire qu’il y a une toute petite partie où on peut aller, mais je ne sais même plus où est l’entrée. Je crois qu’elle est juste là-bas à gauche, mais c’est un peu relou puisque ce ne sont que des pavés, il y a des dos d’âne partout. La Mustang n’est pas trop trop rabaissée, mais je ne vais pas te mentir que ce n’est pas une grosse partie de plaisir. Putain, qu’est-ce que je n’aime pas les routes quand il y a un vieux trou un peu trop creusé sur le sol là. C’est toujours mal pour la suspension.

Alors, tu ne sais plus c’est où l’entrée. Du tout, du tout. Je crois qu’il faut faire la boucle ici. On va la faire de façon insolente. Et pas que. C’est juste là. On ne va pas la faire trop rapidement. Hop ! Hop ! Hop ! Je suis sûr que ce n’est pas là, que c’est sur la parallèle, comme par hasard. Ah, si, c’est là. Quoique. Quoique. Ouais, c’est là dedans que je dois rentrer, je pense. Je t’emmène vraiment avec moi dans tous les recoins de Tallinn.

Du coup, ouais, je te disais, les évènements, les séminaires, les masterminds, les networking – appelle ça comme tu veux –  c’est vraiment là-bas que j’ai rencontré énormément d’entrepreneurs, notamment tous ceux qui sont expatriés aujourd’hui en Estonie. Il y en a beaucoup que j’ai rencontré dans des séminaires. Et c’est cool, parce que ce sont des gens à qui c’est toujours un plaisir de parler, et grâce à ce réseau-là en fait, tu peux vraiment vraiment être au courant des dernières nouveautés business. C’est super important parce que…

(J’essaie d’éviter de tuer quelqu’un là, je vois que c’est la vieille ville. C’est là où il y a tous les jeunes, c’est là où que ça sort, c’est qu’il y a toutes les boites, c’est là qu’il y a tous les bars, c’est là qu’il y a tous les bourrés également. Donc on va éviter d’aller percuter bêtement. De toute façon, dans la vieille ville, la vitesse de croisière, ça doit être pas plus de 20 km/h.)

Tu vois là, c’est vachement bas, et je n’aime pas trop ça. Tu vois, il y a une sorte de creux là, où tu rentres dedans et tu dois remonter. Et c’est quand tu remontes que ton pare-choc, potentiellement, tu l’accroches bêtement. Donc on doit vraiment rouler doucement.

Donc je te disais, ouais… Putain, ma vidéo est tellement décousue. Je parle de tout en même temps. Les évènements, c’est très important. Et du coup, c’est vrai que j’organise un séminaire à Monaco le dimanche 7 juillet 2019.

Tu es le bienvenu, puisqu’encore une fois, c’est très important de se former, mais également, de s’entourer de gens qui pensent comme toi, qui veulent comme toi. J’ai remarqué que beaucoup de gens, ils veulent entreprendre, ils veulent investir. Malheureusement, ils sont un petit peu dans leur coin, et c’est vraiment mortel, la solitude puisqu’ils sont très très vite découragés.

Tu vois, ce dos d’âne là, je me rappelle qu’un jour, je ne l’avais pas vu, comme tu l’as vu peut-être sur le côté. Ils n’ont jamais annoncé ce dos d’âne là. Il n’y a pas eu de panneau. Un jour, je suis arrivé ici en Porsche Panamera. Crois-moi, je suis allé un peu trop vite. Il y avait plein de touristes sur le côté qui regardaient les bâtiments, puisque c’est la vieille ville. Autant te dire que je ne me suis pas bien senti. Je ne me suis vraiment pas bien senti.

Bref, donc le dimanche 7 juillet à Monaco, gros séminaire sur l’indépendance financière. On va parler d’immobilier, de marchés financiers, d’énormément de choses sur l’indépendance financière. Ça risque d’être très très très sympa. Donc au plaisir de t’y croiser. Il ne reste plus beaucoup de places à l’heure où je te parle puisqu’on est déjà le 15-10-11 juin, et ce que c’est dans moins d’un mois. Donc il reste vraiment que très peu de places. Donc il ne faut plus trop tarder si ça peut t’intéresser.

Encore un autre dos d’âne. Tu vois ? Celui-ci également, il n’a pas été annoncé. Donc ça, c’est vraiment très très vicieux. On le prend en douceur, comme tu peux le voir. Les gens se demandent toujours ce que tu fais quand tu es au volant d’une voiture en train de filmer. Je vais me garer là. C’est un hôtel de luxe qui est bien sympa avec le Tchaïkovski (si je prononce ça bien, en russe), un restaurant russe. Je n’y suis jamais allé. Il faudrait que j’y aille, d’ailleurs. Davai, davai, comme disent les Russes. Allez, allez !

J’apprends le russe doucement mais sûrement. Boum. Boum. On va éteindre les feux, histoire de s’éviter de ne plus avoir de batterie, de tomber en panne comme une vieille merde. C’est vraiment sympa, cet hôtel. Tchaïkovski. Non, ce n’est pas le nom de l’hôtel. L’hôtel, c’est l’hôtel Telegraph. Vraiment très très sympa.

Et tu vois, la vieille ville, c’est que des ambiances comme ça : des pavés partout, des petits passages comme ça. Voilà, c’est un peu morne parce que c’est la nuit, on est en semaine quand même. Mais voilà. Bref, en tout cas, la bête, elle est là. Une Mustang, de couleur rouge, bien évidemment. J’ai l’impression de me prendre pour Akram (pour ceux qui connaissent), à présenter un véhicule, à faire des vlogs stories dans ma voiture. Voilà ma voiture, tu as capté.

Donc voilà, écoute, je ne vais pas te faire une présentation du véhicule parce que je suis vraiment très loin d’être connaisseur. Encore une fois, j’aime bien les conduire, mais ne me parle pas de mécanique, ne me parle pas de changer une roue, ne me parle pas de ce que tu veux d’autre. Je n’y connais rien. Donc vraiment, très très sympa, cette petite Mustang.

Qu’est-ce que je voulais te dire d’autre ? Voilà. Ouais. Pour récupérer tout simplement le code, c’est un code promo, le code 3 jours, c’est « 3JOURS ». Je vais te mettre le lien juste en dessous pour que tu puisses aller profiter des 3 jours gratuits à l’Ecole.

J’ai l’impression de parler très calmement. C’est l’ambiance de la vieille ville, toute calme. Et puis, voilà. Moi, je vais rentrer chez moi tranquillement puisqu’il doit être 1h, 2h du matin. Je ne vais pas dormir ici ce soir mais j’adore cet hôtel. Malheureusement, le lobby bar (c’est les bars d’hôtel – j’adore les bars d’hôtel), il est un peu pété ici. Donc voilà, MUSTANG… Je te montre l’intérieur rapidement aussi, mais ça ne casse pas 3 pattes à un canard. C’est vraiment très très simple.

Oh putain, je viens de voir qu’il y a le cheval qui apparait quand il fait nuit. C’est sympa. Voilà pour le bruit. C’est sympa. C’est sympatoche tout ça. Allez, sur ce, okay, okay. Qu’est-ce qui se passe ? Sur ce, je te souhaite une excellente soirée, nuit, journée. Je me souhaite un bon anniversaire. Et checke la barre de description pour que tu puisses profiter encore une fois de tout ça. Encore une fois, le but, c’est vraiment que tu te rapproches de l’indépendance financière.

Excuse-moi si je suis parti dans tous les sens dans cette vidéo. Elle n’avait ni queue ni tête, comme on dit, mais écoute, j’ai parlé comme je pensais, comme si tu étais assis à côté de moi dans la voiture et qu’on faisait un petit tour ensemble. J’espère que ça t’a plu. N’hésite pas à me dire si tu aimes bien ce genre de vidéo. Pourquoi pas ? A l’occasion, je pourrais en refaire, sortir l’iPhone et parler de tout et n’importe quoi.

Bonne soirée. A très très vite. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *