ACTIONNAIRES = VOLEURS

1

Salut à tous,

Si vous dites à quelqu’un en France que vous êtes actionnaire de sociétés, il y a de fortes chances pour qu’on vous réponde :

– “sale riche”

– “je déteste les actionnaires, ce sont des voleurs

Les actionnaires sont très mal vus en France alors qu’ils créent pourtant directement et indirectement beaucoup de valeur. Ce sont eux qui prennent tous les risques lorsque la société ne vaut encore pas grand chose. Ce sont également les seuls qui acceptent de se faire payer en dernier SI, et seulement si, il y a des bénéfices dans l’entreprise…

👉 Concernant l’offre de cette vidéo, envoie moi un email à raphael [at] clubmillionnaire.fr avec pour objet “Parrainage Boursorama” et n’hésite pas à me contacter si tu as la moindre question !

ACTIONNAIRES = VOLEURS

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Je suis actionnaire et malheureusement ce statut est mal accepté en France, donc je m’appelle Raphael Carteni et dans cette vidéo, je vais t’expliquer pourquoi les actionnaires ne sont pas forcément des voleurs, malheureusement beaucoup de Français pensent ça et je vais te montrer pourquoi c’est totalement faux, donc avant qu’on commence cette vidéo, comme d’habitude clique bien sur le bouton s’abonner ci-dessous pour recevoir en avant-première toutes les prochaines vidéos et lis bien la barre de description puisque j’ai un petit cadeau pour toi, il s’agit d’un pack de bienvenue au contenu 100% secret qui te permettra de commencer à amorcer ton indépendance financière.

Ce qui est dommage, c’est qu’en France on a tendance à cracher sur les actionnaires, vous savez par exemple au JT de TF1, on va parler des actionnaires comme des gens qui sont méchants, comme des gens qui sont cupides, comme des gens qui se gavent, par exemple on va avoir le cliché de l’actionnaire qui a un gros bide, à la cinquantaine, les cheveux un peu grisonnants, qui roule en grosse Porsche Panamera et qui va manger au Fouquet’s pendant que les salariés de l’entreprise et les employés se tuent au travail, créent toute la richesse, créent toute la valeur pour gagner un salaire de misère entre guillemets.

Ça, c’est bien dommage puisque c’est l’image qu’on peut avoir d’un actionnaire lorsqu’on écoute les médias ou lorsqu’on parle de ça en société et pourtant j’ai envie de te montrer que c’est totalement l’inverse. Aujourd’hui, lorsqu’une société, lorsqu’une entreprise veut se créer, elle a deux moyens pour lever des fonds, elle a l’emprunt classique, un emprunt bancaire, elle va lever des capitaux en allant voir une banque, c’est une des solutions, mais la deuxième solution c’est de faire appel à des actionnaires, donc qu’est-ce qu’un actionnaire ?

 Il faut remettre les choses dans son contexte, un actionnaire c’est quelqu’un qui va acheter des actions qu’une entreprise va émettre à un moment où ces actions ne valent rien ou pas grand-chose et l’actionnaire va les acheter dans l’idée ou dans l’objectif, dans l’espoir plutôt que ces actions valent un jour quelque chose parce que l’entreprise a pu se développer grâce aux fonds que l’actionnaire a mis sur la table et donc l’actionnaire prend un pari, il n’est pas sûr le jour où il achète les actions que son argent va revenir avec des bénéfices donc on peut dire que s’il n’y a pas d’actionnaire, il n’y a pas d’entreprise, s’il n’y a pas d’entreprise, il n’y a pas d’employés, s’il n’y a pas d’employés, il n’y a pas de travail, il n’y a pas de salaire, donc l’actionnaire a vraiment un rôle clé et je pense que c’est normal qu’il soit payé en bénéfice, en dividende par rapport en proportion du capital qu’il détient, en plus de ça, il faut retenir quand même quelque chose qui est très important également, c’est que l’actionnaire, il prend le plus gros des risques puisqu’il accepte en plus de ça d’être payé en dernier après l’exécution de tous les autres contrats, par exemple l’entreprise va d’abord payé les salariés, elle va exécuter le contrat de travail, elle va ensuite payée les fournisseurs, les bons de commande, les créanciers, les dettes, elle va payer également les clients avec les contrats de vente donc l’actionnaire passe après la bonne exécution de tous ces contrats s’il reste de l’argent, il est possible que des actionnaires pour une année comptable ne reçoivent pas de dividendes et de bénéfices parce que l’entreprise n’avait pas de quoi reverser suffisamment à ses actionnaires ou parce qu’il était préférable de laisser l’argent dans les caisses pour réinvestir plus gros l’année prochaine et avoir plus de bénéfices donc l’actionnaire, c’est vraiment quelqu’un qui prend tous les risques au tout début de la vie de l’entreprise en achetant des actions qui ne valent rien et même pendant la vie de l’entreprise, en acceptant le fait d’être payé en dernier s’il y a des bénéfices.

Penses-tu après tout ce que je viens de te dire qu’actionnaires égales voleurs comme on aime le dire un petit peu dans les médias, donc c’est vrai que c’est facile entre guillemets de taper sur les actionnaires parce que les médias ont aussi leur rôle quand ils font un article pour dire x milliards d’euros reversés aux actionnaires, forcément ça peut faire tilter le français moyen qui touche un salaire de mille cinq cents euros dans cette fameuse entreprise, mais voilà, après je ne dis pas que tout est beau, que tout est rose, que tous les actionnaires ou que toutes les rémunérations sont dues et valables, loin de là, ce que je suis en train de dire, c’est encore une autre question et un autre débat, mais ce n’est pas la faute des actionnaires, les actionnaires ont créent de la valeur, ils sont importants pour la vie de l’entreprise et ce n’est pas non plus la faute ou l’employé ne doit pas rejeté la faute sur les actionnaires, l’employé a lui aussi son devoir d’action, il peut lui aussi devenir actionnaire et acheter des actions, il n’y a aucun souci là-dessus.

Rien n’empêche aujourd’hui quelqu’un, un particulier, toi par exemple qui regardes cette vidéo, d’acheter tes premières actions, même si tu n’as que cinq cents ou mille, mille cinq cents ou deux mille euros , on n’est pas obligé de commencer aujourd’hui avec dix milles, cent mille, un million d’euros pour devenir actionnaire, donc rien ne t’empêche de devenir actionnaire et d’acheter les premières actions des sociétés que tu veux, des actions qui vont te verser des dividendes ou pas, toutes les sociétés ne reversent pas les dividendes et c’est aujourd’hui ce que je voudrais t’apprendre donc comment faire ? Tu te demandes peut être, oui okay, Raphael c’est cool, tu me dis achètes tes premières actions, avec mille cinq cents, deux mille euros, je peux déjà être actionnaire, c’est la réalité, mais comment faire et bien il faut apprendre, c’est comme tout, il faut apprendre, il faut se former, donc apprendre à lire et à comprendre et à analyser des bilans comptables, des comptes de résultat, a analysé les sociétés, il faut aller voir à l’intérieur quels indicateurs clés il faut regarder pour savoir si c’est intéressant d’investir dans une société x ou y, parce que comme je te l’ai dit toutes les sociétés ne reversent pas des dividendes, toutes les sociétés ne sont pas forcément dans le vert au niveau de leur bilan, il y a des indicateurs qui peuvent être assez inquiétant, il y a au contraire des sociétés qui sont très solides et pour lesquels c’est très intéressant d’avoir des actions et donc des dividendes puisqu’on a ce qu’on appelle par exemple « les aristocrates dividendes » ou « les kings dividendes » qui sont des sociétés très solides et qui reversent des dividendes à leurs actionnaires depuis des décennies.

Je ne vais pas tout t’expliquer dans cette vidéo parce que ce serait beaucoup trop long, mais sache en tout cas que c’est vraiment quelque chose qui est très accessible pour tout le monde puisque moi j’ai formé personnellement plusieurs particuliers et même plusieurs de mes amis à investir dans des actions et à récolter des dividendes et j’ai un petit deal pour toi aujourd’hui qui entièrement gratuit en plus pour toi, c’est-à-dire qu’aujourd’hui pour investir dans les actions à fort dividende, il faut un support financier qu’on appelle par exemple un PEA ou un compte titres et c’est par exemple le PEA, un support qu’il faut ouvrir le plus rapidement possible parce que plus tu le détiens longtemps et plus ton imposition sur tes dividendes sera faible, c’est-à-dire qu’au début ton imposition est maximale entre guillemets, au bout de deux ans, au bout de quatre ans, au bout de six ans et au bout de huit ans, ton imposition diminue, elle régresse donc ça c’est bien rare en France, c’est encore une des dernières niches fiscales, mais bref, je ne vais pas tout t’expliquer encore une fois sinon ce serait trop long.

Mais tout ça pour te dire qu’il y a une petite offre de parrainage chez mon broker, j’ai le site chez mon courtier chez lequel j’achète mes actions à fort  dividende et c’est-à-dire que si tu ouvres un PEA, un produit, un portefeuille, pour investir chez eux pour acheter tes premières actions, tu toucheras une prime de parrainage et je toucherai également une prime de parrainage, si tu passes par mon intermédiaire pour ouvrir ton portefeuille boursier chez ce broker, qui est également le mien, je me sers de celui-ci pour investir dans mes actions donc je ne te recommande pas un broker que je n’utilise pas et bien je t’offrirai en échange ma formation sur les actions à fort dividende donc une formation complète de A à Z dans laquelle je t’explique ma stratégie d’investissement sur les marchés financiers, comment je sélectionne une action pour investir dans celle-ci, dans quelle société investir, quels sont les critères dont je t’ai parlé que je regarde pour savoir si c’est une bonne action ou pas, bref, je te mets tout dans la barre de description, en tout cas si cela t’intéresse, c’est vraiment quelque chose qui est gratuit d’ouvrir un produit, un portefeuille financier de ce type et tu auras en échange une prime de parrainage de la part de ce courtier plus ma formation qui est offerte donc tu peux tout retrouver dans la barre de description, si cette vidéo t’a plu en tout cas mets un petit pouce bleu en l’air comme d’habitude, pose-moi tes questions dans les commentaires, n’hésite vraiment pas s’il y a des interrogations  et n’hésite pas non plus à partager cette vidéo avec quelqu’un qui pourrait être intéressé par l’investissement en bourse sur les actions à fort dividende, je te dis à très, très vite, je te remercie d’avoir regardé cette vidéo et je te souhaite une bonne journée, ciao.

Une réponse

  1. Antoine

    Bonjour, après avoir lu votre article contre ses clichés envers les actionnaires (qui a certains égards paraît légitime pour financer une entreprise), pensez vous qu’il y ai une alternative plus juste (au sens social) pour la classe laborieuse, dixit Mr Macron.
    Peu de personnes que je côtoie peuvent « parier » 200€ pour promouvoir une société.
    Aider les entreprises pour se développer semblent juste, mais vous en tant qu’actionnaire, ne pensez vous pas qu’une fois l’entreprise lancée, vous puissiez vous retirer (avec un certain pourcentage peut être) ? Ce qui a mon avis fais des actionnaires une grogne populaire, c’est cette impression qu’annee après année, vous profitez d’avantanges dont les salariés ne bénéficient pas.

    Bien à vous, et bonne fêtes

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *