760€ de cashflow net par mois avec Sébastien à Aix-en-Provence !

11

Salut à tous,

je suis aujourd’hui à Aix en Provence sous un merveilleux soleil pour en savoir un peu plus sur les investissements de Sébastien (que vous pouvez retrouver sur son site en cliquant ICI). En effet, Sébastien dégage 760€ de cashflow NET NET par mois avec 1 seul appartement ! Il vous dit TOUT dans cette vidéo ! 🙂

760€ de cashflow NET NET par mois avec 1 seul appartement

https://www.youtube.com/watch?v=uXGyw_tIWE8

Retranscription texte de la vidéo :

Raph : Salut à tous, bienvenue sur cette nouvelle vidéo, je me trouve aujourd’hui à Aix En Provence en compagnie de Sébastien. Sébastien, salut !

Sébastien : Salut tout le monde !

Raph : Est-ce que tu peux te présenter rapidement pour les lecteurs ?

Sébastien : Oui, bah je viens de le dire, je m’appelle Sébastien et je suis ravi de t’accueillir dans ce parc à Aix en Provence !

Raph : Merci à toi !

Sébastien : Donc dans la vie, je suis salarié consultant dans le domaine de l’informatique et, puisque c’est pour ça que tu es venu, j’ai investi dans l’immobilier l‘année dernière !

Raph : D’accord, très bien alors qu’est ce qui t’a motivé à investir dans l’immobilier ? C’était quoi le déclic pour toi de te dire qu’il faut que tu fasses un patrimoine immobilier ?

Sébastien : Bah, j’étais grandement influencé par mon parcours puisque j’ai été pendant 2 ans courtier chez meilleurstaux donc du coup, j’ai pu mettre ces 2 ans à profit pour maitriser les différentes étapes de l’investissement de la recherche jusqu’au financement, c’est assez cool. Puis après, je me suis dit que ça serait quand même sympa de se créer un patrimoine et de commencer bien bien avant la retraite et surtout si il y a moyen de pouvoir générer des revenus en même temps !

Raph : Parce que finalement tu voyais les autres se constituer un patrimoine devant tes yeux mais pour toi, ça passait juste sous ton nez ?

Sébastien : Alors, ouais, sous le nez, c’est pas vraiment le cas ! La façon dont les personnes faisaient ne me convenait pas parce qu’en fait, ils investissent dans l’immobilier pour être propriétaire mais dans 25 ans… Dans 25 ans, on sera plus très frais, bon toi plus que moi mais bon… (rires)

Raph : Autant gagner de l’argent tout de suite, c’est mieux ! C’est le but en tout cas ! Bon, t’as quand même une bonne expérience grâce à ce métier mais après faut connaître le terrain, la ville, Aix-en-Provence, comment tu t’es formé vraiment sur le terrain pour vraiment bien connaître et savoir où acheter ?

Sébastien : Bah en fait, y’a pas de secret. Pour connaître l’endroit, il faut parcourir les rues, faut parcourir la ville, faut rencontrer des professionnels donc typiquement des agents immobiliers, des mandataires, discuter avec eux, ils connaissent très très bien le terrain. Il faut marcher beaucoup, marcher, marcher, marcher.

Raph : C’est sympa sur Aix !

Sébastien : Ouais, très sympa !

Raph : Je me suis baladé, j’ai vu quand même de sacrées bonnes choses, c’est plutôt cool ! Est-ce que t’es passé à l’action ou pas ?

Sébastien : Oui, oui, je suis passé à l’action l’année dernière !

Raph : Dis nous tout !

Sébastien : On a signé l’acte d’achat au mois de mars.

Raph : Donc là à Aix ?

Sébastien : Oui, oui, on est en plein cœur du centre historique, on est, pour ceux qui connaissent, à 200m de la rotonde donc c’est très sympa !

Raph : D’accord, et pour quel type de location ?

Sébastien : Donc j’ai acheté un studio qu’on a complétement rénové, on a tout cassé mais vraiment tout !

Raph : C’est vrai, c’était des ruines ?

Sébastien : C’était en très mauvais état, c’était sale !

Raph : Ca sentait bon quoi !

Sébastien : Ouais, c’était vraiment moche ! (rires)

Raph : Donc du coup, tu l’as rénové de A à Z, t’en as fait un truc clean ?

Sébastien : Oui !

Raph : Donc tu l’as loué en location saisonnière ?

Sébastien : Oui, c’est ça.

Raph : Est-ce que ça marche bien ?

Sébastien : Ca marche bien ouais, on est très content, ouais !

Raph : Alors les gens ils adorent les chiffres, ils veulent tout savoir, combien t’as acheté, combien t’as mis de travaux, combien tu loues la nuit, est-ce que tas un cashflow ?

Sébastien : Oui, oui, y’a un cashflow donc combien je l’ai acheté ? On a un total d’opération, c’est à dire l’immobilier, les frais de notaire et tous les travaux de rénovation donc vraiment de A à Z, on est à 109 000€ et quelques, en dessous de 110 000€.

Raph : Et tu loues la nuit à combien d’euros ?

Sébastien : Bah on a un prix qui oscille on va dire entre 59€ et 89€ selon la saison en fait !

Raph : Très bien, et tu loues combien de nuits en moyenne par mois ?

Sébastien : En moyenne, on loue 24 nuits.

Raph : Lissé sur toute l’année ?

Sébastien : Ouais, lissé sur toute l’année !

Raph : C’est plutôt excellent ça ! Donc t’as une mensualité de crédit de combien ?

Sébastien : La mensualité, c’est 554€ par mois !

Raph : Et tu dégages combien donc ?

Sébastien : Bah tous les mois en moyenne, on fait 1760€ à peu près de chiffre d’affaires, voilà !

Raph : Donc ça te fait un cashflow qui est quand même plutôt très sympa !

Sébatien : Ouais !

Raph : Tout ça, sur un seul mois et directement dans ta poche à la fun du mois ! Très intéressant !

Sébastien : Donc, faut aussi dire, quand on fait du saisonnier, qu’il y a pas mal de charges.

Raph : Ouais ? Comme quoi alors ?

Sébastien : Typiquement, tu renouvelles assez souvent les équipements, les draps, les linges de maison, il faut que ça reste très propre, très neuf pour les gens ! Même si on a jamais eu de casse-

Raph : Tout s’est toujours très bien passé ?

Sébastien : Tout s’est toujours très bien passé -mais tu vas renouveler un peu une déco, un peu un équipement, ça s’use c’est normal.

Raph : Mais c’est pas le plus gros des frais quoi.

Sébastien : Non, non non !

Raph : C’est de temps en temps !

Sébastien : On va dire, dans la poche net net net, tout déduit, toutes les charges de copropriété, toute l’électricité, abonnement, internet, assurance tout ça, il doit nous rester 760€/mois !

Raph : Sur un seul appart, c’est super sympa ! Alors, y’a un point majeur quand on parle de location saisonnière au niveau des gens, c’est comment tu fais pour gérer ? Ca prend du temps, t’as un travail tu nous as dit, comment tu peux avoir ton travail et faire les checkin, checkout, ménage, comment tu fais ?

Sébastien : Bah en fait, c’est une année à la fois de découverte et on va dire que c’est difficile parce qu’il y a beaucoup beaucoup de travail, ça prend du temps mais heureusement, on gère ça à 2 avec mon épouse et elle fait une grande part du travail ! Après voilà, on s’organise pour faire les entrées, sorties, pour l’instant on fait tout nous même mais voilà, c’est l’année d’apprentissage on va dire !

Raph : Et t’as pour objectif de déléguer ou pas ?

Sébastien : Oui, absolument !

Raph : Dans un futur proche, tu sais pas trop ?

Sébastien : Ouais, très proche !

Raph : T’en as marre ! (rires) Et hormis le fait de déléguer, est-ce que tu vas recommencer ou est-ce que ça te suffit d’avoir ce petit cashflow de 750€ ?

Sébastien : Non, bah je dirais que forcément ceci est vraiment encourageant donc voilà, on peut pas trop en parler mais on a une affaire qui est sous compromis en ce moment et on espère signer d’ici quelques semaines !

Raph : Ok, bon on croise les doigts alors, t’as encore faim !

Sébastien : Ouais, c’est ça !

Raph : Ok, est-ce que y’a un endroit ou un site où on peut te retrouver ou pas ?

Sébastien : Oui, bah au moment où j’ai acheté, je voulais faire partager mon expérience sur un point particulier que sont le financement et l’obtention des prêts immobiliers. Déjà, parce que ça a été mon métier et puis ensuite c’est souvent le pain-point pour les gens en mode « j’ai vu un truc super mais je suis pas sur que le banquier il va dire oui » et en fait, c’est pas vraiment à la tête du client, la situation elle se prépare, voilà ! Je vous explique tout ça dans un blog qui s’appelle pret-immobilierfacile.com.

Raph : Je vous mettrais l’adresse en dessous comme ça, ça sera beaucoup plus simple !

En tout cas, je te remercie beaucoup pour m’avoir accueilli et pour avoir répondu à mes questions et puis je te dis à très bientôt !

Sébastien : A bientôt, salut Raphaël !

Raph : Ciao !

Dites moi dans les commentaires ci-dessous ce que vous pensez de la location saisonnière et si vous la pratiquez ? Si oui, déléguez-vous cette gestion, pourquoi et comment ? Quel cashflow dégagez-vous ? 🙂

A très bientôt,

Raph

location saisonnière

11 Responses

  1. William

    Bonjour à tous les deux,

    Belle affaire Sébastien, bravo, le cadre est très agréable. Tu fais quatre opérations de ce type et tu peux arrêter de travailler 😉

    Répondre
  2. Kamal Le Marocain

    Bonjour Raphaël,

    Quel interview inspirante de Sebastien avec un cash-flow très élevé. Whoua !
    Je compte faire de même très bientôt.
    Cette interview vidéo m’a donné la patate !!!

    Répondre
  3. Jeremy

    Bonjour à vous deux,
    Super interview, avec le soleil d’Aix ! 🙂
    Comme tu le dis, l’unique problème de la location saisonnière, c’est le temps nécessaire pour gérer les checks-in/checks-out. Et c’est pas si évident que ça pour le faire gérer (sans réduire la marge à presque zéro), surtout en province. Mais je suis sur que dans les années à venir, tout ça va se développer.
    En tout cas, super rendement ! Félicitations 😉

    Répondre
    • Raphaël

      Hey Jeremy, je suis pas tout à fait d’accord concernant le coût que ça implique de déléguer en province ! Ca reste tout aussi rentable car contrairement à Paris, le prix à l’achat n’est pas le même pour des prix à la nuitée qui ne varient sensiblement pas énormément. En province, on a donc une mensualité plus faible pour un CA pas forcément très différent et donc plus de possibilités de lâcher un peu de cash pour déléguer (après le type de bien et la méthode de gestion rentre aussi en compte : sur un studio, ça peut en effet être un peu plus compliqué si on est à 40€ la nuit. Si on passe par un particulier ou par une agence, les prix ne sont aussi pas les mêmes !). 🙂

      Répondre
  4. pierre

    Personnellement je n est pas encore de bien en saisonnier mais sa ne saurai tarder quand on voit les resultats de sebastien…
    Deplus j’habite dans une région touristique au bord de la mer sa serait dommage de ne pas en profiter 😉

    Répondre
    • Raphaël

      Salut Pierre, attention pour le saisonnier en bord de mer qui peut être risqué car tu es ultra-dépendant de la météo. Si il ne fait pas beau, tu peux dire au revoir à ton CA, ton cashflow et l’effort de remboursement peut faire mal… On connaît tous les campings qui font des mauvais chiffres l’été parce qu’il a plu 15 jours…

      Répondre
  5. Tancrède

    Merci pour cette vidéo ! On m’a récemment demandé quels étaient mes projets, donc j’ai expliqué que mon objectif est de devenir indépendant financièrement grâce (en partie) à l’immobilier et on m’a tout de suite répondu que c’était impossible et que ça ne pouvait pas marcher, ce qui fait que ma motivation en a pris un coup. Donc merci pour cette vidéo qui redonne du courage ! 🙂

    Répondre
    • Raphaël

      Salut Tancrède,
      te laisse jamais décourager par les autres ! La personne qui t’a dit ça est-elle indépendante financièrement ? Je suis sûr que non ! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *