5 actions pour combattre l’inflation

Dans un contexte d’inflation tel que celui qu’on connaît en ce moment, la priorité est, pour beaucoup de personnes, de protéger son argent avant même de faire travailler celui-ci.

En effet, si ton salaire n’a pas augmenté d’environ 9% ou si les revenus de tes investissements n’ont pas produit au minimum 9% ALORS tu t’es appauvris.

C’est une triste réalité mais il faut produire + de 9% de performance pour commencer à s’enrichir dans ce contexte.

Dans cette vidéo, je te partage selon moi 5 entreprises qui ont la capacité de combattre l’inflation sur le long terme.

PS : pas un conseil d’achat. 🙂

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR ALLER PLUS LOIN ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

📚 Lire mon livre « La magie des dividendes » : https://www.clubmillionnaire.fr/bourse​

✔︎ Un livre papier et numérique de 704 pages dans lequel je t’explique de A à Z la stratégie d’investissement dans des actions à dividendes. Le livre n°1 en francophonie sur ce sujet !

💻 Formation de 4 vidéos offertes : https://clubmillionnaire.fr/formation-…

✔︎ Rejoins une formation de 4 vidéos (15-20 minutes chacune) 100% gratuites au sujet de l’investissement en bourse dans des actions à dividendes.

💶 Rejoindre le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

✔︎ Un service dans lequel je te partage tous les mois les actions en bourse dans lesquelles j’investis personnellement mon propre argent. Libre à toi de t’inspirer ou non de mon portefeuille !

🎥 Rejoindre la formation « La magie des dividendes » : https://clubmillionnaire.fr/formation-…

✔︎ Une formation vidéo dans laquelle je te partage toute ma méthode d’analyse d’une entreprise cotée en bourse avant d’investir dans celle-ci. + de 116 vidéos, 30 heures de formation et 13 bonus !

🎤 Mon prochain séminaire (1 seule fois par an) : https://clubmillionnaire.fr/seminaire

✔︎ Un séminaire présentiel dans un hôtel 5* avec des centaines de participants où moi-même et des intervenants intervenons au sujet de l’indépendance financière (immobilier, bourse, business, …) !

📝 Télécharge la liste des « Dividend Kings » : https://clubmillionnaire.fr/kings

✔︎ Recevez immédiatement la liste de ces 31 entreprises qui ont augmenté le dividende pendant au moins 50 années de suite, à la solidité extrême et aux performances enviées par leurs concurrentes. 🇫🇷 Nos programmes sont éligibles au financement via le CPF. Découvrez comment l’Etat peut prendre en charge à 100% votre formation si vous êtes salarié(e) : https://clubmillionnaire.fr/cpf

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ OU ME RETROUVER ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

🔸 Site Internet : https://clubmillionnaire.fr​

🔹 Instagram : https://www.instagram.com/raffaello_c/

5 actions pour combattre l’inflation

livre-la-magie-des-dividendes

Retranscription de la vidéo :

Les amis, bienvenue sur cette nouvelle vidéo dans laquelle on va encore malheureusement parler d’inflation.

L’inflation, elle est bien réelle que ce soit en Europe, aux États-Unis ou dans le monde. Et j’aimerais te partager dans cette vidéo 5 actions qui vont te permettre de combattre potentiellement l’inflation.

Alors, ces actions, évidemment, ce n’est pas une recommandation d’achat. C’est-à-dire que je ne suis pas en train de te dire: « Ces actions elles sont trop bien. Je les ai analysées fondamentalement parlant. Je les ai achetées moi-même récemment. Il faut que tu les ajoutes à ton portefeuille. » Non.

Ce n’est pas un conseil d’achat. Je te partage simplement 5 actions qui selon moi, lorsqu’elles sont dans un portefeuille, te permettent de traverser les épisodes d’inflation mais également de récession. Tu vas comprendre pourquoi.

En fait ce qui ce passe c’est qu’aujourd’hui si tu n’as pas eu une augmentation, allez on va dire de 8,6% si tu es en Europe ou de 9,1% si tu es aux États-Unis. Ce sont les chiffres officiels d’inflation qui sont tombés là pour dernier mois, et pour la dernière année glissante…

Si tu n’as pas eu cette augmentation avec ton travail, cela veut dire tout simplement que tu t’es appauvri. Puisque quand tu vas aller au supermarché acheter tes œufs, ta baguette, ton beurre ou ton huile, tout a coûté plus cher.

Tu t’en es peut-être d’ailleurs rendu compte par toi-même et ça fait chier. Ça fait chier et il faut trouver des solutions pour pouvoir combattre cette inflation.

 

Et je ne sais pas si tu le sais mais les actions à dividendes sont justement un excellent moyen de combattre l’inflation. Puisque quand tu regardes le petit schéma, que je te mets sur ton écran tout de suite, on se rend compte que l’inflation va moins vite que l’augmentation des dividendes qui sont versés par les entreprises.

 

Tu le vois cette étude que je te mets sous le nez. Elle a été réalisée sur une longue période de temps. Elle a commencé en 1871 jusqu’en 2021. Donc ça fait quand même une très très longue période d’étude qui la rend relativement sérieuse. On n’est pas en train de tirer des conclusions sur des études qui ont été faites sur 2 ou 3 ans.

Donc tu le vois que les actions à dividendes surpassent le taux d’inflation. Donc même si sur l’année 2022, les dividendes ne dépassent pas l’inflation parce que l’inflation est tellement élevée à 8,6%, 9,1%. Ce n’est pas normal. C’est même totalement effrayant. C’est une inflation qui est galopante qu’il faut à tout prix stopper.

Donc sur l’année 2022, évidemment, les actions à dividendes ne feront pas de magie. Elles n’arriveront pas forcément tout en tous en cas les entreprises à survivre, à dépasser ce taux d’inflation. Mais sur le long terme, comme tu vois avec cette étude, et bien les actions à dividendes dépassent l’inflation.

 

Allez, c’est parti pour les 5 actions que je vais te partager. Donc je ne te l’ai pas dit également mais je tiens quand même à te le préciser : l’inflation évidemment c’est un ensemble, enfin c’est un chiffre global pour toutes les industries, tous les secteurs de l’économie mais il y a des secteurs et des industries qui sont plus fortement impactés par l’inflation.

Et on a notamment la nourriture qui a augmenté de 10%, un peu plus de 10% je crois, 10,4%. Et surtout l’énergie qui a augmenté d’à peu près 41%, 42% sur la dernière année glissante. Donc c’est juste énorme et encore une fois effrayant.

 

On rentre dans les 5 actions. Encore une fois, ce n’est pas un conseil d’achat. Ça ne veut pas dire que je les ai en portefeuille. Ça ne veut pas dire que je vais les acheter. Je les ai simplement déjà analysées d’un point de vue fondamentale.

 

Et j’y ai vu des choses qui m’ont plus, d’autres qui m’ont également moins plus. Mais je trouve que ce sont 5 actions qui sont parfaites pour un portefeuille pour combattre l’inflation et la récession.

 

La première, on va en placer une dans le secteur de l’immobilier. C’est une société qui s’appelle Realty Income. Excuse-moi l’accent anglais totalement dégueulasse. Son ticker c’est « O » pour la trouver en Bourse.

Et cette boîte-là elle fait quoi dans l’immobilier ? Et bien elle met à disposition plus de 11.000 propriétés avec un type de location bien particulier qui s’appelle le NNN, le « Triple Net Lease ».

Donc qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que dans ce cas de figure ton locataire va tout payer. C’est-à-dire qu’il va payer son loyer et ses charges. Ça je vais te le dire c’est la base dans l’immobilier, mais en plus de ça il va payer les taxes relatives au bien immobilier. Il va payer l’assurance du bien immobilier. Il va payer la maintenance du bien immobilier.

C’est-à-dire qu’en tant que propriétaire, et bien tu n’as strictement rien à sortir pour l’entretien de ton patrimoine, pour le paiement des taxes, pour tout ce que tu veux. C’est que de l’encaissement que tu réalises. Tu encaisses les loyers.

 

Donc ça c’est excellent, cette entreprise. Elle propose ça à plein, plein, plein de grosses marques, de grosses entreprises américaines puisqu’elle est surtout présente aux États-Unis mais un petit-peu également en Europe.

 

Et son dividende, il est en  augmentation depuis 27 années et la grosse particularité de cette entreprise c’est que le dividende est mensuel. Donc c’est plutôt quand même rare aux États-Unis. Le dividende est normalement trimestriel et parfois, les mensuels c’est rare.

Alors qu’en France et en Europe, les dividendes c’est plutôt une mentalité annuelle, voire trimestrielle. Ça dépend mais aux États-Unis on a quand même une fréquence de versement qui est quand même plus régulière même si la mensualité des dividendes, ce n’est pas quelque chose de courant.

Donc là c’est un gros avantage parce que qui dit dividendes perçues plus rapidement dit dividendes réinvesties plus rapidement et dit effet boule de neige enclenché également encore une fois plus rapidement.

Également l’avantage de cette boîte c’est qu’il y a une grosse diversification. Il y a 11.000 propriétés donc c’est déjà énorme et surtout aucun client ne représente plus de 4% d’une industrie.

C’est-à-dire qu’elle va évidemment louer des propriétés à différents types de clients. Ça peut-être de la restauration. Ça peut-être de la logistique. Ça peut-être, bref, tout type d’activité. Donc, aucun client ne représente plus de 4%. Et aucune industrie également ne représente plus de 10% du chiffres d’affaires.

Elle a également une grosse diversification cette entreprise puisqu’il n’y a aucun client qui représente plus de 4%. Donc déjà, ça veut dire qu’il n’y a pas une dépendance sur  un seul client. Ce n’est pas comme si l’entreprise elle est loué uniquement par, je ne sais pas, Subway ou 7/11 et que c’était son seul client ou que son client majoritaire et que son business dépendait de ce client.

Donc, aucun client ne représente plus de 4% et aucune industrie également ne représente plus de 10% des revenus annuels. Donc ça, ça veut dire qu’il y une grosse diversification dans le portfolio et que l’entreprise peut traverser aussi bien des récessions que des pertes de client. Il n’y a aucun souci là-dessus.

La rentabilité à l’heure de cette vidéo elle est à peu près de 4% sur le dividende donc c’est également plutôt très sympathique.

 

 

Pour la deuxième entreprise, on va changer de secteur puisque qu’on va aller dans le secteur industriel. Je ne te l’ai pas dit mais c’est extrêmement important quand on investit on bourses de diversifier dans de différents secteurs.

 

Donc on a commencé par une entreprise dans le secteur de l’immobilier et maintenant on va partir dans le secteur industriel avec une entreprise qui s’appelle 3M. Le ticker en bourse c’est 3 M, donc « MMM ».

Et peut-être que ça ne te dit rien comme ça cette entreprise mais elle est super connue puisque c’est notamment cette entreprise qui est derrière le Scotch ou le Post-it. Donc là je pense que ça te parle beaucoup plus.

Et en fait cette entreprise elle commercialise énormément, énormément de fournitures comme ça qui sont utilisés dans les bureaux, dans les hôpitaux, dans les écoles, dans les hôtels, dans tout ce que tu veux.

En passant du Scotch au Post-it et tout ce que tu veux pour le quotidien. Et en fait elle a plus de 60.000 produits et 120.000 brevets. C’est juste énorme. Peut-être que tu ne te rends pas compte, c’est énorme.

C’est un vrai avantage compétitif de cette entreprise qui est extrêmement difficile d’aller concurrencer parce que quand tu as 120.000 brevets et 60.000 produits, crois-moi que le petit nouveau qui arrive, il ne fait pas grand-chose.

 

Également elle est présente dans 200 pays. Donc c’est énorme. C’est-à-dire que quand tu as une force de frappe de 200 pays pour vendre tes produits, c’est simplement énorme. Et le dividende, tiens-toi bien pardon, j’en perds mes mots, il est versé depuis plus de 100 ans.

 

Donc, est-ce que c’est rassurant en tant qu’investisseur de se dire que : « On a une entreprise qui nous verse un dividende déjà depuis plus de 100 ans » ? Certainement, ça me rassure.

Alors ça fait 64 ans de suite qu’il est en augmentation constant et régulière. Voilà, il n’y a pas eu 100 ans d’augmentation régulière du dividende. Moi, c’est ce que j’aime bien rechercher : une augmentation régulière année après année. Là ça ne fait « que » 64 ans.

On aurait presque tendance à dire « que » mais en fait non, c’est déjà énorme. Ça fait partie des meilleures entreprises du S&P500 aux États-Unis qui ont une aussi grande longévité de l’augmentation de dividendes. Donc, 64 ans c’est littéralement énorme et la rentabilité en ce-moment à l’achat est de 4,6%.

Donc c’est juste énorme comme condition d’achat, en tout cas, si on regarde la rentabilité par rapport au nombre d’années d’augmentation du dividende. Évidemment il n’y a pas que ça à regarder. Il faut faire une analyse fondamentale dans les règles de l’art, en regardant les capitaux propres, la dette et plein d’autres choses sur le chiffre d’affaires, les bénéfices, la marge, etc…

 

Mais en tout cas, c’est déjà 2 choses qui sont très, très intéressant.

 

En plus de ça l’entreprise elle ne se laisse pas abattre par son succès puisqu’elle investit chaque année plus de 2 milliards en recherches et développement pour trouver de nouveaux produits.

Et 2 milliards, ça représente quand-même 5 à 6% de son chiffre d’affaires annuel. Donc ce n’est pas rien. Et elle investit énormément à la recherche de nouveaux produits. Ce n’est pas pour rien, comme je te l’ai dit qu’elle a 60.000 produits et plus de 120.000 brevets. Elle innove. Donc ça c’est également génial. Donc ça c’était pour la deuxième entreprise.

 

Pour la troisième entreprise, on va aller dans le secteur des biens de consommation courante. Donc son nom l’indique, ce sont des produits qu’on utilise au quotidien, une consommation courante. Ça peut être de la boisson, de la nourriture, des produits d’hygiène, des produits pour la maison, des choses comme ça.

Et là je vais citer quelque chose que tu connais évidemment très, très bien je pense. C’est l’entreprise Coca-Cola que tu peux trouver en Bourse sous le ticker « KO ». Et Coca-Cola, si tu ne le sais pas, ça ne fait pas que du Coca-Cola.

 

En fait, ce qui se passe c’est que l’entreprise Coca-Cola elle a plus de 200 marques en stock. Et quand tu vas dans plein de pays voyager, et que tu, par exemple, achètes une bouteille d’eau – je pourrais vérifier avec la bouteille d’eau que j’ai à côté de moi, qui est, enfin qui provient du pays d’Azerbaïdjan où je suis en ce-moment – il est fort probable que cette entreprise, si vous voulez je le fais en direct, hop…

 

Tac, me revoilà. Il est fort probable que ce soit potentiellement Coca-Cola. Peut-être que je vais me manger un gros gros fail mais… Bon, il n’y a aucune mention de Coca-Cola mais si vous allez à l’étranger, et bien vous pouvez voir qu’énormément des bouteilles d’eau sont produites par Coca-Cola parce que Coca-Cola produit de l’eau, des jus d’orange, des sodas évidemment. Ils ont énormément de marques en stock.

Donc ça, c’est excellent. Ça veut dire qu’ils ont également un très très gros réseau logistique parce qu’ils vendent dans le monde entier dans plus de 200 pays. Donc ça c’est également un de leurs gros avantages compétitifs pour être allé dans plein d’endroits très peu, voire pas touristique, dans des endroits très reculés de ce monde.

Que ce soit au Cambodge, au Kirghizistan, ou dans plein d’endroits en Afrique, et bien on peut toujours tomber sur une canette de Coca-Cola. On va toujours tomber sur les frigos Coca-Cola. On va toujours tomber sur un bar déglingué qui a, je ne sais pas, un bandeau Coca-Cola. On va toujours tomber sur un truc qui nous rappelle à Coca-Cola peu importe où on est dans le monde.

Donc ils ont un gros réseau logistique, un gros branding, une grosse marque forte, et ça, ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’ils ont cette capacité d’avoir un pricing power. C’est-à-dire de pouvoir augmenter les prix sans que les consommateurs se disent : « Non, je ne suis pas d’accord. Je vais aller voir ailleurs chez le concurrent » parce qu’il n’y a même pas de concurrence.

En fait Coca-Cola a tellement un nombre de marque énorme que c’est l’avantage compétitif et ils ont cet avantage de pouvoir augmenter les prix de façon régulière. Donc ça combat de façon excellente l’inflation.

Et surtout, on n’en a pas parlé, mais boire, c’est vital. C’est-à-dire qu’aujourd’hui, si on ne boit pas, tu ne meurs pas. On peut rester 3 jours sans boire, 30 jours sans manger.

Donc 3 jours, c’est très simple ? 3 jours, non, il faut que tu achètes de l’eau, il faut que tu achètes un soda. Il faut que t’achètes quelque chose pour t’hydrater. Si on boit pour se déshydrater, c’est pas terrible. Mais voilà l’idée.

En tout cas, Coca-Cola a un nombre d’années d’augmentation du dividende de plus de 60 ans. Donc c’est là également énorme, bien que la rentabilité à l’achat soit légèrement faible, selon moi, puisque en ce moment c’est 2,8%.

Donc je n’aime pas aller vers des entreprises qui ont une rentabilité à l’achat de moins de 4%, parce que j’estime que les dividendes que je vais percevoir de cette entreprise vont être un petit peu trop faibles par rapport à ma stratégie et par rapport à la rentabilité que je souhaite obtenir pour mon portefeuille.

Mais voilà pour cette entreprise Coca-Cola.

 

Pour la quatrième entreprise, on ne peut pas passer à côté du secteur de la santé. C’est extrêmement important de diversifier dans ce secteur puisque ce secteur, son avantage, c’est qu’il marche tout le temps.

C’est-à-dire que récession ou pas récession, inflation ou pas inflation, on est malades, qu’est-ce qu’on fait ? On se soigne parce que tu sais tout comme moi, quand tu tombes malade, tu perds le goût de vivre. Tu n’as qu’une envie, c’est de retrouver la forme.

Et tu te dis : « Putain, mais être en forme, c’est tellement cool. On ne se rend même pas compte de la chance que c’est que d’être en forme. »

Peut-être que tu regardes cette vidéo et que tu es malade, et tu te dis : « Putain, mais j’aimerais tellement avoir la santé là maintenant tout de suite ».

Donc la santé, c’est un secteur excellent parce que ça traverse évidemment les récessions, l’inflation, tout ce que tu veux, les crises.

Donc la quatrième entreprise, je ne sais pas si je te l’ai dit, c’est l’entreprise Bristol-Myers. Le ticker en Bourse, c’est BMY. C’est une entreprise pharmaceutique qui est le 10ème groupe pharmaceutique mondial.

Donc tu vois que c’est quand même un gros groupe. Et cette entreprise, elle commercialise principalement des produits autour de tout ce qui est cardio-vasculaire, anti-cancer, VIH, diabète et plein d’autres choses comme ça, donc des maladies qu’on a envie de soigner quand on a des soucis qui sont cardio-vasculaires, quand on a le cancer, quand on a le diabète, et des choses comme ça.

Donc voilà. Ce n’est pas une vidéo très très fun. Peut-être que certains vont dire : « Ouais, tu te fais de l’argent sur le dos de la santé des autres, de ceux qui sont malades. » C’est une réalité économique. C’est comme ça que ça marche, malheureusement, le capitalisme et l’économie.

Libre à vous d’investir dans le secteur de la santé. Mais en tout cas, ces entreprises apportent un bien fou aux gens qui sont malades et apportent de grosses innovations notamment à travers la recherche et développement, en cherchant de nouvelles molécules ou de nouvelles solutions pour guérir.

Cette entreprise, ce que j’aime bien, c’est que malgré le fait qu’elle n’a pas un très gros historique d’augmentation du dividende puisque c’est seulement 14 ans de suite qu’elle augmente son dividende année après année, elle a des chiffres qui sont relativement conservateurs.

Elle a un payout ratio de 28% seulement. Donc un payout ratio, c’est quoi ? C’est le pourcentage de bénéfices qui sont versés sous forme de dividendes. Donc là, quand tu as 28% des bénéfices qui sont versés sous forme de dividendes, c’est faible.

C’est faible. Ça veut dire qu’il y a encore beaucoup, 72% de bénéfices potentiels à aller verser sous forme de dividendes.

Donc en fait, ce qui se passe, c’est qu’également l’entreprise, en parallèle, a un programme de rachat de ses propres actions. Je ne sais pas si tu sais ce que c’est mais en gros, certaines entreprises ont décidé de racheter sur le marché boursier leurs propres actions quand elles estiment que leurs actions sont sous-évaluées pour booster les bénéfices, puisque souvent dans les bilans comptables, on parle d’un bénéfice par action.

Donc si pour un paquet de bénéfices, tu as moins d’actions, évidemment, le bénéfice par action, il augmente. C’est mécanique. Donc c’est pour ça que certaines entreprises rachètent leurs actions sur les marchés pour pouvoir booster cette métrique qui est le bénéfice par action.

Donc voilà. La rentabilité, elle est de 3% à l’achat en ce moment, donc c’est relativement faible également, mais c’est quand même une entreprise intéressante à analyser d’un point de vue fondamental, si vous voulez investir dans une entreprise du secteur de la santé.

Cinquième et dernière entreprise, on va retourner dans un secteur qu’on a déjà évoqué auparavant, celui de la consommation courante, parce que tu comprends peut-être aisément, qui dit « produit de la vie de tous les jours » dit évidemment qu’on en a besoin crise ou pas crise, inflation ou pas inflation.

Et c’est l’avantage de ces produits. C’est un des avantages injustes de ces produits, c’est que s’il y a inflation, ces entreprises vont augmenter le prix de leurs produits.

Parce qu’évidemment, l’inflation, elle vient d’où ? Elle vient notamment d’une raison, c’est que le prix des matières premières augmente. Donc si l’entreprise, pour terminer son produit, pour le fabriquer de façon complète, elle a un coût de matières premières qui est plus élevé que d’habitude, elle va augmenter son prix final, et c’est le consommateur qui va payer.

Donc c’est l’avantage d’investir en Bourse. C’est que les entreprises adaptent leurs prix sur l’inflation. Elles n’ont pas le choix. Donc quand tu dois acheter un dentifrice ou du Coca ou de quoi manger, évidemment, tu vas payer plus cher, toi en tant que consommateur, mais pour l’entreprise, elle va augmenter ses bénéfices puisqu’elle aura augmenté ses prix.

Et donc, toi, en tant qu’actionnaire de cette entreprise, tu vas toujours continuer de percevoir des dividendes qui sont supérieurs, supérieurs et supérieurs. Et c’est comme ça qu’en fait, les actions à dividendes dépassent l’inflation, parce qu’en fait, on s’est adapté, on s’est ajusté sur l’inflation tout simplement.

 

La cinquième entreprise, c’est l’entreprise ADM. Tu peux la retrouver en Bourse sur ce ticker. C’est Archer-Daniels-Midland si je ne dis pas de bêtises, et qui est vieille de plus de 100 ans.

Donc tu vois encore une fois qu’on ne va pas chercher des petits jeunots qui viennent d’arriver sur le marché boursier. Non, là, on parle de gros mastodontes dans leurs secteurs. Et cette boite, ce qu’elle fait, c’est qu’elle manufacture des produits agricoles, en fait, pour tout ce qui est alimentation humaine et animale.

Donc encore une fois, en tant qu’humain, on a besoin de manger. Je t’ai dit, 30 jours sans manger, mais qui a envie de rester 30 jours sans manger ? Personne. Généralement, on mange quand même tous les jours, au moins 1 repas par jour. Pareil pour ton chien ou pour ton chat, ou ton bétail. Tu as envie de le nourrir, sinon qu’est-ce qui se passe ? Ton chien, il t’attaque, ou ton bétail, il meurt.

Donc ce n’est pas terrible.

C’est pour ça que ces entreprises sont résistantes aux récessions, parce qu’évidemment, on doit manger. Et en fait, ce qui s’est passé, c’est que quand la crise du coronavirus de 2020, elle a atteint un record qu’elle n’avait jamais atteint de bénéfices nets par action, comme je te l’ai évoqué juste auparavant.

Donc en gros, ces bénéfices ont juste explosé en 2020, et en 2021. Et on le voit vraiment très très bien, puisqu’elle a 9,7% de croissance par an sur les 10 dernières années. Donc si tu ne te rends pas compte si c’est un beau chiffre ou pas, c’est un très très beau chiffre.

Croitre de 10% par an pendant 10 ans quand tu es déjà une très grosse entreprise qui est cotée en Bourse, de cette taille-là, c’est énorme. Et en fait, ce n’est pas surprenant parce que cette entreprise, malgré sa taille et son ancienneté, elle continue de réaliser des acquisitions qui sont intéressantes, et son dividende est également en augmentation depuis 47 ans de suite.

Donc bientôt, elle va faire partie de la catégorie des Dividend Kings, puisqu’une Dividend King, c’est une entreprise qui a augmenté son dividende pendant 50 ans de suite sans aucune interruption.

Le gros problème, c’est que la rentabilité à l’achat n’est que de 2%, donc c’est très très faible, même s’il y a des choses qui sont intéressantes, c’est qu’elle augmente son dividende de 5% par an. Donc tu vois que ça dépasse aisément l’inflation si on laisse de côté évidemment les chiffres de 2022.

Mais augmenter son dividende par an en moyenne, c’est très très bien en tant qu’investisseur, en tant qu’actionnaire, parce qu’on sait qu’on va dépasser l’inflation, être au-dessus, donc dégager du cash en plus, s’enrichir concrètement, et le payout ratio que je t’ai évoqué auparavant est de 26% seulement.

Donc c’est énorme. C’est-à-dire que malgré un tel niveau de maturité pour cette entreprise, on a encore énormément de places pour augmenter le dividende.

Donc même si la rentabilité à l’achat est très faible, on sait que le dividende va continuer d’augmenter normalement pour encore plein d’années, parce que les chiffres sont vraiment très bons.

Donc là en fait, même si l’entreprise, elle a en fait, fait de très bons chiffres entre 2020 et 2021 pendant la crise du coronavirus, mais il fallait l’acheter en 2020, parce qu’à ce moment là, elle était bradée. C’est-à-dire que je te le dis de façon très transparente, je n’achèterais pas aujourd’hui, mais je l’ai achetée en 2020 quand elle était bradée et ça m’a permis de déverrouiller, je crois, une rentabilité à l’époque de 5-6%.

Si je regarde maintenant avec l’augmentation du dividende, j’aurais certainement une rentabilité sur prix de revient qui serait peut-être même à 6 ou 7%. J’aurais pu regarder pour la vidéo, mais je te fais apparaitre à l’écran, et c’est juste un très très bon chiffre.

Donc voilà en tout cas pour les 5 entreprises que je voulais te partager. On a diversifié dans plusieurs secteurs : consommation courante, industriel, immobilier et santé.

 

Voilà les amis. Dites-moi dans les commentaires ci-dessous ce que vous avez pensé de cette petite sélection. Dis-moi si tu connaissais ces entreprises, si tu les as déjà en portefeuille ou pas.

Si tu souhaites investir en Bourse, n’hésite pas à lire la barre de description ci-dessous puisque j’ai plusieurs produits et services qui pourraient te plaire, notamment le Club Dividendes dans lequel je te partage tous les mois les investissements dans lesquels je place mon propre argent.

Donc en 2020, tu aurais pu savoir que j’ai investi dans l’entreprise ADM, la dernière que je viens de te citer, et potentiellement saisir cette opportunité.

Et j’ai également de la formation, du format papier, du séminaire. Bref, il y a pas mal de choses. Et tout ça est dans la barre de description.

Je te dis à très très vite, et je te remercie de m’avoir écouté. Ciao ciao !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.