(3/3) Comment les milliardaires ont gagné le premier million de dollars ?

3ème et dernière vidéo d’une série de 3 vidéos dans laquelle je te parle de 21 milliardaires du monde entier (France, Japon, Turquie, Canada, Australie, Inde, …).

Cette série de 3 vidéos est inspirée du livre “The Billion Dollar Secret” que je te recommande chaudement (uniquement en anglais).

Quand on discute avec des milliardaires, il y a de fortes chances pour qu’on en ressorte avec 1 ou 2 conseils de très grande valeur.

Dans cette dernière vidéo, on découvre comment ces milliardaires sont d’abord devenus millionnaires.

Tu découvriras ainsi dans quel secteur d’activité ils ont pu générer un million de dollars.

Quel est le secteur d’activité qui te paraît le plus prometteur en 2020 ?

Episode 1 : https://www.youtube.com/watch?v=296S6…

Episode 2 : https://www.youtube.com/watch?v=U8D7c…

Episode 3 : https://www.youtube.com/watch?v=QeKk1…

✓ Découvrir le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

#Milliardaire #Business #Argent

(3/3) Comment les milliardaires ont gagné le premier million de dollars ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Yes les amis ! Bienvenus dans cette nouvelle vidéo en direct de la région de Champagne, dans un appartement que je vais bientôt remettre en location après avoir réparé ce petit truc. Et je vais te faire la 3ème vidéo et la dernière vidéo au sujet de ce livre « The Billion Dollar Secret ».

Si vous n’avez pas encore vu les précédentes vidéos, j’ai fait une première vidéo sur les plus grandes choses que ces milliardaires évitent de faire, une deuxième sur le conseil que ces milliardaires donnent en business.

Et cette 3ème vidéo que je vais te faire là maintenant, c’est : comment ces milliardaires ont fait leur premier million de dollars, avec quels types d’activités en fait, et quels types de business, histoire que tu aies une petite idée des secteurs d’activité avec lesquels on peut aujourd’hui devenir milliardaire.

Bon, tu n’as peut-être pas envie de devenir milliardaire, mais peut-être que par curiosité tu as envie de savoir où et dans quel secteur d’activité il y a de l’argent à gagner.

Ce livre, en fait, si tu ne le connais pas, c’est « The Billion Dollar Secret », un très très bon livre. Ça recense le contenu de la pensée de 21 milliardaires dans le monde entier (Polonais, Sud-Coréen, Chinois, Indiens, Français…).

Et donc, c’est très puissant, puisqu’encore une fois, quand on va demander à des milliardaires ce qu’ils pensent au sujet du business et de la vie etc, il y a de fortes chances que ce soient de très très bon conseil, puisque je pense que quand tu es milliardaire, tu sais des choses que certains ne savent pas forcément.

Bref, on va reprendre tout de suite ce livre. Je vais me balader dans cet appartement mietteux, comme ça tu verras un petit peu à quoi il ressemble.

Et surtout, je vais te dire également l’âge que tous ces milliardaires ont, parce que ça va te donner une petite indication finalement, sur le secteur dans lequel ils sont, parce que tu vas vite te rendre compte finalement que les secteurs d’activité dans lesquels ils ont fait fortune ne sont pas forcément un secteur d’activité dans lequel tu ferais aujourd’hui fortune parce qu’ils ont peut-être 70 ans, et qu’aujourd’hui, ce n’est pas forcément le même secteur d’activité dans le passé.

On pense par exemple à tout ce qui est technologie et Internet, qui n’étaient pas là il y a 70 ans, il y a 50 ans, en tout cas, pas autant qu’aujourd’hui.

Alors, le premier milliardaire, Mohamed Altrad, un Français qui, lui, a fait fortune dans tout ce qui est échafaudages, BTP. Il est connu pour ça à Montpellier. Peut-être que tu connais ou pas. Il a 71 ans.

Donc aujourd’hui, est-ce que tu pense qu’on pourrait faire fortune dans le milieu des échafaudages. Moi je ne vais pas me lancer dans ce type de business aujourd’hui, mais c’est intéressant de voir qu’il est devenu milliardaire en tout cas grâce à ça.

Ensuite, on a un Philippin, Tony Tan Caktiong qui, lui, a fait fortune avec le business de l’alimentation Food Service. C’est un Philippin qui a lancé, je crois, des franchises de Jollibee très connues en Asie, là-bas, et il a fait fortune avec ça.

En tout cas, il a fait son premier million avec ça. Est-ce qu’on peut encore faire des millions de dollars avec le business de l’alimentation aujourd’hui ? Bien évidemment.

A ce que je sache en tout cas, les êtres humains comme nous ont encore besoin de manger, et on est de plus en plus sur terre, donc il y a peut-être plus de concurrence que dans le passé parce qu’il a 65 ans, mais il y a largement de choses à faire dans le milieu de l’alimentation pour devenir millionnaire.

Ensuite, on a Jack Cowin qui, lui est un Australien qui a également fait fortune dans le milieu du poulet frit, puisqu’il a pris des franchises KFC en Australie. C’est un Canadien qui est allé en Australie. Est-ce qu’on peut encore faire fortune et un million de dollars avec le poulet frit ? Oui, et non.

Enfin, pourquoi pas autre chose que le poulet frit ? Mais encore une fois, c’est l’alimentation, et il y a des millions de dollars à se faire dans l’alimentation.

Ensuite, on a Cai Dongqing, le Chinois de 49 ans (c’est jeune finalement pour un milliardaire), lui, il a vendu des jouets pour enfants. Donc voilà, est-ce qu’on peut faire fortune aujourd’hui en vendant des jouets pour enfants ?

Il y a toujours des enfants. Ils ont toujours besoin de jouets. Alors oui, peut-être de façon très très différente de la façon dont lui, il les a vendus plus aujourd’hui via la vente en ligne, avec un concept un petit peu original.

Dis-moi dans les commentaires ce que tu en penses. Est-ce qu’on peut encore faire fortune avec les jouets pour enfants ? Personnellement, je n’irai pas dans ce genre de business. Pourquoi pas un dropshipping là-dessus ? Ou un e-commerce là-dessus ? Mais certainement pas de la façon dont lui, il l’a fait à l’époque via des boutiques très très standard.

Ensuite, qu’est-ce qu’on a ? Tim Draper. Tu le connais peut-être. Lui, c’est un VC, un Venture Capitalist, qui investit dans la Silicon Valley. Est-ce qu’on peut faire un million de dollars en investissant dans des jeunes start-ups aujourd’hui ?

Bien évidemment. J’investis personnellement également dans des start-ups, et je sais que certaines d’entre elles vont générer plusieurs centaines de milliers de dollars en faisant un exit. C’est ce qu’on appelle une revente de ses parts, soit parce que la start-up s’est fait racheter, soit parce qu’elle est cotée en Bourse. Ce sont les 2 plus gros scénarios possibles.

Bien évidemment. Et je sais que moi, au cours de ma vie, je vais gagner bien plus d’un million de dollars grâce aux start-ups dans lesquelles j’ai investi, donc ça, c’est largement possible.

Ensuite, on a Sergey Galitsky qui, lui, a fait fortune dans la distribution. C’est quelqu’un qui a 51 ans, et qui fait fortune en fait en ouvrant des supérettes (comme par exemple en France, Carrefour, Market, des choses comme ça) mais en Russie.

Donc il a 17000 supérettes en Russie. Donc est-ce qu’on peut encore faire fortune dans ce genre de choses, dans la distribution ? La distribution, oui. Après, est-ce que ça va être des supérettes ? Je ne sais pas.

Créer une concurrence dans un pays ou je ne sais pas. Franchement, je ne sais pas. Dis-moi dans les commentaires également si tu penses qu’on peut faire fortune. Un million de dollars, après tout, ce n’est pas grand-chose. C’est 800000€. Donc bien évidemment qu’on peut les faire.

Après, de là à devenir milliardaire, il faut avoir des avoir les reins solides pour aller concurrencer les Carrefour et les Market. En Russie, on les appelle les Magnit, de Sergey (j’en parle comme si c’était mon pote). Donc ce n’est pas là dessus que j’irais, personnellement.

Ensuite, on a Peter Hargreaves qui est, lui, un Britannique. Il a quel âge ? Il a 72 ans. Il a fait fortune dans les services financiers. Donc est-ce qu’on peut faire 1 million de dollars aujourd’hui avec les services financiers ? Bien évidemment.

Il y a énormément d’argent qui circule dans tout ce qui est finances aujourd’hui, avec des gens qui prennent des commissions de tous les côtés. Donc est-ce que c’est encore possible aujourd’hui ? Largement.

Ce n’est pas forcément le business le plus facile dans lequel rentrer, mais en tout cas, faire 1 million de dollars dans ce genre de choses, c’est largement possible aujourd’hui.

Ensuite, on a Frank Hasenfratz qui est, lui, un Canadien de 85 ans (il n’est plus tout jeune le monsieur). Il a fait fortune dans tout ce qui est defense work, vous savez tout ce qui est manufacture de tout ce qui est aérospatiale, « automotive powertrain systems », les turbines, les choses comme ça.

C’est très ancien, on va dire, comme méthode. C’est très « usine ». Tu m’as compris. Donc voilà, ce n’est quand même pas le genre de business dans lequel j’aurais pu me lancer en tout cas pour me faire 1 million de dollars.

Ce n’est pas vraiment la voie la plus simple, mais en tout cas, pour quelqu’un qui a 85 ans, qui est né en Hongrie et qui est ensuite allé au Canada, on va dire que c’était sûrement dans l’air du temps à l’époque de la guerre etc. de lancer ce genre de business.

Ensuite, on a Naveen Jain qui, lui, est un Indien de 59 ans, un Indien né en Inde et qui vit aujourd’hui aux Etats-Unis. Il a fait fortune en travaillant pour Bill Gates. Donc il répond dans le livre en fait qu’il a travaillé pour Bill Gates, et il raconte plein d’anecdotes, de choses vraiment très intéressantes dans le livre.

Je te redonne encore une fois envie de le lire.

Son premier million de dollars, c’était en aidant Bill Gates à développer – je pense – Microsoft. Je pense qu’il bossait pour Microsoft, déjà à l’époque. Donc il a bossé pour énormément d’entreprises et il a été le cofondateur d’énormément d’entreprises, ce monsieur-là.

Donc si tu ne connais pas Naveen Jain, il est très très intéressant, ce type.

On a ensuite Kim Beom Su, un Coréen qui, lui, a fait fortune avec les jeux vidéos, computer games. Donc aujourd’hui, c’est clairement dans l’air du temps. Il y a beaucoup d’argent.

Mais encore une fois, ce n’est pas le business le plus facile dans lequel se lancer, les jeux vidéos. Alors, aujourd’hui, pour faire 1 million de dollars, clairement, si tu fais par exemple un e-commerce, un business Internet sans aller forcément développer des jeux vidéos, c’est beaucoup plus simple, je pense.

Après, est-ce que ça peut te rendre milliardaire ? C’est encore autre chose.

Ici, on a un Indien de 72 ans qui s’appelle Narayana Murthy. Lui, il a fait fortune dans le software. Ça, c’est dans l’air du temps, tu vois ? Il a 72 ans, mais le gars à l’époque, il était déjà dans le software. Il a commencé son business.

C’est le fondateur de Infosys. Je ne sais pas si tu connais. C’est une très très grosse boite qui est cotée au NASDAQ. Donc le gars a été, je pense, très visionnaire pour son temps.

Ensuite, on a un Turc, Hüsnü Özyeğin, de 74 ans qui, lui, a fait fortune en étant président d’une banque pendant 13 ans.

Je ne vais pas te mentir. Ce n’est pas forcément le truc le plus accessible aujourd’hui. C’est encore possible. Ouvrir une banque, une néobanque, aujourd’hui, à la N26 etc., c’est potentiellement possible de devenir encore milliardaire ou faire 1 million de dollars avec ce business, mais c’est clairement pas des plus simples.

Et son histoire est intéressante également. Tu pourras la retrouver dans le livre. C’est un parcours atypique. Et j’ai adoré son histoire également, de comment il s’est retrouvé à ouvrir une banque alors qu’à la base, il ne voulait pas du tout ouvrir une banque. Il l’a fait pour une raison bien particulière.

Je te fais des teasings comme si j’avais quelque chose à te vendre à la fin, alors qu’en fait, le livre, ce n’est même pas le mien.

Ensuite, on a Lirio Albino Parisotto, un Brésilien qui, lui, a fait fortune dans l’electronic retail. Il a 65 ans.

L’electronic retail, rien de bien stimulant en tout cas de mon côté. Je n’ai pas grand-chose à te dire dessus. Je n’irai pas faire ça aujourd’hui en tout cas.

On a Dilip Shanghvi, un Indien qui, lui, a fait fortune dans la « psychiatric medicine ». Qu’est-ce qu’il a fait, lui ? Il a ouvert une entreprise pharmaceutique. Je ne me rappelle même plus de son parcours. Lui, il ne m’a vraiment pas marqué.

Je ne vais pas faire ça aujourd’hui, d’autant plus que c’est de plus en plus règlementé, de plus en plus compliqué et vraiment pas simple à ouvrir comme business, tout ce qui est pharmaceutique.

On a Ron Sim, un Singapourien de 60 ans, qui lui, a fait fortune en vendant (tu vas être assez surpris) des « household products ». Donc c’est tout ce qui est produit de la maison, meubles, des choses comme ça, un peu à la Ikea finalement, donc des produits de lifestyle en Asie, avec 400 magasins dans 21 pays. Donc c’est Psartek.

Ce n’est pas non plus le business le plus simple à lancer aujourd’hui, mais encore une fois, c’est pour ça que je t’ai dit au début de la vidéo : « Regarde bien l’âge qu’ils ont et le type de business ». C’est que le monde a vraiment changé en 50-60 ans.

Avec les business d’autrefois où tu peux devenir milliardaire, ce n’est pas forcément ceux avec lesquels tu deviendrais milliardaire aujourd’hui.

Michal Solowow, un Polonais de 56 ans qui a fait fortune dans le milieu de la construction. Encore une fois, c’est possible aujourd’hui de faire un million de dollars dans la construction. Par exemple, les gens qui sont marchands de biens, qui font de l’achat-revente, qui sont dans l’immobilier le savent très bien. C’est vraiment quelque chose de possible dans l’immobilier.

Ensuite, on a Peter Stordalen, un Norvégien de 56 ans, donc jeune aussi. Il explique dans ce livre, c’est également très intéressant.

Il a fait son premier million sur un seul projet dans sa ville, en Norvège, du coup, où son objectif, c’est de connecter 3 centres commerciaux en un seul, et où tout le monde lui disait : « Ce n’est pas possible. Ce n’est pas possible. Tu es jeune, tu es bête, tu es naïf. Tu as les yeux plus gros que le ventre. Tu crois que c’est possible, alors que ce n’est pas possible. »

Et personne ne croyait en lui. Lui, il y croyait. Et il a réussi à le faire. Il a réussi à connecter les 3 centres commerciaux en un seul, et à la fin, son bonus pour avoir réussi ce projet, c’était 1 million de dollars. Et c’est comme ça qu’il a fait son premier million de dollars.

Ensuite, on a Frank Stronach, un Canadien de 86 ans, donc pas tout jeune lui, qui a fait fortune en vendant des composants automobiles, donc des pièces pour les voitures etc.

Là, aujourd’hui, ce n’est pas vraiment le truc dans lequel je vais me lancer forcément, et ce n’est pas non plus le truc le plus simple : 400 usines, 170000 employés, donc c’est énorme.

On a Manny Stul, un Australien de 70 ans qui lui, a fait « wholesaling innovative giftwear ». Je ne sais même plus c’est qui ce gars, je ne me souviens plus de ce qu’il a fait. C’est quoi ?

Il est dans l’industrie du jeu, du jouet également. Je ne me rappelle plus trop de son histoire. Ça ne m’a pas marqué. On va passer tout de suite.

On a Chip Wilson, un Canadien qui, lui, a fait fortune en vendant tout ce qui est « sports apparels », donc des habits de sports, des leggings, des shorts, des choses comme ça. J’adore son histoire !

Il est devenu milliardaire. Sa marque c’est Lululemon. Je ne sais pas comment on le prononce. Ça s’écrit vraiment comme on vient de le prononcer. C’est comme « citron » à la fin et « lulu » au début.

C’est vraiment une marque qui a vraiment explosé parce que je crois qu’il est coté en Bourse, si je ne dis pas de bêtises. Non. Peut-être pas quand même. Non, quand même pas. Mais il est devenu milliardaire avec ça et c’est une très très grosse boite aujourd’hui.

Et aujourd’hui, il y a l’histoire que j’ai vue très récemment, l’histoire d’un jeune qui n’a pas 30 ans, je crois, même 27 ans, qui a lancé également un e-commerce de leggings (je ne sais plus quelle est la marque), et qui, pour le coup, s’est fait racheter je ne sais plus combien de centaines de millions de dollars par un autre fonds.

Je ne me rappelle plus exactement l’histoire mais tout ça pour dire, encore une fois, que c’est possible aujourd’hui de lancer un business dans le milieu du sport, des habits de sports, des leggings, et d’en faire une marque vraiment intéressante et qui attire les gens, et devenir millionnaire, et même milliardaire avec ce genre de chose. Voilà.

Si tu ne sais pas quoi faire aujourd’hui, lancer un e-commerce sur ce genre de chose, pourquoi pas ? Il y a des gens qui sont intéressés par ça.

Et la dernière personne, Cho Tak Wong qui est un Chinois de 72 ans, lui, a fait fortune en produisant « water meter glass », des composants pour les voitures. Oui, c’est ça : manufacturer de « automotive glass ».

Donc pas non plus le truc dans lequel j’irais aujourd’hui, tout ce qui est automobile, mais c’est intéressant de voir. Ce Chinois, je pense qu’il avait de bons contacts en Chine pour produire vraiment pas cher et exploiter ça. Donc c’est très très intéressant.

Voilà. C’était le dernier milliardaire dont je te parlais dans ce livre. Dernière vidéo également sur ce livre. Si tu ne l’as pas lu, lis-le. On devrait me payer pour faire la pub de ce livre. Très intéressant.

Dis-moi, de tous ces milliardaires dont je viens de te parler, lequel te semble le plus au goût du jour sur la façon dont on peut encore faire 1 million de dollars aujourd’hui. Est-ce que c’est, selon doit, le gars qui a fait des habits de sport, est-ce que c’est selon toi le gars qui a fait des constructions dans l’immobilier, achat-revente et constructions de biens immobiliers ?

Je te dis tous ceux qui m’ont marqué en fait.

Il y avait le gars, également, qui fait de l’alimentation. Les 2 milliardaires qui font de l’alimentation pour moi, ce sont des business dans lesquels on peut encore vraiment faire des millions de dollars aujourd’hui, « facilement », encore une fois, il n’y a rien de facile mais dans lesquels c’est possible aujourd’hui de faire beaucoup beaucoup d’argent.

Donc dis-moi dans les commentaires ce que tu en as pensé. Petit Like, petit commentaire, petit abonnement, ça fait toujours plaisir, ça me motive. Et moi, je te dis à très très vite pour une prochaine vidéo.

Lis bien la barre de description également. Je ne te promets pas de devenir milliardaire mais il y a pas mal de choses qui pourraient t’aider en tout cas, à commencer à entreprendre et à devenir indépendant financièrement, et pourquoi pas même millionnaire, soit à travers l’immobilier et les marchés financiers, et bien d’autres véhicules.

A très très vite. Ciao ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *