Suivi de chantier de mon immeuble à 700k€

Dans cette vidéo, je te montre l’évolution des travaux de ma dernière acquisition : un immeuble de rapport de 5 lots dans la ville de Reims.

Si tu n’as pas vu la première vidéo de présentation, tu peux la découvrir ici: https://youtu.be/t5wqJNDoEr0 

Cela te permettra de voir l’évolution de ce projet immobilier. Pour rappel, ce bien a été acheté 400k€ avec 30k€ de frais de notaire et 170k€ de travaux pour un prix de revient de 600k€.

Sa valeur après travaux sera d’environ 700k€. Aucune mauvaise surprise ne s’est révélée sur ce chantier si ce n’est quelques petites bricoles qui n’ont eu aucune incidence sur le déroulé du chantier.

Cet immeuble de rapport patrimonial de 5 lots aura ensuite pour vocation d’être loué et est détenu au sein d’une SCI à l’IS.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR ALLER PLUS LOIN ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

📚 Lire mon livre « La magie des dividendes » : https://www.clubmillionnaire.fr/bourse​

✔︎ Un livre papier et numérique de 704 pages dans lequel je t’explique de A à Z la stratégie d’investissement dans des actions à dividendes. Le livre n°1 en francophonie sur ce sujet !

💶 Rejoindre le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

✔︎ Un service dans lequel je te partage tous les mois les actions en bourse dans lesquelles j’investis personnellement mon propre à argent. Libre à toi de recopier ou non mon portefeuille !

🎥 Rejoindre la formation « La magie des dividendes » : https://clubmillionnaire.fr/formation-…

✔︎ Une formation vidéo dans laquelle je te partage toute ma méthode d’analyse d’une entreprise cotée en bourse avant d’investir dans celle-ci. + de 15 heures de formation vidéo !

🎤 Mon prochain séminaire (1 seule fois par an) : https://clubmillionnaire.fr/seminaire​

✔︎ Un séminaire présentiel dans un hôtel 5* avec des centaines de participants où moi-même et des intervenants intervenons au sujet de l’indépendance financière (immobilier, bourse, business, …) !

🇫🇷 Tous nos programmes sont éligibles au financement via le CPF. Découvrez comment l’Etat peut prendre en charge à 100% votre formation si vous êtes salarié(e) : https://clubmillionnaire.fr/cpf

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ OU ME RETROUVER ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

🔸 Site Internet : https://clubmillionnaire.fr​

🔹 Instagram : https://www.instagram.com/raffaello_c​

Suivi de chantier de mon immeuble à 700k€

livre-la-magie-des-dividendes

Retranscription de la vidéo :

Allez les amis ! Bienvenue sur mon chantier à Reims, sur un immeuble de 5 lots. Je t’avais déjà fait une première partie de ce projet que tu peux retrouver dans la barre de description ci-dessous.

Et là, j’ai envie de te montrer finalement l’avancée, puisque dans la première partie que je t’avais filmée, je te montrais simplement l’immeuble en question, le projet qui allait y avoir en termes de rénovation.

Je te donnais les chiffres, mais on n’était pas rentrés dans le vif du sujet. Tu as pu voir qu’il y a des matériaux et des plaques de placo. Il y a du carrelage là-bas.

Bref, il y a des choses qui sont en train de se passer. Il y a des câbles qui sont ici, etc. Donc les travaux ont bel et bien commencé depuis maintenant un bon mois, sérieusement (allez, 3 semaines, très sérieusement).

C’est depuis courant août, quand les artisans étaient là, pas en vacances. Certains venaient un petit peu pour commencer à préparer le chantier.

Mais on va dire que ça a vraiment commencé au 1er septembre.

Donc les amis, par contre, on va commencer du rez-de-chaussée, ensuite 1er étage, ensuite les combles tout en haut, puisque les combles, c’est quand même – on va dire selon moi – le plus intéressant.

C’est le plus excitant parce que ça s’apparente à une création. Ce sont des combles, et on crée un T3 à l’intérieur.

Alors, je vais commencer par la gauche. Ici, c’est un lot que je ne t’avais pas montré, puisqu’on ne l’avait pas encore eu, parce qu’une locataire vivait dedans.

Je vais t’expliquer ce qui s’est passé avec cette locataire, malheureusement ce n’est pas très joyeux. Mais je vais tout te raconter.

Alors, excuse-moi également. Il n’y a pas d’électricité partout, étant donné que les contrats sont au nom des locataires.

On a simplement l’électricité des communs, et on a fermé les volets du rez-de-chaussée pour des questions de sécurité, pour pas qu’on voit à l’intérieur des appartements depuis la rue et que ça puisse attirer l’attention de gens mal intentionnés.

Surtout qu’il y a du matériel ici, comme tu peux le voir, il ne faudrait pas qu’on vienne se faire voler tout ça. Il y en a quand même pour beaucoup d’argent.

Donc ce que je vais te montrer, je ne vais pas te montrer les pièces qui sont malheureusement plongées dans le noir. Ça n’a aucun sens.

Tu peux voir ici la salle de bains qu’on a totalement détruite pour partir sur de la faïence, du carrelage marbre.

Donc on va mettre ça aussi bien sur les murs que sur le sol. Là pour l’instant, seulement les murs sont posés.

Demain ou après-demain, les sols seront posés. Alors voilà, il n’y a pas de fenêtres ici. On a quand même mis du marbre à toute hauteur de mur, c’est-à-dire que ce n’est pas simplement à mi-hauteur du mur, on a fait vraiment du mur, tout en haut.

Pour quelle raison ? Tout simplement pour raison d’humidité, et aussi pour des raisons de frottage, puisqu’avec du carrelage, même si on frotte, il n’y aura pas de tâches, alors qu’avec du placo, par exemple, si on frotte, ça fait tout de suite des traces.

Ici, on est dans la cuisine, c’est-à-dire que les faux plafonds ont été refaits. A côté également. En fait, sur les pièces d’à côté, il n’y a pas grand-chose qui a été refait.

« Pas grand-chose », c’est relatif. On a fait tout simplement les plafonds, et on a changé les fenêtres comme prévu, puisqu’au rez-de-chaussée, on était sur des fenêtres simple vitrage.

Donc on les a repassés en double, et on a alimenté tout ça avec des volets électriques plutôt que mécaniques comme présents auparavant, comme ça on a quelque chose de propre.

Ici, évidemment, les murs vont être repeints. La cuisine, on a replaqué ici directement, plutôt que de rattraper le mur derrière qui était en trop mauvais état.

Donc ça simplifie le travail de tout le monde. Pour l’électricien et la plomberie qui ont fait passer tout leur bazar, tout leur Schmilblick, comme on dit.

Le compteur qui n’était pas aux normes, parce qu’il était, je crois en hauteur dans l’entrée. Voilà. On a tout refait proprement.

Ici, dans le petit placard de derrière comme ça, on a un truc de propre. Et puis, surtout, on a refait les faux plafonds, comme ça, ça va éviter de faire passer tout ce qui est électricité, la VMC, la trappe de visite, etc.

Donc ici, on repart vraiment sur un truc de propre. Rappelez-vous. On garde les sols : carreaux de ciment. Alors, certains aiment, certains n’aiment pas.

Quand j’en parle, il y en a qui me disent : « Non, c’est vieux, je déteste. » Je peux comprendre. Moi, je ne suis pas fan non plus. Mais visiblement, il y en a aussi beaucoup qui aiment et qui recherchent ça.

C’est très ancien, c’est très solide. Et on s’est dit, premièrement, ça va faire une économie, parce qu’on a quand même 170000€ sur cet immeuble rien qu’en travaux.

Et deuxièmement, ce n’est pas ça qui va être game changer dans une location. Il n’y a pas un locataire qui va arriver et qui va dire : « Ah, le sol ! Carreaux de ciment ? Allez, je ne prends pas. C’est vraiment trop moche. Je ne peux pas accepter ça. »

Surtout qu’il n’y en a que dans la cuisine et dans l’entrée, puisque le salon et la chambre, ce sera le parquet ici qu’on récupère, qu’on garde. On va simplement le poncer, le vitrifier, le vernir pour qu’il soit propre.

Et puis dans la salle de bains, tout sera en carrelage effet marbre.

Donc voilà, on va dire que ce n’est pas game changer. Et un locataire ne va pas dire : « Je ne prends pas ton appartement parce qu’il y a du carreau de ciment.

Et si un jour, on revend l’immeuble, le prochain propriétaire aura tout le luxe de choisir quel sol il veut mettre dessus.

Donc c’est pour ça qu’on a décidé de le garder, parce que l’entretien est facile aussi. Etc.

Donc voilà les amis. On a également changé la chaudière. Il y avait avant 2 chaudières qui faisaient eau chaude et chauffage. Bon voilà, on en a fait une qui fait tout en un. Donc ça faire à la fois l’eau chaude et le chauffage ici.

On a ici un chauffage au gaz dans cet appartement. Ce n’est pas le cas de tous les appartements, mais ici, c’est le cas, et on a décidé de garder le gaz. Certains aiment, certains n’aiment pas.

Il y a des avantages. Il y a des inconvénients. Ce qui était au gaz, on va laisser au gaz. Pour tout ce qui est création, on a mis à l’électrique, parce que je préfère quand même l’électrique au gaz, de mon côté. Et c’est personnel.

Okay ?

Donc pour ce lot, voilà, c’était l’atelier du propriétaire. Voilà, on a fait une rénovation « classique ». Il y a eu un peu de travail, mais il n’y a rien non plus d’extraordinaire.

Est-ce que je te parle de la surprise de l’électricité ? Je t’en parlerai plutôt après.

Je vais d’abord te parler de cet appartement qui est juste devant nous. Qu’est-ce qui s’est passé ?

A l’époque, quand je l’avais acheté, il y avait une locataire, une locataire qui devait partir depuis en fait un petit moment.

Elle me disait : « Moi, je vais partir, je vais partir, je vais partir. »

C’était une femme qui, malheureusement, avait déjà eu 2 ou 3 cancers. Elle avait réussi à survivre, mais voilà, elle était un petit peu en sursis. Même quand on la voyait, elle était rayonnante, il n’y avait aucun souci, elle était très gentille, elle discutait toujours.

Mais voilà, ce n’est jamais évident quand on a eu des cancers et qu’il y a des rechutes ou des choses comme ça. Et bref, pour te la faire courte, un jour, je reçois un petit coup de fil de sa fille qui me dit : « Ma maman, elle est hospitalisée. Elle est dans le coma. Et elle a une chance sur deux de s’en sortir. »

C’est assez logique.

« En gros, si elle s’en sort, elle ne pourra pas rester ici. Elle devra aller dans un établissement spécialisé. Et en gros, elle ne pourra plus jamais revenir. Ou alors, elle va mourir tout de suite. »

Et ça a été le cas. Et elle est morte en fait dans les jours suivants parce qu’elle ne s’est pas réveillée dans le coma. Elle avait une tumeur au cerveau. Ça a attaqué son cerveau.

Et donc du coup, on a récupéré le lot. Voilà. Ça fait toujours un peu bizarre de revenir ici parce que moi, je l’ai vue plusieurs fois cette femme.

Elle était là à sa fenêtre dans sa cuisine. Moi, je lui parlais depuis la cour dehors. On se disait des banalités, mais bon, on parlait quoi. Elle était gentille.

Et bon, elle n’est plus là. Je n’avais jamais vu son appartement puisqu’elle ne me laissait jamais trop rentrer. Elle était assez pudique, assez timide. Elle avait son petit chez soi, quoi, son petit jardin secret.

Il ne fallait pas trop qu’on rentre et qu’on vienne la déranger. Je me rappelle pour les diagnostics, elle n’aimait pas trop qu’on rentre.

Donc c’est un peu une découverte. Comme tu le vois, c’est dans son jus. Même moi, la cuisine, je ne l’avais pas vue. Je ne savais pas trop si elle était équipée ou pas équipée.

Les propriétaires m’avaient dit : « Oui, on l’a rénovée. » Donc en effet, ils ont changé les radiateurs électriques. Ils ont refait un peu d’isolation, des choses comme ça. Peut-être pas l’isolation, une salle de bains. Bref, des petits trucs, mais je ne sais pas trop.

Et donc, la cuisine, tu vois, on va tout refaire. Ça, c’était en plus rajouté. La chaudière, visiblement, elle marche. On va simplement la revérifier mais on risque de la garder.

On va quand même refaire tous les faux plafonds. Parce que tu vois, là ce sont des faux plafonds imitation bureau. Malheureusement, je n’ai pas ici de lumière à côté, mais c’est la même chose. Ce sont des dalles de bureaux.

On refait tous les faux plafonds, ce qui nous permet de faire passer une petite VMC ici, puisque c’est le plus humide des appartements. Tu ne le verras pas, mais à côté, il y a des grosses taches noires.

Ici, on voit un petit peu, il y a des taches noires aussi, mais à côté, c’est beaucoup plus flagrant. Donc on va traiter en fait tous les murs extérieurs. On fait une isolation : celui-ci et tout ce qui donne sur la rue là-bas. On fait une isolation sur le mur extérieur.

Voilà, on va traiter les murs pour l’humidité. On fait une isolation sur les murs extérieurs. On fait les faux plafonds. On met une VMC supplémentaire ici, on va changer une cuisine.

On va refaire tous les sols ici. Donc tu l’as bien capté ici. Pareil. Carreaux de ciment de même typologie qu’en face. On coupe, on pète ces dalles-là.

Ce sont des dalles amiantées. C’est une horreur. Et on enlève tout ça. On nettoie un coup les sols. Et c’est reparti.

Peinture partout pour repartir sur un truc de propre. Et puis on a à peu près tout. Les parquets ici, on les ponce, on les vitrifie à nouveau.

La salle de bains, on va la garder. Elle est bien. On va juste changer le sol. Un petit morceau de lino, et voilà. Ça fait un peu pourri, ce qu’il y a actuellement. On va faire un truc assez propre.

Et puis c’est parti !

Donc voilà, encore une fois, il n’y a rien de bien compliqué, rien de bien difficile. C’est simplement de la rénovation, et ça va repartir assez rapidement en location.

On aurait presque pu le louer dans l’état, mais en fait, ce que je me suis dit, c’est que c’est trop dommage d’avoir tous les artisans sur place et de ne pas s’occuper de ce lot-là, sachant que tous les autres lots vont être neufs, et celui serait moyen neuf.

C’est-à-dire qu’on voit tous très bien que c’est vieillot. Les couleurs vertes. Une petite cuisine comme ça. C’est vivable. On peut aménager et y vivre, mais autant tout faire neuf. Okay ?

Donc là, on est à l’électrique. Ça fonctionne. Ça a été changé il n’y a pas longtemps. Donc voilà, les amis.

Et puis, le compteur électrique qui n’est pas aux normes, on le redescend. On le met ici. Donc ça tombe bien qu’on fasse les faux plafonds dans l’entrée et dans la cuisine.

Ça va être beaucoup plus simple pour tout remettre ici à hauteur de main, et surtout aux normes.

Donc voilà les amis ! Rez-de-chaussée, est-ce que c’est fait ? Presque.

Est-ce que je vous parle de la colonne, du coup, maintenant ? Oui, on s’est rendus compte que l’immeuble n’était pas relié à la terre. Donc ça a été un petit surcoût supplémentaire.

En fait, on pensait, mais en fait non. En fait, il faut savoir que cet immeuble a été pas mal bricolé visiblement par son ancien propriétaire.

Il était artisan, rappelle-toi. Donc on a son atelier ici. Il y stockait tous ses outils etc. Et il faisait des choses très bien.

C’est-à-dire qu’il y avait vraiment plein de choses. C’était bien fait. C’était bien entretenu. Franchement, pour un immeuble, c’était très propre. Tous les communs étaient très propres, les caves sont très propres, les combles sont très propres.

Les appartements étaient entretenus. Dans leur jus mais entretenus. Mais il y a quand même des petits trucs un petit peu faits à l’arrache, d’un point de vue électrique.

Il y a des choses des communs qui sont branchés dans l’appartement du propriétaire, et ça repasse par les combles, et ça redescend en bas, et ça alimente les caves. Et il y a ci, il y a ça.

Bref, il a fallu reprendre tout ça. Et c’est vrai que l’électricité, finalement, ça va être le poste le plus coûteux puisque je pense que ça va nous coûter sur tout l’immeuble à peu près 45000€ peut-être avec tous les lots, en sachant qu’il y a des lots où on refait clairement une installation complète, il y a des lots où on refait une « mise aux normes », on va dire.

Et puis, il y a des lots où il y a une colonne qu’on doit refaire, sachant également que la mairie nous a coupé tous les câbles TV et internet sur les façades (pas qu’à nous, mais à toute la rue). On ne sait pas pourquoi.

Mais du coup, ça veut dire qu’il va falloir retirer également tous les câbles depuis l’extérieur pour qu’on puisse réavoir internet et la télé. Donc ça, c’étaient des imprévus. Voilà, donc 3000 à 4000€ en plus qu’on n’imaginait pas évidemment dès le début.

On ne le voit pas en fait. On le découvre en faisant et en allant. Donc voilà, les amis. Ça a été – on va dire – la plus grosse surprise, tout ce qui était électrique, parce que l’électricité, ça coûte vite cher, et c’est quand même quelque chose d’important.

Demain, il ne faudrait pas que l’immeuble prenne feu ou quoi que ce soit, parce qu’il y a eu une malfonction.

Et puis surtout, dans la tendance actuelle en France, on nous impose toujours plus de choses en tant que propriétaires, c’est-à-dire qu’on doit les DPE obligatoires, minimum ABC, je ne sais plus jusqu’où ça va mais si on est en D ou E, bientôt on ne pourra plus louer.

C’est bientôt pareil pour tout ce qui est électricité. Il y aura des contrôles, et si jamais il y a des choses qui ne sont pas correctes, soit c’est à refaire, soit tu ne loues pas.

Donc bref, il y a de plus en plus de règles les amis, et mieux vaut tout faire d’un coup bien, même si ça coûte cher, même s’il faut remettre de l’argent, même s’il faut se dire : « Allez, je gratte 2-3-4 ou 5 ans, je ferai ça plus tard », et qu’au bout de 5 ans, quand il va falloir tout refaire, il faut tout retirer, il faut tout redéplacer, il faut tout redémonter, il faut tout reprendre.

Ça recoûte des devis, ça recoûte des déplacements, ça recoûte de l’énergie, ça recoûte du temps. A la fin, ça coûte plus cher.

Donc là, tout le monde est sur place. On fait tout tout de suite. Comme ça, il n’y a pas de galère. On repartira vraiment sur un bel immeuble qui a été bien rénové, patrimonial, bien situé dans Reims, et avec lequel on n’aura vraiment pas beaucoup de soucis au fur et à mesure des années.

Ça, j’en suis quasiment convaincu.

Ici, on arrive dans l’appartement des propriétaires. Je ne sais pas si vous vous rappelez. Donc ici, on ne fait vraiment rien du tout. On laisse comme c’est.

La seule chose qu’on fait, c’est qu’ici, on a rebouché le plafond puisque peut-être que tu ne te rappelles pas, mais il y avait un escalier en colimaçon qui montait dans les combles où on va aller juste après.

Donc on a bouché pour récupérer la totalité de la superficie des combles, pour faire un plus grand appartement dans les combles, un T3 du coup.

Et en fait, la chambre était vraiment pourrie. L’escalier en colimaçon était vraiment très serré. Il n’y avait vraiment aucune plus-value. Ça ne faisait même pas effet duplex.

C’était du bricolage, un petit peu. Donc on a rebouché ça. Donc là, on va refaire tout le plafond. C’est plus simple. On va refaire tout le plafond.

Donc on va replaquer ça, et on fait tout un plafond avec une battante. Et puis, on aura un truc de propre, les amis.

Et qu’est-ce qu’on reprend ici ?

On reprend un peu d’électricité parce que c’est là que ça a été bricolé. Derrière le four, il y avait des fusibles dégueulasses qui étaient beaucoup trop faibles et qui alimentaient à la fois les plaques ici, la machine à laver, le four.

Bref, c’était vraiment limite limite. Donc on a tout refait propre. Et puis, voilà, on redescend également le compteur qui était tout en haut ici, si je ne dis pas de bêtises. Il devrait arriver normalement ici dans les placards.

Finalement, on les met partout dans les placards. Comme ça, c’est beaucoup plus simple. Et puis, comme tu peux le voir également, je fournis systématiquement à mes artisans des boissons.

Ça, ce n’est pas eux qui l’ont ramené. Le Coca-Cola, le FuzeTea, le Capri Sun, Tropic’eau (de l’eau), même de la bière. Voilà.

Peut-être que certains vont trouver ça bizarre et choquant, de fournir de la bière à leurs artisans. Rassure-toi, je n’envoie pas des litres et des litres. Je ramène toujours un pack de 6, pas plus, et il y a toujours plus de sodas et d’eau que de bières, évidemment.

Et au final, ils n’y touchent même pas trop. Mais voilà, je fournis toujours des boissons en quantités suffisantes. Alors, ils les boivent très très vite, mais tant mieux. Tant mieux parce que c’est un petit geste en plus.

Tout le monde ne leur fait pas ça. C’est certain que tout le monde ne leur offre pas la boisson sur le chantier.

C’est une petite différence. On a une bonne relation avec les artisans. Ils sont tous géniaux. Ça se passe super bien. Et je sais que s’il y a un petit souci, ils seront beaucoup plus gentils aussi de leur côté.

S’il faut faire des trucs en plus, s’il y a un petit imprévu, si on leur demande un petit truc, ils n’hésitent pas à facturer dès qu’il y a un petit truc en plus.

Je te l’ai dit que quand il y a des petites surprises, ne t’inquiète pas que c’est facturé tout de suite. Mais voilà, je sais que quand même dans la relation globale, ça permet d’avoir une bonne entente.

Et puis, je sais qu’il y a des petits trucs quand même qu’ils ne m’ont pas fait payer ou facturer, dans l’ensemble. Et tout se passe très bien.

Donc voilà, ici, pour l’appartement des propriétaires. Et on va passer en face.

Donc on a la colonne. Finalement, je ne sais pas si je t’avais tenu au courant. Je ne pense pas. On devait refaire également toute la colonne pour avoir… Oublie ce problème, il est beaucoup trop long.

Si je commence à te l’expliquer, la vidéo va durer 3 quarts d’heures.

Voilà, une colonne électrique qu’on devait refaire. La mairie nous a refusé le projet parce que la voirie devant l’immeuble avait été refaite genre 2 mois avant qu’on achète l’immeuble (même pendant qu’on achète l’immeuble), donc on doit attendre 3 ans pour refaire la colonne.

Mais voilà, donc je te l’ai résumé en 30 secondes. Mais grosso modo, c’est ça, l’idée.

Ici, voilà, on a tout détapissé. Les faux plafonds également, tous étaient refaits. Cuisine aussi. Salle à manger. Chambre ici, pareil. Ça a été refait.

Salle de bains en marbre. Je ne sais pas si tu vois bien. Sols, murs, voilà, jusqu’à la hauteur tout en haut, ça a été refait avec les faux plafonds. On garde les carreaux de ciment au sol.

Si tu as bien compris, c’est la même typologie qu’en bas. On a changé également la chaudière. Il y en avait 2 qui faisaient eau chaude et chauffage. On n’en a plus mis qu’une.

La cuisine qui va arriver là. Donc ici, on n’a pas replaqué directement parce que le mur est suffisamment correct pour qu’on puisse le travailler et le rattraper.

Les compteurs électriques, on les a redescendus et on les a remis là. Les VMC qui sont repassés dans les faux plafonds.

Ici, on n’a rien changé au niveau des fenêtres parce que c’était bon. On a simplement réalimenté les fenêtres pour les volets électriques qui étaient déjà présents, mais c’était bon.

Ah, si ! Je ne t’ai pas parlé de la fenêtre ici. Il y en avait une en face chez le propriétaire. Et il y en a une deuxième ici dans cet appartement.

On les change finalement parce qu’elles sont abimées, surtout côté rue. Et au moins, on aura une belle fenêtre tout propre avec volets électriques également. Et surtout, elles ne seront pas floutées comme ça, donc ça va porter beaucoup plus de lumière à l’intérieur.

Avant, c’était même caché par des plaques de placo. C’était un peu bizarre. C’est pour ça qu’on a démonté le placo.

On change les fenêtres, et ça va faire vraiment des choses sympas, parce que ce sont des fenêtres atypiques.

Comme tu peux le voir, elles sont grandes et fines. Donc ça ajoute vraiment du cachet, et ça va être sympa. Ça va valoriser également l’immeuble.

Donc toute l’installation électrique également ici, elle a été revue.

Voilà, je crois que je me répète un peu parce que c’est vraiment la typologie même que celle d’en bas.

Chauffage au gaz également ici. Voilà, tu peux le voir là-bas. Et puis voilà.

Donc les amis, je ne sais pas combien de temps va durer cette vidéo. Mais on va vite passer en haut parce que voilà, sur les 4 lots qu’on vient de voir, c’est de la rénovation classique. On fait tout. On touche à tout, presque. On touche à tout mais c’est de la rénovation classique.

On va monter en haut, où là c’est vraiment intéressant.

On va privatiser l’appartement d’ici, finalement. Là, avant, c’était considéré comme rien du tout puisqu’on allait aux combles.

On s’est dit qu’on allait privatiser l’appartement depuis ici, non pas pour récupérer des mètres carrés parce que ce ne sont que des escaliers, donc ce n’est pas ça qui va être valorisé une fortune, et ça ne va même pas être métré dans les calculs de superficie, mais c’est pour rendre le truc un peu plus intéressant, exclusif et premium, puisque tu vas voir comment ça va être fait ici.

On a changé la fenêtre. Avant, elle était floutée également. Elle était opaque. On a changé pour mettre une vraie fenêtre qui apporte plus de luminosité.

Et puis, surtout ici, tu vas voir, ça commence à sentir bon. Ça, c’est le genre de projet que j’aime bien, quand on pète tout et qu’on recommence tout.

Ici, on a cassé des murs. Il y avait un mur en briques comme ça qui allait juste tout le long, comme ça. On a tout pété. Et en fait, on va mettre un garde-corps ici – très sympa – comme ça, ça va faire une petite entrée sympathique.

Tu as ton escalier privé, tu arrives, tu as ton garde-corps, tu as une lumière ici, tu as une fenêtre ici, tu as une autre fenêtre ici en face, beaucoup de lumière, les Velux. Et ça va être sympa, je pense.

Alors ici, ça va beaucoup changer. Beaucoup et pas beaucoup, puisqu’il n’y a pas énormément de choses qui ont été faites.

On a fait quoi ? On a tout isolé déjà. Tu peux le voir ici. Les rampants sont là. On a ici la laine de verre qui est en face. Tout était déjà isolé maintenant à ce stade.

Dans le fond, ça a été isolé. Les murs mitoyens ont été isolés. Il ne reste plus que ce mur-là à faire, et un petit rampant à faire ici également, mais c’est une question de 2-3 jours maintenant. Ça va être fait cette semaine.

Tous les Velux ont été changés sans aucune exception. Comme ça, on part sur quelque chose de propre puisque les anciens étaient anciens, comme le nom l’indique.

Il faut que je fasse attention où je marche parce qu’il y a des clous partout. Je viens de démonter à l’instant le sol que les artisans n’avaient pas fait.

Ça va être un petit peu le point que j’ai découvert hier, et où je n’étais pas content. Ils commencent à poser des cloisons sans forcément avoir démonté l’ancien sol, ce que je ne trouve pas forcément très logique. Et je trouve qu’on ne va pas dans l’ordre.

C’est beaucoup plus simple d’enlever tout le sol pour avoir une bonne base, ensuite poser les cloisons. Et ensuite, on remet, nous, notre sol qu’on veut.

Parce que là, ils l’ont enlevé d’un côté. Tu peux le voir qu’ici, ils ont déjà enlevé beaucoup d’épaisseurs. Il faut savoir qu’il y avait beaucoup d’épaisseurs. Il y avait des dalles, de la moquette, du lino.

Il y avait au moins 5 ou 6 épaisseurs. C’était assez fou. Donc ils en ont retiré une partie, mais pas tout. Donc ça, je n’ai pas trop compris, parce que du coup, on n’avait pas du tout les mêmes épaisseurs partout.

Tu peux voir qu’ici, on a directement le parquet. Ici, on avait cette épaisseur là. Là-bas… Enfin bref, là, il y a des dalles.

Bref, j’ai trouvé ça bizarre.

Donc voilà, j’ai un petit peu tout pété. Je leur ai dit (on est dimanche à l’heure où je te fais cette vidéo) : « On va faire le point demain parce que je trouve ça un peu bizarre. »

Les amis, quoi d’autre ?

Donc ici, on est dans la chambre, finalement. Je vais t’expliquer un petit peu ce qui va se passer là. La typologie de cet appartement, c’est un T3.

Donc en fait, on va rentrer ici. Hop ! Ici, ça va être ouvert. Il n’y aura pas de porte ou quoi que ce soit. Et là, on va arriver en fait dans le salon. Okay ? Juste devant toi, c’est le salon.

On va peindre les poutres pour ajouter un peu de cachet. Peut-être qu’on va peindre quelques murs, notamment là-bas, ce serait la cuisine.

Ici, il faut imaginer une grande cuisine (une grande, tout est relatif), une cuisine en L qui va commencer à peu près ici, qui va longer tout le mur, et qui va repartir là-bas. Okay ?

Ici, derrière, on a une chambre. Donc là, ça va être cloisonné évidemment. Mais pour te montrer un peu, donc on aura une chambre, donc qui est petite mais qui fait le taf, avec toujours son coin de lumière quand même, une fenêtre (ce n’est pas une chambre noire).

Et donc ici, tu as la porte. Tu peux le voir. On a tout simplement fait le tour, puisque là-bas, c’est encore bouché.

Donc ici, une première chambre. A côté, comme je l’ai dit, le grand salon. Je pense qu’on mettra la télé dans le fond, sur le mur du fond là-bas avec un canapé ici, ou quelque chose dans ce style-là.

Ici, l’ancienne cheminée, on va la plaquer pour cacher tout ça, parce qu’elle n’est pas fonctionnelle. Mais si on la détruisait, ça coûtait plus cher que si on va la plaquer, donc on va la camoufler.

Au passage, on mettra dans le fond tout ce qui est compteur électrique ici. Là, on a déjà tous les câbles qui sont tirés pour qu’on puisse mettre le compteur électrique ici, dans le coffrage qu’on va faire.

Et donc le salon ici, qui va être sympa. Une belle pièce de vie finalement. Et évidemment, ici, on va également tout réisoler. Okay ?

Quoi d’autre ? Quoi d’autre ?

Je fais attention où je marche avec les clous qui vont être un petit peu éparpillés partout.

Ici, on va avoir un sas commun. On va rentrer ici. Il n’y aura pas de porte. Ce sera ouvert. On va rentrer ici. Et donc, sur la droite, il y aura une chambre.

Ici, on va continuer de replaquer jusqu’à l’évacuation. Ça, ce sont des colonnes d’évacuation naturelle pour le VMC du rez-de-chaussée.

Et ici, on a aura une autre porte pour un petit coin toilettes. Et ici, on aura une porte comme ça, qui va s’ouvrir comme ça, avec la salle de bains qui sera également toute carrelée en marbre. Les toilettes aussi.

Donc je pense que ça va être bien sympa.

Au sol pour les chambres, salon, chambre là-bas, et cuisine, on va mettre du parquet flottant chêne clair, quelque chose comme ça.

Peut-être qu’on mettra quelque chose de différent pour la cuisine, histoire de faire quelque chose qui tranche un peu, avec une barre de seuil qui viendra potentiellement ici.

En plus, on a quelque chose qui peut bien se faire ici au niveau de l’angle du garde-corps jusqu’à l’angle de la chambre ici.

Donc voilà, on verra ce qu’on fait, mais ça va être sympa. On va tout repeindre, les poutres, évidemment.

Et puis, voilà.

Donc ce projet, il est sympa, parce que c’est une création. Avant, je ne sais pas si tu te rappelles, sur une ancienne vidéo, il n’y avait vraiment rien. C’était vraiment qu’un sol avec beaucoup de tapis partout, et il n’y a rien d’autre, des murs bruts.

Là, c’est déjà isolé. On voit déjà que ça prend forme. Ça se dessine, et c’est vraiment plutôt sympathique.

Donc voilà, les amis. Qu’est-ce que je peux vous dire d’autre ? J’ai l’impression d’avoir fait plus ou moins le tour. De toute façon, on n’a vraiment pas eu beaucoup de galère sur ce projet.

C’est un immeuble, du coup, qu’on a acheté à 400000€, 30000€ nets de notaire. Ça fait 430000€. Allez, grosso modo 170000€ de travaux avec les 2 ou 3 dernières surprises qui vont arriver.

Donc on est à 600000€. Et c’est un immeuble qui vaudra à peu près 700000€ à la fin. On va créer en fait 100000€ comme ça, de plus-value, parce qu’il est en plein Reims, bien placé entre des maisons de Champagne et des écoles intéressantes.

Bref, je ne t’en dis pas plus. Le but, ce n’est pas que tu réussisses à le localiser. Et ça, ça va être sympa, puisqu’on va avoir un bel immeuble patrimonial – seulement 5 lots, mais qui vaut 700000€.

On aura fait une belle rénovation. On va être tranquilles pendant un petit moment. Et puis, surtout, on va essayer de le louer à des prix surtout intéressants, et au-dessus du prix du marché, parce que je pense qu’on va faire quelque chose de vraiment tout neuf et propre.

Et le marché rémois est un marché qui prend beaucoup de valeur très rapidement. C’est assez affolant. Beaucoup de Parisiens viennent.

J’entends… J’ai des échos en fait de ventes qui sont réalisées de la part de notaires qui me disent : « Cela part à tel prix du mètre carré. » Je n’arrive pas à y croire mais c’est le notaire qui le dit. C’est lui qui a fait la vente.

Je ne peux que le croire.

Donc je suis assez choqué de voir que des Parisiens paient des fortunes. Donc quand je te dis que cet immeuble, il vaut 700000€ aujourd’hui, je sais que dans 10 ans, il vaudra… Je ne vais pas m’avancer dans des prévisions totalement folles.

Voilà, à Reims, on est à 3000€ le mètre carré aujourd’hui. Naturellement, le mètre carré va passer à 4000€, puis 5000€, voire 6000€ ou 7000€. Sous combien de temps ? Je ne le sais pas.

Mais voilà, quand je vois le dynamisme du marché immobilier en France, rémois, proche de Paris (on n’est qu’à 45 minutes de Paris)… Donc là, je suis en train de faire un discours pour attirer tout le monde à investir à Reims. C’est bien, ou pas bien, je ne sais pas. Je suis déjà positionné. C’est bien.

Mais ça va faire monter les prix. De toute façon, c’est une tendance qui sera inévitable. Donc voilà.

Donc combien il vaudra dans quelques années, et dans combien de temps ? Je ne sais pas. Mais c’est facilement un immeuble qui vaudra un million d’euros à un moment ou à un autre. Donc c’est plutôt cool. Acheté en SCI à l’IS.

Et puis, voilà les amis. Je ne sais pas si j’ai répondu plus ou moins à toutes vos questions. S’il y a encore des questions, je me ferais un plaisir d’y répondre dans les commentaires comme d’habitude.

N’hésite pas à t’abonner à la chaîne YouTube – ça fait toujours plaisir, sincèrement – à aimer cette vidéo, à la partager avec tes amis investisseurs.

Donc voilà, les amis. Est-ce que j’ai autre chose à vous dire ? Pas grand-chose. Je te remercie de m’avoir écouté, et je te dis à très très vite pour une prochaine vidéo.

Ciao ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.