S’enrichir avec la location saisonnière SANS être propriétaire !

19

Salut à tous,

je me retrouve une fois de plus dans le vignoble champenois pour vous démontrer comment il est possible de s’enrichir avec la location saisonnière SANS être propriétaire ! Oui, oui, c’est bien possible.

Regardez vite cette vidéo afin de comprendre comment vous pouvez prendre l’avantage de la location saisonnière immédiatement avec une prise de risque minime et un gros retour sur investissement !

Comment s’enrichir avec la location saisonnière SANS être propriétaire ?

https://www.youtube.com/watch?v=RSyl48LgS3s

Retranscription texte de la vidéo :

Salut à tous, aujourd’hui je fais cette vidéo pour répondre à une question qui est « comment s’enrichir dans la location saisonnière sans être propriétaire ? ».

Alors, oui, déjà, c’est possible. Alors qu’est ce que la location saisonnière rapidement ? C’est de la location destinée principalement aux touristes mais aussi aux gens en déplacement professionnel donc avec beaucoup de checkin, de checkout, de temps de ménage à passer pour remettre l’appartement en état donc beaucoup de rotations, ça peut être un peu pénible.

Souvent, les gens choisissent ce type de locations, la location saisonnière, en voyant la rentabilité et le cash que ça peut dégager mais une fois qu’ils sont au cœur du truc, ils se rendent compte que c’est beaucoup trop de travail et ils repassent en location classique. Du coup, « ils perdent de l’argent », du moins leur rentabilité est beaucoup plus basse.

Une des solutions pour gagner de l’argent dans la location saisonnière sans être propriétaire, c’est justement de devenir gestionnaire.

Souvent, les propriétaires, pour ne pas s’embêter avec tout ce qui est checkin, checkout, remise des clés, faire les contrats, le ménage… ils prennent un gestionnaire.

Le gestionnaire va faire tout ça moyennant rémunération. Ça peut être à la commission, ça peut être à l’heure, ça c’est à voir !

Les avantages d’être un gestionnaire sont nombreux !

Premièrement, on a pas le crédit à supporter donc on a une prise de risques qui est minime et pourtant on a une vraie expérience de location saisonnière ! Ça peut être un gros atout si on a un projet de location saisonnière dans le futur. Ça nous permet vraiment de voir ce qu’est la location saisonnière en réel, dans le concret.

Si on est gestionnaire, on va pouvoir faire de la relation-client, savoir comment accueillir les voyageurs, comment faire un checkin, un checkout, voir les attentes des voyageurs, qu’est ce qui leur plait, qu’est-ce qui ne leur plait pas et on se faire un grosse expérience de ce point de vue là, on fait les contrats de location et c’est vraiment quand on fait, qu’on apprend ! Le théorie, faire des formations, c’est bien mais une fois qu’on est dans le truc, on apprend beaucoup plus vite !

L’autre avantage, en étant gestionnaire, c’est qu’on est gestionnaire POUR un propriétaire donc on va se créer un réseau au niveau des propriétaires et les propriétaires, ils sont investisseurs immobiliers généralement donc avoir un réseau de ce côté là, c’est intéressant puisqu’on va par exemple pouvoir inviter son propriétaire au resto et apprendre de lui directement parce que si il investit, il doit surement savoir des choses que vous avez envie d’apprendre si vous êtes débutants dans l’immobilier donc ça peut être un des avantages : se créer un réseau.

Beaucoup de mes amis, qui sont étudiants, me disent « ouais, j’ai pas de travail pour cet été, je sais pas comment trouver un travail, personne me veut ». Une des solutions aussi, ça peut être de devenir gestionnaire ! Souvent, les propriétaires partent en vacances l’été car il fait beau, tout le monde part en vacances et souvent avoir un appartement en location saisonnière, ça peut être un frein parce que, justement, pour les locataires, c’est la haute-saison et il faut pouvoir accueillir les locataires ! On va pas leur dire « non, moi je pars en vacances », on va perdre de l’argent et voilà, c’est pas le but si on est investisseur immobilier de perdre de l’argent.

Donc moi, je dis à mes amis, faites un truc très simple, allez sur Airbnb ou un autre site (Airbnb, c’est un site de mise en relation entre les locataires et les propriétaires) et contactez directement les propriétaires, demandez leur si ils n’ont pas besoin d’un gestionnaire pour cet été, pour la période estivale, de juin à août et arrangez-vous, voyez-ce que vous pouvez faire et ça vous fera un travail pour cet été qui est assez sympa, c’est assez flexible, il y a juste à parler anglais et ça passe !

Vous pouvez faire ça avec 1 appartement ou 2, 3, 4 appartements et ça vous fait vraiment un salaire à la fin du mois avec une expérience très intéressante si vous avez pour projet, dans le futur, d’investir dans l’immobilier !

C’était la petite astuce pour pouvoir s’enrichir dans l’immobilier, grâce à la location saisonnière sans être propriétaire donc voilà, je vous dis à très bientôt sur clubmillionnaire.fr, ciao !

Dites moi dans les commentaires ci-dessous ce que vous pensez de la location saisonnière et si vous la pratiquez ? Si oui, déléguez-vous cette gestion, pourquoi et comment ? 🙂

A très bientôt,

Raph

location saisonnière

19 Responses

  1. pierre

    Merci pour cette technique Très intéressante sinon une autres technique possible est la sous location (avec accord du propriétaire).
    En gros le principe est de loué le bien au mois durant la saison estivale et le relouer en saisonnier pour ainsi dégager du cash…

    Répondre
    • Raphaël

      Salut Pierre,
      j’en parle justement dans une vidéo que je vais publier dans les jours à venir !
      La loi dit normalement qu’il est interdit d’en tirer un bénéfice donc l’accord du propriétaire ne suffit plus…

      Répondre
  2. Jeremy

    Salut Raphaël,
    Je ne pratique pas encore la location saisonnière, mais ça va venir.. C’est vrai qu’il y a une grosse demande de gestionnaires de la part des propriétaires. Il y a surement du business à faire 😉

    Répondre
    • Raphaël

      En effet, on voit une grosse recrudescence de sites qui proposent des services tournant autour de la location saisonnière ! 🙂

      Répondre
  3. Tancrède

    En voyant le titre de la vidéo, je m’attendais à ce que tu parles de sous location (louer un bien et le sous louer en location saisonnière) 😉 Mais c’est vrai que devenir gestionnaire est beaucoup moins risqué et moins prise de tête 🙂

    Répondre
  4. Kamal

    Bonjour Raphaël,

    Excellente vidéo et je ne m’attendais pas à ça !
    Conseils pragmatiques et pertinent pour avoir de l’expérience dans la location saisonnière et se créer un réseau !

    Répondre
  5. William

    Bonjour Raphaël,

    C’est effectivement une façon intelligente de gagner de l’argent. Ca ne remplace pas le fait d’être propriétaire mais ca apporte une belle expérience.

    Répondre
  6. Vincent

    Pas mal comme principe pour débuter, il y a toujours besoin de gestionnaires et ce n’est pas toujours facile à trouver.

    Répondre
  7. Nicolas

    Salut Raphaël,

    Dis-moi comment ça marche la commission ? Tu t’arranges avec le proprio ?

    Il y a effectivement beaucoup d’avantages. En revanche, l’enrichissement est beaucoup moins intéressant qu’en étant proprio ^^.

    Bonne soirée 🙂

    Répondre
    • Didier-Fabrice

      Salut Nicolas,

      Quand tu vas débuter il va falloir que tu fasses du “rabattage” mais une fois que tu as ton portefeuille client tu peux quasiment poser tes conditions (comme pour tout type de business en fait)
      Concernant l’enrichissement c’est relatif car un gestionnaire va s’occuper des biens de plusieurs propriétaires avec beaucoup de propriétaires qui n’ont qu’un ou deux biens. Donc il fait son chiffre sur le nombre.

      Je suis proprio en location saisonnière en Guadeloupe et je dois avouer qu’il est difficile de trouver un bon gestionnaire pour de petits biens (donc qui ne rapportent pas énormément en one-shot) : les très bons ont déjà assez de clients et n’en prennent pas de nouveaux.
      Bien sûr il y a parfois un “très bon” qui débute et qu’il faut attraper au passage car au bout d’un moment il aura suffisamment de taf.

      Après il y a peut être des différences selon les marchés ici en Guadeloupe beaucoup de proprios qui sont en métropole donc le gestionnaire est indispensable. Dans d’autres régions c’est peut être plus compliqué de ce faire son portefeuille de clients.
      Mon Anglais est à chier donc je ne peux pas me recycler sur ce métier mais pour ceux que les cocotiers, les plages, l’eau à 30°C et le rhum à 50°C n’effraient pas il y a clairement du fric à faire.

      Juste un bémol par rapport à l’article de Raphaël il est préférable d’avoir un statut pouvant facturer les prestations car les proprios peuvent déduire le coût des revenus en déclarant au réel et s’ils prennent un prestataires c’est pas pour s’emmerder avec des déclarations urssaff (je trouve plein de prestataires qu’il faut que je déclare aux urssaff mais je préfère encore baragouiner en Anglais que baragouiner avec les urssaff 😉 )
      Mais si un lecteur veut tenter l’expérience quelques années en Guadeloupe moi je suis prêt à prendre des parts dans la société 😉

      Répondre
      • Raphaël

        Très bonne remarque Didier-Fabrice que j’ai oublié de mentionner dans la vidéo, la charge que représente l’emploi d’un prestataire est déductible et fait l’objet d’une réduction d’impôt en la passant en charge en LMNP au réel ou via une société. 🙂

        Répondre
    • Raphaël

      Salut Nicolas,
      pour la commission, il y a en général 3 méthodes :
      – au forfait : c’est à dire un certain montant pour une rotation complète (check-in, ménage, blanchisserie, check-out)
      – à l’heure : surtout intéressant pour le ménage, tu peux ainsi combiner le forfait pour le check-in/check-out et à l’heure pour le ménage
      – le % sur CA : +++ pour les locations de vacances avec une durée moyenne de 1 semaine et souvent effectué par les sociétés

      Répondre
  8. jerome

    salut raphael
    encore bravo pour ta vidéo !
    un super décor les vignes champenoise ,un genérique avec un beau graphique.
    continue comme ça!
    je suis vraiment fiére de toi ,tu as de l’avenir .
    j’espere te revoir en octobre ou bien avant.
    bonne journée
    jerome

    Répondre
  9. jerome

    finalement bien trouver ton histoire de boule de neige!
    à bientôt
    Jérôme

    Mais au fait, qu’est ce que « l’effet boule de neige » ?

    “La boule de neige se forme toute seule si vous êtes dans la bonne sorte de neige, et c’est ce qui s’est passé pour moi. Et je ne parle pas simplement de multiplier de l’argent. Il s’agit de la compréhension qu’on a du monde, et du genre d’amis qu’on accumule. Au fil du temps, on peut sélectionner ; il faut aussi être le genre de personne à laquelle la neige veut s’attacher. Vous devez être votre propre neige mouillée, en fait. Et mieux vaut ramasser de la neige à mesure que vous avancez, parce que vous ne remonterez pas au sommet de la colline. C’est la vie.” Warren Buffett

    Ce principe emprunté au célèbre investisseur Warren Buffett (dont je vous recommande sa biographie) s’appuie sur la force des intérêts composés en réinvestissant constamment les revenus de ses investissements. Pour illustrer la puissance phénoménale des intérêts composés, il prend l’image d’une petite boule de neige au sommet d’une montagne qui dévale la piste doucement puis qui prend la poudreuse pour grossir de plus en plus tout en prenant une vitesse folle jusqu’à en devenir inarrêtable à un tel point qu’il serait suicidaire de se placer devant.

    Répondre
  10. Mikaël

    Bonjour Raphaël
    Je suis tombé sur ta vidéo en recherchant comment devenir gestionnaire en respectant le cadre légal. Faut-il être déclaré agent immobilier? Existe-t-il un statut spécifique permettant de gérer des locations? Les conseils de votre vidéos me confirment qu’il y a un réel marché à exploiter mais je n’ai malheureusement resté sur ma faim sur la question du cadre légal. Auriez-vous cette information?
    Merci
    Mikaël

    Répondre
  11. Mikaël

    Bonjour Raphaël
    Je suis tombé sur votre vidéo en recherchant comment devenir gestionnaire en respectant le cadre légal. Faut-il être déclaré agent immobilier? Existe-t-il un statut spécifique permettant de gérer des locations? Les conseils de votre vidéos me confirment qu’il y a un réel marché à exploiter mais je suis malheureusement resté sur ma faim sur la question du cadre légal. Auriez-vous cette information?
    Merci
    Mikaël

    Répondre
    • Raphaël

      Salut Mikaël,
      merci pour ton commentaire ! En effet, j’ai entendu dire que d’après une certaine loi (loi Hoguet), il faudrait la carte d’agent immobilier mais cela m’avait étonné, je pense qu’il est possible de faire ces prestations sans cette carte (à vérifier plus en détails quand même). Concernant le statut, je ne suis pas sûr d’avoir bien compris votre question ! 🙂

      Répondre
  12. LAETITIA

    Bonjour, je viens de lire le post, que je trouve très intéressant. De mon côté, je me lance dans la création de mon site qui consiste à donner des informations sur ma région puis à proposer des biens (pour le moment que le mien) à la location saisonnière. Mon objectif est d’arriver à me constituer un parc immobilier. Si je comprends bien, les propriétaires vont me mandater pour gérer leur bien, établissement de contrat, check in, check out… Il faut que j’obtienne un statut d’auto entrepreneur, ce qui me permettra d’encaisser les loyers puis de leur redistribuer (marge déduite) , c’est bien cela ? Je vous remercie de votre réponse

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *