REVELATION – POURQUOI le SALARIAT vous TUE à petit feu

Salut à tous,

Comme tu le sais sûrement, j’ai auparavant fait 5 années de Médecine avant de tout arrêter pour me lancer à 100% dans l’entreprenariat.

J’ai réalisé quelques stages à l’hôpital et dans des maisons de retraite et bien que je n’ai jamais mis un pied personnellement dans le salariat, j’ai pu échanger avec de nombreux patients qui eux y ont consacré toute leur vie…

Et crois-moi, j’en ai tiré des conclusions choquantes…

Dans cette vidéo, je veux te faire comprendre quelque chose de profond qui je l’espère tu réussiras à saisir !

Regarde la vite et n’hésite pas à me dire ce que tu en as pensé car tu verras pourquoi le salariat te tue à petit feu… Doucement mais surement…

Découvrir mon livre papier « Des bancs de la fac à l’indépendance financière »
Découvrir mon programme « L’Ecole de l’Elite Financière »

REVELATION – POURQUOI le SALARIAT vous TUE à petit feu

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Salut à tous! Bienvenue sur cette nouvelle vidéo. Dans cette vidéo, je vais vous expliquer pourquoi le salariat vous tue à petit feu.

Donc pardonnez-moi si je parle assez faiblement. Tout simplement, je suis dans un coworking où je ne peux pas parler très très fort, d’où le fait que je chuchote à moitié.

Donc avant qu’on ne commence cette vidéo, cliquez bien sur le bouton “S’abonner” ci-dessous comme d’habitude, si ce n’est pas déjà fait, pour recevoir en avant-première toutes les prochaines vidéos. Egalement, lisez bien la barre de description ci-dessous. Je vais vous offrir un petit cadeau, un pack de bienvenue au contenu 100% secret qui devrait bien t’aider à amorcer ton chemin vers l’indépendance financière.

Si tu ne me connais pas, moi je m’appelle Raphaël Carteni. Je suis aujourd’hui entrepreneur, investisseur et auteur de 2 livres papier, entre autres. Et en fait, j’étais avant vraiment dans un tout autre domaine puisque j’étais dans la Médecine. J’étais étudiant en Médecine, j’ai fait 5 années avant d’arrêter mes études pour me consacrer entièrement à l’entreprenariat et l’investissement.

Aujourd’hui, je vis entièrement de ces activités. Et en fait, si j’ai arrêté mes études de Médecine, c’est tout simplement parce qu’une fois je me suis rendu compte d’une chose, c’est tout simplement que le travail et le “salariat” fatiguaient la santé de ses travailleurs. C’est-à-dire que voilà, une fois en stage à l’hôpital, quand je me rendais dans la chambre des patients, ou que je fais l’anamnèse (l’anamnèse, c’est tout simplement le récit des antécédents des patients), je me rendais compte que beaucoup des maladies que mes patients avaient, pour lesquelles ils étaient présents dans cet hôpital étaient dus à leur travail: du diabète, de l’hypertension, des cancers, du stress, bref, des maladies chroniques qui s’installaient et qui les fatiguaient, qui les avaient usés, qui les rendaient malheureux, dépressifs parfois.

Et je me suis dit: “Putain!” J’avais 20 et je me disais: “Okay Raph, tu vas entrer dans ce genre de vie active, tu vas devenir potentiellement médecin, et voir la vie de tous ces gens fatigués par un travail”. Voilà, ça m’a fait bizarre, mais je me suis dit: “C’est donc ça de devenir adulte? C’est donc ça les responsabilités? C’est donc ça le stress, courir partout etc.” Et je me suis dit: “Non, moi je ne veux pas ça de ma vie. Ça me fait vraiment pas kiffer d’être malade à cause de mon travail”. 

Et malheureusement, c’est la réalité de beaucoup de Français aujourd’hui qui ont un travail relativement alimentaire qui ne leur plait pas forcément et qu’ils font pourtant tout simplement pour “survivre”.

Et en fait, quand on regarde un petit peu les statistiques, vous savez, cette fameuse étude qui dit – sûrement vous la connaissez – qui regarde un peu les plus grands regrets des gens sur leur lit de mort, c’est-à-dire que voilà, ils sont sur leur lit de mort, on leur demande: “Qu’est-ce que vous auriez fait si vous auriez pu remonter le temps et recommencer votre vie?” Donc le top 3 des regrets, je vais le lire devant vous, histoire de ne pas les oublier.

Premier, c’est: “J’aurais aimé avoir le courage de vivre comme je voulais et non pas de vivre comme ce qu’on attendait de moi”. Donc ça, c’est profond quand même. En deuxième point: “Je regrette d’avoir travaillé si dur”. Et “j’aurais aimé m’autoriser à être plus heureux”. Donc on se rend compte qu’il y a beaucoup de gens qui font un travail alimentaire, simplement pour survivre, et qui sont faussement heureux malheureusement dans leur travail. 

Et pourtant, à l’opposé, quand on regarde les chiffres de ceux qui veulent entreprendre, qui souhaiteraient créer une entreprise par exemple, être leur propre patron, créer leur propre projet, on se rend compte qu’il y a énormément de personnes, puisque récemment, j’ai vu dans une étude que 60% des 19-29 ans souhaitaient entreprendre et créer leur propre entreprise. Donc 60%, c’est énorme. C’est plus d’une personne sur deux.

Et pourtant, les gens ne passent pas à l’action simplement parce qu’ils ont peur et qu’ils pensent peut-être que ce n’est pas possible, que ce n’est pas fait pour eux, qu’ils font déjà de l’argent, qu’il faut forcément être d’une famille qui est déjà entrepreneure, donc ils pensent qu’il faut des compétences très compliquées, ou qu’ils ne vont plus avoir de vie de famille à côté, etc. etc. Plein de croyances limitantes et qui sont fausses. On ne va pas les reprendre dans cette vidéo, ça serait trop long, mais voilà, ce sont des fausses croyances qu’on aura sûrement l’occasion de détailler dans d’autres vidéos.

Et quand on regarde un petit peu le salaire médian et le patrimoine médian des Français (médian c’est-à-dire que 50% des personnes sont en dessous et 50% des personnes sont au-dessus), on se rend compte que le salaire médian, c’est 1797€ et que le patrimoine médian, c’est 150000€. Donc je ne sais pas où vous en êtes vis-à-vis de ces chiffres, mais voilà, c’est relativement faible pour quelqu’un qui a une entreprise ou qui investit, qui est son propre patron. Ces chiffres sont littéralement très rapidement normalement explosés puisqu’on a une grosse création de valeur qui se fait. Et voilà, 150000€ de patrimoine, si on investit dans l’immobilier, c’est très vite éclaté. A 1800€ de salaire, si on entreprend et qu’on a son propre business, c’est également très vite éclaté. Le “très vite” quand même, il va falloir travailler mais voilà, ce ne sont pas des chiffres mirobolants quand on est entrepreneur.

Le problème, en fait, pour illustrer ça très très simplement, c’est que voilà, vous avez certainement déjà la carrosserie d’une Rolls Royce (vous savez, les voitures de luxe), , mais le problème, c’est quoi? Vous mettez seulement la mauvaise essence dans le réservoir. Voilà, c’est très simple. Dans une voiture, si vous ne mettez pas la bonne essence, si vous mettez de la purée de betterave – je ne sais pas, n’importe quoi – ça ne va pas avancer. C’est pareil pour vous. Si vous remplissez votre cerveau, votre entourage, ou que sais-je, de mauvaises personnes ou de mauvaises connaissances, vous n’allez pas pouvoir être en mesure de créer quelque chose de viable et de constructif pour vous, pour votre avenir.

Moi, personnellement, j’étais étudiant en Médecine, ma famille n’est pas du tout entrepreneure, je connaissais rien du tout. J’ai fait 5 années de Médecine, moi j’étais parti pour faire ça, et littéralement… voilà. Rien ne me prédestinait à devenir aujourd’hui entrepreneur, investisseur, écrire 2 livres, investir dans l’immobilier, investir sur le marché financier, investir dans les cryptomonnaies. Bref, tout un tas de domaines et pourtant, aujourd’hui, j’ai su me construire un réseau, me faire des connaissances dans le cerveau qui sont là, et qu’on ne peut pas m’enlever. Donc voilà. Ce que je vous dis à travers cette vidéo, c’est qu’aucune situation n’est fixe, tout se passe à l’intérieur de votre cerveau et de votre tête. Et voilà.

Si vous souhaitez vous aussi entreprendre, investir, il n’est jamais trop tard. On n’est jamais ni trop vieux, ni trop jeune, ni trop gros, ni trop maigre, ni trop jaune, ni trop foncé, ni trop clair, ni trop riche, ni trop sous-diplômé. Bref, quoi que ce soit, l’argent ne regarde pas votre couleur de peau, votre âge, votre origine, je ne sais pas quoi, votre religion. Tout le monde peut entreprendre, peut investir s’il en a la volonté, que ce soit dans l’immobilier, dans les marchés financiers, créer une entreprise Internet.

Et c’est justement l’objet d’une formation que j’ai créée et que vous retrouverez justement dans la barre de description ci-dessous, qui s’appelle l’Ecole de l’Elite Financière que j’ai créée suite au constat que beaucoup de personnes me demandaient: “Raph, comment tu as fait? Tu étais étudiant en Médecine. Tu ne connaissais rien de tout ça et pourtant, aujourd’hui, tu es devenu indépendant financièrement à l’âge de 23 ans, tu voyages tout le temps”. Je voyage dans une vingtaine de pays par année à chaque fois. A 23 ans, j’avais déjà encaissé plus de 100000€ de loyers dans l’immobilier. J’ai plus de 40 sources de revenus.

Voilà, tout ça ce n’est pas pour me vanter ou pour faire du show, ou quoi que ce soit. C’est simplement pour vous montrer que on peut partir d’un milieu qui n’est pas du tout favorisé en entreprenariat ou en investissement, et qu’on sort quelque chose relativement rapidement puisqu’en moins de 3 ans, j’avais déjà atteint l’indépendance financière. Certains le font plus vite, certains le font moins vite. Mais ça, ce n’est pas une course, on s’en fout.

Bref, tout ça pour dire que si ça vous intéresse, vous aussi, d’investir dans l’immobilier, de construire plus globalement quelque chose pour vous, tout se trouve dans la barre de description: un programme pour vous qui s’appelle l’Ecole de l’Elite Financière où ensemble, on voit dans différents modules les investissements immobiliers, la psychologie de l’argent puisque d’abord la psychologie, c’est très important, les fondements, on va voir les marchés financiers, on va voir les cryptomonnaies, on va voir comment créer un business sur Internet. On parle de fiscalité, de comptabilité, on parle d’expatriation si un jour vous voulez vous expatrier. On parle de plein plein plein de choses. Et je vous parle également de comment écrire un livre pour toucher des royalties et des droits d’auteur.

Bref, beaucoup de choses et certainement quelque chose qui vous intéresserait là-dedans, donc lisez bien la barre de description ci-dessous, et je me ferai un plaisir de me retrouver de l’autre côté afin qu’on puisse faire connaissance plus amplement. Donc voilà, je vous souhaite une bonne journée. Si vous aimez la vidéo, n’hésitez pas à la liker, à la partager avec des gens qui seraient intéressés par l’entreprenariat et à l’investissement. Et en commentaires, vous pouvez poser toutes vos questions si vous en avez et je vous dis: “A très très vite”. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *