Pourquoi vous devez éviter à tout prix le trading ?

Lorsque je me suis connecté sur le site de mon courtier, il y a quelques jours, on m’a demandé de signer 2 documents.

Lorsque j’ai commencé à les feuilleter, je ne m’attendais pas à découvrir un tel inquisitoire contre le day-trading. Je partage avec toi le contenu de ce document qui n’est pas là par hasard…

Le day-trading produit de véritables catastrophes financières chez beaucoup de personnes.

Et pourtant, sur Internet, tout semble démontrer qu’il est facile de gagner beaucoup d’argent, et rapidement, avec le trading.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR ALLER PLUS LOIN ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

📚 Lire mon livre « La magie des dividendes » : https://www.clubmillionnaire.fr/bourse​

✔︎ Un livre papier et numérique de 704 pages dans lequel je t’explique de A à Z la stratégie d’investissement dans des actions à dividendes. Le livre n°1 en francophonie sur ce sujet !

💶 Rejoindre le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

✔︎ Un service dans lequel je te partage tous les mois les actions en bourse dans lesquelles j’investis personnellement mon propre à argent. Libre à toi de recopier ou non mon portefeuille !

🎥 Rejoindre la formation « La magie des dividendes » : https://clubmillionnaire.fr/formation-…

✔︎ Une formation vidéo dans laquelle je te partage toute ma méthode d’analyse d’une entreprise cotée en bourse avant d’investir dans celle-ci. + de 15 heures de formation vidéo !

🎤 Mon prochain séminaire (1 seule fois par an) : https://clubmillionnaire.fr/seminaire​

✔︎ Un séminaire présentiel dans un hôtel 5* avec des centaines de participants où moi-même et des intervenants intervenons au sujet de l’indépendance financière (immobilier, bourse, business, …) !

🇫🇷 Tous nos programmes sont éligibles au financement via le CPF. Découvrez comment l’Etat peut prendre en charge à 100% votre formation si vous êtes salarié(e) : https://clubmillionnaire.fr/cpf

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ OU ME RETROUVER ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

🔸 Site Internet : https://clubmillionnaire.fr​

🔹 Instagram : https://www.instagram.com/raffaello_c​

Pourquoi vous devez éviter à tout prix le trading ?

livre-la-magie-des-dividendes

Retranscription de la vidéo :

Les amis, bienvenue sur cette nouvelle vidéo.

Je vais te montrer un document très marrant – si on peut dire ça comme ça – que mon courtier m’a envoyé il y a peu de temps.

Je me retrouve toujours en direct de Sarajevo en Bosnie. Alors voilà, il y a une belle grille métallique devant la fenêtre. Alors, c’est un style, style prison. Je ne sais pas pourquoi ils ont fait ça. Mais voilà, je suis toujours en direct de Sarajevo, et voilà ce qui s’est passé.

Il y a quelques jours, je me connecte sur mon courtier pour faire mes petites opérations pour gérer un peu ce qui se passe, et juste après avoir rentré mes identifiants, mon courtier me demande de valider 2 documents, même plus que ça, et de les signer.

Donc je me dis : « Bon, voilà, ça arrive de temps en temps que le courtier se met à jour vis-à-vis des règles juridiques, des risques, etc. Il faut juste valider. »

Tu connais les fameuses conditions générales de vente. On dit « oui », blablabla. C’est terminé. On ne dit rien.

Sauf que là, je ne sais pas pourquoi, je décide d’ouvrir les 2 Pdfs et des scroller rapidement, voir ce que c’était.

Et il y a un des documents qui est donc celui-ci, qui fait à peine 2 pages. Tu vas voir. Il y a une page complète ici, et un petit morceau de paragraphe ici.

Et je le lis de travers, et il m’intrigue énormément parce que dès que je lis 2-3 phrases, je saute un petit peu de mon fauteuil. Je me dis : « Ouais ! »

En fait, mon courtier, il m’a vraiment envoyé ça, et il m’a demandé d’être d’accord avec ça, parce qu’en fait, un courtier n’a aucun intérêt d’envoyer ce qu’il vient de m’envoyer.

Littéralement, c’est un document qui démonte le day trading, et ce que je vais te proposer, étant donné qu’il est court, c’est qu’on le lise ensemble, parce que tu vas voir que si un courtier prend la peine d’envoyer ça à ses clients, c’est qu’il y a réellement quelque chose d’important derrière, et une réalité qui est peut-être sombre que celle que tu as en tête.

Donc voilà, ce document, il est en anglais. Il a été envoyé par Interactive Brokers qui est un très très bon courtier, un courtier coté en Bourse, le papa des courtiers si on peut dire ça comme ça.

Moi, je suis chez Lynx Broker. Vous me le demandez souvent. Je suis chez Lynx Broker, qui utilise en fait l’interface d’Interactive Brokers.

Donc c’est pour ça que j’ai des documents à signer en étant chez Lynx Broker, qui émane directement d’Interactive Brokers, puisque pour faire simple, on peut dire qu’Interactive Brokers est le « papa » de Lynx Broker.

Voilà, il est en anglais. Ce que je te propose, c’est que je le lise avec toi. Donc je vais te mettre à l’écran en même temps que je lis les différents passages que je te lis, comme ça tu peux le voir en même temps avec moi.

Et je vais te le traduire directement en français pour éviter d’avoir une lecture en anglais qui va être catastrophique avec mon accent, et puis pour aller directement droit au but. Okay ?

Donc je vais garder un plan sur ma grosse tête pour ton plus grand plaisir.

Donc on a ici, comme tu peux le voir à ton écran : Day Trading Risk Disclosure Statement.

Voilà, c’est un état des lieux des risques du day trading. Plutôt ce que j’appelle un bon démontage de gueule du day trading comme je les aime.

Puisque tu le sais très bien, moi, je suis investisseur long terme dividendes. Le moins on passe d’ordres, le mieux c’est. Et ça a été démontré dans plein d’études pour les performances.

Et aujourd’hui, il y a une mode du day trading. On voit énormément de pubs sur internet. On nous dit qu’on peut se faire énormément d’argent, des gros retours sur investissement…

La réalité, on va le voir ensemble dans ce document. C’est qu’elle est loin d’être celle-ci. Et d’ailleurs, l’AMF, l’Autorité des Marchés Financiers a de nombreuses fois émis de grosses mises en garde, et on peut le retrouver sur le site de l’AMF – des statistiques sur la réalité du day trading, et sur combien d’argent perdent malheureusement les gens qui s’y essaient.

Et c’est généralement pas très beau.

Bref, on va lire ce document ensemble.

Donc voilà. « Vous devriez considérer les points suivants avant de vous engager dans le day trading. Qu’est-ce que le day trading ? »

Ils font une petite définition rapide.

« C’est une stratégie qui consiste en gros à transmettre de façon régulière par un client des ordres d’achat et de vente au sein de la même journée pour acheter et vendre des actions, des actifs, et espérer en tirer une plus-value. »

Ça, c’est la théorie. Okay ?

Et ensuite, on a donc 6 points qui sont décrits et qu’on doit valider. Le premier, c’est : « Le day trading peut être extrêmement risqué. »

Donc ce qu’ils nous disent, c’est que le day trading n’est généralement pas réservé aux personnes avec des moyens limités, des ressources limitées ou qui ont de faibles expériences dans le day trading, ou de faibles connaissances, et qui ont également en plus de ça une tolérance au risque qui est faible.

D’accord ?

« Vous devriez vous préparer à perdre tout votre argent. » Okay. Ça, c’est clair.

« Et vous ne devriez pas utiliser de l’argent qui provient de comptes pour la retraite, de crédits étudiant, d’un fonds de sécurité en cas d’urgence, de l’argent qu’on a emprunté, de l’argent dont on peut avoir besoin pour les études des enfants ou pour payer sa résidence principale, ou pour vivre tous les jours. »

Donc ça, ça parait logique, mais pour beaucoup de gens, malheureusement, si un courtier comme Interactive Brokers se permet de le rappeler, c’est que malheureusement, il y a beaucoup de gens qui se mettent en danger avec leur argent.

Et là, c’est la phrase que j’adore le plus dans ce premier point.

« De plus, certaines évidences démontrent qu’un investissement de moins de 50000€ va, de façon significative, réduire votre capacité à générer un profit. Evidemment, un investissement de plus de 50000€ ne veut pas dire d’une autre façon que ça va vous garantir le succès. »

Mais il y a des études, il y a des évidences (le terme anglais, c’est « evidence ») qui démontrent que si tu as moins de 50000€ à investir sur le day trading, il y a de fortes chances que tu perdes toute ta thune.

Donc 50000€, c’est beaucoup d’argent. Aujourd’hui, beaucoup de personnes qui se lancent sur le day trading – moi j’ai parmi mes prospects, mes clients, mes visiteurs, des gens qui me parlent de day trading.

Quand je leur parle de dividendes, ils me disent : « Ouais, non, ce n’est pas assez rentable. Moi, je veux faire du day trading. »

Très bien, il n’y a pas de soucis. Mais voilà, ces gens-là n’ont pas 50000€. Et l’idée, c’est de te dire que si tu as moins de 50000€…

Ils ne citent pas les études, mais il y a des études qui ont été réalisées derrière, soit par le courtier, soit par d’autres sources. Tu peux les retrouver sur internet. Ils ont fait ce travail de recherche.

Mais ça veut dire qu’il y a des études qui ont été réalisées pour tirer cette conclusion. Si Interactive Brokers tire cette conclusion, ça ne vient pas de nulle part. ils n’ont pas sorti 50000€ par hasard.

C’est juste excellent pour moi.

Je me dis : « What the fuck ! 50000€, c’est en fait à la portée de personne », et encore moins tous les particuliers, les zigotos qu’on peut trouver sur internet et qui veulent faire du day trading, alors qu’ils n’ont pas d’argent et qu’ils n’ont pas de connaissances.

Ils pensent qu’ils vont faire des gros retours sur investissement facilement, parce qu’ils ont vu Jean-Michel ou je ne sais qui leur dire sur une publicité Facebook ou YouTube que ça allait être facile, et qu’on allait pouvoir faire de l’argent avec le day trading.

Donc ça, attention les amis !

Deuxième chose, c’est : « Faites attention aux promesses de gros profits, d’argent facile, provenant du day trading. »

Donc là ils vous disent : « Vous devriez faire attention aux pubs ou aux propos qui vous diraient que vous pouvez faire de gros profits sur le day trading. Le day trading peut aussi vous mener à de très grosses et immédiates pertes financières. »

Voilà, ça résume ce qu’on a dit sur le premier point. Beaucoup de gens perdent leur pognon.

Regardez quelques études sur internet. Je ne vous en ai pas préparé pour cette vidéo. J’en ai déjà cité dans d’autres vidéos.

Tapez sur internet « études day trading pertes financières ». Vous allez trouver assez facilement en français et en anglais. Vous allez voir ce que je veux dire.

Troisième point, le day trading nécessite des connaissances des actifs et des produits financiers.

« Le day trading nécessite des connaissances en profondeur des marchés financiers et des techniques de trading, de la stratégie, etc. Et dans l’objectif de faire du profit en faisant du day trading, vous devriez vous faire accompagner par des professionnels, des traders avec des licences, des employés de sociétés spécialisées dans tout ça, etc. Vous devriez avoir de l’expérience dans ce domaine avant de faire du day trading. »

Alors, je suis entièrement d’accord sur l’idée qu’il faut avoir de l’expérience avant de faire quoi que ce soit dans le milieu de l’investissement.

Beaucoup trop de gens veulent faire des choses sans avoir des connaissances au préalable. Moi, j’entends des gens me dire : « Je vais faire de l’immobilier », mais ils ne savent rien de l’immobilier, ou « je vais faire de la Bourse », mais ils ne savent rien de la Bourse.

Ils ont encore une fois cette allergie, cette phobie d’aller se former parce qu’il y a encore une fois ce rejet des formations en ligne, en se disant : « Oui, ça ne sert à rien, les formations en ligne. C’est juste pour enrichir les formateurs. On n’y apprend rien. »

La réalité, c’est que quand je vois quelqu’un qui ne s’est jamais formé, et qui me parle de l’immobilier, et qui me dit ce qu’il a fait en immobilier, (ou en Bourse ou en cryptos, ce que tu veux), ça se sent qu’il ne s’est pas formé, malheureusement.

Donc il faut faire très attention.

Alors, après, de là à aller voir des professionnels, des gens qui ont des licences… Alors des fois je ne sais pas de qui ils parlent précisément, si ce sont des conseillers en gestion de patrimoine, des gens comme ça, des banquiers. Il faut faire très attention, malheureusement.

Ce ne sont vraiment pas les meilleures personnes, parce que malheureusement, elles n’investissent pas elles-mêmes. Elles sont souvent là pour refourguer les produits en touchant des commissions derrière.

Il y a des biais d’intérêts, donc faites attention aux professionnels avec lesquels vous allez travailler.

Il y en a de très bons, évidemment, mais il y a des professionnels qui sont là pour manger à la fin du mois, pour refourguer les produits et toucher les commissions.

Donc faites attention à ça.

Quatrième point : le day trading nécessite la connaissance du fonctionnement des opérations d’une entreprise, d’une société etc.

Donc en gros, pour vous résumer ce passage-là, ils vous disent que vous devriez être familier sur comment ça fonctionne les passages d’ordres, la possibilité ou non de se séparer d’une position ou des équités, un ordre, une procédure, et qu’il y a des conditions de marchés qui font que parfois, ça peut être très difficile, voire même impossible de liquider une position rapidement, et au prix que vous souhaitiez, à un prix raisonnable parce que des fois, le marché subit des pertes massives, il subit des chutes massives, et qu’on arrive à ce qu’on appelle des « haltes de trading ».

Je ne sais pas si vous savez ça, mais quand les marchés perdent un certain pourcentage de sa valeur en une seule journée, on a des pauses de 15 minutes, (7% de pertes = 15 minutes de pause).

Si ça reperd ensuite à la réouverture encore une fois 7%, je crois que c’est parti pour 15 minutes. Et si ça descend en dessous, je crois qu’on ferme toute la journée les marchés financiers.

Il faut revérifier les chiffres. Je ne les ai pas en tête, par cœur. J’en parle dans mon livre justement de ces choses qui sont là pour protéger les investisseurs.

Quand les marchés sont en chute libre, on cherche à protéger les investisseurs pour qu’ils prennent des décisions éclairées et pour pas que ce soit un bain de sang.

Donc voilà, le point, ici, il est là pour dire qu’il faut faire attention et que dans des mouvements d’extrême volatilité, on peut être dans l’impossibilité de revendre ses positions, parce qu’encore une fois, il faut comprendre que les marchés financiers, c’est quoi ?

C’est un endroit où on confronte une offre et une demande, des acheteurs et des vendeurs.

Si tout le monde veut acheter et qu’il n’y a pas suffisamment de vendeurs, tout le monde ne pourra  pas être servi.

Si tout le monde veut vendre mais qu’il n’y a pas suffisamment d’acheteurs, tout le monde ne pourra pas être servi, ou alors pas au bon prix, pas comme ils l’ont souhaité, pas dans les bonnes conditions.

C’est ça que veut dire ce point là. Il faut faire très attention aux volatilités du marché, notamment dans le day trading où ça peut se jouer sur pas grand-chose. Ça peut se jouer sur des micro-mouvements, sur des micro-temps.

Il faut faire très attention.

Et voilà. Ils vous disent en plus en conclusion qu’en plus des risques de marchés habituels, vous pourriez expérimenter des pertes dues au « system failure », donc au fait que le système n’a pas pu exécuter votre ordre dans la condition que vous aviez imaginée.

Okay ?

Cinquième point : le day trading va vous générer des grosses commissions même si le coût par ordre est faible.

Vous savez qu’aujourd’hui, passer un ordre en Bourse, ça coûte très peu d’argent. Par rapport à avant, c’est – on ne va pas dire gratuit parce que sur le long terme justement c’est le point ici, qui est d’évoquer que ça coûte beaucoup d’argent sur le long terme, mais c’est devenu beaucoup moins cher qu’auparavant.

Et donc là, Interactive Brokers vous dit directement que le day trading implique que vous deviez payer une commission sur chaque trade. Ça, c’est la réalité.

« Et le total des commissions journalières que vous pourriez payer sur vos trades vont s’ajouter aux pertes que vous allez subir. »

Donc là, si on part dans l’idée que vous allez immédiatement subir des pertes, « ou alors de façon significative réduire vos gains. »

En exemple, ils vous disent que si un trade vous coûte 16€ et que vous avez une moyenne de 29 ordres par jour, un investisseur aurait besoin de générer en profit annuel la somme de 116928€ juste pour couvrir ces dépenses de passage d’ordre.

Donc là, ils sont partis sur l’idée de 252 jours de trading, où les marchés sont ouverts, pour arriver à ce résultat-là.

Alors, c’est énorme, 116928€ à générer juste pour être flat, pour être breakeven. Et on ne parle pas de la fiscalité, on ne parle pas de potentiels autres frais, on ne parle pas du reste. Donc c’est juste énormément d’argent.

Donc encore une fois, là où les gens négligent énormément les frais de passage d’ordres en disant : « Ce n’est pas cher, ce n’est que 5$, que 10$, ça dépend de la taille de votre ordre et des conditions », faites très attention.

Rien que ce point là vous fait comprendre que c’est votre courtier qui va gagner de l’argent.

Et justement, je vous ai préparé une petite citation ici, que j’adore, de Benjamin Graham, le tonton qui dit : « Les gens qui investissent gagnent de l’argent pour eux-mêmes ; les gens qui spéculent font gagner de l’argent à leurs courtiers. »

Donc voilà, les gens qui spéculent, ce sont des gens qui font du day trading, et ils font gagner beaucoup plus d’argent à leurs courtiers.

Donc voilà, encore une fois, dites-vous bien que si un courtier vous dit : « Attention, tu vas me verser 116928€ de commissions chaque année. Ça va aller dans ma poche. Mais attention, tu ne dois pas le faire parce que tu vas perdre tout ton argent, et ça va venir se déduire de tes potentiels résultats. Ça va venir encore plus alourdir tes pertes », dites-vous bien qu’un courtier qui a tout intérêt à ce que vous dépensiez cet argent vous dit ça, c’est que derrière, il y a eu des problèmes.

Derrière, il y a eu des gens qui ont perdu énormément d’argent, qui se sont dit que le day trading, ça allait être facile, que vous allez gagner beaucoup d’argent, que les frais n’étaient pas si élevés que ça, qu’ils allaient pouvoir revendre ou acheter facilement quand ils le voulaient, qu’ils ont vu une pub et qu’ils allaient gagner de l’argent parce qu’ils ont suivi un formateur qui leur a dit qu’il fallait suivre ci et ça.

Tu vois ce que je veux dire ?

Si un courtier te dit tout ça, c’est que les statistiques derrière ne sont pas bonnes, c’est que sur 100 personnes qui font du day trading, il y en a peut-être une ou deux qui vont réellement gagner de l’argent, et ce sont des professionnels, des gens qui font ça à temps plein.

Le day trading, c’est un métier aujourd’hui. Ce n’est pas quelque chose que tu fais en rentrant chez toi quelques minutes avant d’aller manger, et après être rentré du travail dans ton bureau.

Non, c’est vraiment quelque chose que tu vas voir avec une approche sérieuse.

Donc ne suis pas, moi aussi, pour démonter le day trading ; je déteste ça. C’est quelque chose où on peut gagner de l’argent. Evidemment, il y a des gens qui y gagnent de l’argent et qui en vivent.

Mais voilà, il y a trop de gens qui prennent le day trading à la légère en pensant que c’est quelque chose de facile et qui est simple.

Okay ?

Dernier point ici que je vais te citer. Le sixième : Le day trading « on margin » (sur marge) ou « short selling » peut vous mener à des pertes plus grandes que votre investissement initial.

Donc ça, c’est un point aussi qui m’énerve. Ce sont les gens qui font des investissements avec de la marge, les effets de leviers, les futures en cryptomonnaies.

Il n’y a pas longtemps, j’ai eu quelqu’un au téléphone qui m’a dit : « J’ai gagné beaucoup d’argent en cryptos grâce aux futures. J’ai suivi un formateur qui m’a dit de faire ci, de faire ça. Je suis monté à partir de 2000€ ou de 4000€ à 90000€ ou 60000€ (je ne sais plus), et j’ai été avide, j’ai été avide, et j’ai tout reperdu. »

Les gars, oui, quand tout se passe bien, avec ce genre d’outil, on gagne beaucoup d’argent puisqu’on démultiplie ses résultats par rapport au capital qu’on a investi.

Mais quand tout se passe mal, on perd tout son argent, et parfois on perd même plus que son argent, parce que votre courtier va vous dire : « Oh, oh ! Fini de jouer, maintenant, il faut assumer les conséquences. Envoie l’argent, sinon ça va mal se passer. »

Donc voilà, quand vous empruntez de l’argent, c’est ce que vous dit ici Interactive Brokers : « Quand vous faites du day trading avec de l’argent emprunté d’une entreprise ou de quelqu’un d’autre, vous pouvez perdre plus que l’argent que vous avez initialement placé. Et un déclin dans la valeur des actifs que vous avez achetés peut nécessiter de votre part que vous réalimentiez votre compte avec des fonds supplémentaires pour éviter la vente forcée de vos actifs ou d’autres actifs dans votre compte. »

Et voilà, ils vous disent que le short selling, ça peut vous amener à des pertes extraordinaires. « Extraordinary losses ». Excuse-moi pour mon accent.

Donc voilà, ils utilisent quand même des mots assez puissants. Ici, on a « extraordinary », « substantial ». Avant, on avait un autre mot qui était aussi assez puissant.

Ce sont des mots qui sont quand même assez forts qui sont utilisés pour bien faire comprendre que voilà, ce n’est pas un jeu.

Quoi d’autre ? Quoi d’autre ?

Voilà, le sixième point, c’est basiquement ça.

Donc voilà, encore une fois, ce document d’Interactive Brokers, il n’est pas là pour te faire plaisir. Il est là pour te faire comprendre que le day trading n’est pas un jeu, et qu’il faut faire très attention à tout ça.

Donc dis-moi ce que tu en as pensé dans les commentaires ci-dessous. Est-ce que tu aimes le day trading ? Est-ce que tu n’aimes pas ?

Voilà, crache-moi la gueule si tu penses que le day trading, ce n’est pas du tout ce que je suis en train de te dire dans cette vidéo, et que c’est trop bien…

Je suis ouvert d’esprit. J’écouterai tes arguments même si mon opinion – je pense que tu l’as compris – elle est assez tranchée.

Like cette vidéo. Partage cette vidéo avec tes amis qui sont potentiellement traders, même s’ils ne vont pas forcément l’aimer, ou à tes amis investisseurs.

Pose-moi tes questions dans les commentaires ci-dessous. Et également, n’oublie pas de lire la barre de description puisque tu retrouveras beaucoup d’informations sur l’investissement long terme (tu l’as compris) sur les actions à dividendes, un livre de 704 pages que j’ai écrit, dans lequel je te partage toute ma stratégie d’investissement de A à Z.

Donc même si tu es trader, lis ce livre. Ça décuplera tes connaissances des marchés financiers, je pense, et ça t’ouvrira potentiellement de nouvelles perspectives que tu n’avais pas jusqu’à présent.

Egalement, tu pourras retrouver dans la barre de description de l’information vidéo, aussi bien gratuite que payante, un service mensuel dans lequel je partage tous les mois les positions que je prends personnellement en Bourse avec mon propre argent.

Donc voilà, tout est dans la barre de description. C’est ci-dessous. Pose-moi tes questions dans les commentaires. Abonne-toi à la chaine YouTube si ce n’est pas encore fait.

Et je te dis à très très vite pour une prochaine vidéo. Ciao ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.