Pourquoi les entreprises paient des dividendes ?

Le dividende est une portion du bénéfice d’une entreprise que son conseil d’administration décide de reverser aux actionnaires. Comme exposé précédemment sur mon blog, il s’agit d’une rente périodique qui peut avoir plusieurs formes (paiement en espèce, actions supplémentaires, etc.). Je ne vais donc pas m’attarder sur cet aspect. Ce que je vous propose de découvrir dans les lignes qui suivent, ce sont plutôt les raisons pour lesquelles les sociétés qui paient des dividendes le font.

Pourquoi certaines entreprises choisissent de payer des dividendes ?

Supposons un instant que vous êtes à la tête d’une entreprise apte à être cotée en bourse. Le CEO que vous êtes a implémenté une vision centrée sur le développement et la croissance appuyés par un plan détaillé. Cependant, votre trésorerie ne supportera pas cette ambition. 

La solution la plus efficace consiste à ouvrir le capital de votre entreprise aux futurs actionnaires.

Ses derniers espèrent que la trésorerie qu’ils vous apportent permettra à la société de suivre votre vision et donc de croître. Leur espoir est évidemment que le cours de l’action suive cette ascension.

Les années passent, votre vision stratégique aboutit à des résultats probants, votre chiffre d´affaires est désormais supérieur et stable. 

Pourtant vos actionnaires si fidèles commencent à vous fuir.

En effet, même si votre société leur a apporté une plus-value considérable, le cours de l’action ne présente plus de perspective de croissance alléchante.

Ainsi, pour retenir les actionnaires et les remercier de leur fidélité, vous pouvez rediriger une partie des revenus pour leur octroyer des dividendes.

Par ailleurs, le dividende peut rapidement se transformer en un véritable outil de communication et vecteur de croissance pour une entreprise. 

Les avantages du dividende

Pour une société déjà bien établie avec un bénéfice stable et ne nécessitant plus de lourds investissements pour sa croissance, le paiement des dividendes peut être bénéfique à divers niveau :

  • Les investisseurs apprécient grandement les rentes régulières que représentent les dividendes en plus du potentiel gain de valeur que l’action pourrait connaître en bourse. Pour quelle raison ne préférerait-on pas une action qui, en plus d’avoir de fortes chances de voir son cours grimper, donne droit à un revenu régulier. Avec une bonne stratégie, ce type d’action permet de générer des revenues passifs sur le long terme. C’est d’ailleurs l’approche d’investissement que je prône sur le Club Dividendes.
  • Les investisseurs perçoivent également le paiement des dividendes.
  • Ces derniers sont un signe de la force d’une entreprise et rassurent les investisseurs en promettant de belles perspectives de stabilité et/ou de la croissance du bénéfice sur les prochaines années. Cela rend donc le titre bien plus attrayant aux yeux de la communauté des investisseurs et le nombre de ceux qui souhaitent en posséder va ainsi croître. Et selon la loi de l’offre et de la demande, plus un actif est désiré sur un marché et plus son cours augmente. C’est donc un double bénéfice pour l’actionnaire disposant déjà du titre.

Ce n’est pas un hasard si des mastodontes tels que Apple ( AAPL ), Microsoft ( MSFT ), Exxon Mobil ( XOM ), Wells Fargo ( WFC ) ou encore Verizon ( VZ ) ont opté pour cette stratégie des dividendes.

Le dividende est pour une entreprise :

  • l’un des moyens les plus simples de conserver et d’accroître l’intérêt de leurs actionnaires, 
  • le moyen de stimuler la demande de ses actions, 
  • une méthode pour communiquer sur son bien-être financier.

Le versement des dividendes renvoie un message clair et puissant sur les perspectives et les performances futures d’une entreprise. Ces rentes constituent une solide démonstration de la solidité financière d’une entreprise.

Pourquoi certaines entreprises ne paient pas de dividende ?

les dividendes en France

Allez ! On prend la deLorean et on repart dans le passé. Vous venez juste d´ouvrir le capital aux actionnaires afin de disposer de moyens nécessaires pour le développement de votre entreprise. 

Dès lors que les capitaux appelés ont été utilisés pour la phase initiale de l’investissement, ce sont les bénéfices de l’entreprise qui permettront de poursuivre la croissance. Donc pour faire très simple, vous ne vous mettrez pas à redistribuer le revenu de la société alors même que celle-ci est toujours dans une phase cruciale de son développement. Autrement dit, un dividende versé représente autant d’argent dont l’entreprise ne disposera pas pour grandir.

C’est la raison qui, en principe, explique l’absence de dividende au niveau de certaines entreprises. Sauf qu’en pratique, il n’y a pas que les sociétés en pleine croissance qui refusent de payer des dividendes. Il y en a qui sont des géants comme Facebook (FB), Google (GOOG), Amazon (AMZN) ou encore Berkshire Hathaway (BRK.A) avec une trésorerie à donner le tournis et une stabilité accrue.

Au troisième trimestre 2019, il a été rapporté que Berkshire Hathaway (BRK.A) disposait de 128 milliards de dollars en espèces. Amazon a quant à lui réalisé plus de 232 milliards de dollars de revenus en 2018. Chacune de ces entreprises pourrait raisonnablement se permettre de verser un dividende aux actionnaires. Mais il n’en est rien. Et pourtant, le cours de l’action continue à croître. Y a-t-il une raison à cela ?

Un plan de réinvestissement continu

le dividende en france

Les entreprises en phase de croissance réinvestissent leurs bénéfices dans leur expansion, et certaines ne s’arrêtent jamais ! Prenons l’exemple d’Amazon. Plutôt que de verser des dividendes, l’équipe de direction pense qu’assurer une croissance du cours de l’action est le meilleur moyen d’offrir de la valeur aux actionnaires. Par ailleurs, cette approche présente d’un point de vue fiscal des avantages pour l’entreprise. 

C’est l’une des principales raisons pour lesquelles des entreprises comme Amazon sont si innovantes. Elles génèrent une grande quantité d’argent, puis réinvestissent cet argent dans de nouveaux produits, idées et services. C’est exactement le même modèle commercial que Google suit également. 

Les acquisitions

Les acquisitions constituent également l’une des raisons pour lesquelles certaines entreprises se gardent de verser des dividendes. L’acquisition est une opération au travers de laquelle une entreprise en rachète une autre et fusionne avec elle en une seule entité. Un autre phénomène semblable et assez courant est le fait qu’une entreprise achète une participation dans une autre entreprise. Par exemple, en 2018, la grande entreprise de tabac Altria (MO) a investi 12,8 milliards de dollars pour une participation de 35% dans l’entreprise de cigarettes électroniques Juul. Ces types de transactions et d’acquisitions se produisent constamment et nécessitent souvent une grande trésorerie.

Remarque :  Dans le cas d’Altria, la société a une longue histoire de paiement de dividende et a actuellement un rendement de dividende élevé de 6,7%.

Les acquisitions sont par exemple l’une des spécialités de Warren Buffett. Président-directeur général de la société Berkshire Hathaway, la rumeur veut qu’il ait affecté 129 milliards de dollars à une acquisition majeure en 2019. Buffett s’est prononcé par le passé contre le paiement des dividendes. Il croit, et a prouvé, qu’il peut offrir plus de valeur aux actionnaires grâce aux réinvestissements et aux acquisitions.

Les dettes et/ou problèmes financiers peuvent supprimer des dividendesles dividendes en france

Parfois, vous rencontrez une entreprise qui avait une véritable culture de paiement de dividende. Mais sa situation économique ne lui permet plus de poursuivre cette vision. Il faut en effet savoir que si le fait d’ouvrir le capital d’une entreprise à l’investissement oblige la direction à rendre des comptes, il n’y a aucune loi qui contraint une entreprise à verser des dividendes à ses actionnaires. 

Comme mentionné précédemment, les entreprises aiment généralement continuer à verser des dividendes, car cela attire et fidélise les actionnaires. Cependant, une entreprise doit parfois réduire ou éliminer un dividende en raison des problèmes financiers.

Prenons l’exemple de General Electric (GE). Pendant des décennies, les actions de cette société faisaient partie des plus recommandées aux investisseurs. Elle était réputée solide avec un dividende très sûr. Mais à partir de 2017, les mauvaises nouvelles se sont enchaînées. En décembre 2018, l’entreprise n’a eu d’autre choix que d’annoncer une réduction du dividende versé aux actionnaires. Celui-ci a été ramené à un centime par action. À ce moment-là, le conseil d’administration estimait que payer un dividende plus élevé était financièrement irresponsable. 

Ce qu’il faut retenir de cet exemple c’est qu’à un moment donné l’avenir était incertain même pour GE en raison de la santé financière de l’entreprise. La meilleure façon d’apporter de la valeur aux actionnaires à cet instant était donc de remettre l’entreprise sur la bonne voie. Cela signifiait que les économies réalisées au niveau des dividendes serviront  à rembourser les dettes et à renflouer l’entreprise.

Conclusion

La décision de payer un dividende dépend donc de la politique interne de chaque entreprise. Mais le maintien de son paiement est sujet à nombre d’évènements économiques et financiers parfois indépendants de la volonté de la société. On pourrait croire que seules les actions en fin de croissance disposent d’un dividende élevé dans l’unique but de conserver l’intérêt des actionnaires, mais il n’en est rien. Il existe sur le marché des actions à fort potentiel de croissance et qui offrent tout de même de généreux dividendes. Tout l’art réside dans leur sélection. C´est un travail chronophage qui nécessite souvent l´analyse des bilans comptables, le suivi de la vision de l’entreprise et ses communications aux assemblées générales des actionnaires…

Si vous n´avez pas le temps ou l’expérience pour déterminer les actions les plus stables et que vous ne pouvez pas constamment suivre leurs cours, je vous propose de profiter de mes sélections d’actions en rejoignant le Club Dividendes

Investissez sur des actions soigneusement sélectionnées qui au cours des 6 dernières années ont rapporté aux adhérents de notre club entre 6 et 9% net.

Participez également au groupe Telegram et commencez dès aujourd’hui à générer votre revenue passif.

Si vous avez une question, n’hésitez pas à me contacter personnellement.action a dividendes efficace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *