MON BILAN DE L’ANNÉE 2019

L’année 2019 s’est écoulée à une vitesse folle et c’est le moment de faire le bilan de ce qu’il s’est passé tout au long de cette année.

Immobilier, marchés financiers, investissements, business, voyages, je te partage toutes mes avancées cette année et je te donne également mes objectifs pour 2020

Partage moi tes réussites et tes objectifs dans les commentaires ci-dessous !

#Bilan2019 #Objectifs #Entrepreneur

MON BILAN DE L’ANNÉE 2019

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

J’ai une seule question pour toi : « Est-ce que tu es satisfait de cette année 2019 qui est entrain de s’écouler à une vitesse grand V ? »

Il ne reste plus que 10 jours. Au moment où cette vidéo est publiée, peut-être même une des dernières vidéos de l’année dans laquelle on va faire ensemble le bilan de cette année 2019.

C’est ma seule et unique question pour toi aujourd’hui : est-ce que tu es content de cette année 2019 ? Ça va être bientôt les fêtes de fin d’année : le traditionnel Noël, Nouvel An… On va manger, on va boire. Enfin, pas pour moi qui suis en Asie. Mais sûrement pour beaucoup d’entre vous.

Vous n’allez pas forcément avoir le temps de vous concentrer sur votre business, sur vos investissements, de penser objectifs, de penser chiffres. Vous allez sûrement être un peu déconnectés, manger et boire, etc. C’est normal, il faut profiter de la vie également.

C’est pour ça que je voudrais faire cette vidéo, te donner cette idée – peut-être que tu ne l’as pas fait – le prendre le temps, une heure, deux heures dans une journée, dans une soirée, et de te dire quels étaient mes objectifs de cette année.

J‘espère que tu t’en es fixé déjà, parce que beaucoup ne s’en fixent pas. « Est-ce que je les ai atteints ? Si je les ai atteints, est-ce qu’ils n’étaient peut-être pas assez ambitieux ? Si je ne les ai pas atteints, pourquoi ? Où est-ce que j’en suis ? Est-ce que je suis proche ou pas de mon objectif ? Quels sont mes objectifs pour 2020 ? »

Bref, qu’est-ce qui s’est passé ? Faire un petit peu une rétrospective parce que l’année 2019 s’est écoulée à une vitesse folle. Je ne sais pas pour toi, mais j’ai eu l’impression qu’elle n’a vraiment pas duré longtemps.

Et je pense que 2020, ça va être la même chose. Tu sais un petit peu comme les vieux ils disent : « Tu vas voir mon enfant, quand tu vas vieillir, le temps va passer de plus en plus vite », etc.

Bref, je ne sais pas. Peut-être. Mais on va faire ensemble le bilan. Moi, je vais reprendre ma situation personnelle toutes les industries, immobilier, marchés financiers, business etc. Je vais te dire clairement si je suis content ou pas content de ce qui s’est passé pour moi en 2019.

Est-ce que j’ai évolué ? Est-ce que j’ai stagné ? Est-ce que j’ai régressé ? Peut-être que ça peut arriver également. Quand tu es entrepreneur, il n’y a pas forcément que de la croissance tout le temps.

Je vais te dire là où je suis content et là où je ne suis pas content. Reste bien jusqu’à la fin de la vidéo parce qu’il y a des choses sur lesquelles je suis content et il y autres choses sur lesquelles, je ne vais pas dire que je suis déçu parce que j’ai forcément avancé, mais ça ne s’est pas toujours passé comme je le voulais.

Donc, je vais me poser sur ce petit salon de bassin, de piscine, de pied, de je ne sais pas trop ce que c’est le concept ici, mais en direct de Bangkok toujours, je ne te l’ai pas dit. Et on va faire le bilan ensemble.

Je vais commencer par l’immobilier. Si tu le sais, si tu me suis depuis un moment, tu sais que j’adore l’immobilier. Le souci, c’est que j’ai souvent été confronté à plusieurs problématiques.

La première, c’est d’avoir été expatrié, puisque quand tu es expatrié, malheureusement, c’est beaucoup plus difficile pour les banques de te financer.

La deuxième problématique, c’est de voyager énormément. C’est-à-dire que je voyage dans une vingtaine de pays par an.

Et forcément, quand tu voyages, investir dans l’immobilier, on ne va pas se mentir, c’est beaucoup plus compliqué puisque même si tu peux déléguer énormément de choses à distance, l’immobilier demande quand même une certaine présence de terrain pour certaines étapes du processus d’achat.

Donc, j’ai souvent été confronté à ces deux problématiques. Donc, ce qui s’est passé, c’est que cette année, je n’ai fait qu’une seule opération : une maison. C’est déjà mieux que rien on va dire. Même si à la base, je devais en faire potentiellement deux ou trois.

J’aurais dû en faire deux ou trois puisque les deux autres que je n’ai pas fait, finalement, c’est tout simplement dû à, j’en ai déjà parlé dans d’autres vidéos, l’incompétence d’agents immobiliers qui ne savent pas prioriser les offres.

En gros, ce sont des affaires que j’aurais dû avoir mais qui sont passées chez quelqu’un d’autre, par le mystère de je ne sais quelle gestion hasardeuse par d’agents immobiliers qui ne savent pas… Bref, on ne va pas parler de ça.

Le tout est que j’ai fait une opération, une maison en colocation que tu as dû voir sur la chaîne YouTube. Je n’ai pas acheté autant que j’ai voulu, mais en 2020, j’espère au moins faire 2 immeubles, voire 3 immeubles, si j’espère, le planning le permet, parce qu’il est déjà bien chargé.

Voila, ça c’est pour l’immobilier. Est-ce que toi, tu es content de ton immobilier ? Dis-moi dans les commentaires ci-dessous. Est-ce que tu as investis dans l’immobilier ? Est-ce que tu n’as pas investi ? Et pourquoi ? Parce que l’immobilier, c’est super important.

Ensuite, on va parler des marchés financiers : les dividendes. Si tu suis égalemnet ma chaîne YouTube régulièrement, tu as dû voir qu’en cette fin d’année, j’en ai beaucoup parlé, même le dernier semestre.

Tout simplement parce que c’est quelque chose que j’adore et que j’adore de plus en plus, je ne sais pas pourquoi. Avant, en fait, j’avais toujours parlé des dividendes. J’en ai toujours parlé, mais pas autant qu’en ce moment parce que plus le temps passe et plus je réalise la puissance extrême de cette stratégie.

C’est-à-dire que pour beaucoup de gens, c’est nul, c’est long, il faut beaucoup de capital, il faut beaucoup de temps avant de voir les résultats. Mais en fait, il y a beaucoup de fausses croyances. Et honnêtement, c’est extrêmement puissant.

Encore une fois, le but de la vidéo n’est pas de parler de stratégie, ce n’est pas de parler pourquoi c’est puissant… C’est juste de te dire mes résultats. J’ai beaucoup investi cette année, sur les marchés financiers en termes d’actions en dividendes avec une bonne performance, environ 7% de rendement sur les dividendes uniquement.

Je ne te parle pas du capital puisque cette année 2019 a été une bonne année pour tous les investisseurs. Les marchés financiers ont bien monté. Ça a même atteint des niveaux historiques.

Certains disent qu’en 2020, il y aura une crise… ou pas. Encore une fois, tout le monde y va de son petit avis. Moi, je ne sais pas. Je n’ai pas de boule de cristal comme tout le monde mais ça ne m’étonnerait pas.

Pour donner quand même mon avis et me mouiller un petit peu, les marchés financiers continuent de monter pendant toute l’année 2020 ou du moins pendant au moins une bonne partie de l’année 2020.

Donc voilà, crise ou pas crise, il ne faut pas chercher à savoir. Il faut juste investir, il n’y a aucun souci là-dessus. Si tes actions baissent, tu en achètes plus. Si ça monte, tu es content.

Et surtout quand tu fais des dividendes comme moi, tu te fous du cours des actions. Tu veux simplement t’assurer que tes dividendes sont validés et te seront encore versés. C’est surtout ce que je regarde quand j’achète des actions.

Donc, je m’en fous qu’il y ait une crise ou pas, en fait. Donc ça, c’est pour les marchés financiers. Dis-moins encore dans les commentaires ci-dessous si tu as investi dans les dividendes ou pas. Et si tu n’investis pas dans les dividendes, pourquoi ?

Cryptomonnaies, l’industrie des cryptomonnaies. J’ai un peu relâché le pas sur les cryptomonnaies cette année. Je n’ai fait qu’un seul réinvestissement, un joli réinvestissement mais ce n’était même pas quelque chose que j’ai fait en étant ultra emballé.

Je l’ai fait pour avoir plus de cryptos. Mais aujourd’hui, mon portefeuille en cryptomonnaies, il est en moins value, je pense comme beaucoup d’investisseurs. Après, moi, c’est un investissement à long terme.

Je ne cherche pas à faire de la plus- value sur le court terme, ou quelque chose comme ça. C’est vraiment une approche à long terme puisque je sais que c’est une industrie qui va mettre du temps à mûrir.

C’est une industrie sur laquelle il y a encore beaucoup de travail de développement. Il y a plein de start-ups qui bossent dessus, également de faire comprendre aux gens que cette technologie a potentiellement des intérêts pour la société, des choses comme ça.

Bref, c’est une industrie qui va mettre du temps à se développer. Mais en tout cas, pour 2020, je ne pense pas que ça va être l’industrie sur laquelle je vais mettre beaucoup de blé. Je vais encore une fois, en 2020, me focus à mort sur les dividendes, c’est certain.

Un réinvestissement massif de dividendes, d’autant plus que ça verse du revenu. Moi, j’aime les investissements qui reversent du revenu. Et également l’immobilier, c’est sûr que je vais me mettre à réinvestir en 2020.

Alors, qu’est-ce qui s’est passé ensuite ? Je vérifie si ça filme toujours bien. La hantise de filmer et que ça ne marche pas.

Le business, le ClubMillionnaire. Qu’est-ce qui s’est passé sur ClubMillionnaire, histoire de parler de tout ça? Là où je t’accompagne finalement dans tes objectifs, là où je t’aide à atteindre l’indépendance financière, à investir dans l’immobilier, les marchés financiers, etc. Qu’est-ce qui s’est passé ?

Il s’est passé pas mal de choses. En début d’année, je suis allé aux États-Unis pour me former, j’ai fait trois évènements à Miami, le 10X de Grant Cardone, à Nashville, le FHL de Russell Brunson, et à San Diego, le TNC de Ryan Deiss, et j’ai ressorti pas mal d’idées.

C’est vrai que j’en ai ressorti le ClubMillionnaire Challenge. Ça n’a pas forcément été le produit que vous allez le plus aimé dans mon catalogue finalement. Alors que pourtant, c’est le produit que j’aime le plus.

Pour moi, il est ultra qualitatif sur le contenu, sur la forme, sur la façon dont les choses sont amenées. Il est très ludique, il y a des exercices. C’est vraiment un bon produit, et pourtant vous ne l’avez pas bien reçu le délire du challenge.

Je ne sais pas comment l’expliquer. Dis-moi dans les commentaires ci-dessous, si peut-être, c’est la page de présentation du produit que tu n’as pas aimé ou des choses comme ça.

Également, je t’ai sorti un petit produit autour de cette histoire qui m’est arrivée à Dubaï avec la Lamborghini qui a brûlé, où je t’ai fait 6 ou 7 leçons de vie et de business à retenir autour de cet accident.

Il y a eu énormément de choses que j’ai appris suite à cet accident. Peut-être que tu ne le sais pas mais j’étais au volant d’une Lamborghini à Dubaï, elle a pris feu comme ça subitement. Et il s’est passé tout un tas de délires.

Tu peux retrouver toutes les informations dans la description, tous les liens pour retrouver l’histoire de cette Lamborghini complète.

Donc je t’ai sorti ça. J’ai également sorti le Club Dividendes, un service dans lequel tu peux avoir accès à toutes mes positions en temps réel et les recopier ou non. Donc comme ça, tu n’as pas à t’embêter, ou apprendre comment faire, ou à te poser 20 000 questions.

Tu regardes ce que je fais et si ça te plaît, tu recopies. Mais si ça ne te plaît pas, tu ne recopies pas. Mais c’est vraiment ça l’histoire avec les dividendes.

Ça, ça vous a vraiment plu et c’est cool. Et ça fait vraiment plaisir parce que j’adore les dividendes.

J’ai sorti la boutique de tee-shirts. D’ailleurs, je porte aujourd’hui le t-shirt « Cashflow », un des tee-shirts que vous aimez bien d’ailleurs. Donc, tu peux aller dans la description, si tu veux aller voir tout ça. Il y a plus de 60 références. Donc, ça fait plaisir.

Comme ça, ça me permet de vous offrir pas mal de tee-shirts, avec des offres. Vous savez, si vous achetez un ou deux ou trois programmes, un produit, je vous mets un, deux, trois tee-shirts. Ça fait toujours plaisir.

Ce n’est pas forcément un truc d’une valeur énorme – c’est un tee-shirt – mais ça fait toujours plaisir. C’est un petit cadeau en plus. Ça permet de renforcer la communauté et l’esprit de communauté tout simplement.

Qu’est-ce qui s’est passé d’autre ? On a organisé également une sortie Super Cars, à Dubaï, justement, là où la Lamborghini a brûlé.

Cette année, malheureusement, on a dû annuler l’édition à cause de planning. Mais l’année prochaine 2020, il y aura la sortie Super Cars. Donc si ça t’intéresse de venir avec moi et d’autres entrepreneurs à succès, de conduire des supers cars au Royaume-Uni, entre Londres et Liverpool, n’hésite pas à lire la barre de description également ; il y a toutes les informations.

Voilà, j’ai fait des webinars. J’ai sorti également une nouvelle offre d’accompagnement : le ClubMillionnaire Elite où tu peux venir avec moi pendant 2 jours à Tallinn où je t’accompagne à 100% pendant 48 heures, de grosses journées intenses sur la mise en place d’un plan pour que tu deviennes indépendant financièrement en un temps record.

Bref, il y a eu pas mal d’offres qui sont sorties et c’est super intéressant. Pour autant, j’ai senti un petit ralentissement de ma chaîne YouTube, et peut-être également d’Instagram.

Pour Instagram, ça s’explique tout simplement par le fait que les algorithmes ont beaucoup changé cette année. Et pour YouTube, je pense que, confirme-le moi, mais je pense que les vidéos comme ça, un petit peu vlog, où je prends mon téléphone, où je marche, te plaisent plus, que ce que j’ai beaucoup fait cette année, en mode studio, caméra très pro, des plans fixes, plusieurs fois le même décor.

Le contenu est très pro, il est très bon, mais malheureusement, je pense que ton cerveau s’endort et en a un petit peu marre de voir le même décor, et peut-être les mêmes pauses et les mêmes ambiances.

Donc, confirme-moi ça sur ma chaîne YouTube. Mais je pense que pour ce début d’année 2020, en tout cas, je vais beaucoup plus favoriser les vidéos où je prends mon téléphone à l’arrache, peu importe où je suis, ou une Gopro, (je vais changer de caméra, je pense), et te sortir du contenu, un petit peu à l’arrache mais toujours calé au niveau du contenu.

Donc, confirme-moi ça. Sinon, ça a quand même été une très bonne année pour le business, il y a eu plus de chiffres d’affaires cette année encore, plus de clients malgré le fait qu’il y ait une concurrence qui est de plus en plus féroce, on ne va pas se mentir dans le business Internet, aujourd’hui.

Peu importe le type de business Internet, il y a énormément de concurrence aujourd’hui. Il faut toujours être à la page, il faut toujours être à jour, il faut toujours être présent sinon on peut vite se faire dépasser.

Donc, il ne faut donc surtout pas s’endormir. Le mois de décembre, le mois où je te fais cette vidéo, n’est peut-être pas encore terminé, mais c’est sûrement le meilleur mois que j’ai réalisé depuis que je bosse sur Internet.

Donc c’est super intéressant, malgré le fait qu’il y ait toujours de plus en plus de concurrence, de plus en plus de personnes, il y a également potentiellement de plus en plus de clients. C’est un marché qui grossit également.

Ce n’est pas pour autant qu’il faut avoir peur de la concurrence. Il ne faut pas simplement s’endormir. Il faut être présent, innover, sortir toujours plus de contenus, et avoir des résultats auprès de ses clients.

Finalement, c’est également ça qui est le plus important. Si les gens n’ont pas de résultats avec ce que tu proposes, généralement, tu ne dures pas très longtemps.

Donc, voila, sinon ça reste positif. J’ai fait plus 38% de chiffres d’affaires. J’ai l’information sous les yeux. Donc, tu vois, c’est intéressant. Il y a une belle croissance encore. C’est intéressant.

Donc, c’est cool. Ça continue de monter tout ça. Je n’ai jamais connu de descente de chiffres d’affaires depuis que je me suis lancé. J’ai toujours été en croissance. Donc, c’est intéressant. La preuve est qu’il y a encore beaucoup de choses à faire.

Ensuite, pour te parler rapidement de mon livre, « Des bancs de la fac à l’indépendance financière », si tu ne l’as pas lu, pareil, va voir dans la barre de description. Je vais enfin être best-seller.

Et best-seller en France, c’est quoi ? C’est tout simplement quand tu as vendu 10 000 exemplaires de ton livre papier. Donc, pour beaucoup, ça peut être beaucoup. Et pour d’autres, ça peut ne pas être beaucoup. Peu importe ce que tu penses de ce chiffre.

Moi, je l’ai sorti en 2017, mon livre. J’aurais mis un peu plus de 3 ans pour devenir best-seller parce que je pense que je vais être best-seller courant 2020, je pense vers l’été 2020. Donc c’est cool. Ça va faire enfin plaisir.

C’est un objectif que j’avais vraiment envie pour ce livre, de dire que tu es auteur best-seller, ça rajoute une crédibilité, une preuve sociale. Et puis, c’est toujours un objectif, un pallier d’atteint qui est cool de se dire qu’il y a eu 10 000 personnes qui ont lu ton livre.

Donc, ça fait plaisir. Ce chiffre, c’est le livre papier, livre numérique, tous formats confondus. Mais pour moi, ça fait super plaisir.

Du coup, quand je serai best-seller, gardez bien cette information en tête, j’organiserai un évènement spécial, je pense à Paris, genre une grosse soirée networking, avec tous les lecteurs du livre.

Je ne sais pas encore comment je vais faire. Soit avec tous les lecteurs du livre, soit ce sera ouvert à tout le monde, soit je ne sais pas.

Mais on va organiser quelque chose. C’est important de fêter encore une fois les choses, et quand on passe un cap de se faire plaisir et de faire la fête avec vous parce que ce sera la meilleure des « récompenses » puisque c’est grâce à vous également si je deviens best-seller courant 2020.

Donc, gardez bien cette information en tête. Il risque bien d’y avoir un petit évènement.

Concernant les investissements alternatifs, j’avais pour objectif d’investir dans l’or cette année. C’est quelque chose que je n’ai pas fait. C’est quelque chose que j’ai souvent en tête, je me dis que je vais faire et au final je me dis que ça ne va pas me verser de revenus.

Donc, cashflow, encore une fois. Ça tombe bien que je porte le tee-shirt aujourd’hui mais dans mes investissements, je cherche toujours le cashflow, revenus, revenus, revenus.

Ça génère des bébés euros que je réinvestis tant que ça fasse un effet boule de neige. Moi, c’est le revenu que je veux. C’est pour cela que je n’ai pas encore investis dans l’or cette année.

Les paris sportifs, j’avais commencé mais j’ai arrêté parce que ça m’avais saoulé et pas de bonnes performances. Et je ne voyais pas ça comme un investissement. Ça produit du revenu mais tu ne capitalises pas réellement.

Tu vois, l’immobilier, les marchés financiers, tu capitalises, ça te fait un portefeuille, tu as de vraies actions, tu as de vrais biens immobiliers, c’est réel. C’est quelque chose que tu peux capitaliser dessus.

Les paris sportifs, tu paries sur un match, tu ne capitalises pas du tout. Tu espères faire un quick, tu espères faire un retour sur investissement, c’est tout. C’est pour ça que j’ai un petit peu arrêté également.

Les investissements startups, je voulais en faire un, j’en ai fait un cette année. Je ne te dirai pas ce que j’ai investi puisque je n’ai pas envie tout simplement. Mais j’ai fait un investissement startup cette année, un petit mais un investissement quand même.

Je pense que l’année prochaine, j’en referai un ou deux investissements startup. Je te présenterai prochainement, en début d’année 2020 quelqu’un sur la chaîne YouTube.

Elle est très intéressante sur les startups en France. Et peut-être même, elle sera intervenant à mon prochain séminaire à Genève sur comment investir sur les startups.

C’est un sujet assez inédit également, rarement abordé et pourtant très intéressant quand tu es investisseur et que tu as un peu d’argent en entrepreneur. Donc, encore une fois, j’aime bien te proposer des contenus inédits.

Donc, je pense qu’il y aura une prochaine session startup à mon prochain séminaire à Genève, en plus des classiques sur l’immobilier et sur les marchés financiers et plein d’autres choses. Ça va être lourd.

Tant qu’on parle d’évènements, on parle de Genève, qu’est-ce qui s’est passé cette année ? Je t’ai dit que je suis allé faire 3 évènements aux États-Unis. Encore une fois, il est important de se former à mort.

Okay. Je forme des personnes via le ClubMillionnaire. Mais moi également, ce n’est pas une raison pour ne pas se former. Au contraire, je t’ai dit tout à l’heure que tout va très vite.

Si tu ne te formes pas aujourd’hui, peu importe ton niveau : débutant, intermédiaire, avancé, peu importe ton niveau, si tu ne te formes pas, tu es mort.

Cette année, j’ai dû dépenser, je ne sais pas exactement, mais à peu près 15 000 euros en formation. Entre 10 000 et 20 000 euros. Ce n’est pas beaucoup, ce n’est pas assez non plus. Il n’y a pas de limite dans ton budget de formation.

C’est-à-dire qu’il y a deux choses qu’on ne peut pas m’enlever dans la vie. C’est tout ce qui se passe dans la tête. C’est l’information.

L’information, elle est là dans ta tête, on ne peut pas te l’enlever. Elle est très puissante. Et ce sont les expériences. Je ferai une vidéo prochainement sur pourquoi je suis minimaliste. Mais c’est vraiment parce que le plus important, c’est ce qu’il y a dans la tête.

Donc, il faut bien se former. C’est super important. Je suis également allé au Marrakech pour un événement pour me former sur l’immobilier. J’ai également fait des sessions là-bas.

Et il y a eu le séminaire de Monaco avec la grosse soirée sur le yacht. Donc encore une fois, merci d’être venus. C’est très lourd.

On a passé un excellent moment et il y avait une bonne énergie, d’autant plus qu’à Monaco, cette ville emblématique quand on parle d’argent, d’indépendance financière, d’investissement.

Il y a beaucoup d’entrepreneurs, de gens très riches là-bas qui ont certainement créé des business, qui sont des artistes, qui vont créer de la valeur qui sont des créateurs et qui font avancer certainement le monde.

C’est super intéressant de faire ça là-bas. Et le prochain séminaire à Genève, c’est pareil, Genève, une place emblématique quand on parle d’argent. Je ne vais pas te faire le topo. Genève, tu connais. C’est également un endroit très inspirant où il y a beaucoup de gens riches, d’entrepreneurs et d’investisseurs.

Donc, ça, c’est un petit peu pour la partie évènements. Ensuite, pour parler voyage, tu sais que j’adore voyager. La preuve, par exemple aujourd’hui, je suis en direct de Bangkok, en Thaïlande.

J’avais comme objectif de voyager dans au minimum 20 nouveaux pays. Mais malheureusement, je ne l’ai pas fait parce que j’ai voyagé seulement dans 17 nouveaux pays. Ce n’est pas grave. C’est déjà très bien.

Alors, qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai fait l’Amérique du Sud, pas mal. Le Pérou, Costa Rica, Colombie, Argentine, Paraguay, Asie, Cambodge, Corée du sud, Taïwan, Japon, également l’Europe, Jersey, Guernsey, Irlande, etc, pas mal de nouveaux pays.

En fait, j’ai un objectif qui est, avant mes 30 ans, je n’aime pas trop parler de mes objectifs pour le moment parce que ça peut être dangereux pour le cerveau.

C’est-à-dire que le cerveau, quand tu parles de tes objectifs, et tu le dit à quelqu’un, généralement qui te dit « Ah ouais, trop bien tes objectifs, bravo, c’est trop cool si tu les atteints, etc. ». En fait ton cerveau a déjà reçu la gratification vis-à-vis de ces objectifs, donc il va mettre beaucoup moins d’énergie inconsciemment à aller vers la réalisation de ces objectifs.

Du coup, ça fait que c’est dangereux puisque que c’est le meilleur moyen de ne jamais atteindre ses objectifs. Mes objectifs de voyage, je sais que je vais les atteindre facilement, puisque c’est 100 pays avant mes 30 ans.

Je suis à 61 pays. Donc il me reste à peu près 3 ans, 3 ans et demi. C’est large, je vais les faire. Donc, c’est okay. J’ai les mêmes objectifs pour les prochains 20 nouveaux pays, je l’espère avec l’Amérique du Sud, après être allé aux États-Unis, me reformer vers février 2020.

Ensuite, on ira vers l’hiver européen, en Australie et l’Océanie pour découvrir toute cette partie que je n’ai pas fait, et bien évidemment, l’été en Europe, c’est toujours très agréable.

Donc, voilà, si tu ne voyages pas, je t’invite énormément à voyager. C’est quelque chose de très enrichissant. Il ne faut vraiment pas voir ça comme quelque chose qui coûte de l’argent.

Quand tu vas rencontrer des gens, des locaux à l’autre bout du monde, tu vas découvrir leur culture, l’argent, la nourriture, leur comportement en public, et plein de choses comme ça. C’est vraiment fascinant.

On se rend compte que sur terre, il y a une diversité de cultures qui est juste incroyable. Et surtout également quand on voyage, ça fait relativiser beaucoup de choses. En fait, ça me dégoûte de voir les Français se plaindre.

Clairement, on va parler cash. Quand je vois des Français qui ne font que se plaindre en France, alors qu’ils ont énormément d’avantages de base, qu’ils ont énormément de chances dans un pays développé, ils ont de quoi manger, ils ont énormément de choses à disposition. Ils ne se rendent pas compte. C’est incroyable.

Quand on a voyagé, ne serait-ce qu’un minimum, on se rend compte à quel point il y a des gens qui sont dans la misère et qui sont très heureux. Enfin, c’est un long sujet.

On pourra en parler longtemps mais le plus important, c’est de développer son cerveau, et d’ouvrir son esprit. Ça fait relativiser beaucoup de choses.

Donc voilà pour la partie voyage. Pour la partie médias, c’est important d’être visible dans les médias, de développer sa présence dans les médias, d’autant plus quand on a un business, quand on est une personne publique, ça rassure ses prospects, ses clients.

Il ne s’est rien passé cette année en 2019. Il y a des choses qui vont certainement se passer 2020, peut-être. Il y a une nouvelle que j’attends à tout moment par e-mail, une validation, qui j’espère, si elle se fait, ce sera vraiment très lourd. J’ai hâte de pouvoir t’en parler.

Je ne vais pas t’en parler, encore une fois, parce que je n’ai pas envie de s’avancer sur quelque chose qui ne va pas se faire. Mais en tout cas, il y a des petites idées en 2020 pour aller chercher de la visibilité média.

S’il ne s’est rien passé en 2019, c’est tout simplement parce que j’avais engagé une agence et que ça s’est très mal passé, à un tel point que c’est parti, pas en procès mais ça s’est réglé au tribunal.

J’ai gagné, donc c’est cool. Mais je vais t’en parler dans une autre vidéo quand tout sera clôturé à 100%.

Alors, n’hésite pas à me dire dans les commentaires ci-dessous, si ça t’intéresse que je te fasse des vidéos « juridiques » puisque quand tu es entrepreneur, on n’en parle pas forcément tout le temps.

Mais on est potentiellement amené à des soucis avec des clients, des prospects, des partenaires, des prestataires, et donc des soucis juridiques. Et j’en ai eu déjà quelques uns.

Donc, n’hésite pas à me dire si c’est quelque chose qui t’intéresse pour que j’en fasse une vidéo sur ma chaîne YouTube, voire plusieurs sur plusieurs sujets. Dis-le-moi dans les commentaires.

Voilà pour la partie média. Je pense que du coup, on a plus ou moins fait le tour de tout ce que j’avais à te dire sur ce bilan de l’année 2019.

N’hésite pas à me dire dans les commentaires quel est ton bilan de l’année 2019, parce qu’encore une fois, moi, ce que j’ai fait, c’est cool.

Moi, le plus important, c’est de savoir ce que toi, tu as fait. C’est ce qui m’intéresse le plus.

Donc voilà. Qu’est-ce qui va venir en 2020 ? Tous mes objectifs que je me suis fixés avant 30 ans, je pense que je vais les atteindre, sauf peut-être un qui va être un peu juste. Au contraire, ça va être très bien.

Ça veut dire qu’encore une fois, on ne va pas s’endormir. Il y a encore du travail. Il ne faut pas s’endormir. Un best-seller, courant 2020, vers l’été 2020, je serai best-seller. Donc retiens bien en tête cette information : il y aura une soirée vers octobre 2020 pour fêter ce cap.

Donc, super cool. Réinvestissement massif dans les dividendes, ça c’est certain. Immobilier également, j’espère deux ou trois opérations. Continuer de voyager à mort dans au moins une vingtaine de pays.

Qu’est-ce qu’il y a de prévu ? Il y a beaucoup de choses de prévu cette année. Pour 2020, ça va être encore une très grosse année. Je suis sûr qu’on va péter encore tous les compteurs, donc c’est excellent. Je vais encore me former, ça, c’est certain.

Je ne vais certainement pas m’endormir là-dessus, il faut toujours être à la page. La sortie voiture qui aura lieu au Royaume-Uni, donc de Londres à Liverpool, vers les 20 ou 25 Mai, quelque chose comme ça. N’hésite pas, tout est là dans la description.

Il y aura également le séminaire à Genève le 11 Juillet 2020 avec une grosse soirée. Je ne sais pas encore quelle sera la soirée après le séminaire. Mais on va faire un truc insolent comme avec le yacht à Monaco.

Il y aura également un workshop les 02 et 03 Mai à Reims, donc, vraiment à la maison pour seulement 15 entrepreneurs pendant 2 jours. On va parler à 100% d’immobilier, de toutes les étapes de A à Z d’un bien immobilier pour que tu puisses vraiment être en mesure d’acheter ton bien immobilier.

Je vais te remettre en mains propres un carnet de notes. Mais ce ne sera pas simplement un carnet de notes classique. C’est un carnet où dedans il y a toutes les informations de A à Z sur ce qu’il faut faire et regarder, très important, lorsqu’on fait une opération immobilière. Vraiment un carnet bien plus complet.

Je pense qu’il y a beaucoup de livres sur l’immobilier. Ce carnet, c’est une formation. Il y a vraiment tout dedans. C’est vraiment très lourd. On est entrain de le développer en ce moment.

Donc, il y a beaucoup de choses. Je suis excité à l’idée d’être en 2020, 2021, 2022, puisque je sais que plus le temps passe, plus mes chiffres grossissent. Plus il y a de l’inertie, plus il a des intérêts composés, et plus ça grossit. Donc, c’est cool.

Ce n’est pas simplement dans un but financier, mais également dans un but d’impacter le monde, etc. Donc, ça, c’est super intéressant. Dans le but de grandir aussi, en tant que personne, puisque le Raphaël de 2014 quand il a commencé, ça n’a plus rien à voir avec le Raphaël d’aujourd’hui en 2019 et bientôt en 2020.

Quand je regarde mes anciens contenus, la façon dont je m’exprimais, la façon dont je parlais, la façon dont je faisais les choses, c’est ouf. J’ai honte de moi de 2014. Mais au moins je grandis et c’est normal.

Tout comme j’aurais sûrement honte de moi en 2025 en regardant cette vidéo. Mais ça, ce n’est pas grave puisqu’en ce moment, je ne m’en rends pas compte. Donc, voilà, n’hésite pas me dire dans les commentaires si tu as kiffé la vidéo, tes objectifs de 2020 également puisqu’au-delà de me dire ce que tu as fait en 2019.

Dis-moi également quels sont tes objectifs pour 2020. Mets un petit Like, un petit pouce bleu, lâche-toi dans les commentaires.

Je te souhaite d’excellentes fêtes. Profite bien de tes proches. Déballe bien les cadeaux. Ne mange pas trop de foie gras, ne bois pas trop de champagne.

Et je te dis à très très vite. Ciao, ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.