Les catalyseurs de marché : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Les marchés boursiers ne font pas de grands mouvements de croissance ou de dépression sans raisons. De nombreux groupes d’investissement et parfois même des particuliers engagent de considérables ressources pour essayer d’anticiper les éléments à l’origine de ces mouvements. En lisant des rapports d’évaluation ou d’analyse sur un krach boursier ou sur un boom économique, tu tomberas très fréquemment sur le terme “catalyseur”. La bourse en général est composée de milliers de compagnies cotées et valant plusieurs centaines de milliards de dollars. Il est certes vrai que c’est un environnement très dynamique où de nombreuses fluctuations ont lieu quotidiennement. Mais lorsque l’ensemble du marché grimpe ou chute de forts pourcentages, il y a toujours un catalyseur à l’origine.

Aujourd’hui, je te propose de découvrir ce que c’est qu’un catalyseur, son potentiel à faire bouger les marchés et ses différentes conséquences et implications sur l’investissement en bourse.

Qu’est-ce qu’un catalyseur ?

 

La relation entre l’offre et la demande à elle seule, ne suffit pas à expliquer les grands booms et krachs boursiers qui se sont produits. Un catalyseur peut être décrit comme un événement de plus ou moins grande ampleur et qui provoque souvent des changements de paradigme au niveau des marchés boursiers. Pour un débutant, comprendre la nature et les mécanismes d’action des différents catalyseurs pourrait paraître sans intérêt ou du moins sans utilité évidente. Et pourtant, il s’agit d’un élément capital dans la détection des meilleurs points d’entrée et de sortie. Autrement dit, le catalyseur peut vous permettre de déterminer le meilleur moment pour acheter une action, ou pour éventuellement la revendre. Ainsi, les investisseurs avisés qui essaient d’anticiper les prochaines évolutions majeures du marché centrent leurs analyses sur la détection de ces catalyseurs.

Les catalyseurs à effet court terme

Les catalyseurs peuvent servir un objectif très précieux, qui est de corriger une sous-évaluation ou une surévaluation importante des actions. Si une entreprise a vu le cours de son action baisser considérablement, le dévoilement d’un nouveau produit ou la réalisation d’une fusion peut servir de catalyseur pour ramener la valeur de l’action vers le haut. Les effets de ce type de catalyseur peuvent se ressentir très rapidement ou au contraire, après une durée relativement longue.

Les rapports mensuels sur l’état du chômage peuvent être un exemple de catalyseur à court terme. Aux USA par exemple, le Bureau of Labor Statistics publie chaque mois un rapport qui détaille le nombre d’emplois créés au cours du mois précédent, ainsi que le nouveau taux de chômage américain. Chaque rapport mensuel peut avoir un effet tangible sur le marché, car les investisseurs déduisent la santé des secteurs sous-jacents de l’économie américaine sur la base des signaux envoyés par le marché du travail. Cependant, cet effet n’est généralement pas de longue durée, car il ne faudra que 30 jours avant que le rapport du mois suivant confirme la tendance ou au contraire, qu’il envoie un tout nouveau lot de signaux.

Exemple de cas pratique

Le rapport du Bureau of Labor Statistics sur le marché du travail de mai 2016 est un exemple de catalyseur qui n’a eu qu’un impact à court terme sur le marché boursier. Ledit rapport indiquait qu’à cette date, environ 38000 nouveaux emplois avaient été créés. Un chiffre bien en deçà des 162000 attendus par les économistes. Cette nouvelle a fait chuter le Dow Jones Industrial Average de près de 150 points à l’ouverture le jour de la publication du rapport décevant sur le marché du travail. Mais la chute ne fut pas de bien longue durée. Les rapports sur l’emploi des mois qui ont suivi ont fortement dépassé les attentes, ce qui a eu pour effet de rétablir le marché et de porter le taux de croissance vers des sommets plus hauts.

Les catalyseurs – Long terme

La Réserve fédérale américaine se réunit plusieurs fois par an pour discuter de l’état de l’économie américaine et décider si les taux d’intérêt devraient être modifiés ou rester les mêmes. En décembre 2015, la Réserve fédérale a relevé les taux d’intérêt, mesurés par le taux des Fed Funds, de zéro à 0,25 %. Il s’agissait de la première augmentation des taux d’intérêt en près d’une décennie. L’impact fut par conséquent, très significatif et se fit ressentir longtemps après sur les marchés. Les variations des taux d’intérêt peuvent affecter à long terme de nombreux secteurs du marché. Notamment les services publics et les fiducies de placement immobilier (FPI). Ces sociétés peuvent voir la structure de leur capital à long terme affectée par les variations des taux d’intérêt.

Exemple de cas pratique

Le récent vote du Brexit est un exemple de catalyseur de marché dont les implications se ressentent sur le long terme. Le 23 juin 2016, la Grande-Bretagne a décidé de se retirer de l’Union européenne. Il s’agissait d’un événement notable qui a provoqué une baisse significative sur les marchés à travers le monde. Bien que les indices mondiaux se soient rétablis, de nombreux titres de sociétés bien connues en subissent encore les affres. Par exemple, le géant des services publics PPL Corp. dont l’action (PPL) s’échangeait à 39,44 $ le jour du vote sur le Brexit. PPL a subi de plein fouet ce retrait. Bien que l’entreprise génère une part importante de ses revenus en Europe, le cours de son action a considérablement baissé et se négocie autour de 25,07 $ au moment où j’écris ces lignes.

Quelle importance pour les investisseurs visant des plus-values sur capital ?

Parmi les différents groupes d’investisseurs, tous n’accordent pas la même priorité à la compréhension des catalyseurs du marché. Par exemple, la philosophie de l’investissement axé sur la valeur du capital se concentre généralement sur la valeur intrinsèque d’une entreprise par rapport au cours actuel de son action. En d’autres termes, les investisseurs s’inscrivant dans cette approche sont plus soucieux de trouver des actions dont la valeur réelle est supérieure à leur valeur actuelle sur le marché. Ils n’accordent donc pas une très grande importance à la prise en compte des différents catalyseurs.

Quelle importance pour l’investisseur visant les actions à dividendes ?

actions à dividendes

Pour un investisseur visant essentiellement les dividendes, il est très utile de savoir analyser les différents catalyseurs de marché. Ici, le rendement du dividende est l’un des indicateurs de performance les plus précieux pour un investisseur. Il exprime le dividende annualisé d’une entreprise en pourcentage du cours d’une action. Étant donné que le rendement du dividende est fonction du cours de l’action, une hausse du cours de l’action réduit le rendement du dividende et vice-versa. Par conséquent, les investisseurs qui perçoivent des dividendes devraient prêter attention aux catalyseurs potentiels du marché. Les grandes fluctuations des cours des actions agiront sur les rendements des dividendes, ce qui aura un impact sur la décision d’investissement. Pour un investisseur intéressé par les dividendes, les catalyseurs de marché influencent beaucoup plus les décisions d’entrée ou de sortie. 

 

Conclusion – Actions à dividendes et catalyseur.

Les événements de marché ne sont pas toujours interprétés en termes de catalyseurs potentiels, mais les catalyseurs sont un aspect important de l’investissement en bourse. En fin de compte, tous les investisseurs devraient se soucier des catalyseurs du marché et être en mesure de remarquer quand ils se produisent et comment ils peuvent façonner le marché boursier, à court terme ou pour des périodes plus longues. Les variations des taux d’intérêt peuvent avoir un impact sur les FPI et les services publics pendant des années. Pour investir dans des secteurs dictés par des catalyseurs, il faut comprendre les catalyseurs potentiels qui évoluent.

Savoir analyser les catalyseurs de marché est donc essentiel pour s’assurer de la rentabilité de son portefeuille d’actions à dividendes. Une analyse qui requiert des compétences très pointues dont je t’invite à profiter en rejoignant le Club Dividendes. Grâce aux conseils avisés de nos experts, tu peux dès maintenant composer ton portefeuille d’actions à dividendes avec de généreux rendements. Jusqu’à 6 % de rendement net sans avoir besoin de passer toute ta journée à analyser et à suivre chaque mouvement des différents marchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *