Comment se construire un patrimoine de précaution ?

On parle souvent de l’épargne de précaution. On dit parfois qu’il faut 6 mois, 12 mois ou parfois même 24 mois de dépenses d’avance afin de se constituer une épargne de secours.

L’objectif étant de se mettre à l’abris d’un imprévu ou d’un coup dur de la vie. Mais on ne parle jamais de ce que j’appelle le patrimoine de précaution…

Et pourtant, se constituer un patrimoine de précaution est une étape primordiale pour devenir un VRAI rentier et être indépendant financièrement dans les règles de l’art.

✓ Découvrir le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

#Patrimoine #Investir #IndépendanceFinancière

Comment se construire un patrimoine de précaution ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

« Qu’est-ce qu’un patrimoine de précaution ? »

C’est peut-être la question que tu te poses en voyant le titre de cette vidéo. Et c’est vrai que je pense qu’on ne parle jamais de patrimoine de précaution parce que c’est un peu un terme que j’ai inventé pour le titre de cette vidéo, pour le sujet de cette vidéo-là.

Et je vais t’expliquer un petit peu la démarche que j’ai eue dans l’idée de faire cette vidéo-là et pourquoi je pense qu’avoir un patrimoine de précaution (je vais t’expliquer ce que c’est) est extrêmement important.

Donc si ce n’est pas encore fait, abonne-toi à la chaine YouTube. Egalement extrêmement très très important. Et on va commencer cette vidéo tout de suite.

Donc si je te parle d’épargne de précaution, je pense que c’est quelque chose que tu connais, parce qu’on a souvent l’habitude de dire, tu as peut-être déjà vu à droite et à gauche, des gens te dire : « Voilà, avant d’entreprendre, avant d’investir, pense à avoir un matelas de sécurité, un coussin de sécurité, à avoir ce qu’on appelle une épargne de précaution. »

Qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement du cash sonnant et trébuchant disponible à tout moment si jamais il y a un petit souci, qui est prêt à te sauver d’une petite galère.

Donc généralement, on dit 3 mois de dépenses, 6 mois de dépenses, 12 mois de dépenses. Tout dépend un petit peu de comment tu dépenses et de la sécurité que tu as envie de créer autour de cette épargne de précaution.

Donc ça, j’ai envie de dire, c’est le minimum, c’est la base, parce qu’il y a beaucoup de gens aujourd’hui qui m’envoient des messages et qui me disent : « Raph, j’ai envie d’investir dans l’immobilier. J’ai 1000, 2000, 3000€ d’épargne de côté, est-ce que tu penses que c’est une bonne chose, que c’est une bonne solution de commencer à investir dans l’immobilier, ou est-ce qu’au contraire, tu penses que c’est un peu juste ? »

Et souvent, ces gens m’envoient ces messages-là en ayant en référence un peu mon exemple. J’ai commencé à investir dans l’immobilier quand j’étais étudiant. J’avais 20 ou 21 ans et que je n’avais que très peu d’épargne de côté.

Parce que je commençais dans la vie, forcément, je n’avais pas beaucoup de cash mais j’ai quand même commencé à investir dans l’immobilier, parce que je jugeais que je savais que je faisais et que je ne prenais pas trop de trop gros risques en faisant ce que j’allais faire, surtout que je n’allais pas sur de trop gros projets.

Mais aujourd’hui, quand même, ce qui est super important, c’est qu’avoir une épargne de précaution, c’est quelque chose qui va vraiment vous mettre sur une sécurité absolue parce que l’immobilier, c’est bien.

On peut faire un crédit, on peut emprunter de l’argent à la banque. Mais si demain, il y a un chauffe-eau qui pète ou qu’il y a un mauvais locataire et qu’il y a des travaux de rénovation à faire ou des choses comme ça, 1000, 2000 ou 3000€ seulement d’épargne de précaution, ça peut vite sauter dans une bêtise ou deux : un radiateur, un chauffe-eau, ou que sais-je ?

Donc on appelle le fonds de travaux si tu as un appartement dans une copropriété. Bref, il peut se passer plein plein de choses, et ta trésorerie peut très vite être cramée. Et ne pas avoir de trésorerie quand on est investisseur, c’est vraiment la pire des situations dans laquelle tu te trouves, parce que s’il y a un autre imprévu, tu ne sais plus comment gérer cet imprévu.

Donc voilà, il faut vraiment faire attention. Il faut avoir cette épargne de précaution, c’est extrêmement important.

Pour autant, qu’est-ce qu’un patrimoine de précaution ? Après tout, c’est le sujet de cette vidéo ?

Qu’est-ce qu’un patrimoine de précaution ? Pour moi, c’est la suite logique de l’épargne de précaution. C’est-à-dire qu’aujourd’hui, on nous parle beaucoup d’indépendance financière. On nous dit : « Voilà, il faut devenir indépendant financièrement, il faut devenir millionnaire, il faut générer X euros de façon passive… »

Voilà, il y a tout ça, mais finalement, il y a très peu de sens sur quels sont les chiffres précis du moment où on est millionnaire, du moment où on est indépendant financièrement. Qu’est-ce que ça veut dire réellement ?

Et pour moi, je pense qu’on a vraiment une sécurité ultime en termes d’indépendance et de liberté une fois qu’on a un patrimoine de précaution.

Patrimoine de précaution, c’est quoi ? C’est quand on a un patrimoine qui sera là, qui devrait à priori ne pas bouger, que vous avez acquis, qui est payé, et qui vous génère chaque mois suffisamment de revenus pour subvenir à vos besoins.

On va prendre un exemple très simple avec des chiffres très ronds. Supposons que vous avez 1 million d’euros en patrimoine, et je parle en nets, c’est-à-dire qu’il est payé, il est acquis, il est à vous. Il y a zéro dette sur ce patrimoine.

On va parler juste après de différents types de classes d’actifs qui peuvent être idéales pour un patrimoine de précaution.

Mais voilà, supposons que vous avez 1 million d’euros de patrimoine nets avec une rentabilité de 10% parce que bien évidemment, ce patrimoine doit vous générer un cash-flow.

Il y a du patrimoine qui va vous générer du cash-flow. Il y a du patrimoine à l’opposé qui ne va pas vous générer de cash-flow. On pense notamment à tout ce qui est cryptomonnaies, de l’or, de l’argent. Ça, ça ne génère pas de revenus, et ce n’est pas ce qu’on veut pour être indépendant financièrement.

Donc voilà, 1 million d’euros de patrimoine sur du patrimoine qui génère du cash-flow à 10% de rentabilité, ce qui est une bonne rentabilité, ça va vous générer 100.000€ par an de cash-flow nets. On laisse de côté l’imposition, on laisse de côté l’inflation pour les facilités de calcul, mais vous avez grosso modo 100.000€ qui tombent chaque année, donc ça fait 8000-9000€ par mois.

Donc avec ce chiffre, vous voyez après si vous êtes bien ou pas. Pour certains, ça va être 500.000€ de patrimoine, pour d’autres, ça va être de 1,5 million de patrimoine. Ça dépend vraiment de la rentabilité de votre patrimoine.

Bref, vous voyez ce que je veux dire. Mais l’idée, elle est vraiment là, c’est d’avoir un patrimoine de précaution avant de considérer que vous êtes totalement libre, totalement safe de n’importe quelle possibilité qui peut vous arriver dans la vie, et avant même potentiellement de faire des investissements beaucoup plus risqués aujourd’hui, pour aller s’embêter à investir dans des trucs très risqués.

Si vous pouvez investir dans des choses vraiment très « secure » telles que de l’immobilier ou des actions ou des choses comme ça qui sont vues et revues, des classiques dans l’investissement, et ce n’est pas pour rien que ce sont des classiques de l’investissement, c’est quasiment depuis la nuit des temps, ce sont des choses qui fonctionnent.

On parle d’immobilier : il faut se loger. On parle d’entreprises. L’entreprise, c’est l’économie et l’économie c’est là et ça restera là.

Donc pourquoi on va s’embêter à investir dans des choses un peu plus risquées?

Des fois, ce que je vois en fait, finalement, c’est qu’il y a beaucoup de débutants qui veulent aller un peu investir à droite et à gauche dans tout et n’importe quoi, parce qu’ils ont l’impression de devenir cet investisseur hype qui investit dans tout ce qui bouge, dans tout ce qui est nouveau, dans tout ce qui peut rapporter de l’argent, alors qu’au final, non.

Il ne faut pas chercher à être sexy quand on investit. Il faut chercher la rentabilité et chercher l’argent là où il est, dans les choses simples et qui fonctionne.

C’est un petit peu comme ceux qui veulent investir dans l’immobilier dans des endroits sexy parce qu’ils veulent frimer en soirée. On s’en fout si tu investis dans un endroit pourri qi n’est pas beau et qui n’est pas sexy, dans un bien dont la façade n’est pas très belle.

On s’en fout ! L’essentiel, c’est que ce bien génère du cash-flow.

Donc l’idée, elle est vraiment là. Avant de commencer à vouloir investir dans tout et n’importe quoi, des choses qui ne sont pas forcément très utiles, plutôt commencer à investir sur des actifs.

Donc moi, je pense très clairement facilement à tout ce qui est immobilier, marchés financiers. Je ne t’ai pas donné ces exemples par pur hasard. C’est que selon moi, ce sont les meilleures classes d’actifs pour commencer à se construire un patrimoine de précaution.

Donc si aujourd’hui, tu es débutant dans ton indépendance financière et ce patrimoine de précaution, je pense que tu devrais clairement te concentrer sur l’immobilier et les marchés financiers, les actions, notamment qui versent des dividendes pour avoir du revenu et du cash-flow parce que c’est sûrement le plus important avant même les cryptomonnaies, les matières premières ou les participations dans des start-ups.

Tout ça, c’est très très bien. Je ne dis pas que c’est mauvais. Attention ! Par contre, je dis que ce n’est pas forcément adapté pour quelqu’un qui commence et qui cherche une indépendance financière.

Donc voilà ce que je voulais te dire sur ce patrimoine de précaution. Dis-moi ce que tu en penses. Est-ce que tu vois les choses de cette façon-là, ou est-ce que pour toi, l’indépendance financière, c’est plutôt d’avoir une entreprise qui arrive à générer par mois ce dont tu as besoin pour vivre ?

Est-ce que c’est plutôt investir dans tout et n’importe quoi pour diversifier le plus tôt possible ou est-ce que tu penses tout le contraire, que pour diversifier le plus tôt possible dans différentes choses pour être à l’abri ?

Est-ce que tu penses que ce n’est pas suffisamment diversifié d’avoir de l’immobilier et les marchés financiers, et pourquoi pas une entreprise à côté ?

Bref, dis-moi ce que tu penses de tout ça. Abonne-toi à la chaine YouTube, également très important. Petit Like, petit commentaire.

Et je te dis à très très vite.

Lis bien la barre de description également. Il y a beaucoup de choses qui pourraient t’intéresser à l’intérieur si tu veux justement te construire ton indépendance financière, notamment des formations, des livres, des séminaires.

Donc lis bien tout ça, et je te dis à très très vite.

Ciao, ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.