Comment négocier au moins 15% sur sa cuisine ?

14

Acheter une cuisine lorsqu’on réalise un investissement immobilier est une étape importante car le français consacre en moyenne 2h22 par jour pour l’alimentation. Mais comment bien acheter sa cuisine ? Comment être sûr de payer sa cuisine au BON prix ? Ce qui est sûr, c’est que le prix affiché n’est pas le BON prix et certainement pas le prix final. Vous DEVEZ négocier.

Que doit contenir un devis ?

Votre devis doit être le plus détaillé possible et surtout il doit être compréhensible afin d’être compris par tout le monde, y compris les débutants. Il ne doit donc pas contenir de référence ou de séries.

Mais comment, pourquoi et que négocier ?

Comment négocier au mieux sa cuisine ?

Voici un protocole type à adapter en fonction de votre situation. Ce protocole est issu de mon expérience et de l’expérience d’un ami qui a été cuisiniste pour une grande enseigne et qui connaît donc les ficelles du métier et les revers de celui-ci puisqu’il a vécu la chose de l’intérieur.

• 1er RDV (sur place) : il consiste en une prise de rendez-vous banale chez 3 cuisinistes avec lesquels vous souhaitez travailler. Vous devez déjà savoir à peu près ce que vous voulez de façon à dire la même chose aux 3 cuisinistes. Vous pouvez donc montrer un plan 3D (idéalement) ou un schéma que vous aurez réalisé avec l’emplacement des différents modules, l’emplacement de l’électroménager (plaques, cafetière,…).

L’objectif de ce rendez-vous est d’obtenir un devis clair et détaillé de chaque cuisiniste. Dites au cuisiniste que vous êtes allez voir 2-3 autres cuisinistes et que vous voudriez une tarification pour le plan que vous lui avez apporté.

N’oubliez pas d’apporter les mesures précises de votre pièce et éventuellement un modèle que vous avez déjà repéré chez ce cuisiniste. Il faut prendre rendez-vous pour avoir un entretien avec un cuisiniste, ne vous pointez pas à l’improviste. Vous ne devez rien signer à l’issu de ce rendez-vous. Dites par exemple que vous avez un associé et que vous devez lui montrer les devis pour décider avec lui.

• 2nd RDV (au téléphone) : vous devez rappeler tous les cuisinistes au téléphone en leur disant que untel ou untel est moins de cher de tant de % pour la même prestation (ne comparez pas une cuisine de luxe à une cuisine Ikea bien évidemment).

A ce moment précis, les prix des trois cuisinistes vont chuter une première fois. Si vous avez réussi à faire chuter les prix au téléphone, décidez de reprendre RDV pour parler de tout ça. Si vous n’avez pas réussi (ce qui est plutôt rare), je pense que votre relation commerciale devrait s’arrêter ici.

• 3ème RDV (sur place) : une fois sur place et après avoir confirmé ce que vous vous êtes dit au téléphone, tentez une dernière fois de négocier un petit quelque chose supplémentaire. Si le devis affiche 2122€ par exemple, essayez de le descendre à 1999€. Si vous n’arrivez pas à négocier directement du cash, essayez de négocier du matériel tel que un appareil électroménager, ou high tech en exposition (donc qui a moins de valeur car déjà déballé), des poignées un peu plus haut de gamme ou une livraison gratuite par exemple.

Vous l’avez compris, l’objectif est de faire jouer la concurrence (comme toujours !) en multipliant les rendez-vous. C’est la guerre des prix mais c’est le meilleur moyen de faire baisser les prix de plusieurs centaines d’euros. Il est de cette façon assez aisé de négocier AU MOINS 15 à 20% sur votre cuisine. Il y a donc 3 RDV (2 sur place et 1 téléphonique) pour 2 phases de négociation.

Vous pouvez également dire au cuisiniste que vous êtes un nouvel investisseur dans la région et que vous reviendrez car vous avez plusieurs appartements à meubler. Dites également que vous faites parti d’un club d’investisseurs privé (si c’est vraiment le cas bien sûr) et que vous pourriez agir en tant qu’apporteur d’affaires en ramenant des clients. Vous pouvez ne pas dire cette dernière phrase car le commercial pourrait également se dire qu’il va baisser ses marges si vous ne ramenez que des investisseurs qui négocient « salement ».

cuisine

Pourquoi devrais-je négocier ma cuisine ?

Le prix affiché après que le cuisiniste ait fait le plan en fonction de la cuisine que vous désirez est très fortement négociable et le cuisiniste se réserve une marge très confortable même si tout au long de la démarche, il a pu vous faire croire qu’il était très gentil en offrant un petit truc ou en faisant une petite remise « exceptionnellement ».

5 points où ne pas se faire avoir pour bien acheter sa cuisine

1. Ne croyez pas après une première négociation avoir déjà fait le maximum. Renégociez toujours une seconde fois. Ne pensez pas que c’est de trop vis à vis du cuisiniste. Ils sont également très forts en négociation, soyez tout aussi forts qu’eux.

2. Si vous n’êtes pas directement avec le patron, le chef du magasin, le directeur…, ne vous faites surtout pas avoir par le coup du « je vais aller voir ce que je peux faire avec mon patron », cette astuce, bien que fort utilisée, est bien souvent une entourloupe de la part du commercial qui ne fait que partir 5 minutes pour aller boire un verre d’eau et vous faire croire qu’il a réussi à obtenir un petit quelque chose de la part du big boss (à vrai dire il savait déjà ce qu’il allait vous proposer avant même qu’il ne se lève de la chaise et si vous demandiez à voir directement le patron, il est fort probable que le commercial se trouve embarrassé et qu’il vous dise que le patron est trop occupé ;)).

3. Ne vous faites pas non plus avoir par les petites phrases sentimentales qui vous font croire que vous êtes unique et que le commercial est très sympa (même si il l’est). Cela peut être du style « bon, c’est bien parce que c’est vous », « je vous fais cadeau de ça, c’est exceptionnel », « je vais pas gagner d’argent sur ça, je vais tout juste couvrir mes frais mais je vous l’offre »…

4. Faites également bien attention à votre interlocuteur dans les conseils qu’il divulgue : est-ce un simple vendeur formé à vendre le plus de cuisine à la chaîne à travers quelques leçons de vente et de négociation ou votre interlocuteur a t-il une réelle expérience dans le milieu des cuisines ?

5. Négocier toujours sans montrer les prix des autres cuisinistes. C’est dans ce cas de figure que les cuisinistes seront plus à même de baisser le prix de votre cuisine voulant ainsi remporter la vente.

Où acheter sa cuisine ?

Quelques cuisinistes chez lesquels vous pouvez vous rendre :

  • Lapeyre
  • Cuisinella
  • Hygena
  • Houdan (pour les pros officiellement, mais détenir une SCI ou se présenter avec le code APE de son artisan suffit car ils veulent vendre)
  • Ikea
  • Alinea
  • Ixina
  • Entrepôt de cuisines discount
formation-8-strategies

14 Responses

  1. william

    Bonjour,

    Très bon conseil, merci.

    Personnellement mon expérience me fait vous dire que le SAV d’IXINA est
    déplorable. Voilà, si je peux leur faire perdre une vente, je serai content. Ils le méritent

    Répondre
  2. Kamal Le Marocain

    Bonjour Raphaël,

    Quel article remplit de conseils très professionnels et très intéressant.
    Je ressens l’expérience d’un expert d’achat de cuisine en te lisant, je suis étonné !!!
    J’apprécie beaucoup ta méthode pour faire diminuer les prix que je vais sûrement utiliser pour meubler mon appartement et je te ferais un retour;)
    Je te remercie de l’immense valeur que tu nous apportes dans cet article.

    A très bientôt !

    Répondre
  3. Jeremy

    Waouh, génial le protocole !
    Ca va me servir prochainement également, et je vais appliquer à la lettre ta méthode. Je savais qu’il fallait négocier, mais j’y serais allé au tâtonnement sans ton article. Merci pour ton partage. 🙂

    Répondre
  4. jerome

    salut raphael
    super tes conseils pour négotier !!!
    il manque conforama dans ta liste de cuisiniste!
    il ont bien moderniser leur offre par rapport à l’époque ou j’ai bossé pour eux!
    à bientôt
    Jérôme

    Répondre
  5. Antoine

    Hello!
    Un conseil, vous allez chez BDepot, vous payez le tiers du prix de ce qui se fait sur la moyenne gamme (Ixina, Hygiena, casto…), les caissons sont de meilleurs qualité (j’ai déjà monté chez casto, j’arrete la), les façades sont assez “standard”, donc il est vrai que vous ne trouverez pas tout.
    Bref pour un ordre d’idée : cuisine avec four, micro onde (les 2 encastrés), 5 à 6 meubles (dont toujours une colonne, c’est ma touche perso), plaque induction (de marque), evier, mitigeur, frigo, hotte… vous vous en sortez pour 1500€ à 2000€ grand maxi.
    Inconvénient : faut être un peu bricoleur et faire la conception soit même.

    6 appartements meublés ainsi, ca devient presque un plaisir et je ne traite plus qu’avec eux. (avantages, vous repartez avec sous le bras le même jour).

    Cdlt,
    Antoine

    Répondre
    • Raphaël

      Merci pour le commentaire, tout le monde m’avait déconseillé BDepot pour sa qualité mais ton témoignage éveille à nouveau ma curiosité ! C’est vrai que quand on voit les délais de livraison des cuisinistes, c’est un gros plus de repartir direct avec sa cuisine…

      Répondre
    • Mariam

      Bonjour Antoine,

      Tres bon conseil !! En effet j’ai decouvert Bdepot tout récemment et j’ai meme refait ma salle de bain et mes wc a un prix tres interessant !!
      J’hesite pour la cuisine car il faut etre tres bon bricoleur ….Pourtant les prix sont fortement interessants et rentrerai largement dans mon budget !!
      J’ai fait des plans sur Ikeas mais le prix est encore trop cher pour moi !!!
      Est ce que vous , qui a priori tres au fait des produits bdepot, pouvez vous me conseiller qqun qui saurait m’aider dans ce projet ?
      Merci d’avance à vous pour votre reponse.
      Cordialement
      Mariam.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *