Comment je répartis mes investissements (bourse, start-up, crypto, immobilier, cash) ?

Vous le savez désormais, je déteste avoir du cash ! Dès la moindre rentrée d’argent, mon premier réflexe est d’investir celui-ci dans des actifs.

Mes 4 actifs préférés sont aujourd’hui les actions à dividendes, les start-ups, les crypto-monnaies et l’immobilier. Toutefois, vous êtes nombreux à me demander comment répartir son cash entre tous ces actifs ?

Car il existe des centaines, si ce n’est des milliers, d’opportunités à l’intérieur de ces 4 catégories d’actifs. Et ça peut parfois donner le tournis que de savoir dans quoi précisément investir et dans quelles proportions par rapport au capital disponible.

Je t’explique dans cette vidéo quelle est mon approche à ce sujet.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR ALLER PLUS LOIN ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

📚 Lire mon livre « La magie des dividendes » : https://www.clubmillionnaire.fr/bourse​

✔︎ Un livre papier et numérique de 704 pages dans lequel je t’explique de A à Z la stratégie d’investissement dans des actions à dividendes. Le livre n°1 en francophonie sur ce sujet !

💻 Formation de 4 vidéos offertes : https://clubmillionnaire.fr/formation-…

✔︎ Rejoins une formation de 4 vidéos (15-20 minutes chacune) 100% gratuites au sujet de l’investissement en bourse dans des actions à dividendes.

💶 Rejoindre le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

✔︎ Un service dans lequel je te partage tous les mois les actions en bourse dans lesquelles j’investis personnellement mon propre argent. Libre à toi de t’inspirer ou non de mon portefeuille !

🎥 Rejoindre la formation « La magie des dividendes » : https://clubmillionnaire.fr/formation-…

✔︎ Une formation vidéo dans laquelle je te partage toute ma méthode d’analyse d’une entreprise cotée en bourse avant d’investir dans celle-ci. + de 116 vidéos, 30 heures de formation et 13 bonus !

🎤 Mon prochain séminaire (1 seule fois par an) : https://clubmillionnaire.fr/seminaire

✔︎ Un séminaire présentiel dans un hôtel 5* avec des centaines de participants où moi-même et des intervenants intervenons au sujet de l’indépendance financière (immobilier, bourse, business, …) !

📝 Télécharge la liste des « Dividend Kings » : https://clubmillionnaire.fr/kings

✔︎ Recevez immédiatement la liste de ces 31 entreprises qui ont augmenté le dividende pendant au moins 50 années de suite, à la solidité extrême et aux performances enviées par leurs concurrentes. 🇫🇷 Nos programmes sont éligibles au financement via le CPF. Découvrez comment l’Etat peut prendre en charge à 100% votre formation si vous êtes salarié(e) : https://clubmillionnaire.fr/cpf

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ OU ME RETROUVER ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

🔸 Site Internet : https://clubmillionnaire.fr​

🔹 Instagram : https://www.instagram.com/raffaello_c/

Comment je répartis mes investissements (bourse, start-up, crypto, immobilier, cash) ?

livre-la-magie-des-dividendes

Retranscription de la vidéo :

Les amis, bienvenue sur cette nouvelle vidéo toujours en direct de Bichkek. Je me sens bien ici au Kirghizistan. Regarde, aujourd’hui, très belle surprise en se réveillant, puisque la neige est de retour.

Je pensais que ça allait être le début de l’été prochainement à des terrasses. Si tu me suis sur Instagram, je te l’ai dit à plusieurs reprises. Il commence à faire beau. Les terrasses vont peut-être sortir et on peut voir ici de très beaux monuments soviétiques.

Peut-être que tu ne les vois pas avec cette neige et ce brouillard. Mais, en tous cas, la neige est de retour aujourd’hui. On est presque en avril.

Les amis, je ne suis pas là pour parler de météo. Je suis là pour parler d’investissement, comme d’habitude.

J’ai une question qui revient assez souvent aujourd’hui. Puisque vous me voyez beaucoup sur Instagram vous dire : « Je liquide tout mon cash ».

Dans un contexte tel qu’aujourd’hui encore une fois, je ne vais pas parler de ça dans cette vidéo mais on comprend très bien et très facilement, enfin j’espère pour vous en tout cas que c’est le cas, que l’euro, le dollar, et les devises dans leur façon générale de fonctionner, c’est quelque chose qui va valoir de moins en moins parce qu’avec tout ce qui en train de se passer d’un point de vue sanitaire, d’un de vue guerre, tension géopolitique… 

Aujourd’hui, je pense qu’il faut encore plus que jamais, je vous le dis depuis un an, deux ans, trois ans mais encore plus encore aujourd’hui que jamais. Il faut ne pas du tout avoir de cash. 

Donc, vous le voyez sur Instagram. Je vous dis toujours: « J’ai liquidé du cash dans des actions dividendes. J’ai liquidé du cash dans cette start-up. J’ai liquidé du cash ici. Je n’ai presque pas d’argent. Je vis comme un « clochard ». » Je tire les traits, volontairement.

Mais l’idée elle est encore là parce que j’ai très très peu aujourd’hui de liquidités et je vais vous en parler aujourd’hui. Et je vais vous dire comment je répartis mes investissements parce que je sens que c’est quelque chose qui vous tracasse.

En fait, ce qui se passe aussi aujourd’hui en 2021-2022, c’est qu’il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup d’opportunités.

Donc on le dit souvent : « Une crise est source d’opportunités. » Il y a souvent des citations comme ça, tu l’as peut-être déjà vu, où on vous dit que, je crois que c’est en chinois, le mot crise est constitué de deux parties dont une qui veut dire qu’il y a des opportunités. Bref, très bien. Mais c’est la réalité. 

Aujourd’hui en 2022 et en 2021, il y a énormément, énormément d’opportunités. Et c’est même frustrant parce que c’est compliqué de toutes les saisir. Je crois que tu vas te reconnaître dans ce que je suis en train de te dire.

Il y a beaucoup, beaucoup de choses dans lesquels on aimerait investir mais finalement on n’arrive pas à tout prendre parce qu’il y a un moment il y a quand même une limite : c’est le cash que tu as sur tes comptes, que tu as à investir.

Dire, aujourd’hui si tu avais 50 millions, 600 millions sur tes comptes, c’est facile d’aller investir à droite à gauche partout dans tout ce que tu veux. C’est très facile de dépenser 50 millions aujourd’hui dans des investissements mais aujourd’hui il y a quand même cette limite qui est purement financière, surtout qu’on cherche à tout liquider donc forcément, il n’y en a jamais beaucoup, beaucoup sur les comptes.

Et donc aujourd’hui je vais te dire comment moi je fais pour diversifier un petit peu parce que le but ce n’est pas que de liquider dans une seule chose qu’on connaît. Il faut diversifier.

C’est aussi un des pièges que je vois souvent chez beaucoup d’entre vous que j’ai au téléphone, c’est que vous avez souvent qu’une seule classe d’actif qui est très et trop représentée dans votre patrimoine.

Souvent ça va être l’immobilier ou les crypto-monnaies en ce moment chez les jeunes. Et moi je fais toujours en sorte de tout bien répartir, pas parfaitement. Je ne suis pas en train de te dire que je suis en train de faire un 25-25-25-25 parfaitement, non, mais de toujours diversifier au maximum.

C’est-à-dire qu’aujourd’hui, je me concentre uniquement sur 4 classes d’actifs parce que pour moi il n’y a pas d’autres choses tout simplement.

1.      Immobilier

La première, ça va être l’immobilier. Quoi qu’on en dise, aussi difficile que ça peut être, aussi chiant, aussi lent, etc. l’immobilier c’est quelque chose qu’on doit avoir dans un patrimoine et je vous parle bien évidemment d’immobilier physique.

Tout ce qui est immobilier papier, tout ce qui est immobilier via des plateformes où on achète des petits morceaux d’immeuble je ne sais où. Ce n’est pas intéressant. Il faut évidemment la clé de son immeuble, de sa maison, de son appartement. Je vais vous parler dans une autre vidéo si on peut perdre du jour au lendemain et des risques potentiellement du futur.

Dites-moi si ça vous intéresse dans les commentaires ci-dessous. Mais pour ces raisons en tout cas que je vous évoquerai dans une autre vidéo, je pense qu’avoir de l’immobilier physique est extrêmement important, dont on a la clé et dont on peut aller à l’intérieur ou louer à d’autres personnes. Okay. Donc premier actif. 

2.      Actions à dividendes

Deuxième actif, les actions en dividendes. J’aurai peut-être même pu le mettre en premier tellement je vous en parle, je vous en parle, je vous en parle et tellement j’adore celui-ci parce que c’est pour moi le meilleur actif aujourd’hui.

Donc les actions à dividendes particulièrement.  Pourquoi à dividendes ? Parce que c’est la meilleure stratégie depuis plusieurs, j’allais dire décennies, mais même depuis 200 ans. Ça a été démontré et redémontré.

Il y a mon livre dans la barre de description où vous pouvez lire, 704 pages avec pleins de ressources académiques, et cetera, où je vous montre et bien pourquoi les actions à dividendes c’est selon moi la meilleure stratégie. Et pourquoi j’aime les dividendes? Parce que ça va venir combattre l’inflation.

Dans un monde tel qu’aujourd’hui où on vous dit on a 7% d’inflation, voire 8, voire 9, voire 10, si vous ne faites pas minimum 8-10% par an sur vos investissements, vous vous appauvrissez. Je suis désolé mais c’est la réalité. C’est mathématique.

Donc les dividendes viennent contrer cette inflation. 

3.      Cryptomonnaies

Troisième classe d’actif, les cryptomonnaies, aujourd’hui devenues incontournable dans un patrimoine.

Je veux dire si tu veux un patrimoine aujourd’hui sans cryptomonnaie, je pense que c’est une erreur. Il faut avoir des cryptomonnaies. Je ne vous dis pas d’avoir forcément un gros pourcentage mais il faut en avoir. Donc, évidemment les cryptomonnaies. 

4.      Private equity

Et la quatrième classe d’actifs que j’adore énormément également, franchement j’adore. C’est peut-être celle qui est la plus fun pour moi. C’est tout ce qui va être private equity, avec mon magnifique accent, qui est donc le fait d’aller investir dans des entreprises mais cette fois ci, non cotées.

Contrairement aux actions en Bourse qui sont des entreprises cotées, qui ont déjà fait leur introduction en bourse, le private equity c’est aller chercher des petites entreprises, petites valorisations, qui sont en pleine croissance, qui sont en train de chercher leur market fit, aller chercher de la croissance, etc et aller leur donner de l’argent pour qu’elles se développent et aller chercher des multiples de x100, voire plus, x1000, pourquoi pas ? Ce genre de très belle réussite. X500, x50 sur les réussites un peu plus rapides, x10.

Bref. Tu l’as compris. L’idée elle est là via les startups finalement. 

 

Et comment je diversifie mon cash dans tous ces actifs ? Parce que finalement, ça fait quand même pas mal de choses dans lesquelles aller dépenser de l’argent surtout qu’il y a tout le temps et tous les jours de nouvelles opportunités. 

L’immobilier c’est assez simple. Je vous l’ai annoncé dans une autre vidéo, j’arrête l’immobilier. Je viens de terminer il y a là 3-4 semaines la rénovation d’un immeuble en France de 5 lots.

Donc là, ça y est c’est parti en location. Ça a été délégué donc c’est parti et j’arrête l’immobilier. Tu peux aller voir la vidéo sur ma chaîne YouTube. Pourquoi j’arrête l’immobilier, tu comprendras quelles sont mes raisons. Mais c’est très simple de toute façon l’immobilier, puisque généralement tu fais tout via de la dette. 

Évidemment maintenant il faut mettre un peu d’apport où c’est quand même beaucoup plus simple. Mais l’idée elle est en tout cas pour moi que j’ai arrêté l’immobilier donc je me consacre plus le moindre centime à l’immobilier et tout ce qui est réparation, etc, entretien, paiement des taxes évidemment c’est alimenté par le cashflow et par les loyers de mes lots actuels.

Donc ça c’est quelque chose qui vit de son côté, qui se rembourse tout seul, qui se paye tout seul, qui se valorise tout seul. Okay ?

Deuxième actif, ça va être donc les actions en dividendes sur lesquels que je me force évidemment tous les mois depuis plusieurs années à mettre de l’argent vers le 15 du mois.

Si tu me suis depuis un petit moment, je te le montre tout le temps en directe sur Instagram ou même dans mes emails. Je te dis tous les 15 du mois voici dans quoi je viens d’investir mon propre argent.

Donc j’essaie systématiquement de mettre ce que je peux. En général, c’est entre 10 et 15,000 euros. Parfois je monte à plus que ça. Ça peut être 20, 30, ça dépend évidemment des ressources disponibles.

Mais tous les mois, sans aucune exception, je vais mettre dans les actions à dividendes parce qu’encore une fois, si tu as lu mon livre ou si tu es client de mes contenus, de mes programmes, tu comprendras que les actions à dividendes sont la stratégie qui est selon moi en fait potentiellement lente au début, mais qui est la plus puissante sur le long-terme.

Aujourd’hui les gens n’ont pas de patience. Les gens veulent tout tout de suite. Évidemment c’est plus sexy de se dire : « On va faire un x100, x1000 sur une start-up ou sur une crypto » que d’aller chercher une croissance lente mais progressive sur des actions à dividendes qui ne sont pas excitant, parce qu’on investit dans un truc et puis on attend. Ça ne bouge pas. C’est un peu monotone.

Mais c’est comme ça l’investissement. Donc, systématiquement tous les mois – il n’y a pas un mois que j’ai raté depuis plusieurs années maintenant – j’investis dans des actions à dividendes.  

Ensuite les start-ups, ça va être sur la base de ce qu’on me propose. Ça veut dire que tous les jours, en fait, je reçois un deal flow. Donc un deal flow ce sont des propositions d’investissements. Tu sais avec un pitch, des PowerPoint, des belles choses qui te disent que : « Dans le futur notre start-up vaudra 3 milliards et qu’on va révolutionner le marché du Pakistan et qu’on a produit qui est magnifique. » C’est toujours tout beau tout rose.

Donc je reçois un pitch deck, enfin des pitch deck tous les jours. J’en reçois à peu près, allez 5-6 – donc ça fait quand même pas mal par mois – que j’analyse. Et là, en fait, de là j’y vais vraiment sur une base de ce que j’ai vu.

Ça veut dire que souvent, je vais d’analyser 100, 120 pitch deck par mois. Et à la fin, je vais investir entre 4 et 6-7 start-up. C’est ma moyenne à peu près, en ce moment en tout cas. Ça dépend évidemment des mois.

Il y a des mois il y a de très très beaux projets qui sortent tous en même temps, surtout quand il y a des incubateurs qui font sortir des start-ups de leurs incubateurs et qui se mettent toutes à lever des fonds en même temps.

Donc là il y a beaucoup de projets en même temps notamment je pense au Y-Combinator qui deux fois par an fait sortir des start-ups de leur incubateur, de leur accompagnement, et elles lèvent toutes en même temps des fonds étant donné que le Y-Combinator, c’est un des meilleurs incubateurs, si ce n’est le meilleur au monde.

Il y a évidemment de très beaux projets qui sortent tous en même temps. Et puis il y a des mois qui sont un peu plus calmes. Donc, en gros, ça varie entre 3 et 7 par mois et dans ces start-ups, je mets généralement entre, minimum, 3000 à 10,000 dollars par start-up.

Ça dépend évidemment de la start-up en question, de mon analyse dans sa globalité, et de la maturité de la start-up et compagnie et compagnie. Je ne vais pas entrer dans les détails dans cette vidéo.

Si tu as besoin, enfin si tu veux que je fasse des vidéos sur ce sujet-là, n’hésite pas à me le dire dans les commentaires et je le ferai avec plaisir. Donc, entre 3 et 10 K, ça peut aller très très vite également.

Ensuite, que reste-t-il comme classe d’actif que je n’ai pas évoqué ? Les cryptomonnaies. Donc là les cryptomonnaies, c’est l’actif sur lequel je suis beaucoup moins assidu. C’est-à-dire que dans ma tête j’ai envie de faire comme les actions à dividendes mais je ne le fais pas.

C’est-à-dire que je n’arrive pas tous les mois à mettre de l’argent dans les cryptomonnaies. Pourquoi ? Je n’arrive pas à t’expliquer. Je n’ai pas cette discipline sur cet actif. Peut-être parce qu’il m’attire un petit peu moins. Peut-être parce que c’est quelque chose qui me plaît un peu moins.

Je ne sais pas. Il n’y a pas de revenu. Peut-être que ça m’excite un peu moins. Je ne sais pas. Je ne sais pas t’expliquer. Mais ce qui se passe c’est que de temps en temps je vais craquer un billet. C’est-à-dire que je vais mettre un 30K comme ça d’un coup.

Et puis après pendant plusieurs mois il ne va rien se passer et puis je vais remettre un gros billet. Et puis je vais arrêter et puis je vais remettre un billet. Donc, voilà. Je ne suis pas régulier.

Ce qui est sûr c’est que j’investis régulièrement mais je ne peux pas te dire quand précisément. Ce n’est pas non plus forcément « timé » sur une période précise, vis-à-vis des cours ou d’un évènement, d’une nouvelle ou des choses comme ça.

C’est de temps en temps quand il y a un excès de liquidités que je n’ai déjà pas mal diversifié à droite à gauche. Boom, je remets un billet sur un Binance ou sur un Kraken.

Et puis voilà, en sachant que je fais tout en société que ce soit l’immobilier, les cryptos, les start-ups et les actions à dividendes. Tout est sur mes sociétés. Je n’ai rien en nom propre.

Si tu me regardes moi, Raphaël Carteni, je ne détiens rien. Je n’ai vraiment rien. Je suis à poil. Je n’ai qu’un t-shirt sur moi et c’est à peu près tout mon patrimoine. C’est la réalité. Donc, je fais tout en société.

Pourquoi ? Pour, en fait, optimiser mes circuits, mes flux financiers et évidemment ma fiscalité puisque si tu sors encore une fois le cash de ton entreprise en nom propre pour l’investir in fine, tu as subi la fiscalité.

Si tu le laisses dans ta société et que tu investis directement, tu n’as pas subi la fiscalité. D’autant plus quand on a des structures qui sont comme moi très avantageuses puisque je ne paie pas d’impôts sur la société.

Par exemple, l’équivalent d’impôts sur la société français sur mes structures tout simplement parce que tant que l’argent reste dans mes sociétés, l’IS n’est pas déclenché. Donc ça peut te paraitre bizarre, toi en tant que Français d’entre ce genre de choses, puisque qu’en France évidemment l’IS est déclenché sur tes bénéfices chaque année.

Dans ma structure à moi, l’IS n’est pas déclenché tant que l’argent reste dans la société. Il sera déclenché si l’argent sort de ma société. Donc tu comprends pourquoi je fais tout en société. Ça permet d’alimenter cette vélocité finalement, ces intérêts composés, et évidemment d’accélérer les choses puisque si tu supprimes l’imposition de l’équation, notamment en France, un 50% voire plus, et bien évidemment tu accélères beaucoup plus ton processus d’enrichissement.

Donc voilà les amis ce que j’avais à vous dire concernant la façon dont je diversifie mes investissements.

Ah oui, et pour parler du cash, mon cash ça représente moins de 1% de mon patrimoine aujourd’hui. Donc évidemment il faut toujours garder, comme on dit, 6 à 12 mois de dépenses de côté. Ça c’est vous qui voyez.

C’est pour ça que quand vous transposez sur 1% sur votre patrimoine à vous, vous allez vous dire : « C’est très très peu si j’ai 100,000 euros de patrimoines aujourd’hui. » 1% ça fait 1000 euros. Ce n’est largement pas assez. Je suis d’accord avec vous.

Donc, encore une fois, tout dépend de la taille de ce patrimoine. Mais moi aujourd’hui je fais en sorte de garder moins de 1% de cash de côté parce que ça fait déjà beaucoup d’argent par rapport à la taille de mon patrimoine. C’est largement suffisant.

De plus, je vis dans des pays où ça coûte que dalle de vivre. Je ne suis pas dépensier. Je ne dépense pas dans des choses qui coûtent très très chères. Moi je me contente de très très peu malgré ce qu’on peut avoir l’apparence, malgré ce qu’on peut en dire plutôt, pour parler français.

Et, voilà, au niveau cash, encore une fois ça dépend de la taille de votre patrimoine. Évidemment que les 1% de mon côté, ça peut représenter beaucoup d’argent  pour quelqu’un qui a un beaucoup plus petit patrimoine mais encore une fois, ayez toujours en-tête de garder votre coussin de sécurité. C’est extrêmement important pour vous en cas de soucis.

Bref, j’espère que je ne vous ai pas donné le tournis à tourner en rond comme ça dans mon salon. Si tu as aimé cette vidéo, n’hésite pas à la liker, à la partager à tes amis qui sont investisseurs et entrepreneurs.

N’oublie de t’abonner également à la chaîne YouTube pour recevoir les prochaines vidéos. Lis bien la barre de la description. Je te l’ai évoqué tout au long de cette vidéo. Il y a pas mal de ressources qui devraient te plaire notamment concernant l’investissement en Bourse dans les actions à dividendes du livre, du service, de l’information vidéo.

Bref, tout est dans la barre de description. Merci de m’avoir écouté et je te dis à très très vite en direct de ce Bichkek qui continue d’être enneigé. À très vite, ciao ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.