Comment investir une grosse somme d’argent en Bourse ?

Peut-être que suite à un héritage, la revente d’un business ou d’un bien immobilier, vous vous retrouvez avec une grosse somme d’argent à investir.

Que ce soit de quelques dizaines à quelques centaines de milliers d’euros, mieux vaut investir cet argent que de le laisser s’évaporer sur un compte en banque à cause de l’inflation.

Une excellente façon de placer cet argent serait de l’investir sur des actions vous reversant chaque mois de gracieux dividendes.

Mais devriez-vous investir d’un coup tout votre capital ou plutôt investir progressivement cette grosse somme d’argent ?

La réponse mathématique est très simple et je vous la dévoile dans cette vidéo.

✅Découvrir le Club Dividendes : https://clubmillionnaire.fr/club-divid…

#Bourse #Capital #Rentabilité

Comment investir une grosse somme d’argent en Bourse ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Yes, yes, yes, les amis! Bienvenus dans cette nouvelle vidéo, toujours en direct de Corée. Vous pouvez voir dans le petit Airbnb, tranquillement posé.

Et aujourd’hui, je voulais répondre à une question posée sur les marchés financiers: Est-ce qu’il vaut mieux investir une grosse somme d’argent d’un seul coup ou est-ce qu’il vaut mieux répartir cette grosse somme d’argent de façon régulière, par exemple tous les mois en mettant un petit peu d’argent ?

C’est à cette question que je vais répondre, puisque peut-être parmi vous, il y en a certains qui ont une grosse somme à disposition, que ce soit quelques dizaines à quelques centaines de milliers d’euros. Ça peut être 10000, 20000, 40000, 50000€ ou même 100000 ; 200000, 300000, 500000€ ou même 1 million d’euros à investir.

Vous ne savez pas quoi en faire et vous vous demandez peut-être : « Est-ce que si j’investis sur les marchés financiers, est-ce que je dois tout investir d’un coup ou est-ce que progressivement mois après mois, je répartis mon capital pour « réduire mon risque » ?

Donc c’est à cette question-là que je vais répondre. Si ce n’est pas déjà fait, comme d’habitude, abonne-toi à la chaîne YouTube et n’hésite pas non plus à partager cette vidéo à quelqu’un qui pourrait être intéressé par ce sujet.

Donc voilà, si aujourd’hui, tu ne me connais pas, je m’appelle Raphaël Carteni. J’investis sur des actions en dividendes depuis maintenant près de 6 ans. J’investis une bonne partie de mes bénéfices sur cette stratégie. C’est une stratégie que je connais vraiment bien aujourd’hui, et j’investis principalement aux États-Unis.

C’est vrai qu’on m’a déjà posé la question : « Raph, j’ai X euros (parfois 20000, 30000€, dès fois même plus de 100000, 150000€) qu’est-ce que je dois faire avec cet argent ? Est-ce que je dois l’investir sur les marchés financiers ? »

Donc encore une fois, ce que je vais te dire dans cette vidéo, ça n’a aucunement but de conseil. Ça va être très très factuel, puisque je vais te donner des résultats d’études, et une démonstration mathématique qui tend vers l’une des deux solutions qui est soit tout investir d’un coup au niveau du capital que tu as à disposition, soit de répartir progressivement mois après mois ce capital sur les marchés financiers.

Donc en fait, ce qu’on regarde, et ce qu’on voit, et ce qu’on constate, c’est que de 1926 à 2017, je parle des États-Unis évidemment (à chaque fois que je parle d’investissements aux dividendes, je parle des Etats-Unis), le marché a eu un retour positif, un rendement positif, 74 % du temps.

Précisément de 1926 à 2017, il y a eu en moyenne 10 % de rendement chaque année. Donc ça veut dire que juste avec cette information-là, tu comprends tout de suite normalement que c’est beaucoup plus intéressant pour toi d’investir cette grosse somme d’un seul coup, d’un point de vue mathématique, puisque si tu n’investis pas cette somme d’un seul coup.

Ça veut dire que finalement, tu penses que le cash peut mieux performer que cette performance que je viens de t’indiquer, d’un retour positif 75 % du temps sur les marchés financiers.

Et aujourd’hui, on sait très bien que ça n’existe pas. Le cash ne performe pas de cette façon-là. Au contraire, le cash, quand il reste sur un compte en banque, quand il est stocké, quand il est sur un compte épargne, on sait tous très bien ce qui se passe, c’est qu’il ne se passe rien, justement. Il est là « au chaud ».

Par contre, il y a l’inflation qui va grignoter progressivement, jour après jour, mois après mois, année après année, la valeur de votre compte épargne, de votre argent.

Donc c’est très dangereux aujourd’hui de laisser votre argent sur un compte épargne puisque l’inflation va le grignoter, alors que sur les marchés financiers, on voit finalement qu’on aurait un retour positif bien plus souvent qu’en gardant ce cash sur un compte en banque.

Alors là, je vous vois venir. Peut-être que tu es en train de me dire : « Ouais, mais Raph, okay c’est cool. J’investis tout d’un coup tout de suite. Mais qu’est-ce qui se passe si le moment où j’investis, c’est l’équivalent de ce qu’on a pu connaître comme le crash de 1929, celui de 1999, celui de 2008 ? Qu’est-ce qui se passe Raph aujourd’hui si j’investis au pire moment tout mon capital ? Imagine, j’ai 200000€ et je les fous, boum, aujourd’hui, et c’est l’aube d’une nouvelle crise financière ? »

Ce qui se passe, c’est que même si vous avez investi lors de ces différents crash que j’ai évoqué : 1929, 1999, 2008, aujourd’hui, sur le long terme (puisque vraiment l’approche des actions à dividendes, c’est quelque chose que vous allez avoir sur le long terme), tout de même, malgré avoir investi au pire moment lors de ces crash, vous seriez positif.

Vous aurez un retour sur investissement positif sur votre portefeuille. Donc encore une fois, c’est vrai qu’il y a cette approche psychologique où on se dit : « Oui, mais si j’investis au pire moment, qu’est-ce qui se passe mathématiquement parlant et sur le long terme ? »

Bien évidemment, sur le court terme, vous investissez au pire moment, votre capital va fondre. Vous allez perdre de l’argent. Mais sur le long terme, encore une fois, votre retour sur investissement sera positif. En fait, généralement, le problème, il est ailleurs.

Voilà, si vous investissez, on va dire 20000€ ou 200000€ à l’aube d’une crise financière, le problème, il est beaucoup plus psychologique que mathématique. Mathématiquement, on a beau vous dire que sur le long terme, vous êtes gagnant, mais psychologiquement parlant, ça peut être très compliqué de voir son capital fondre, de voir son capital disparaître sur les marchés financiers.

Et la pire réaction à ce moment-là, ça serait de paniquer et de revendre ses actions en encaissant au passage une grosse perte. Donc ça c’est vraiment le côté psychologique.

Bien évidemment, en fait, on pourrait se dire : « J’investis progressivement mon capital, peut-être sur une période de 1 à 2 ans, comme ça, je lisse la performance du marché, je lisse les corrections potentielles du marché qu’il pourrait y avoir, et mois, au moins, je me rassure d’un point de vue émotionnel. »

Donc ça peut être une solution. Le souci, c’est que en faisant ça, malheureusement, vous perdez des bénéfices puisqu’en n’ayant pas tout investi d’un seul coup, vous vous privez d’une partie des bénéfices pendant ces 1 à 2 ans pendant lesquels vous avez votre capital.

On a vu que le marché sur le long terme, généralement, il a pris entre 1926 et 2017, 10 % par an et qu’il avait présenté 75 % de retour positif depuis 1926.

Donc mathématiquement parlant, c’est indéniable. Investir immédiatement toute la somme d’argent que vous avez à disposition sera toujours plus intéressant que de l’étaler dans le temps.

Donc voilà, c’est quelque chose de certain. C’est que c’est toujours plus facile et plus agréable en période de récession d’avoir du cash et de pouvoir continuer à investir régulièrement plutôt que l’opposé, donc d’avoir tout investi et de voir son capital se faire détruire potentiellement. Ça, c’est certain, c’est beaucoup plus confortable.

Mais en conclusion, puisque la conclusion est assez simple, si aujourd’hui, vous avez un esprit qui est très très rationnel, vous avez compris qu’il faut tout investir, et c’est de cette façon-là que vous allez avoir un maximum de bénéfices, un maximum de profits sur le long terme.

Si par contre, vous êtes beaucoup plus émotionnel et que l’idée de voir un capital fondre provisoirement vous ferait mal vous sentir, vous ferait paniquer au point où potentiellement, même devoir quitter et tout arrêter, et vous dire : « Okay, j’arrête les pertes, j’arrête la catastrophe ! Je revends tout. J’arrête les marchés financiers. Ça me fait trop peur. Je viens de perdre beaucoup trop d’argent parce qu’on est vraiment dans une crise financière. »

Dans ce cas là, si c’est de ce scénario que vous avez peur, mieux vaut investir progressivement votre capital pour lisser les performances du marché, mais soyez conscient que du coup, vous vous privez d’une partie des bénéfices puisque mathématiquement, tout investir tout de suite aurait été plus intéressant pour vous.

Alors dites-moi dans les commentaires ci-dessous quels types de profils vous êtes. Est-ce que vous êtes plutôt le profil « je suis très rationnel, je suis très mathématique, je comprends que même si les marchés financiers ne sont pas une science sur le long terme, j’ai beaucoup plus de chances d’avoir de retours sur investissement positifs que de laisser mon cash sur un compte en banque » ?

Est-ce que vous êtes plutôt de cette équipe-là ou est-ce que vous êtes plutôt de l’équipe « je préfère être assez prudent (team prudent), j’investis régulièrement mon capital sur les marchés, je lisse les corrections et je préfère me priver d’une partie des bénéfices plutôt que de devoir subir une perte sur mon capital même si elle est provisoire, je préfère me rassurer et ne pas faire de gros gros écarts dans mon portefeuille, vivre un petit peu les montagnes russes » ?

Dis-moi dans les commentaires ci-dessous ce que tu penses. Est-ce que tu es d’accord avec moi ou pas ? Honnêtement, il n’y a pas trop à être d’accord ou pas puisque en tout cas, ce sont des maths. Ce sont des chiffres. Je ne suis pas en train de vous donner mon avis. C’est juste mathématiquement des chiffres.

Alors, bien évidemment c’est sur l’hypothèse que ce genre de performance continue de se produire sur le long terme. Mais encore une fois, si vous regardez les cours de Bourse sur le long terme, ça monte. Et c’est logique que ça monte puisqu’il y a toujours plus de croissance, plus de création de valeurs, donc le cours des entreprises, les capitalisations, elles augmentent.

Donc c’est tout à fait normal. Sur le long terme, les marchés financiers ont naturellement une tendance à avoir leur cours augmenter.

Donc dis-moi si tu es d’accord avec moi. N’hésite pas à liker cette vidéo, à la partager et à la commenter, et à réagir et à interagir dans les commentaires. Ça me ferait super plaisir.

Également, si investir dans les marchés financiers est quelque chose qui t’intéresse, n’hésite pas à lire la barre de description puisque j’ai pas mal de choses pour toi, notamment le service qui est le Club Dividendes dans lequel je te partage en temps réel tout mon portefeuille d’actions.

Donc libre à toi de copier, ou de ne pas copier. Encore une fois, ce n’est clairement pas des incitations à l’achat.

Simplement, je te partage en temps réel mon portefeuille pour que tu puisses voir ce qui se passe à l’intérieur de mon portefeuille qui à peu près aujourd’hui présente une rentabilité sur dividendes de 7 % nets environ, sans prendre en compte l’appréciation du capital.

Donc si ça t’intéresse de savoir plus, n’hésite pas à cliquer dans la barre de description. Tu vas retrouver toutes les informations. Et je te remercie d’avoir regardé et de m’avoir écouté sur cette vidéo.

Je te dis à très très vite et je te souhaite de bons investissements sur les marchés financiers. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *