Comment investir dans l’immobilier à distance ?

Est-ce qu’il est réellement possible d’investir dans l’immobilier lorsque l’on est pas sur place ? Peut-on trouver le bien sans le visiter ? Peut-on se faire financer sans rencontrer le banquier ?

Peut-on faire les travaux sans rencontrer les artisans ? Peut-on assurer la gestion locative en n’étant pas là ?

Ce sont les questions auxquelles je réponds dans cette vidéo puisque j’ai eu à de plusieurs reprises l’occasion d’investir dans l’immobilier tout en me trouvant à l’étranger.

Que ce soit se faire financer depuis la Colombie, signer un compromis depuis les Etats-Unis ou gérer des travaux depuis le Royaume-Uni. Ce n’est pas toujours facile mais il existe des solutions.

✓ Découvrir l’Ecole de l’Elite Financière (mon meilleur programme) : https://clubmillionnaire.fr/eef

#Investissement #Immobilier #Distance

Comment investir dans l’immobilier à distance ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

« Est-ce que c’est bel et bien possible d’investir dans l’immobilier à distance ? »

J’ai remarqué que c’étaient des pensées limitantes de beaucoup d’investisseurs immobiliers, et je vais dans cette vidéo te partager un petit peu mon retour d’expérience, puisqu’en tant qu’expatrié à l’étranger, en Estonie à Tallinn, et en tant que grand voyageur, continuer d’investir dans l’immobilier en France, c’est quelque chose qui est relativement, alors pas forcément compliqué, mais qui demande une organisation.

Mais en tout cas, ce que je veux te transmettre, c’est que c’est bel et bien possible. Alors, avant qu’on ne commence cette vidéo, n’oublie pas de t’abonner à la chaine YouTube. Tu recevras toutes les vidéos en avant-première.

Et également, lis bien la barre de description pour retrouver tout un tas d’informations au sujet de cette vidéo et de l’investissement immobilier.

Donc il faut savoir que je suis dans l’investissement immobilier depuis plusieurs années. Aujourd’hui, j’ai à peu près 19 lots. Et ce qui se passe, c’est que je voyage énormément.

Et j’aimerais bien te faire un petit retour d’expérience de mon avant-dernière acquisition, et la dernière que je suis en train de faire, puisque je l’ai fait à moitié à distance, ou même aux trois-quarts, ou même à 90% à distance.

Et ce qui s’est passé, c’est quelque chose que j’allais t’expliquer en détail lors d’un entretien privé qui s’est déroulé à Marrakech au Maroc. Donc si tu veux retrouver l’enregistrement professionnel de ce séminaire, de ce Mastermind, ça se passera également dans la barre de description via mon programme phare l’Ecole de l’Elite Financière.

On parlera ensemble de toutes ces opérations à distance, de comment j’ai fait, également de holdings, de démembrement, de société civile, de choses comme ça, de fiscalité, de choses super importantes.

Et l’idée, dans ce Mastermind, c’était de dire que « oui, c’est possible d’investir à distance », puisque lors de mon avant-dernière opération, j’ai signé mon compromis de vente alors que j’étais aux Etats-Unis. J’ai trouvé des artisans alors que j’étais au Mexique.

Les travaux se sont très bien passés si tu te poses la question.

Le financement, je l’ai obtenu entre la Colombie et la fin sur la France. Alors, c’était compliqué également. L’acte authentique, on l’a signé pour moi puisque j’ai pu déléguer, pendant que j’étais au Pays de Galles.

Et les travaux se sont faits pendant que j’étais au Royaume-Uni.

Donc la réalité, c’est que c’est bel et bien possible puisque j’ai fait, c’est ce que je suis en train de faire en ce moment, la visite je l’ai faite sur place, mais le compromis de vente va être signé depuis l’Estonie, les devis et les travaux sont réalisés depuis l’Estonie, et l’acte authentique, je ne sais pas où je serais mais on va voir comment on fait.

Donc l’idée, c’est de dire que « oui, tout est possible à distance ».

 Le seul truc un petit peu problématique, c’est la visite puisque je pense qu’acheter un projet sans l’avoir visité au moins une fois, c’est très très compliqué parce que personne d’autre à part vous ne pourra réellement savoir ce que vous avez envie d’acheter et ce qui peut potentiellement vous poser problème.

On a beau vous expliquer avec des mots à quoi ça ressemble, vous montrer des photos. Quand on est sur place, c’est toujours beaucoup plus simple.

Donc s’il y a bien un truc que je fais, c’est quand même la visite parce que là, c’est important. Mais toutes les étapes d’une opération immobilière, que ce soit la recherche du bien, tout se passe sur internet.

Une fois que tu as Leboncoin et internet, tu fais tout à distance. Tu appelles l’agent immobilier. Tu leur demandes les informations de base au téléphone. Tu sais si tu veux aller plus loin ou pas.

A partir de ce moment-là, tu fais toute une journée complète de visite où tu y vas. Tu fais 8 ou 9 visites d’un coup de biens immobiliers. Et tu ne t’arrêtes pas parce que normalement tu as très bien fait ta sélection.

Dans les 8 visites que tu vas faire dans la journée, tu sais qu’il y aura au moins 1, 2 ou 3  voire 4 qui vont être intéressantes, sur lesquelles tu vas faire des offres.

A partir de là, l’offre tu la fais sur place. Tu la fais maintenant par email, par téléphone. C’est très très facile. Et s’il y a accord sur le prix, le compromis, tu peux le faire entièrement à distance. C’est ce que je fais tout le temps.

L’agent immobilier ou le notaire réalise le compromis. Il me l’envoie ensuite par email ou par courrier s’il a vraiment envie de me l’envoyer par courrier, puisque par email, ça marche très bien. Je reçois l’email, je le relis. Je peux signer tout ça à distance et le renvoyer.

Donc là-dessus, il n’y a aucun souci. Le financement, rien ne t’empêche de faire ça au téléphone. Finalement, on a l’idée d’un financement assez classique.

On prend rendez-vous. Ça prend 3 semaines. On va voir la banque, on discute, et on voit si on peut obtenir un accord et avoir un financement. Qui te dit que tu ne peux pas faire ça au téléphone ?

Ça, également, je pense que c’est une tendance de beaucoup d’investisseurs. Tu peux très bien monter ton dossier bancaire carré chez toi, tu peux envoyer par email, et ensuite faire des entretiens téléphoniques pour en discuter.

Moi, ce qui s’est passé sur mon dernier projet, il y a quelqu’un qu’on m’a recommandé, à qui j’ai envoyé le dossier bancaire. Je ne l’avais jamais vu. Je ne le connais pas. Je ne l’ai jamais vu en chair et en os, comme on dit.

Et on s’est eu au téléphone 3 ou 4 fois. Il m’a dit : « Okay Raph, c’est tout bon. On peut te suivre. Envoie-nous le compromis dès qu’il est signé. » Et c’est même lui qui m’a relancé une semaine après parce que l’email je ne l’ai toujours pas envoyé parce qu’on ne l’avait pas encore signé.

Donc tu vois ? C’est possible d’obtenir un financement à distance si tu sais très bien monter ton dossier bancaire et que tu sais très bien l’expliquer et le défendre au téléphone.

Ensuite, il va se passer quoi ? C’est les artisans, les travaux à faire. Soit tu as déjà ton réseau, parce que tu as un réseau sur place depuis que tu as ton opération, soit tu dois trouver de nouveaux artisans.

Donc je ne vais pas te parler dans cette vidéo de comment trouver des artisans de qualité, parce que ce serait beaucoup trop long. J’en parle en long en large et en travers dans les ateliers en présentiel, ou lors de formations immobilières que je peux dispenser en vidéos, qui se trouvent dans la barre de description.

Mais tu peux entièrement trouver un artisan de confiance, selon moi, via Internet, à distance, via des recommandations, sans être sur place.

Tu envoies les artisans en fait faire leur devis sur place sans que tu ne sois là. Il y a juste une question de faire ouvrir les portes. Soit il y a des locataires sur place, soit il y a une agence immobilière derrière.

Mais il y a toujours moyen de faire ouvrir les portes, de faire établir un devis à distance, de le recevoir, de l’analyser, de dire oui ou de dire non. Ensuite, tu enclenches les travaux.

Quand tu enclenches les travaux, l’artisan n’a pas besoin de toi. Il va sur place, il fait son taf. Tu lui demandes à tout prix des photos, des vidéos, des appels facetime quand il est sur place, tous les jours pour qu’il te fasse un suivi de chantier, et c’est comme ça qu’on fait un suivi de changer.

Donc pas forcément besoin d’aller sur place. Je sais que mon discours ne va pas forcément plaire à beaucoup de personnes parce qu’ils vont se dire : « Ouais, mais attends, Raph, tu sais bien que les artisans, il y en a plein qui font n’importe quoi si t’es pas derrière leur cul, si t’es pas sur place, si tu ne passes pas tous les jours pour montrer que tu es là, il y en a qui vont pas venir ou qui vont pas faire le taf. »

Je suis d’accord avec toi. Ce n’est pas forcément évident de gérer les artisans. Mais je pense qu’il y a plein de leviers sur lesquels on peut jouer pour faire en sorte que ça se passe quand même très très bien.

Encore une fois, si tu as quelqu’un sur place ou des contacts sur place, tu peux faire en sorte qu’un ami à toi passe sur place au moins une fois par semaine pour aller voir ce qui se passe, ou 2 fois par semaine, pour montrer qu’il y a quand même quelqu’un qui passe.

Plutôt en fait, l’idée, c’est de se dire : « On peut toujours tout déléguer, que si toi tu n’es pas là, tu peux acheter le temps des autres ou déléguer à d’autres personnes pour qu’elles fassent à ta place ce que tu devrais faire en tant qu’investisseur. »

L’idée, c’est de se dire que tout est délégable.

Ensuite, la mise en place des locataires, la gestion des locataires. Il y a des agences qui font ça très bien.

Bref, je ne vais pas te faire toutes les étapes d’une opération immobilière précisément mais l’idée, pour moi, c’est de te dire que ça se fait puisque je le fais moi-même, et je vais continuer de le faire puisque j’ai envie de continuer à investir dans l’immobilier, mais je n’ai pas forcément envie de rester sur place en France.

Déjà que je n’habite plus en France, je n’ai pas forcément le droit de rester beaucoup en France. Et puis voilà.

Donc dis-moi dans les commentaires ci-dessous si ça te parait cohérent. Tu peux m’insulter. Insulte-moi, j’ai l’habitude dans les commentaires, des gens qui ne sont pas d’accord, ils vont vite à l’insulte.

Dis-moi, « Raph, je suis pas d’accord, Raph, tu es un mytho, Raph tu es un menteur, Raph, c’est impossible d’investir dans l’immobilier à distance. Raph, je suis sûr que t’as pas de patrimoine immobilier en fait, surtout pas de locataires… »

Voilà. Dis-moi si tu as envie. Si tu as le cœur lourd, tu peux en parler. Il n’y a pas de souci. Et si tu es d’accord avec moi, dis-moi ce que tu en penses également. Est-ce que tu as déjà investi à distance ?

Est-ce que tu as déjà eu un financement à distance ? Tu as déjà fait des travaux à distance ? Est-ce que tu as déjà signé des contrats à distance ?

Dis-moi tout ça, ça m’intéresse vraiment, parce que je pense qu’il y a vraiment quelque chose à démocratiser et peut-être quelque chose à remettre au goût du jour, parce qu’à l’heure d’aujourd’hui, avec internet, on peut faire beaucoup de choses à distance, et ce serait un petit peu dommage de ne pas moderniser également l’immobilier.

Donc voilà, partage également cette vidéo à tous tes amis investisseurs immobiliers. Il y en a qui pensent peut-être que l’immobilier, c’est quelque chose de terrain et que tu ne peux surtout pas déléguer.

Et puis voilà, un petit J’aime, un abonnement à la chaine YouTube, un commentaire si tu as des choses à me dire, et je te dis à très très vite.

Et surtout, n’oublie pas de lire la barre de description. Tu pourras récupérer gratuitement mon livre papier « Des bancs de la fac à l’indépendance financière » où je t’explique comment notamment l’immobilier m’a permis d’atteindre l’indépendance financière à 23 ans en moins de 3 ans.

C’est offert. Tu as juste les frais de livraison à payer. Je couvre les frais de production et de manutention.

Merci à toi. Je te dis à très très vite. Ciao ciao !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.