Combien ça coûte de déléguer en saisonnier ?

Les gens voyagent de plus en plus et bien que les offres en saisonnier augmentent elles aussi de plus en plus, il est toujours possible de dégager de forts rendements et de forts cashflow positifs via la location courte durée.

Mais combien ça coûte vraiment de déléguer en saisonnier ?!

Car c’est le coût de cette délégation qui peut réellement entacher la pérennité de votre opération immobilière (sauf si vous faites de cette activité votre travail et dans ce cas-là, c’est la pérennité de votre temps que vous mettez en danger). C’est le sujet que j’aborde dans cette vidéo !

🏆Mon Programme Haut-De-Gamme pour devenir Indépendant Financièrement (A Partir De 67€/Mois) : https://clubmillionnaire.fr/eef

Combien ça coûte de déléguer en saisonnier ?

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Salut les millionnaires ! Je suis l’auteur du livre « Des bancs de la fac à l’indépendance financière ». Et dans cette vidéo, je vais t’apprendre combien ça coûte de déléguer en saisonnier. Donc le saisonnier, c’est tout simplement le fait de louer un appartement en meublé touristique, via Airbnb ou d’autres plateformes. Vous êtes beaucoup à le faire. Vous êtes beaucoup à me demander combien ça coûte de déléguer, puisque vous savez tous – je suppose – gérer un bien en meublé touristique, ça demande beaucoup de temps aussi bien au niveau des check-in, des check-out, du ménage, mais aussi bien au niveau de la blanchisserie.

Donc déléguer, en tant qu’investisseur, est une étape obligatoire puisque comme je viens de le dire, en tant qu’investisseur, on n’est pas là pour faire du ménage. On est là pour « trouver des biens » qui seront rentables. Donc avant que je t’explique combien ça coûte de déléguer en saisonnier, je t’invite à bien lire la barre de description pour y retrouver tout un tas d’informations qui vont t’être utiles, ainsi qu’à t’abonner à la chaîne YouTube puisque tu vas recevoir en avant-première toutes les prochaines vidéos.

Donc combien ça coûte de déléguer en saisonnier ? C’est la grande question. Certains investisseurs ont peur de se dire : « Voilà, si je commence à déléguer, je vais perdre en rentabilité, ce qui va faire que mon bien qui était à la base très rentable va devenir une affaire qui est normale et qui ne vaut pas forcément la peine de s’embêter à placer en location saisonnière. Je pourrais par exemple faire de la colocation ou du meublé étudiants, et avoir un indice de tranquillité qui serait beaucoup plus élevé que de la location saisonnière. »

Donc ce qu’il faut retenir, c’est que voilà, même si on fait de la location saisonnière, et qu’on délègue soit avec une méthode humaine ou soit avec des outils, ça reste rentable, et encore bien plus rentable que si vous faisiez de la location long terme. Typiquement, on a tendance à dire qu’une semaine de location en saisonnier, voire deux dans les cas pessimistes, équivalent à un mois de location en long terme. Donc voilà, tout ça pour dire que ça reste encore très intéressant.

Donc pour savoir combien ça coûte de déléguer en saisonnier, on va discerner 4 moyens, 4 méthodes qui sont communément utilisés. Donc là, je vais vraiment l’orienter d’un point de vue humain. Je ne parle pas de solutions matérielles, telles que boitier à clés, check-in automatisé avec des process, des portes qui s’ouvrent toutes seules, des digicodes, des codes qui arrivent sur votre smartphone, des choses comme ça. Je parle vraiment d’un point de vue humain.

Donc la première façon d’estimer combien ça va vous coûter de déléguer votre location saisonnière, ça va être en prenant un forfait. Un forfait, c’est tout simplement en fait ce que moi j’utilise dans mes locations saisonnières, puisque je ne vous l’ai pas dit, mais aujourd’hui, j’ai deux locations saisonnières. J’ai vendu plus de 5000 nuits, j’ai encaissé plus de 110000€ de loyer en location saisonnière. C’est ce que j’utilise, le forfait. C’est-à-dire que un check-in, un check-out, un ménage et une blanchisserie, ça va me faire un forfait. Je vais facturer ça un certain montant fixe, par exemple 30, 40, 50€. Le montant va également dépendre de la « surface » de votre bien, au niveau du ménage que vous avez à y faire, ou du moins que la personne que vous allez embaucher aura à y faire, et vous facturez ça à votre gestionnaire qui, à chaque rotation, va encaisser un forfait, 30, 40, 50€. Ça, c’est la première méthode.

La deuxième méthode, ça va être de faire une facturation à l’heure. C’est-à-dire que la personne, si elle attend 1 heure et demie le client, elle va être payée 1h30 x 15€ de l’heure, 10€/h, 20€/h. C’est vous qui choisissez votre tarif horaire. Si un check-out va prendre 10 minutes, ça va être facturé pour les 10 minutes. Si un ménage, ça lui prend 2 heures, ça va être facturé pour les 2 heures. Bref, ça va vraiment dépendre du temps qu’elle va passer au niveau de la gestion de l’appartement. Donc ça, c’est la deuxième méthode.

Troisième méthode, ça va être de faire le montant d’une nuit. Donc par exemple, si vous louez votre appartement à 90€ par nuit, vous allez payer votre gestionnaire 90€, peu importe le nombre de nuits que vous allez louer à votre client, votre voyageur, qu’il reste une nuit, 5 nuits ou 10 nuits, votre gestionnaire touchera 90€. Donc bien évidemment, vous avez compris que ça ne fonctionne pas pour les appartements que vous proposez à la nuit avec une seule nuit minimum. Il faut au minimum qu’il y ait deux nuits, voire trois locations pour que ça commence à être rentable.

Quatrième façon, ça va être un pourcentage du chiffre d’affaires. C’est quelque chose qu’on voit typiquement dans les destinations de vacances, dans les îles, ou dans les villas, les maisons de vacances – c’est typique en fait – où le chiffre d’affaires de ma location saisonnière, de ma villa, de mon appartement, de ma maison, on va prendre un pourcentage qu’on va donner au gestionnaire. Donc 10%, 15%, 20%, 25%, 30%, c’est vous qui choisissez, mais une partie du chiffre d’affaires va directement aller dans la poche de votre gestionnaire.

Donc ça, ce sont vraiment les 4 méthodes pour déléguer en saisonnier et surtout les 4 méthodes pour facturer votre gestionnaire : à l’heure, au forfait, le montant d’une nuit, ou un pourcentage du chiffre d’affaires.

Donc j’espère que cette vidéo, elle vous a plu. J’espère qu’elle vous permettra d’y voir un petit peu plus clair sur la façon dont vous pouvez, vous aussi, déléguer efficacement votre location saisonnière. Si vous souhaitez aller plus loin dans la gestion de votre bien immobilier en saisonnier ou dans d’autres types de locations, n’hésitez pas à bien lire encore une fois la barre de description puisque j’ai un programme qui vous permettra d’aller plus loin vis-à-vis de tout ça.

Si vous avez aimé la vidéo, petit Like. Commentez la vidéo. Dites-moi ce que vous en avez pensé, si vous avez des questions. Partagez-la avec des gens qui seraient intéressés par le sujet de l’immobilier et de la location saisonnière. Et je vous dis à très très vite. Ciao ciao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *