ATTENTION, ne faites pas de prêt étudiant !

Si tu ne le sais pas encore, j’ai commencé à investir dans l’immobilier grâce à des prêts étudiants (2 pour être précis).

J’ai relaté ces 2 excellents investissements sur ma chaîne Youtube, dans un Pack de Bienvenue gratuit (https://clubmillionnaire.fr/optin) ainsi que dans mon livre papier offert (https://clubmillionnaire.fr/livre).

Suite à l’exposition de cette pratique, beaucoup d’entre vous ont voulu également souscrire à un ou plusieurs prêts étudiants pour commencer à investir dans l’immobilier.

Certains m’ont fait part de leur succès et je les félicite encore une fois, ils ont géré d’une main de fer.

Mais, par contre, je reçois parfois des messages un peu plus inquiétants…

Je t’en parle dans cette vidéo !

Le lien de l’atelier sur le prêt étudiant évoqué dans cette vidéo : https://clubmillionnaire.fr/etudiant

#Immobilier #PretEtudiant #Financement

ATTENTION, ne faites pas de prêt étudiant !

livre-des-bancs-de-la-fac-a-lindependance-financiere

Retranscription de la vidéo :

Yes, les amis! J’espère que vous allez bien. En direct aujourd’hui de Taiwan, Taipei. Comme tu peux le voir, aujourd’hui, il fait très très sombre. On dirait même que quelque chose va s’abattre sur ma gueule d’ici pas longtemps.

Alors, j’espère que ça ne va pas être en plein milieu de la vidéo. Mais voilà, en tout cas, aujourd’hui, je vais te faire une petite vidéo pour te parler d’un sujet très très important. Ça ne va pas être une vidéo comme d’habitude, de contenu, mais plutôt une mise en garde.

Aujourd’hui si tu me suis sur YouTube, sur Internet, c’est peut-être que tu as envie d’investir dans l’immobilier, ou tu t’intéresses de près ou de loin à l’indépendance financière, aujourd’hui, je vais me concentrer sur l’immobilier, et peut-être que comme une bonne partie de mon audience, tu as 18, 19, 20, 21, 22 ans, que tu es jeune, tu es étudiant et que tu veux investir très vite et très tôt dans l’immobilier.

Déjà, félicitations à toi ! C’est excellent de s’intéresser à l’immobilier et à l’indépendance financière à cet âge-là. Par contre, attention ! Puisque je reçois énormément de questions sur le levier du prêt étudiant, donc comment faire un prêt étudiant, voire plusieurs comme moi j’ai fait pour investir dans l’immobilier.

En effet, je l’ai raconté sur Internet. Si ce n’est pas déjà fait, tu peux t’abonner ci-dessous à la chaine YouTube pour avoir toutes les autres vidéos, lire la barre de description, mettre un petit Like comme ça. C’est fait ? On n’en parle plus.

Mais voilà, comme j’ai pu raconter sur Internet, j’ai fait 2 prêts étudiants il y a quelques années, il y a de ça 5-6 ans, pour investir dans l’immobilier alors que j’étais étudiant en Médecine et que je n’avais pas d’autres leviers, autres que le prêt étudiant pour investir. Le prêt immobilier classique ne m’était pas accessible en tant qu’étudiant en Médecine, tout simplement.

Et donc aujourd’hui, c’est là-dessus que je voudrais revenir, puisque malheureusement, heureusement aussi, je reçois plein de messages sur ce sujet. Alors, il y a des gens qui me disent : « Merci, Raph, grâce à toi, j’ai utilisé cette astuce. J’ai investi dans l’immobilier avec un prêt étudiant. Ça s’est super bien passé. Et je te remercie. Ça m’a permis de mettre un pied dedans. »

J’en connais qui ont de vraies success stories auprès de ça, qui en ont fait plusieurs, et ça se passe très très bien.

Je crois qu’il commence à pleuvoir. Ça ne va pas être cool du tout. D’ailleurs, on voit là-bas la grande tour, Taipei 101 qui est dans le brouillard. D’habitude, elle n’est pas dans le brouillard.

Bref, je vois de vraies success stories, des gens qui me disent : « Ecoute Raph, merci. Grâce à toi, j’ai pu commencer l’immobilier et c’est excellent. » Par contre, je reçois aussi énormément d’emails de personnes qui me disent, qui me posent des questions. Ecoute, je vais même sortir mon ordinateur pour te dire un petit peu les questions les plus fréquentes que j’ai. Mais ça me fait parfois peur.

J’ai l’impression de temps que vous allez voir limite votre conseiller à la banque et que vous lui dites : « Ecoute, j’ai vu un gars sur Internet. Il s’appelle Raphaël je crois, Carteni (balance bien mon blaze, pas de souci). Il a fait plusieurs prêts étudiants pour investir dans l’immobilier.

Alros, tu imagines bien que le conseiller en face de toi, s’il entend ça, il va devenir un petit peu tout pâle puisque à la base, un prêt étudiant, il ne faut pas oublier à quoi ça sert. C’est pour financer des études. Ce n’est pas prévu pour financer de l’immobilier.

Alors, bien que tu pourrais te dire que dans le cadre de tes études, que tu t’achètes un appartement pour ne plus avoir à payer de loyer, ça ne serait pas forcément déconnant, mais à la base des bases, c’est quand même censé payer des frais de scolarité. C’est censé payer une voiture, un loyer, et pas une mensualité de crédit.

Bref, tu as compris ce que je voulais dire. Aujourd’hui, je reçois énormément de questions. Par exemple :

« Oui, mais l’argent, on l’envoie chez le notaire à partir du compte ? » Oui, plutôt, il vaut mieux.

« On me demande des justificatifs. Comment je fais ? »

« Est-ce que je peux faire plusieurs prêts étudiants ? »

« Quand je demande à ma banque, ils me disent qu’il faut que je justifie des dépenses, et qu’en plus, il y a des contrôles tous les ans. »

« Dans quelle banque il faut aller ? »

« Quelles mensualités je dois prendre ? »

« Différé ou pas différé ? »

« Comment tout débloquer d’un coup ? On me dit que ce n’est pas possible. »

« Est-ce qu’il y a des risques de poursuites contre nous en tant qu’acheteurs ? »

Bref, il y a énormément de questions autour du prêt étudiant. Et en fait, ce qui m’inquiétait énormément, c’est que pour beaucoup d’entre vous qui m’ont envoyé ce genre de message et d’emails très très régulièrement, c’est que j’ai vraiment le sentiment, et je suis quasiment sûr que vous avez zéro connaissance immobilière.

C’est-à-dire qu’aujourd’hui, vous me faites limite peur, et ce que je crains le plus aujourd’hui, c’est qu’il y ait quelqu’un qui vienne me voir un jour et qui m’envoie un message, qui me dit : « Raph, j’ai fait un prêt étudiant comme toi. J’ai voulu faire un prêt étudiant comme toi et ça s’est mal passé. Ecoute, je n’avais pas terminé les travaux, je n’avais plus d’argent pour terminer les travaux, je n’ai pas pu louer. J’ai acheté une mauvaise affaire. »

Et ça, c’est ce qui m’inquiète le plus aujourd’hui. Et c’est ce que je voudrais vraiment éviter. Donc encore une fois, je fais une grosse mise en garde sur ce levier qui est le prêt étudiant, c’est que faire un prêt étudiant, c’est très très bien. C’est une solution. Beaucoup l’ont fait. Je l’ai fait et ça s’est très bien passé. Là encore aujourd’hui, je dégage du bon cash-flow.

Grâce à ces 2 opérations, ça m’a permis de me lancer et de faire un tremplin pour d’autres activités et d’autres opérations, mais toutefois, si tu ne sais pas comment faire, n’oublie pas la première étape qui est de se former.

Donc ça, c’est super important. Egalement, en fait, ce que je fais, c’est que ces personnes qui m’envoient un message et des emails, je leur dis : « Ecoute, moi j’ai développé un petit atelier que j’ai vraiment fait pour ces gens-là, puisqu’aujourd’hui, des gens qui sont intéressés pour faire un prêt étudiant, il n’y en a pas non plus 20 000. »

Déjà, les étudiants qui s’intéressent à l’immobilier, il n’y en a pas énormément. Et des gens qui sont prêts à suivre un atelier sur ça, il y en a encore moins. Donc ce que j’ai fait, j’ai créé un petit atelier de 2-3 heures. Donc là, je t’explique tous les rouages du prêt étudiant de A à Z.

Je t’explique qu’est-ce qu’il faut dire aux banquiers, ensuite comment se comporter vis-à-vis du notaire, vis-à-vis de l’agent immobilier, comment on fait pour le transfert de fonds, comment on doit appréhender les maths avec ce prêt étudiant parce que ce sont des prêts généralement sur 10 ans et il y a des différés possibles.

On va voir comment on appréhende tout ça. Et quand je dis que cet atelier existe aux gens qui me montrent de l’intérêt pour le prêt étudiant, généralement, je suis heurté à un manque de réponse. Il n’y a plus de réponses du coup.

En fait, le truc c’est que si tu veux investir dans l’immobilier avec un prêt étudiant mais que tu n’es pas prêt à investir 97€, puisque c’est le prix de cet atelier (clairement, moi je ne gagne pas d’argent avec cet atelier aujourd’hui et ce n’est pas là-dessus que je vais vivre), ne fais pas d’immobilier. Ne fais pas de prêt étudiant. Tu vas te casser la gueule.

Encore une fois, aujourd’hui, on parle d’immobilier, donc on ne parle pas de 10 balles ou même de 100 balles. On parle de dizaines de milliers d’euros. Donc si tu veux faire un prêt étudiant à 50 000, 60 000 ou 70 000, voire même 100 000 (je crois que certaines banques ont  monté les plafonds à 100 000€ maintenant, et il y a des vrais prêts étudiants), fais attention à toi.

Fais attention vraiment à toi. Forme-toi. Alors, tu n’es pas sans savoir que je propose également de la formation autour de l’immobilier. Alors, libre à toi de te former avec ou sans moi mais forme-toi. La première étape, c’est vraiment de se former, de savoir comment faire avant de vouloir faire les choses et de copier les gens, puisqu’aujourd’hui, le gros « problème » d’Internet, c’est que les gens veulent copier.

C’est-à-dire que Raphaël, il a fait 2 prêts étudiant pour investir dans l’immobilier, et donc moi aussi je vais faire 2 prêts étudiants et je vais investir dans l’immobilier. Le problème, c’est qu’on n’a pas la même vie, on n’a pas la même situation, on n’a pas les mêmes finances, on n’a pas le même marché immobilier, on n’a pas la même appétence au risque, on n’a pas tout.

On n’a pas les mêmes choses, on n’a pas la même vie, donc tu ne peux pas te comparer et calquer sur ce que j’ai fait précisément sans remettre en question tes choix. Donc ça, c’est super important.

De toute façon, lis bien la barre de description. Je vais te mettre le lien de l’atelier. Ne t’attends pas à une belle page de vente. Je ne me suis pas embêté à faire une belle page de vente parce que je te dis que c’est un atelier que je ne vends presque pas et sur lequel je ne fais pas d’argent.

Donc je m’en fous de bien le vendre. Quand on m’envoie un email, je redirige les gens vers cet atelier s’ils veulent. Après, si tu ne veux pas, tant pis. Et je réponds bien évidemment à toutes les questions, si tu as encore des questions après l’atelier, mais généralement, l’atelier est très très complet.

Egalement, lis bien la barre de description si tu veux retrouver toute mon histoire vis-à-vis de ces prêts étudiants dans le livre papier que j’ai écrit qui s’est aujourd’hui vendu à plusieurs milliers d’exemplaires. Je t’explique précisément tous les process que j’ai fait pour acheter 2 appartements avec un prêt étudiant, donc ça va être un début si en fait, cette vidéo t’a tout simplement donné l’idée de faire ça.

Et puis voilà, si tu veux également trouver les liens de mes formations immobilières, c’est tout dans la description. Donc voilà un petit peu pour cette vidéo qui change d’habitude, en direct de Taiwan où j’essaie tout simplement de te faire une petite mise en garde vis-à-vis du prêt étudiant.

Aujourd’hui, en fait, je ne veux plus recevoir d’emails ou de messages de personnes qui me disent qu’elles veulent faire un prêt étudiant, qui ont énormément de questions, qui ne sont pas formées, et qui me demandent comment faire.

Si tu me demandes par email comment faire alors que tu ne t’es pas formé ou que tu n’a pas suivi l’atelier, et que tu n’as pas un minimum de connaissances, tout simplement, je boycotterai ton email. Je ne répondrai pas.

Donc regarde bien la barre de description, et puis je te souhaite bon courage. Bravo en tout cas de t’intéresser à l’immobilier aussi jeune. Et je te dis à très très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *